Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 30/09/2014 à 15:00 par Michaël Torregrossa - Lu 11038 fois - 15 commentaires


« Open data » - Première carte du répertoire national des IRVE


Data.gouv.fr, la plateforme « open data » officielle du gouvernement, vient de révéler une première carte présentant les données de localisation des bornes de recharge en France. Un premier inventaire qui doit encore être complété…

Tesla, Renault (concessions), Autolib’, Plus de Bornes et la Métropole de Rennes… au total cinq acteurs ont déjà partagé leurs informations, soit environ 1300 bornes référencées. Standardisées et libres d’accès, les données disponibles sur la plateforme data.gouv.fr comprennent la localisation des bornes mais aussi beaucoup d’autres informations : moyen d’accès, heures d’ouverture, puissance disponible, type(s) et nombre de prise(s) etc…


Vers un répertoire national des IRVE

Pour le gouvernement, l’objectif est de pouvoir disposer d’un répertoire national directement mis à jour par les opérateurs concernés et recensant l’ensemble des bornes déployées à travers le pays. L’idée est de faciliter l’accès aux informations, notamment pour les sociétés de service qui pourront ainsi proposer des outils mobiles ou embarqués pour les utilisateurs.

Collectivités, opérateurs privés, exploitants de parkings, centres commerciaux etc… tous les acteurs amenés à déployer des bornes de charge public sont appelés à partager leurs informations sur la plateforme. Avec les nouvelles recommandations techniques de l’AMI ADEME, diffusées en juillet dernier sous l’impulsion du préfet Francis Vuibert, chef de projet du Plan industriel « Bornes électriques de recharge », les collectivités financées par l’Etat ont même l’obligation de partager leurs données… Un moyen de compléter plus rapidement ce recensement national…



Mots clés : Open Data | Francis Vuibert | ADEME | Répertoire national des IRVE
Catégories : Voiture électrique | Borne de recharge |

Commentaires

Posté le 01-10-2014 à 00:31:35 par soub56

On peut déjà trouver tous les renseignements nécessaires sur un site gratuit ( CHARGEMAP) qui n’a rien coûté à la collectivité...

Posté le 01-10-2014 à 08:59:29 par metalrod11

@soub56 : C’est vrai et faux. Chargemap ne recense que les bornes qui sont connues de ses contributeurs. L’OpenData vise justement à mettre TOUTES les infos sur les bornes de la collectivité (emplacement, prises, accès... mais pas forcément en temps réel qui est une autre question avec des coûts derrière) à disposition de tous... et permet donc notamment d’alimenter Chargemap ! En résumé, il n’y a aucune raison d’opposer les deux : l’OpenData sur les bornes est une démarche qui ne coûte pas grand chose à la collectivité et permet notamment de compléter Chargemap. Tout le monde est content, non ? ;-)

Posté le 01-10-2014 à 10:04:31 par ronan16

Donc ChargeMap sera plus complet que OpenData.
On a donc la mise en place d’informations similaires sur des serveurs différents privé/public liée à la réglementation qui ne reconnait pas un opérateur privé comme un fournisseur de service public.
Conclusion : cout supplémentaire pour la collectivité (un de plus dans notre beau pays, champion du monde en la matière)

Posté le 01-10-2014 à 10:08:04 par soub56

@metalrod11
Pour l’instant, on trouve quasiment toutes les bornes sur CHARGEMAP ( 3 530 points de charges et 16 623 prises en France) et il en manque beaucoup dans ce répertoire national( seulement 1280 bornes recensées)...
Les mises à jour sur CHARGEMAP sont faites principalement par les utilisateurs, avec une excellente réactivité et une excellente précision.
Les mises à jour des données de ce répertoire gouvernemental seront faites par des fonctionnaires en we, vacances, malades ou en grève...( j’exagère un peu, mais pas tant que ça!).
J’ai plutôt l’impression que cet inventaire devrait être mis à jour à partir des données de CHARGEMAP que l’inverse.
Un simple lien vers CHARGEMAP suffirait pour avoir les renseignements recherchés. Le jour où les données de CHARGEMAP ne seraient plus fiables, il serait peut-être nécessaire de faire un autre inventaire.
Mais existe-t-il un inventaire des stations-service? Non, car le maillage de ces stations est suffisant. On peut raisonnablement espérer qu’il en sera de même dans quelques années pour le maillage des bornes de recharges et qu’un inventaire sera alors inutile.
Pour conclure :
- il existe déjà un inventaire des bornes de recharge,
- pourquoi en faire un autre, moins bien renseigné et coûteux, d’autant plus qu’à terme il sera inutile?

Posté le 01-10-2014 à 11:30:39 par metalrod11

A bien y réfléchir et à lire ronan16, je me demande si ce n’est pas le principe de l’Open data qui n’est pas connu. L’open data consiste pour un organisme à mettre à disposition de tous un certain nombre de données. En l’occurrence, on parle ici des données qui permettent d’alimenter Chargemap (localisation des bornes, type de prise, support identification, paiement ou non, etc.). Ces données peuvent être stockée sur un site national. C’est ici la démarche qui est promue. En résumé, on incite les collectivités à mettre à disposition de tous les données sur leurs bornes, ce qui permettra, entre autre, d’alimenter Chargemap. Chargemap n’a rien à perdre et tout à y gagner.

Si on revient sur l’histoire des coûts multipliés, je ne suis pas du tout d’accord. Chargemap est issu d’une entreprise. Le rôle de la collectivité n’est pas de privilégier une entreprise privée. Ici, c’est de mettre à disposition de tous (dont Chargemap) des infos. A Chargemap d’aller les chercher... mais il n’y a pas que Chargemap qui est intéressé par ses données. TomTom et les autres veulent aussi développer l’info. Les collectivités ne vont pas envoyer sur chacun des serveurs de ces entreprises l’information. Il est donc nécessaire que la démarche soit inverse : les collectivités mettent leurs infos sur UN serveur (encore une fois, ce qui est promu ici, c’est la mise à disposition sur le serveur de l’Etat) et qui que ce soit, entreprise ou particulier, va chercher l’info si elle l’intéresse et en fait ce qu’il souhaite.

En tant qu’agent de la fonction publique (merci, soub56, pour les clichés...), je connais très bien Chargemap. Le site ne recense, par définition, que ce qui est connu de ses utilisateurs. J’ai dû rentrer moi-même plusieurs bornes présentes dans ma région alors qu’elles existent depuis plus de 15 ans, sont gratuites et accessibles à tous... Grâce à la mise à dispo en Open data des infos sur les bornes, n’importe quel contributeur de Chargemap connaîtra les bornes de sa collectivité et même celles qu’il n’aura pas forcément trouvées ailleurs par ses déplacements ou en épluchant les médias (cf. mon exemple local).

Encore une fois, tout le monde est gagnant dans l’histoire :
* ça ne coutera pas grand chose à la collectivité
* L’info de Chargemap sera plus complète
* L’info sera disponible aussi pour d’autres fournisseurs de service
... et au final, l’utilisation du VE sera plus simple.

Posté le 01-10-2014 à 20:54:21 par Ryssen

Je suis d’accord,

- Chargemap est super ! en tant que privé !
- Un opérateur publique peut très bien compléter (notamment en mettant à disposition de nouvelles informations

L’important restant la mise en place de nouvelles bornes !

PS: Ou en sont Total, Esso, BP etc ??? Ne devrait on pas les obliger à installer des bornes dans les stations ?
Ce serait si simple !!! Quand une solution d’utilité nationale est si évidente, il doit y avoir un moyen de les obliger à le faire !

Posté le 02-10-2014 à 08:01:24 par ronan16

Les pétroliers ne sont pas encore prêts à faire le pas.

Par contre les emplacements des stations essences existantes sont vraiment idéals et stratégique. C’est dommage qu’on ne les oblige pas à installer une borne pour VE.

Posté le 02-10-2014 à 09:05:42 par ThJ

L’idée, telle que je l’ai comprise, est que ce soit les opérateurs (collectivités locales, concessionnaires automobiles, enseignes commerciales, opérateurs de stationnement privés...) qui fassent remonter en masse les IRVE qu’ils ont mises en service (localisation, type de recharge, type de prise...).
Cela me semble être un gage en terme d’exhaustivité et de fiabilité du recensement.
Même si aujourd’hui le nombre d’IRVE recensées via cet Open Data est maigre, je ne doute pas qu’il s’étoffe rapidement quand notamment les collectivités locales auront fait remonter leurs liste...
Tout cela n’enlève rien à l’intérêt et l’aspect précurseur de Chargemap : la technique de collecte (participative contre déclarative) est simplement différente

Posté le 03-10-2014 à 11:30:43 par kamkha

Je ne me fait pas de soucis pour chargemap, par contre il est quasi évident que ce nouveau site en plus de ne servir à rien et de couter à la collectivité va vite péricliter et fermer faute d’utilité!!
Sans aucun caractère obligatoire, ceux qui installent de nouvelles bornes sont des gens qui se sentent concernés et qui d’eux-mêmes vont la déclarer sur chargemap. Quand il s’agit d’une infrastructure plus importante la communauté ne tarde pas à faire les mise à jour...
Et quel est l’intérêt d’une telle base de donnée si elle n’est pas accessible rapidement, simplement et partout? (donc avec une application pour smartphone)

Plutot que de dépenser de l’argent pour obliger les collectivités à déclarer leurs bornes il serait plus utile d’expliquer à ces meme collectivités (qui souvent n’y comprenne rien) qu’il faut arrêter d’installer des bornes aux normes franco-francaises (type 3c) alors qu’il y a une norme européenne en vigueur (type 2) qui va les obliger dans un avenir proche à modifier leurs bornes flambant neuves et donc à dépenser encore l’argent public inutilement...

Posté le 04-10-2014 à 10:20:32 par rv45

Encore un machin qui a couter une fortune est qui n’apporte rien.
La carte présenter est un pure scandale. Dans mon département 45 une seul borne représenter la borne de la concession Renault où il faut prêter allégeance pour demander la carte de la borne pendant les heures d’ouvertures a la personne si elle est bien présenté et de bon poil!
Toutes les autres bornes des parkings de la ville ouvert 24h sur 24 et 7 jours sur 7 sont ignorés sur la fameuse carte.

Avec cela on va encore plomber le développement de la voiture électrique.

On en a mare de ses organismes inefficaces qui ne serve a rien. Regardez le déploiement au Québec par EDF local où ce qui se passe en Ireand où UK. prenez en de la graines Messieurs les inefficaces!

On ne vous supporte plus!

Posté le 06-10-2014 à 09:12:45 par metalrod11

Je suis sidéré de voir autant d’hostilités dans certains commentaires. Aussi sidéré que déçu, d’ailleurs. :-( @rv45 : Où as-tu vu un organisme ?! Où as-tu des fortunes dépensées ?! Les explications ont été nombreuses et, à plusieurs, je pense qu’elles ont été assez claires. Demandez à Yoann Nussbaumer (auteur de Chargemap) ce qu’il pense de cette initiative qui va permettre de donner encore plus d’exhaustivité à l’outil qu’il a créé !! C’est quand même le mieux placé pour dire si ça ne sert à rien, non ?!

Et encore une fois :
* il n’y a aucun organisme de créé
* ça ne coûte rien (ou presque) puisque les propriétaires de bornes ont déjà ces données et que leur hébergement en open data se fait sur un site d’État
* l’objectif n’est pas de faire la carte qui est montrée ici. Cette carte est là à titre d’exemple. Elle a vocation à disparaitre, j’imagine. L’objectif est d’alimenter Chargemap, R-Link de Renault, les GPS TomTom ou n’importe quel autre fournisseur d’infos qui fera, lui, une belle interface ergonomique et ajoutera les infos qui lui semblent pertinentes !

@rv45 : Ne crois-tu pas qu’en envoyant une volée de bois vert sur une initiative que tu n’as pas comprise, tu es en train de plomber le développement de la voiture électrique ?

@Kamkha : Comment peux-tu dire à la fois "Sans aucun caractère obligatoire, ceux qui installent de nouvelles bornes sont des gens qui se sentent concernés et qui d’eux-mêmes vont la déclarer sur chargemap" et "il serait plus utile d’expliquer à ces meme collectivités (qui souvent n’y comprenne rien)" ?? Connaitre la problématique type 3C/type 2 (ou type 2S, selon les cas) n’est pas plus évidente que connaitre Chargemap...

Posté le 06-10-2014 à 09:40:48 par ThJ

+1 pour metalrod11
C’est affolant comment toute initiative suscite de l’hostilité par principe.
Quand l’état ne fait rien il est au dessous de tout ; quand il prend des initiatives comme pour cet OpenData il gaspille l’argent du contribuable !
Pour m’être amusé à aller vérifier sur mon agglo les soi-disant informations fiables et validés de chargeMap je suis au regret de dire que la moitié des informations se sont avérées fausses (notamment des raccordements forains identifiés comme bornes de recharge !) ou manquantes.
Je suis plus enclin à faire confiance à des infos remontées par paquets par des collectivités locales, des concessions automobiles, des opérateurs de stationnement à l’origine des projets qu’à des déclarations ponctuelles de personnes mal identifiées.
La plateforme ne comporte évidemment pas encore beaucoup d’informations du fait de sa courte existence mais demain elles seront plus nombreuses que celles de Chargemap et surtout plus fiables et exhaustives (localisation, types de borne, types de prise, accessibilité au public ou non, horaires de disponibilité, gratuité ou non, etc).
Plutôt que de râler félicitez-vous d’avoir deux sources au lieu d’une, et choisissez celle qui vous convient sans démolir l’autre...

Posté le 06-10-2014 à 11:15:51 par perlybird

+2 pour metalrod11
Le problème vient du fait que les gens ne comprennent pas comment fonctionne une carte comme chargeMap: toute ces cartes utilisent une banque de données sous-jacente!

Cette initiative est très bien... même s’il ne s’agit en réalité que d’un commencement relativement modeste!

En effet, il ne suffit pas d’ajouter des bornes mais aussi et surtout il faut s’assurer de l’actualisation rapide (par exemple si une borne est modifiée pour passer du type3 au type2s, etc).
De plus cette banque de données est trop statique, elle ne peut pas indiquer par exemple si une borne est occupée ou non.

La vraie solution, c’est une initiative qui est déjà en cours de réalisation: pas seulement une banque de données statique, mais une vraie plateforme d’intermédiation B2B. Gireve et hubject travaillent là dessus pour rendre possible une vraie itinérance électrique.
Les protocoles comme Open InterCharge Protocol (OICP), Open Charge Point Protocol (OCPP) et ISO 15118 ont été développé pour résoudre exactement ce problème là. Ce qu’il reste à faire c’est se mettre d’accord sur un protocole ou travailler sur l’interopérabilité entre ces protocoles.

En tout les cas, l’initiative actuelle avec open data est à encourager, parce qu’elle donne des résultats rapide et sans effort pour le contribuable (contrairement à ce que certain disent ici) en attendant qu’une vraie solution technique B2B finisse par s’imposer dans quelques années.

Posté le 14-10-2014 à 11:52:20 par gerard37

les syndicats intercommunaux sont en train de mettre en place des bornes accessibles avec une carte du département non valable sur les bornes du département voisin
il y a encore là une incohérence totale pour le véhicule électrique

Posté le 23-11-2014 à 11:25:13 par zek

encore des dépenses publiques ...

combien coute opendata a mettre en place , maintenir , mettre a jour , alors qu on avais deja chargemap ....

une redondance d information nuit a l utilisateur. bien sur l aura du gouvernement derriere fait que les grand groupes vont remplir opendata, mais pour l utilisateur moyen ? ca vas faire 2 bases a gerer ? as t on une appli opendata sur nos smartphone qui quand on sera a cours de jus permettra avec autant d efficacité que chargemap de trouver la borne la plus proche ?

il est domage de ne pas avoir fusionné les 2 ( rachat? ) que de faire un systeme ’concurent’

j ai deja rempli pas mal d infos sur chargemap , je ne ferais pas le doublon sur opendata , tant pis si c est pas a jour



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Infrastructures de charge pour véhicules électriques

Découvrez notre dossier spécial
AVEM
Retrouvez notre dossier complet sur les infrastructures de charge pour les véhicules électriques : actualités, vidéos, fournisseurs, localisation des bornes, différents types de bornes...

Accéder au dossier
Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème CO2, Le Parisien rappelle que la voiture électrique est moins émissive
Dans un article daté du 11 août 2019 et intitulé « Vraiment écolo la voiture électrique ? », le quotidien exploite les chiffres de l’Ademe pour rappeler que sur leur...
Hydrogène : 11 projets sélectionnés par l’ADEME
Dans le cadre du Plan national de déploiement de l’hydrogène lancé en juin 2018 par le Ministère de la Transition écologique et solidaire, l’ADEME a ouvert un appel à...
Les bus électrifiés progressent selon une étude de l’Ademe
Alors que la RATP et d’autres opérateurs ont annoncé récemment des commandes ou projets de migrations des flottes de bus vers des modèles électriques, l’Ademe diffuse...
Une énergie verte pour les véhicules électriques ?
En supprimant les émissions de CO2, rouler en véhicule électrique est une bonne chose pour l’environnement. Mais pour que ce geste soit réellement bénéfique pour la...
Smart IRVE : plusieurs appels à projets sont lancés
Le pôle de compétitivité Capenergies, très en pointe en matière de smart grids en pilotant notamment le projet Flexgrid visant au déploiement à grande échelle des...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact