Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 11/10/2018 à 17:12 par Philippe Schwoerer - Lu 3037 fois - 7 commentaires


La recharge pour véhicules électriques avance avec EDF et Sodetrel


Deux informations viennent coup sur coup d’être communiquées concernant la recharge des véhicules électriques et hybride rechargeables. L’Avem a tout d’abord reçu un communiqué de presse de Sodetrel, filiale du groupe EDF, annonçant un projet de déploiement de plus de 600 points de recharge sur le territoire de la métropole de Lyon (69). En parallèle, EDF a fait publier ce jour dans divers quotidiens de presse écrite une publicité pleine page pour annoncer son ambition de devenir dès 2022 l’énergéticien leader de la mobilité électrique en Europe.

Très ambitieux

« Un des projets les plus ambitieux de déploiement de bornes de recharge à l’échelle d’un territoire en France » : c’est ainsi que les 3 partenaires Sodetrel, la métropole de Lyon et Demeter définissent ce projet pour 2020 de déploiement de 631 points de charge (600 PDC jusqu’à 22 kW + 31 PDC rapides à ultrarapides 50-150 kW), alimentés par de l’électricité garantie d’origine renouvelable, sur un territoire qui compte 1,3 million d’habitants répartis sur 59 communes. Les chiffres du programme sont déjà impressionnants, qui ne tiennent pas compte de points complémentaires dont les besoins pourront être mis au jour lors du déploiement principal. Actuellement, 230 points de recharge (Bluely, parkings, zones commerciales, etc.) sont déjà en service dans cet espace où circulent quelque 3.000 véhicules électriques et hybrides rechargeables. L’implantation géographique des nouvelles bornes sera décidée en concertation avec les communes.

Plan Oxygène

A travers le plan Oxygène, la métropole du Grand Lyon poursuit une vaste démarche de développement des mobilités bas carbone, prenant ainsi une part active aux objectifs nationaux fixés en matière de transition énergétique et d’amélioration de la qualité de l’air. Président de cette collectivité, David Kimelfeld ajoute : « Nous venons de signer un pacte avec l’Etat pour la mise en place d’une zone de faibles émissions qui sera lancée de façon pédagogique à partir du 1er janvier 2019 ». Le groupe EDF est associé à cette action, de façon désormais consolidée avec ce nouveau projet d’implantation de bornes de recharge pour véhicules électriques et hybrides rechargeables.

Innovation et interopérabilité

Au niveau des innovations, le projet s’entoure d’un outil de gestion de puissance permettant l’optimisation de la consommation énergétique, d’une utilisation de batteries lithium-ion comme support de stockage afin de limiter la puissance électrique appelée sur le réseau, et d’un service de réservation des bornes via smartphone. Concernant l’interopérabilité, toutes les bornes du territoire seront accessibles via un pass disponible avec ou sans abonnement, et une application mobile complémentaire. Le tout ouvrira aussi l’accès aux 60.000 points de recharge du réseau Sodetrel en France et en Europe (dont Corri-Door et les parkings Indigo et Lyon Parc Auto de la Métropole). A signaler que, afin de garantir l’intermodalité des solutions de mobilité à l’ensemble des habitants de la Métropole, l’accès au maillage local sera intégré dans le Pass Trabool, support unique d’accès à un bouquet de services allant de la mobilité aux loisirs et à la culture. « Sodetrel est très fière de pouvoir, avec Demeter, déployer ce nouveau réseau sur le territoire de la Métropole. Notre objectif est de proposer un service simple, innovant et accessible à tous », commente Juliette Antoine-Simon, directrice générale de Sodetrel.

EDF : 3 ambitions pour la mobilité électrique

A la fin d’une communication publiée ce jour dans divers quotidiens de presse écrite et intitulée « L’électricité, fournisseur officiel de la mobilité électrique », ce lien à suivre : edf.fr/plan-mobilite-electrique. Derrière lui, tout un programme est détaillé, qui fixe 3 ambitions principales pour qu’EDF devienne l’énergéticien leader de la mobilité électrique en Europe dès 2022, et en particulier sur ses 4 plus grands marché (France, Royaume-Uni, Italie, Belgique) : être le 1er fournisseur en électricité pour véhicules électriques, être le 1er exploitant de réseau de bornes électriques, et être leader européen du « smart charging ». Un scénario qui embarque à nouveau sa filiale Sodetrel.

EDF accélère

Président directeur général d’EDF, Jean-Bernard Lévy explique le plan mobilité envisagé par son groupe : « Pionnier de la mobilité électrique, acteur de référence aujourd’hui, le groupe EDF accélère son engagement avec son plan ‘Mobilité électrique’. Grâce à son mix de production bas carbone, EDF contribuera pleinement à la lutte contre le réchauffement climatique en accompagnant les territoires, les entreprises et les particuliers dans le développement d’une mobilité propre, partout et pour tous. Pour réussir, EDF construit un écosystème d’acteurs innovants au travers de partenariats stratégiques qui permettront de déployer à grande échelle les meilleures technologies au service de ses clients ».

1er fournisseur en électricité pour VE

« EDF entend fournir en électricité 600.000 véhicules électriques soit 30% de parts de marché en France, au Royaume-Uni, en Italie et en Belgique. Dès 2019, le groupe proposera sur chacun de ces marchés des offres totalement intégrées comprenant la fourniture d’électricité bas carbone, une solution de recharge pour tous les clients disposant d’une place de parking ainsi que des services pour l’optimisation de la recharge et l’usage de la batterie du véhicule », détaille EDF.

1er exploitant de réseau de bornes électriques

« EDF sera le premier opérateur d’infrastructures de charge publique et privée sur ses quatre pays cœur en Europe. Au travers de sa filiale Sodetrel, le groupe vise d’ici 2022 à déployer 75.000 bornes et à donner accès à 250.000 bornes en interopérabilité à ses clients en Europe. EDF développera également des solutions innovantes de recharge pour tous les clients ne disposant pas de place de parking, notamment dans une approche d’innovation collaborative menée par EDF Nouveaux Business et la R&D », poursuit l’énergéticien.

Leader européen du « smart charging »

« La mobilité électrique entraînera une transformation des systèmes électriques car le véhicule électrique est aussi une batterie qui pourra être mise à disposition des réseaux et contribuer à leur équilibre pendant les périodes de forte consommation. Avec le plan ‘Mobilité électrique’, le groupe deviendra le leader du ‘smart charging’ en Europe avec comme objectif d’exploiter 4.000 bornes ‘intelligentes’ dès 2020 », envisage EDF.

Partenariats

EDF compte s’appuyer sur ses partenariats afin de réaliser ses objectifs. Ainsi ceux noués avec Nuvve (startup californienne basée à San Diego, spécialisée dans l’agrégation et la valorisation sur les marchés de l’énergie des flexibilités liées à la recharge des véhicules électriques), Ubitricity (startup spécialisée dans la solution innovante de recharge sur lampadaire en voirie, présente dans plusieurs pays en Europe et dans le monde), l’équipementier Valeo, et les constructeurs Renault, Nissan et Toyota.



Pour plus d'information

IZIVIA
Immeuble Le Colisée
92419 COURBEVOIE Cedex

Tel : 0 969 322 333

www.izivia.com

Mots clés : borne | recharge | EDF | Sodetrel | Lyon | électrique | véhicule | voiture
Catégories : Voiture électrique | Voiture hybride rechargeable | Borne de recharge |

Commentaires

Posté le 11-10-2018 à 18:51:34 par AntoineG69

On va approcher les 1000 bornes de recharge à Lyon ! On a une idée des tarifs ?

Posté le 12-10-2018 à 06:56:29 par D.Bourguin

Sans doute le Sodetrel, donc voir les prix sur leur site www.sodetrel.fr.

Posté le 12-10-2018 à 08:11:32 par Mister Yves

Ah, oui ! Sodetrel ! Les mêmes qui ont des points d’accès à 50 cts la minute parce que c’est sur autoroute !

Bon, pas grave ! De toute façon, ils ne marchent pas puisqu’ils ne savent distribuer que du 50 KwH. Quand une voiture accepte jusqu’à 22 KwH seulement (parce que pas tout le monde a les moyens d’acheter l’option chargeur ultra-rapide), la charge ne se lance pas, et la hotline vous dit qu’elle ne peut rien y faire ! SI ! Qui peut le plus peut le moins ! Faites en sorte que vos bornes 50 kWh puisse charger tous les véhicules !

Merci !

Posté le 12-10-2018 à 09:45:51 par nouh

EDF et ses partenaires nous refont le coup du chauffage électrique!! On aura les moyens de donner à tout le monde la puissance dont vous avez besoin et à un cout très économique,.... On sait aujourd’hui le prix qui ne va pas cesser d’augmenter et surtout, ce qui arrive chaque hiver, la France achète de l’électricité à nos voisins en espérant revendre son excédent(nucléaire) en été, sauf qu’il n’y a pas de demandeur et le peu acheté est vendu à perte.
Le réseau d’aujourd’hui n’est déjà pas capable d’absorber les pointes, je n’ose pas penser ce qu’il va se passer avec la multiplication des postes de charge qui fonctionneront pratiquement à la même heures que les pointes d’aujourd’hui. Il est vrai qu’avec le Linky, EDF pourra délecter automatiquement les foyers qui en sont équipé qu’ils aient ou non une voiture électrique...
Les postes à très haute tension sont déjà à saturation autour des grandes villes françaises et pire, pour Paris, Bordeaux, Lyon,etc,.. il est très délicat aujourd’hui dans créer de nouveaux(installation classée avec un périmètre de sécurité important) car on a pas su, voulu anticiper la demande et les banlieues ont tissées leur toile. Les derniers crash de la gare Montparnasse l’ont démontré en vrai grandeur.
Nos réacteurs nucléaires sont vieillissants, notre réseau aussi et de plus aérien et donc très fragile en cas de phénomènes météorologiques qui ont tendance à ce répéter(tempêtes, inondations, canicules).
L’avenir n’est plus à la solution unique de production et de distribution, au grand désespoir de nos dirigeants, d’EDF, Enedis et autre grands groupes. L’avenir est aux productions locales écologiques de production d’électricité en stockant celle-ci avec différents moyens hydrogène, air comprimé, réservoir hydraulique et peut-être batteries solides de fortes capacités qui sont viables en petites et moyennes quantités mais ne correspondent pas aux volontés de non concurrence d’EDF et des politiques.
Seulement, maintenant, les réseaux sociaux, les petites et moyennes société de hautes technologies permettent la démocratisation de ces technologies favorisant les créations dans les collectivités locales. Des collectivités, des cultivateurs, des industriels produisent aujourd’hui leur électricité naturellement, le stock avec par exemple du gaz ou de l’hydrogène et font rouler ainsi, car, autobus, véhicules techniques de leur agglomération. Tout cela existe, en France, bien plus en Allemagne, mais on en parle pas, ou du moins pas encore......

Posté le 17-10-2018 à 11:00:39 par danielp

Sodetrel va déployer des bornes qui sont déjà obsolètes ?
600 Bornes 22kw ? qui veut charger a 22kw ? lors de déplacements on a besoin d’un réseau de bornes rapides (combo CCS = standard européen).
pas de bornes lentes. Qui va rester plusieurs heures parqué? La majorité des charges se font au domicile pour les déplacements quotidiens. ce qu’il faut déployer c’est un réseau de bornes rapides pour faire tomber le frein pour les grands déplacements. aujourd’hui en france c’est une borne tous les 80-100 km. quand elle fonctionne et quand elle n’est pas déjà prise. EDF va t’il laisser le marché des bornes vraiment utilisées a IONITY et consort au lieu de développer un réseau vraiment utilisé? (Ionity c’est quand même 350kw max !)
Tout ceci n’est qu’un coup de communication, 22kw c’est du triphasé 32a donc investissement nul. Au final ils diront "vous voyez on a bien fait de ne pas investir car peu de gens utilisent les bornes". c’est sur qu’a ces vitesses la ils vont capter que les véhicules qui sont au bord de la panne ou ceux qui restent longtemps au même endroit.
un réseau a 50kw est/sera obsolète très vite, 100-150kw je donne pas plus de 3-4 ans. donc tout ceci n’est qu’un coup de glaive dans l’eau en attendant de voir si le marché se développe. Mais ne va en aucun cas le favoriser.La technologie avance, les mentalités aussi, mais pas l’infrastucture.

Posté le 18-10-2018 à 20:57:40 par Bruce

Danielp,

Pas d’accord. En Haute Garonne nous avons des bornes 18kw implantes dans tous les villages par le Syndicat départemental d’Énergie de la Haute-Garonne. L’investissement est beaucoup moins important que pour les bornes rapides, et c’est bien pratique. En générale nous chargeons la Zoé à la maison, mais il y a des jours ou pour une raison ou une autre ce n’est pas possible (par exemple, impossibilité de se garer devant la maison), et là en deux heures et demi nous avons le plein pour peu de frais. Autrement dit, en village ou en ville et banlieue les bornes nombreuses et pas chers sont bien utiles en complément des chargeurs domestiques..

Les bornes rapides, eux, sont nécessaires sur autoroutes et d’autres axes importants.

Posté le 19-10-2018 à 20:30:35 par Danielp

@bruce
c’est la ou vous vous trompez.
la zoe n’est pas la voiture du futur c’est celle du passé. il faut penser aux futurs modèles.le standard européen est type2 + ccs.
donc 50kw mini. mais bien sur qui peut le plus peut le moins. laissons les communes et communautés la mise en place se réseaux de chargeurs peu puissants et peu couteux.
on peut attendre d’une filiale d’EDF de faire des investissements les plus importants et donc sur des chargeurs plus rapides. même les magasins LIDL installent des 50kw.
a moins que sodetrel préfère laisser le leadership a des société privés qui prendront les risques et les bénéfices. sans reseau de bornes rapides la voiture electrique restera la voiture pour petits trajets. seule la zoe accepte le triphasé. donc les bornes 22kw se transforment en 7kw pour les autres véhicules.
bien sur un réseau dense de chargeurs c’est bien. mais un reseau où il ne faut pas squatter un chargeur pendant des heure



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
A lire également / sur le même thème Formation : Partenariat Blue2BGreen et Vedecom
La collaboration établie entre Vedecom et Blue2BGreen vise à proposer une offre de formation complète dans le domaine de la recharge des véhicules électriques et...
Le service d’autopartage de Messine prévoit des voitures électriques
A peine inauguré dans cette ville portuaire du Nord-Est de la Sicile, le service Pista envisage les évolutions possibles au terme d’une période d’expérimentation de 2...
Des batteries de traction à électrolyte fluorure liquide
C’est une des voies prometteuses suivies par Honda, la Nasa et l’Institut de technologie de Californie pour la mobilité électrique, en remplacement des habituelles...
ChargeMap simplifie la tarification des recharges avec son badge
Dans un message électronique adressé aux utilisateurs du ChargeMap Pass, l’opérateur indique modifier à partir de jeudi 13 décembre 2018 sa politique tarifaire. Pour...
En Tesla Model S vers la COP24 avec le flambeau Light Us
Depuis 2016, la caravane Mipai, composée de voitures électriques, est chargée de transmettre symboliquement le flambeau Light Us, d’une conférence des parties à une...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact