Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 30/01/2018 à 06:00 par Philippe Schwoerer - Lu 3337 fois - 13 commentaires


5 bus électriques Heuliez GX 337 pour l’agglomération de Mulhouse


M2A, autrement appelée Mulhouse Alsace Agglomération (68), a passé commande auprès de la société Heuliez Bus de 5 exemplaires de son modèle GX 337 Elec et de stations de recharge de leurs batteries. Un investissement estimé à 2,715 millions d’euros TTC. La mise en service de tout ce matériel est prévue pour le courant du deuxième semestre 2018.

GX 337 Elec

Comme le précise le communiqué de presse émis par Heuliez Bus en date du 22 janvier dernier pour annoncer l’investissement de l’agglomération de Mulhouse, le GX 337 est le modèle standard 100% électrique du constructeur carrossier. Labélisé « Origine France garantie », il est équipé d’un moteur électrique de 120/195 kW alimenté par des batteries Lithium-ion NMC, - nickel manganèse cobalt, technologie exploitée par Renault et Nissan respectivement dans la Zoé 40 et la Leaf 2 -, pour 360 kWh de capacité. Notre lecteur Christophe, qui nous a transmis l’information, s’est amusé à effectuer une petite simulation : « Cela nous donne un potentiel kilométrique de l’ordre de 720.000 kilomètres (2.000 cycles pour du NMC avec une bonne gestion thermique), équivalent à un bus diesel ». Le pack provient de la société française Forsee Power, présentée par Heuliez Bus comme « leader et spécialiste des systèmes de batteries intelligentes, pour son expertise et son expérience des marchés du transport électrique (bus, scooter, train, bateau) ». Les packs ont été dimensionnés en capacité « afin d’assurer une journée d’exploitation ».

90 passagers

Heuliez Bus affirme que ses bus électriques, disponibles en 12 et 18 mètres de longueur, sont « conçus pour offrir une longévité maximale ». Avec une carrosserie en matériaux composites montée sur une ossature en acier inoxydable, les GX 337 Elec qui vont être livrés à Mulhouse Alsace Agglomération « peuvent accueillir plus de 90 passagers, soit la meilleure capacité d’accueil sur le marché des bus électriques », assure Heuliez Bus. « Par rapport au GX 337 diesel, il y a une perte de 21 passagers (86 debout + 25 assis sur la version diesel) », commente Christophe. Deux emplacements pour les usagers en fauteuil roulant et 4 sièges spécifiques sont prévus pour l’accueil des personnes à mobilité réduite. Le constructeur carrossier précise que les GX 337 Elec qui vont prendre la direction de l’Alsace « sont également équipés de la climatisation et d’un système de chauffage mixte ».

25% de fréquentation en plus ?

Selon le communiqué de presse, le choix par Mulhouse Alsace Agglomération d’acquérir 5 unités du GX 337 Elec « s’inscrit pleinement dans sa stratégie en matière de transition durable ». Le programme prévoit notamment l’augmentation « de 25% de la fréquentation des transports en commun dans le but de réduire significativement les émissions de gaz à effet de serre tout en facilitant la vie quotidienne des habitants ». En interrogeant les chiffres publiés par le centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema), Christophe a constaté que les transports en commun à Mulhouse, exploités par Soléa, sont utilisés annuellement à hauteur de 102,2 voyages par habitant (chiffres 2015, en augmentation). « C’est mieux que la moyenne pour des villes équivalentes », conclut-il.


Mots clés : bus | électrique | Heuliez | GX 337 | agglomération | Mulhouse | M2A | Elec | recharge | batterie | Alsace
Catégories : Bus électrique et hybride | Borne de recharge | Batterie |

Commentaires

Posté le 30-01-2018 à 08:50:31 par Didier

J’espère que pour son calcul de longévité, Heuliez ne s’est pas contenté de multiplier l’autonomie NEDC par 2000 cycles. Parce que l’autonomie réelle est bien en dessus, parce qu’en hivers ce sera pire, parce que l’autonomie va diminuer avec le temps, et parce que les 2000 cycles c’est très optimiste.

Reste que c’est très bien de faire des bus électriques, mon propos est just qu’en étant pas assez exigeant toutes ces marques françaises vont se faire dévorer par les concurrents notamment de Chine.

Sinon c’est très bien aussi pour les vélos qui suivent souvent les bus dans les voies réservées et qui respire les polluants du gasoil à plein poumons et en plein effort.

Posté le 30-01-2018 à 09:45:14 par Christophe

Merci Philippe pour cet article.

@Didier
Vos questions ont déjà fait l’objet de débats sur ce site :
1/ http://avem.fr/actualite-rennes-une-flotte-de-bus-exclusivement-electrique-pour-2030-6376.html
2/ http://www.avem.fr/actualite-comment-recharger-les-batteries-lithium-ion-pour-les-faire-durer-6888.html

Dans le premier débat, on retrouve :
- la capacité initiale pour tenir compte de la perte d’autonomie en fonction de la conso. des bus : "Donc cela nous donne une batterie d’au moins 240 kWh soit 360 kWh en brut pour tenir compte des pertes"
- l’impact de la puissance de charge / décharge sur la durabilité : "Pour le coup une batterie de 380 kWh ne va pas voir des intensités très importantes si le moteur est limité à 120 kW, donc pas de souci à ce niveau. "

Dans le second débat, on retrouve
- les cyclabilités des différentes technologies de batteries : "Lithium Nickel Manganese Cobalt Oxide (LiNiMnCoO2 or NMC) - Zoé 40 - 1000–2000",
- ce qu’est une gestion thermique performante : "gestion thermique performante avec air pulsé dans le sarcophage avec gestion thermique de cet air (réchauffage ou refroidissement en fonction des besoins) : https://i97.servimg.com/u/f97/17/67/16/75/15730210.jpg".

Donc vis-à-vis des caractéristiques des bus de l’article :
- 70 % de 360 kWh = 252 kWh donc de quoi faire encore plus de 200 km,
- 2000 * 360 kWh = 720 000 kWh soit avec une conso. de 1 kWh/km, 720 000 km potentiels,
- 120/360 = 0,33 C et 190/360 = 0,53 C, donc en exploitation la batterie subira des charges / décharges d’au plus 0,53 C et comme il n’y a pas de charge rapide, un refroidissement par air suffit,
- pas de forte intensité + refroidissement performant = pas de baisse de la cyclabilité,
- sélection des cellules + point précédent = atteinte de la cyclabilité maxi. soit 2000 cycles.


J’estime la masse de cette batterie à 2,4 t et une perte de l’ordre de 1,5 t sur la charge utile (21 passagers).
Les autres technologies posent les problèmes suivants :
- LMP : moindre densité donc perte plus importante en CU pour la même capacité de batterie,
- LFP : moindre densité donc perte plus importante en CU pour la même capacité de batterie,
- NCA : moindre cyclabilité, pour obtenir la même durabilité il faudrait augmenter la capacité de la batterie donc le prix total.
Je vous laisse chercher les technologies employées par les concurrents de Heuliez.

Posté le 30-01-2018 à 12:58:15 par HMDis

5 bus électriques, c’est peu à côté des 1000 bus de l’AAP de la RATP.

Posté le 30-01-2018 à 14:46:12 par PMC

@HMDis
Dites-vous que c’est un début ! La RATP aussi, a commencé par quelques bus électriques. Des petits formats.

Posté le 30-01-2018 à 21:39:54 par pdebano

86 debout + 25 assis, soit 111 personnes dans un bus de 12 mètres, c’est du grand n’importe quoi. Encore que je sois volontaire pour être debout dans ce bus, mais à condition que toutes les personnes debout autour de moi soient de jeunes et jolies jeunes femmes. Pas sûr qu’elles apprécient, mais sûr que je ne risquerai pas la gifle car impossible pour elles de bouger le moindre petit doigt.

Posté le 31-01-2018 à 07:10:24 par Christophe

@pdebano
C’est l’effectif théorique déduit de la charge utile (PTAC - PV).
Dans un bus de 12 m, il n’est pas rare de voir plus de 90 passagers.
Donc si on met le même nombre de passagers dans un bus avec un PV plus important (surcharge de batterie) donc avec une CU moins importante, il sera en surcharge et appliquera donc plus de 13 t à l’essieu (valeur utilisée pour le dimensionnement des chaussées et des ouvrages d’art).
En tant qu’utilisateur des TC par conviction écologique, j’accepterai mal que l’on m’interdise de monter dans le bus que je prends parce que l’on vient de le passer de diesel à électrique pour éviter que ce dernier soit en surcharge (c’est arrivé dans ma ville après réorganisation des lignes suite à la mise en place de la gratuité).

Pour mémoire un bus prends une emprise de moins de 31 m², à l’usage constaté des VP pour un effectif de 90 personnes il faut au moins 572 m² (véhicule à touche touche). Donc dès 5 passagers un bus prend moins de place que la solution VP.

Posté le 31-01-2018 à 14:24:18 par PBlanchet

Ces 5 bus électriques représentent-ils un début de programme ? Une suite est-elle prévue ?

Posté le 31-01-2018 à 15:10:44 par Christophe

@PBlanchet
Concernant le fabricant des bus :
http://www.heuliezbus.com/fr/communiques?id=52
"Transdev a choisi le GX 337 ELEC d’Heuliez Bus pour sa filiale
à La Rochelle. Trois autobus ont été commandés, équipés de batteries d’énergie de 360 kWh et offrent une journée complète d’autonomie. Ils seront rechargés la nuit au dépôt."

http://www.heuliezbus.com/fr/communiques?id=53
"HEULIEZ BUS reçoit une commande historique d’autobus électriques 18 mètres pour la ville de Trondheim (Norvège). Le bus articulé 100 % électrique GX 437 d’HEULIEZ BUS a été choisi par l’opérateur de transport en commun Tide Buss pour la ville de Trondheim, en Norvège, ville pionnière en matière de mobilité durable avec la plus grande flotte d’autobus électriques. Les 10 autobus électriques assureront le service sur la ligne 12"
"Equipés de batteries Lithium Titanate Oxyde de 105 KWh et d’un moteur électrique de 160/200 KW, ces modèles bénéficient d’une autonomie illimitée et d’un confort thermique optimal. Les bus seront rechargés en quelques minutes en fin de ligne utilisant un système de charge par pantographe descendant."

http://www.heuliezbus.com/fr/communiques?id=50
"Heuliez Bus et Forsee Power unissent leurs compétences pour accélérer l’électromobilité en France et à l’international"
"Heuliez Bus et Forsee Power annoncent la signature d’un contrat portant sur l’équipement en systèmes de batteries intelligentes permettant de produire plus de 500 bus électriques au cours des 3 prochaines années".

Posté le 01-02-2018 à 14:59:02 par PBlanchet

@Christophe
Merci. Ma question était pour l’agglomération de Mulhouse. Un programme de développement des bus électriques existe t-il à Mulhouse ?

Posté le 03-02-2018 à 14:05:59 par zzz

Confidentiel ! Ce qu’il est possible de dire : Que pensez-vous qu’il se passe si ces 5 bus donnent satisfaction ?

Posté le 04-02-2018 à 11:42:57 par PBlanchet

@zzz
Merci d’avoir répondu ainsi à ma question.

Posté le 18-02-2018 à 10:27:09 par MASSONNET

Génial, enfin.

Posté le 01-03-2018 à 15:01:10 par Christophe

Version diesel EURO 6 28 à 38 l / 100 km donc 888 à 1205 gCO2eq/km.
Version électrique :
– pour batterie 360 kWh 58 tCO2eq
– pour conso. 82 CO2eq/km.
58 000 000 / (888-82) = 71 500 km maxi.
Au maxi. 1 an d’exploitation pour annuler l’impact de production de la batterie.

Il est donc préférable d’électrifier les engins lourds plutôt que les VP et à la condition qu’ils ne servent pas à des choses futiles.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du 20/09/2018 au 22/09/2017 - Cagnes-sur-Mer

Du 20 au 22 septembre 2017 auront lieu la seconde édition des Journées AVEM de l'électro-mobilité. Lors des deux premières journées, les 20 et 21 septembre, des...
A lire également / sur le même thème Tous en Leaf avec Nissan et le Leaf France Café
Pendant les mois de juillet et août 2018, circule de main en main un exemplaire de nouvelle Nissan Leaf, histoire de la faire découvrir à ceux qui disposent aujourd’hui...
Daimler s’assure une chaîne d’approvisionnement plus vertueuse
Il est révolu le temps où les industriels pouvaient en total impunité et de façon secrète profiter des faiblesses humaines, politiques et des réseaux d’approvisionnement...
EVE s’apprête à recevoir les motos électriques Sur-Ron Light Bee
Electric Vehicle Engineering, - plus communément connu sous la dénomination EVE dont les lettres stylisées forment le logo -, conçoit, importe et distribue des véhicules...
Des scooters électriques avec Cooltra, un concessionnaire témoigne !
Dans notre article intitulé « Cooltra développe en France la location de scooters électriques » et mis en ligne le 7 mai 2018, nous communiquions sur l’ambition de notre...
Commercialisation en Corée du Kia Niro électrique : 450 ou 300 km !
Si le Kia Niro électrique sera officiellement lancé en Europe au mois d’octobre prochain, dans le cadre du Mondial de l’automobile qui se tiendra à Paris du 4 au 14,...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact