Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 10/02/2018 à 17:15 par Philippe Schwoerer - Lu 3398 fois - 4 commentaires


40 millions d’euros pour développer Cityscoot en France et en Europe


Cityscoot, opérateur de mobilité par le biais de son service de location libre-service de scooters électriques, poursuit son développement. Après une injection de 15 millions d’euros au milieu de l’année 2016, notre adhérent bénéficie d’une nouvelle opération de financement qui s’élève à 40 millions d’euros. RATP Capital Innovation et InVenture Partners se sont associés aux actionnaires historiques de Cityscoot, parmi lesquels la Caisse des dépôts, et au partenaire stratégique LeasePlan, pour finaliser le montage du dossier. Avec cette nouvelle manne, la startup va poursuivre le programme d’ouverture de son service dans de nouvelles villes en Europe, et en particulier en France (Nice), en Suisse (des négociations étaient en cours à Genève il y a quelques mois) et en Italie (Milan et Turin avaient était annoncées en septembre dernier). La flotte des scooters électriques va passer, dans le courant de la présente année 2018, d’environ 1.600 à 5.000 unités.

5.000 scooters électriques Govecs

« Ensemble, nous donnons à Cityscoot les moyens du projet que je me suis fixé : être moteur de la mobilité partagée au cœur des métropoles en tant que leader européen du scooter électrique en libre-service. L’expansion à d’autres villes n’est cependant pas notre seul objectif pour 2018 : à l’écoute de nos utilisateurs, nous allons continuellement enrichir leur expérience avec plusieurs évolutions technologiques inédites », commente Bertrand Fleurose, président fondateur de Cityscoot, dans un communiqué de presse daté du 6 février 2018. Avec 5.000 scooters branchés, la flotte de la jeune entreprise deviendra la plus importante au niveau mondial pour des deux-roues électriques partagés. Et ce, à peine plus de 2 ans après le lancement initial et officiel de l’activité, en juin 2016, dans les rues de Paris.

Bientôt en expérimentation à Nice

Depuis la Capitale, le service de location Cityscoot a commencé prudemment à dépasser les frontières du périphérique, pour s’ancrer dans les Hauts-de-Seine à Boulogne-Billancourt, Issy-les-Moulineaux, Levallois-Perret et Neuilly-sur-Seine. Il sera élargi à de nouvelles communes de la petite couronne parisienne. Dans quelques jours, une expérimentation va démarrer à Nice (06) avec plusieurs dizaines de bêta-testeurs. De son succès, - dont nous ne doutons pas à l’Avem -, dépendra le lancement officiel du service sur place, vraisemblablement dans le courant du printemps, en commençant par l’hyper-centre. L’arrivée progressive de 500 scooters électriques permettra d’étendre la couverture à l’ensemble des quartiers de la commune. L’entreprise révèle étudier son implantation dans les villes moyennes. « Cityscoot s’est toujours employé à maîtriser son expansion avec une approche graduelle et réfléchie, en concertation avec les communes et les autorités locales », souligne le service de communication.

1.700.000 trajets

Cityscoot fournit quelques chiffres qui assoient le succès de son offre : 1.700.000 trajets effectués depuis l’ouverture, soit une location toutes les 8 secondes. Le service a déjà convaincu 70.000 utilisateurs, qui effectuent 7.000 à 9.000 trajets quotidiens. Ces derniers ont une durée moyenne de 15 minutes, pour 4 kilomètres parcourus. Ouvert de 7 heures à minuit afin d’assurer le maximum de sécurité aux usagers, le service qui se base sur le principe du paiement à l’usage, sans aucun frais d’inscription ni abonnement, est facturé entre 0,20 et 0,28 euros la minute commencée. Plus de 120 salariés veillent au bon fonctionnement des opérations, expliquant en partie la très faible sinistralité constatée par la startup depuis le début de l’aventure.

Commentaires des partenaires

« Nous sommes très fiers d’accompagner Cityscoot dans son développement en France mais aussi en Europe. Nous partageons une même vision de la mobilité urbaine de demain : propre, durable et silencieuse ! Nous sommes également convaincus de la complémentarité entre les modes de transport structurants et les nouvelles mobilités individuelles partagées telles que Cityscoot. En s’associant à cette startup, le Groupe RATP répond à la demande croissante de nos voyageurs : un trajet porte à porte, fluide et multimodal », a déclaré Catherine Guillouard, PDG du Groupe RATP, à l’occasion de la nouvelle opération de financement. Managing Partner pour Inventure Partners, Sergey Azatyan s’est ainsi exprimé dans le même cadre : « Nous sommes heureux d’annoncer notre participation dans le financement de Cityscoot et ravis d’accompagner sa croissance. Les principaux défis des villes modernes sont la congestion, les émissions polluantes, le bruit et les contraintes de stationnement. Tous sont abordés par le partage de scooters électriques. Après une analyse approfondie des acteurs européens, nous avons choisi Cityscoot qui est parfaitement positionné pour devenir le leader du partage de scooters et compléter le portefeuille d’Inventure Partners, qui a déjà réalisé de nombreux investissements dans l’univers de la mobilité ».



Pour plus d'information

CityScoot

5 bis Rue Kepler
75116 - PARIS

Tel : 09 69 36 20 26
Mail : info@cityscoot.eu
Site : http://www.cityscoot.eu

CityScoot est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de CityScoot


Mots clés : Cityscoot | scooter | électrique | location | libre-service | France | Italie | Suisse | Nice | Europe | InVenture Partners | RATP | Capital Innovation
Catégories : Voiture électrique en libre-service et auto-partage | Scooter électrique |

Commentaires

Posté le 11-02-2018 à 07:49:33 par Too little, too slow, too late...

Les Chinois arrivent...

Belle initiative, mais qui n’est pas sans rappeler l’exemple de Viadeo et de LinkedIn...

Tout est question de hauteur d’investissement et de rapidité de déploiement. Les Français avancent pays par pays avec quelques dizaines de millions. Les Chinois et les US notamment pensent Monde avec quelques centaines de millions, voire plusieurs milliards...

Prenons par exemple le réseau social des professionnels LinkedIn (US). Il y a 4 ans, son concurrent français Viadeo lui tenait la dragée haute... Mais LinkedIn a bénéficié de 100 millions de dollars d’investissements quand Viadeo n’en a eu que 10. 4 ans plus tard, Viadeo s’est effondré alors que LinkedIn a été racheté plus de 26 milliards de dollars par Microsoft.

Petits joueurs, jolis scooters...

Posté le 11-02-2018 à 20:27:30 par ZoéT

Espérons que la solution française fera face ! J’aime à y croire.

Posté le 06-04-2018 à 12:53:22 par Nicoptimistte

Pourquoi n’interdit-on pas les scooters thermiques, cela donnerait un coup d’accélérateur notoire à la filière.

Sinon, continuons avec nos 2 temps pourris...et dans 5 ans, tout sera électrique et chinois.

Posté le 06-04-2018 à 14:02:17 par Christophe

@Nicoptimistte
Là je vous rejoins un 2 roues thermique c’est affreux en ville, et je l’explique :
- bruit non négligeable,
- odeur,
- pollution (la norme Euro 4 est seulement en application depuis l’année dernière sur les 2 roues).
Et quand on est piéton, le stationnement sur le trottoir c’est problématique.
L’autre jour, j’ai vu un aveugle qui n’avait pas détecté un 2 roues avec le balayage de sa canne, s’accrocher au guidon, le faire chuter et chuter dessus. Son propriétaire est arrivé comme une furie. Heureusement que nous sommes plusieurs à être intervenus pour le raisonner. La mention d’une plainte avec demande de dommages et intérêts a suffi à le calmer et à ce qu’il reparte avec son engin pourtant bien abîmé.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Autonomy
Autonomy
Du 18/10/2018 au 20/10/2018 - Grande Halle de la Villette à Paris

Autonomy fêtera sa troisième édition en 2018. Ce salon se présente comme le "Festival de la mobilité urbaine', et cela en présentant un très grand nombre de moyens de...
A lire également / sur le même thème Sodetrel devient Izivia
C’est dans un communiqué de presse daté de jeudi 18 octobre 2018 que Sodetrel annonce sa nouvelle dénomination Izivia : « une nouvelle identité pour marquer une étape...
L’électrique reste la meilleure solution (Ouest-France)
Dans un encadré en marge d’un article intitulé « Passer à la voiture ‘propre’… Oui, mais laquelle ? », et publié dans l’édition du 11 octobre 2018 de Ouest-France,...
Un minibus électrique Geco 6 places livré par Mobilité Plus à Antibes
Lorsque nous publions un article sur l’activité de notre adhérent Mobilité Plus, c’est le plus souvent pour porter un éclairage sur une nouvelle livraison des trains...
Que penser d’une enquête du Dauphiné sur les véhicules électriques ?
Suite à une étude publiée le 10 octobre 2018 par l’UFC-Que Choisir, le Dauphiné a interrogé ses lecteurs : « Faut-il rendre obligatoire les voitures électriques ? ». En...
Les Renault Twizy de Totem Mobi sortent de Marseille
Totem Mobi, c’est ce service de location de véhicules électriques en libre service, disponible 24/7, et lancé à Marseille (13) en 2013. A la base, un essai gagnant qui...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact