Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 16/02/2018 à 06:00 par Philippe Schwoerer - Lu 5804 fois - 1 commentaire


34 millions d’euros pour développer 21 projets V2G au Royaume-Uni


Outre-Manche, une enveloppe d’un équivalent d’environ 34 millions d’euros a été débloquée pour soutenir la technologie V2G, dont le principe est d’exploiter les batteries des véhicules électriques pour soutenir le réseau, en particulier lors des pics de consommation. Cette manne va permettre de financer la recherche, la conception et le développement de 21 projets. Le Royaume-Uni compte ainsi explorer et tester une architecture prometteuse, mais aussi les opportunités commerciales qui en découlent.

V2G - V2H - V2B

A l’instar de la France, le Royaume-Uni est engagé dans un programme de stratégie industrielle à travers lequel son gouvernement espère être perçu comme « chef de file mondial dans l’élaboration de l’avenir de la mobilité et dans la conception et le développement des technologies propres de demain ». C’est dans ce cadre qu’ont été débloqués 30 millions de livres sterling, en financement de programmes jugés pertinents pour alimenter au besoin le réseau électrique (V2G = Vehicle to Grid), les logements individuels (V2H = Vehicle to Home) et les immeubles (V2B = Vehicle to Building) d’habitation ou d’entreprise. « Ces projets, dont le programme V2GO d’EDF Energy fait partie, montreront comment l’énergie stockée dans les batteries de véhicules électriques pourrait être empruntée par le réseau électrique aux heures de pointe, avant d’être restituée pendant les heures creuses afin que les conducteurs repartent pour leur prochain voyage », explique le service de communication du gouvernement. Le programme V2GO s’appuie sur une flotte d’une centaine de véhicules électriques, - des voitures particulières, taxis et utilitaires légers -, en circulation à Oxford, pour constituer un démonstrateur à grande échelle de réseau intelligent.

Révolution énergétique

« Au fur et à mesure que le nombre de véhicules électriques augmente et que la capacité de leurs batteries est améliorée, ils constituent une énorme opportunité de contribuer de manière significative à un réseau intelligent. Ces projets sont à la pointe de leur domaine. Tout comme les conceptions visionnaires de Brunel et Stephenson dans les transports, ils pourraient révolutionner la façon dont nous stockons et gérons l’électricité, aujourd’hui et dans le futur », a commenté Jesse Norman, ministre des Transports. Des propos complétés par Richard Harrington, ministre des Affaires commerciales. Extrait : « Nous avons montré que la croissance de l’économie tout en réduisant les émissions polluantes, peut et devrait aller de pair. La technologie V2G offre une autre opportunité pour le Royaume-Uni de présenter au monde notre expertise de pointe dans les technologies automobile et à faible émission de carbone ». Quelles voitures électriques fabriquées par une ou des marques anglaises sont-elles dans le Top des ventes dans le monde, ou plus modestement en Europe, ou de façon encore plus réduite au Royaume-Uni ? Le ministre compte-t-il sur la Nissan Leaf qui sort, pour l’Europe, de l’usine de Sunderland, et connaît un véritable succès outre-Manche ? Nissan, justement, fait partie des 21 porteurs de projets aidés par le gouvernement, tout comme SSE Services, OVO Energy, Octopus Energy, Cisco, Flexisolar et AT Kearney.


Mots clés : Royaume-Uni | projet | V2G | voiture | véhicule | électrique | batterie | réseau | intelligent | Vehicle to Grid | V2GO
Catégories : Voiture électrique | Aides financières | Batterie |

Commentaires

Posté le 19-02-2018 à 11:00:42 par Guy Favand

Ces nouvelles démarches de soit disant ’’réseau intelligent’’ne commencent pas par ’’l’intelligence humaine des usagers’’ , je m’explique: Les pointes des consommations d’énergie sur les réseaux électriques sont délicates à passer pour les producteurs qui doivent souvent démarrer des moyens de production polluants... Hors jamais personne ne parle ni n’envisage de réduire ces demandes irréfléchies d’appels d’énergie... on n’envisage pas de gérer en amont, on imagine que l’intelligence artificielle va tout résoudre... une absurdité! A la base il est indispensable de réduire drastiquement nos consommations avec une parfaite maîtrise de l’énergie ainsi qu’une parfaite maîtrise de la demande d’énergie (deux axes fondamentalement différents mais complémentaires!).Ensuite une meilleure organisation sociétale permettrait de mieux ’’lisser’’ ces courbes fatidiques, enfin qu’on utilise les batteries des VE pour stocker certaines formes d’EnR OUI, seul cet axe présente une évolution technologique utile!
GF Expert EnR MdE



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du 26/09/2019 au 27/09/2019 - Cagnes-sur-Mer

L’AVEM organise sa troisième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, qui aura lieu à Cagnes-sur-Mer les 26 & 27 septembre 2019. Cet événement permettra aux...
A lire également / sur le même thème DIY : Réparer une batterie plomb de vélo à assistance électrique
Les vacances sont propices à 2 choses concernant la quête d’un vélo à assistance électrique d’occasion. Tout d’abord dénicher sur son lieu de villégiature, au hasard des...
5.000 euros pour convertir à l’électrique une voiture thermique ?
A la fin d’un reportage de 2 minutes sur la conversion des véhicules thermiques en électriques, diffusé sur TF1 dimanche 11 août 2019 dans le cadre du journal de 13...
CO2, Le Parisien rappelle que la voiture électrique est moins émissive
Dans un article daté du 11 août 2019 et intitulé « Vraiment écolo la voiture électrique ? », le quotidien exploite les chiffres de l’Ademe pour rappeler que sur leur...
Baisse du prix du lithium : Mauvais signe pour la voiture électrique ?
Depuis 18 mois, le prix du lithium ne cesse de baisser. Imaginer que la cause en serait une panne du développement de la voiture électrique serait une erreur. Un...
Mercedes développe la recharge par pantographe pour le bus eCitaro
L’actualité des bus électriques, à batterie ou pile hydrogène, est particulièrement riche depuis quelques semaines. Parmi les infos qui se succèdent, le pas en avant...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact