Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 06/12/2019 à 09:53 par Philippe Schwoerer - Lu 3543 fois - 4 commentaires


700.000 km en Model S avec une même batterie : exploit ou banalité ?


Un automobiliste allemand a parcouru plus d’un million de kilomètres avec une Tesla Model S, dont environ 700.000 km avec la même batterie et le même moteur. Une performance qui serait validée par le Guinness des records. Hansjörg-Eberhard von Gemmingen-Hornberg, le propriétaire de cette voiture, n’en est pas à son coup d’essai, après avoir auparavant accumulé des centaines de milliers de kilomètres en roadster. Mais peut-on qualifier d’exploit la distance parcourue par la berline survoltée ?

P85+

Depuis août 2014, M. von Gemmingen-Hornberg utilise le plus souvent possible, même pour les plus petites distances, une Tesla Model S P85+ qu’il a acquise avec 30.000 km au compteur. Véritable militant de la mobilité électrique, il fait tout son possible pour être vu avec son américaine. Il aurait sans doute préféré que sa voiture conserve ses organes d’origine jusqu’à maintenant. Mais le moteur a déjà été changé 2 fois, sous garantie, à 40.000 et 320.000 km. Et la batterie a été remplacée dans les mêmes conditions à 290.000 km, selon l’interview publiée par Le Spiegel. D’autres médias, comme Teslamag, font état d’un nouveau changement du pack à 540.000 km.

700.000 km

En nous appuyant sur le scénario du Spiegel, le groupe motopropulseur aurait donc encaissé environ 700.000 km, et c’est cette performance qui serait à retenir plutôt que le million de kilomètres, s’il faut faire l’éloge des choix technologiques Tesla. Avoir une voiture (électrique ou non) encore présentable avec tous les équipements fonctionnels après un tel cumul est déjà en soit une très belle performance. Et pour les batteries ? 700.000 km pour un pack d’une capacité énergétique de 85 kWh, ça équivaut, en utilisant la règle de trois qui sera bien sûr quelque peu imparfaite, à 120.000 km pour une Peugeot iOn 14,5 kWh ou à 181.000 km avec une Renault Zoé 22 kWh, des chiffres déjà vus, et dépassés, sur ces voitures. Rien d’exceptionnel au final ! Avec le scénario de Teslamag, c’est bien sûr encore plus commun, la batterie de la Model S ayant alors permis d’avaler seulement 460.000 km, ce qui donnerait 78.500 km pour une Peugeot iOn, et 119.000 km pour une Zoé.

Technologie des batteries

La technologie de batterie a bien sûr aussi son importance, car elle détermine une durée de vie spécifique qui est fonction du nombre de cycles de recharge/décharge associé. Les packs de Tesla Model S peuvent supporter 1.500 cycles. La version P85+ dispose d’une autonomie d’environ 450 km. Pour préserver la longévité de ses accumulateurs, Hansjörg-Eberhard von Gemmingen-Hornberg évite de descendre en dessous de 20% d’énergie et de recharger au-delà de 80%. Il se prive donc d’environ 40% de l’autonomie permise par recharge, ce qui donne un kilométrage moyen de l’ordre de 270 km entre 2 arrêts à une borne ou une prise. Sur 1.500 cycles, avec une très grosse louche, on obtiendrait 405.000 km. Dans ce cas, et sachant que l’automobiliste allemand exploite les superchargeurs Tesla pour 40% de ses ravitaillement en électricité, 700.000 km serait une très belle performance pour cette voiture. Ce qui accréditerait du coup plutôt le scénario communiqué par Teslamag, où les 460.000 km parcourus avec le dernier pack témoigneraient déjà d’une bonne estimation du constructeur, sans plus.

Echauffement des cellules

La durée de vie d’une batterie dépend aussi de l’échauffement que les cellules devront encaisser. Exploiter aussi souvent les superchargeurs Tesla est un moins. En revanche, en restant dans une plage de 20-80% pour les recharges, M. von Gemmingen-Hornberg gomme une bonne partie du risque de dégradation précoce. D’autant plus qu’il s’évertue à ne pas dépasser les 110-120 km/h sur autoroute. L’automobiliste millionnaire en kilomètres utilise sa voiture tous les jours, et très régulièrement pour de longues distances. Autant une succession de roulage/recharge rapide pourrait être plus ou moins dommageable pour la durabilité du pack, autant celui-ci appréciera d’être exploité tous les jours. Le temps qui passe a aussi une influence négative sur la durée de vie des batteries.

Exploit ou banalité ?

Ce qui n’est pas banal, c’est de parcourir 1 million de kilomètres en 5 ans avec la même voiture, pour un coût d’entretien et de réparation de seulement 13.000 euros. Hansjörg-Eberhard von Gemmingen-Hornberg témoigne que son précédent véhicule thermique, une Mercedes 500E W124, nécessitait 4 fois plus de réparations. Sur l’américaine branchée, le dernier kit de frein a tenu plus de 400.000 km. Et, la seule réparation notable et coûteuse (3.100 euros), supportée par l’automobiliste allemand, concernait un problème avec l’écran central (puce défectueuse). Pour un moteur électrique, résister sur 700.000 km n’est pas exceptionnel. Si la dernière batterie a aussi encaissé ce kilométrage, là, c’est déjà beaucoup moins commun, surtout si la perte de capacité n’est que de 14%, comme il est possible de le lire dans l’article de Teslamag. Dans tous les cas, il serait intéressant de connaître le kilométrage qu’elle aura permis au total de réaliser lorsqu’elle arrivera en fin de vie pour une utilisation électromobile.


Mots clés : Tesla | Model S | Teslamag | Spiegel | record | électrique | véhicule | voiture
Catégories : Voiture électrique | Batterie |

Commentaires

Posté le 06-12-2019 à 10:25:03 par Christophe

https://www.spritmonitor.de/fr/apercu/198-Tesla_Motors/1315-Model_S.html?exactmodel=P85+ powerunit=2
Consommation moyenne 21,33 kWh/100 km soit 0,2133 kWh/km
85*1500/0,2133 = 598 000 km.

Si sauvegarde du pack en ne rechargeant jamais au-dessus de 80 % et en ne descendant jamais au-dessous de 20 %, 700 000 km n’est en rien un exploit.
Je conseille à chacun d’installer sur son smartphone une application telle qu’AccuBaterry et de voir comment les différents recharges impactent sur la perte de cycle.
En gros une recharge depuis 15 % jusqu’à 100 % c’est un cycle de perdu et une recharge de 20 à 80 % c’est moins d’un demi-cycle de perdu.
Donc si la batterie est garantie pour 1500 cycles avec un programme en 20/80, elle doit tenir 3000 cycles soit dans ce cas 1,2 Mkm.
A l’inverse si avec un programme en 20/80, la batterie fait 440000 km cela revient à 1100 cycles en 0/100. Ce qui est dans la norme des batteries Li-ion.

Posté le 06-12-2019 à 11:35:26 par Daniel

@ Christophe
En ce qui concerne les smartphones, j’avais déjà lu qu’il ne faudrait pas les charger au-delà de 80%. Mais dans la notice de mon Nokia du mois de mars dernier, il est marqué de toujours le charger en entier pour économiser la batterie. Mais j’ai chargé l’appli que vous avez conseillée et je verrai bien ce que cela donne. Merci en tout cas.

Posté le 09-12-2019 à 08:19:33 par Christophe

Ce week-end je me suis astreint à ne pas dépasser une charge de 80 % avec mon smartphone.
Et l’application indiquée avant m’a renvoyée les pertes de cycles suivants :
- charge 1 de 20 à 80 % : 0,21 cycles,
- charge 2 de 18 à 80 % : 0,21 cycles,
- charge 3 de 14 à 80 % : 0,22 cycles.
Donc autant dire que si une batterie est garantie 1500 cycles, en la chargeant de 20 à 80 %, on peut la recharger 7142 fois soit pour une batterie de 85 kWh, 364 285 kWh ce qui donne pour une consommation de 0,2133 kWh/km un potentiel de 1,7 millions de km.
Si avec un programme en 20/80, la batterie fait 440000 km cela revient à moins de 400 cycles.
Chacun tirera la conclusion qui s’impose.

Posté le 10-12-2019 à 16:47:45 par Christophe

https://www.automobile-propre.com/voiture-electrique-il-depasse-les-300-000-km-en-renault-zoe/
https://www.spritmonitor.de/fr/apercu/41-Renault/1302-ZOE.html?constyear_e=2016 powerunit=2 (jusqu’à 2016 pour avoir uniquement des Q210 - la R240 consomme moins).
Conso. moyenne 16,32 kWh/100 km soit 0,1632 kWh/km
200 000 × 0,1632 = 32 640 kWh /22 = 1483 cycles.
Là je suis à peu près sûr que la voiture a vu une charge à 100 % systématiquement.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du 21/09/2020 au 22/09/2020 - Cagnes-sur-Mer

L’AVEM organise sa quatrième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, qui aura lieu à Cagnes-sur-Mer les 21 & 22 septembre 2020. Cet événement permettra aux...
A lire également / sur le même thème Stations de recharge solaire EbikePort pour vélos électriques
Installée à Limoges (87), la jeune entreprise a fait le choix du Made in France pour produire ses stations de recharge conçues pour les collectivités, universités,...
Coronavirus : Light + Building hébergé par le Battery Experts Forum
Salon biennal de conception architecturale et de technologie principalement axé sur les domaines de l’éclairage, de l’électrotechnique, de l’automatisation des bâtiments...
Recharge gratuite pour le personnel soignant avec MobilyGreen
Il y a quelques jours, le président du groupe Renault, Jean-Dominique Senard, annonçait sur l’antenne de RTL, « réfléchir à prêter 300 Zoé pour le personnel médical,...
Entreprises : Délai pour bénéficier des 6.000 euros de bonus
Depuis le 1er janvier 2020, le bonus accordé aux professionnels pour l’achat d’une voiture particulière ou d’un utilitaire électrique est descendu de 6.000 à 3.000...
Recharge sur lampadaires : Siemens dévoile son avenue électrique
Dans le Grand Londres, plus précisément à Westminster, l’avenue Sutherland (W9) est équipée de 24 candélabres avec borne de recharge sur toute sa longueur d’environ 1...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact