Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 14/02/2018 à 08:00 par Philippe Schwoerer - Lu 2189 fois - 4 commentaires


100.000 vélos pour la mobilité des collaborateurs de Bosch


L’entreprise allemande Bosch offre la location d’un vélo, qu’il soit ou non à assistance électrique, à utiliser aussi bien pour des besoins professionnels que privées, à 100.000 de ses collaborateurs en Allemagne. Avec cette opération, l’équipementier entend contribuer à améliorer la qualité de l’air dans les villes ainsi que la santé de ses cadres et salariés.

Equipementier

« Le VAE donne des ailes à notre comportement de mobilité et il représente l’un des moyens de transport les plus agiles, les plus confortables et tout simplement les plus intelligents de notre temps. Avec des effets positifs sur la santé, l’environnement et la société. Les composants à la pointe de la technologie et la grande liberté de conception des systèmes de motorisation Bosch sont au cœur de l’éventail de produits des fabricants de vélos – que ce soient les VTT, les vélos de trekking, de ville ou de tourisme » : ainsi l’équipementier qui propose, entre autres, des batteries, moteurs et ordinateurs pour vélos à assistance électrique, présente-t-il ces derniers sur son site www.bosch-ebike.com. On y retrouve parfaitement les objectifs visés par la mise à disposition des 100.000 engins.



RSE

Une opération de communication ? Oui, mais pas seulement ! Une volonté assumée de joindre les actes à la parole. Puisqu’il s’agit d’exercer une activité qui touche à la santé publique et à l’environnement, il est payant de montrer l’exemple par une campagne qui concerne aussi la responsabilité sociale des entreprises. Pour rappel, la RSE se définit comme la manière dont les sociétés intègrent, sur une base volontaire, des préoccupations sociales, environnementales et éthiques dans leurs activités économiques comme dans leurs interactions avec toutes les parties prenantes, dont les collaborateurs, mais aussi les clients et fournisseurs. Ici, la RSE s’applique à l’interne. Ce point de droit applicable aux entreprises en France, l’équipementier Bosch le réserve pour l’instant à ses collaborateurs allemands, dès ce mois de février 2018, dans le cadre d’un accord passé avec les représentants du personnel. Membre du directoire et directeur des relations industrielles chez Robert Bosch GmbH, Christoph Kübel estime : « Le vélo est bon pour le corps et l’esprit. Il encourage également la créativité, - parce que nous n’avons pas toujours nos meilleures idées à nos bureaux, mais plutôt en faisant des choses comme de l’exercice physique. C’est pourquoi la location de vélos est désormais une composante de notre culture de travail flexible ».

Jusqu’à 2 vélos

Ce sont même 2 vélos que peuvent louer simultanément les collaborateurs allemands du groupe Bosch qui sont en CDI depuis au moins trois ans. Les cadres et salariés concernés peuvent choisir un vélo à assistance électrique ou un modèle conventionnel en se rendant chez l’un des 4.000 détaillants locaux spécialisés qui participent à l’opération. Bosch prend ensuite le relais pour tout ce qui concerne les démarches autour de la location et de l’assurance des deux-roues. En option et à leur charge, les collaborateurs peuvent souscrire à une police protégeant les pièces d’usure.



20 millions

En Allemagne, ce sont 20 millions de personnes qui effectuent chaque jour des déplacements pour se rendre sur leur lieu de travail. Pour la moitié d’entre eux, ce dernier se trouve à moins de 10 kilomètres de la maison. « Dans les zones urbaines, les vélos à assistance électriques offrent le moyen le plus rapide de parcourir de telles distances. Une étude de marché Bosch a révélé que plus de la moitié des résidents allemands estiment que ces engins offrent une bonne alternative aux voitures. En outre, un tiers des personnes intéressées par un VAE voudraient l’utiliser pour des trajets quotidiens », plaide l’équipementier. « Les bicyclettes ne sont pas seulement le moyen le plus rapide pour se déplacer dans les zones urbaines, elles sont aussi les plus écologiques. L’utilisation du transport en commun, par exemple, laisse une empreinte carbone dix fois plus élevée par kilomètre parcouru qu’un vélo à assistance électrique », assure Bosch. L’entreprise voit donc dans les formules de crédit-bail pour ces engins une bonne opportunité pour se décider à jouer un rôle, aussi petit soit-il en échelle, dans l’amélioration de la qualité de l’air en ville. Tout comme chez nous en France, outre-Rhin, le gouvernement encourage l’utilisation des vélos. Ce sont 200 millions d’euros qui sont mis chaque année sur la table, en visant à augmenter la part du trafic cycliste de 12 à 15% pour 2020.

Santé

L’impact sur la santé de la pratique du vélo dans de bonnes conditions n’est plus à démontrer. Les études se succèdent sur le sujet, chacune apportant ses propres chiffres. Bosch se réfère à l’une d’elles, - sans autre précision que de localiser ses commanditaires en Grande-Bretagne -, pour affirmer que « le risque de développer une maladie cardiaque est de 46 pour cent moins élevé pour les personnes qui se rendent au travail à vélo que pour celles qui le font en voiture ou en train ». En cause, l’action bénéfique sur l’organisme de l’exercice physique et d’une meilleure respiration, qui « renforce le système immunitaire, améliore les pouvoirs de concentration et de réactivité, et procure un sentiment accru de bien-être physique ». Des effets positifs ont également été constatés sur l’activité cérébrale, « l’augmentation de l’apport en oxygène améliorant les capacités cognitives, tandis que le mouvement de pédalage circulaire et rythmique favorise la relaxation ». Et pour finir, la pratique du vélo stimule la libération d’hormones comme la sérotonine et les endorphines qui repoussent la dépression.



Mots clés : vélo | assistance | électrique | Bosch | VAE | mobilité | collaborateur | Allemagne | santé | environnement | location
Catégories : Vélo électrique | Pollution & qualité de l'air |

Commentaires

Posté le 14-02-2018 à 09:39:16 par ZoéT

100000 vélos, ben ça fait pas mal. Pour combien de salariés en Allemagne ?

Posté le 14-02-2018 à 17:05:57 par PMC

Selon Wikipédia : 118 800 employés dans 80 sites en Allemagne, sur 303 000 dans le monde répartis sur 260 sites. C’est quasiment 1 vélo par employé allemand. Le chiffre de 100 000 est donc bien une astuce de communication. Combien de salariés vont profiter de l’offre ? Le quart au grand maximum.

Posté le 15-02-2018 à 08:10:56 par C’est cela, oui...

Après avoir enfumé au diesel et envoyé ad patres plusieurs centaines de milliers de personnes au cours des trois dernières décennies, Bosch vient de trouver l’idée géniale du plan social avant sa propre liquidation : envoyer ses employés s’hyperventiler pour accélérer le process du gazage au diesel.

Tout bénèf, pas d’indemnité de licenciement, juste une couronne de fleurs pour les managers (assez peu à faire du vélo, c’est le seul problème de cette méthode révolutionnaire de dégraissage).

La question est de savoir s’ils sont passés par l’étape des singes de cirque à vélo pour voir si ça irait assez vite...

Ah, le Green Washing...

Philippe, vous devriez lancer le César AVEM du meilleur Green Washing de l’année, on vous suit ! :)

Posté le 15-02-2018 à 08:40:02 par @Posté le 15-02-2018 à 08:10:56 par C’est cela, oui...

Si les employés utilisent des vélos à la place de leur véhicule pour aller bosser, cela ne va pas réduire la pollution ?



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Vendée Energie Tour
Vendée Energie Tour
Du 02/06/2018 au 10/06/2018 - Plusieurs sites en Vendée dont l'Ile d'Yeu

Pour la 5ème édition du Vendée Energie Tour, le SyDEV, syndicat d'électricité de Vendée et ses partenaires proposeront un programme encore plus long, avec des animations...
A lire également / sur le même thème Irizar ie tram : un bus articulé électrique primé qui arrive en France
Le design en look de tramway du bus articulé électrique ie tram de 18 mètres de long, construit par Irizar, est vraiment futuriste quand on le compare aux productions de...
34 millions d’euros pour développer 21 projets V2G au Royaume-Uni
Outre-Manche, une enveloppe d’un équivalent d’environ 34 millions d’euros a été débloquée pour soutenir la technologie V2G, dont le principe est d’exploiter les...
Du gaz de schiste pour les batteries lithium des voitures électriques
Doit-on applaudir ou s’inquiéter : une découverte scientifique permettrait de récupérer du lithium à partir des eaux usées qui ont servi à la fracturation de la roche...
Impact carbone des batteries et véhicules électriques par l’ICCT
ONG indépendante sans but lucratif qui vise, selon elle-même, à fournir aux autorités de règlementation environnementale « une recherche impartiale ainsi qu’une analyse...
6.500 véhicules électriques à pile hydrogène circulent dans le monde
Si Honda, Toyota, et Mercedes se sont montrés très actifs dans la première moitié des années 2010, et avant, concernant le développement, les essais et les annonces...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact