Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 13/12/2016 à 06:00 par Philippe Schwoerer - Lu 3294 fois - 16 commentaires


Abandon du plafond à 40.000 euros pour obtenir le bonus à l’achat d’une voiture électrique


Fin septembre dernier, on apprenait que le gouvernement, pour son projet de loi de finances 2017, souhaitait introduire au 1er janvier prochain une nouvelle condition pour obtenir le bonus de 6.000 euros à l’achat d’une voiture électrique, et par conséquent la prime de conversion de 4.000 euros auquel il est un préalable : que son prix ne dépasse pas les 40.000 euros. Cette mesure serait finalement abandonnée, sous la menace d’être jugée anticoncurrentielle par l’Europe.

Une mesure anticoncurrentielle

Selon Emilie Binois du Webzine professionnel Autoactu.com, le projet de plafond de 40.000 euros sur le prix d’achat d’une voiture électrique neuve pour obtenir le bonus de 6.000 ou 10.000 euros, selon que l’on se débarrasse ou non d’un vieux diesel par la même occasion, « a fait grincer des dents les constructeurs concernés et l’un d’entre eux serait remonté jusqu’à la Commission européenne pour dénoncer une mesure anticoncurrentielle ». Les productions Tesla, la Mercedes Classe B ED, certaines versions des BMW i3 et Volkswagen e-Golf, mais aussi les modèles à Pac hydrogène comme les Toyota Mirai et Hyundai ix35 Fuel Cell, étaient menacées. A presque 38.000 euros, la Nissan Leaf Tekna équipée de la batterie 30 kWh s’approchait dangereusement de la limite. De futures voitures électriques auraient été concernées.

Polémique sur le Web

Si les automobilistes qui souhaitent acquérir les modèles ci-dessus listés peuvent dès à présent se sentir rassurés, la polémique ne faiblit pas sur le Web au sujet du bonus accordé pour l’achat des plus coûteux des modèles électriques. Autant les commentaires sont équilibrés lorsqu’ils sont déposés sur des médias qui font la promotion de l’électromobilité, autant ils sont largement en faveur d’une telle limite, parfois même pour des prix inférieurs, quand ils figurent sur des sites plus généralistes, d’automobiles ou non, signés de pseudos sans doute beaucoup moins concernés par l’achat d’un VE. Beaucoup semblent oublier la raison première de cette prime : encourager l’achat de véhicules plus vertueux pour la santé publique et l’environnement, susceptibles de jouer également un rôle majeur dans le respect de chiffres imposés par L’Europe en matière d’émissions de CO2. A défaut, notre pays serait mis à l’amende. Ils oublient également la raison qui semble avoir motivé l’Etat à reculer : la peur du dépôt d’une plainte auprès de Bruxelles, qui aurait pu valider le caractère discriminatoire du plafond.


Mots clés : véhicule électrique | voiture électrique | achat | plafond | bonus | prime de conversion | abandon | PLF2017
Catégories : Voiture électrique | Aides financières |

Commentaires

Posté le 13-12-2016 à 08:48:59 par Comme d’hab, nos Bronchosaures nationaux...

... sont à la manœuvre..

Pourquoi croyez-vous que le bonus pour les voitures hybrides ait été réduit ? Tout simplement parce que Renault et PSA n’en auront pas dans leur gamme avant plusieurs années, s’étant une fois de plus plantés sur le sujet...

On a les vieux chauffagistes au diesel que l’on mérite...

Posté le 13-12-2016 à 11:08:32 par electronlibre

Pas d’hybrides chez nos constructeurs??
Alors que sont les Hybrid4 de PSA?
Faut arrêter de commenter n’importe quoi!
Je suis pas trop fan de PSA, mais ils ont fait des efforts dans l’électromobilité depuis 20 ans.

Posté le 13-12-2016 à 12:48:34 par Phenix83

Ne faut il pas voir la technique hybride comme une solution provisoire permettant d’améliorer un peu le rendement des moteurs thermiques en attendant les véhicules 100% électriques .L’hybride est une solution compliquée.Avec la ZOE à 300 kms d’autonomie réelle Renault démontre que le choix du tout électrique est viable .La batterie de 22kWh de 290 kg passe désormais à 40 kWh pour 300kg . C’est ça le progrès et ce n’est pas terminé .

Posté le 13-12-2016 à 16:33:36 par mullaure

@ Comme d’hab, nos Bronchosaures nationaux

Bien d’accord avec vous.on n’a pas fini de respirer des particules diesel dans notre pays qui est le roi du monde avec l’Autriche dans ce domaine..!

@ electronlibre

Des Hybrid4 ( au diesel en plus...) à + de 30.000 €, ça ne sert à rien, ce sont des ventes quasi- confidentielles qui n’ont aucun impact sur la pollution.Si nos constructeurs avaient de réelles intentions de réduire la pollution, ils proposeraient des voitures propres à 14.000 / 18.000 € mais ils ne le font pas parce-qu’ils ne le veulent pas pour l’instant et pourtant, ils sauraient faire ( concepte eolab par ex ).
En attendant, reste plus qu’à acheter une hybride Toyota dont les modèles d’occasion sont nombreux : j’ai acheté la mienne 14.000 € avec 22.000 km, je suis 4.5 l/100 et j’en suis ravi? MERCI TOYOTA ! ET VIVE NOS CONSTRUCTEURS GAULOIS QUI FUMENT ENCORE NOIR EN 2017..!

Posté le 13-12-2016 à 17:06:35 par mullaure

...Désolé de vous le dire mais nos constructeurs automobiles ne font pas preuve de responsabilité en continuant de fabriquer des moteurs diesel alors que leurs particules émises sont classées cancérigènes par l’OMS.
Quand je marche dans les rues de ma ville ( Clamart 92 ) aux heures de pointe, j’allucine, je suis parfois en apnée tellement c’est irrespirable,
au 21ième siècle, c’est...comment dire...Je ne trouve pas de mot assez fort pour l’exprimer !

Posté le 13-12-2016 à 18:00:08 par electronlibre

@ mullaure

Combien coute une Prius? inabordable et je parle même pas des Lexus.
La seule hybride abordable est la Yaris, une petite voiture sur laquelle le HSD est moins efficient que sur les gros modèle du constructeur. PSA a eu raison de proposer son Hybrid4 sur ces véhicules les plus gros, là où l’hybridation est la plus efficace.
Toyota pour ces hybrides utilise des moteurs ID plutôt polluants, donc pour moi le véhicule le moins polluant jusqu’à maintenant est le VE 100% et comme le dit Phenix83, il a encore une belle marge de progression.

La pollution en ville, à qui la responsabilité? Pendant des décennies on a attiré le monde rural dans les villes, qui ont gonflées comme le pain dans le four du boulanger (si Toulouse ne s’était pas étendu jusqu’à englober AZF et la SNPE, les dégâts auraient été moindre le 21 Septembre 2001). Pourquoi croyez vous que des espèces animales disparaissent? Parce que l’Homme prends leurs places.
Malgré les 42000 morts précoces du à la pollution, les français continuent de s’étendre sur un territoire fini. Si cela ne s’arrête pas, tous les efforts que l’on peut fournir ne serviront à rien.

Posté le 13-12-2016 à 21:47:13 par Aphi

@ Phenix83:
Le commentaire est pertinent, l’hybride a été présenté comme passage intermédiaire permettant de pallier la faible autonomie des VE. Mais la dynamique des VE est telle, poussée notamment par Tesla, que les progrès sont plus rapides que prévus. Il se peut que Renault ait finalement fait le meilleurs choix en misant (quasi que) sur l’électrique.
N’oublions pas qu’une chaine de traction hybride implique de disposer de la partie électrique (batterie, moteur électrique, convertisseur de puissance, chargeur) ET thermique (moteur, boite de vitesse).
Combien de temps ce surcoût, par rapport à un électrique pur, sera-t-il tenable ? Probablement pas longtemps si l’autonomie d’un électrique n’est plus un facteur discriminant.
A suivre ...

Posté le 14-12-2016 à 07:26:27 par Christophe

Le bonus écologique tient compte uniquement de la production de CO2.
La technologie hybride permet-elle à l’heure actuelle un gain notable à ce niveau justifiant un bonus ?
De mes relevés, en terme d’émission de GES je fais aussi bien sinon mieux avec des VT non hybride.
Il n’y a qu’en ville où l’hybride réduit vraiment la consommation. Mais à l’heure des pics de pollution est-il vraiment judicieux de mettre cette solution en avant ? Parce que mis à part les essais NEDC qui avantagent outrageusement les hybrides, rien ne prouve qu’elles polluent effectivement moins en situation réelle.
De plus celles à moteur essence id ont le droit d’envoyer plus de particules qu’un diesel (qui avec un FAP n’en envoie pas plus qu’une essence non id).

Posté le 14-12-2016 à 10:24:22 par mullaure

@electronlibre

Vous oubliez la Toyota Auris que j’ai trouvée chez Toyota à 14.000€ avec 22.000kms garantie 3 trois ans: là, ça devient abordable d’autant que l’auto est comme neuve.

Je suis d’accord avec certains autres de vos commentaires par-contre.

Je serai le premier à acheter une 100% électrique dès que l’autonomie sera suffisante et surtout dès que l’on pourra recharger facilement et rapidement sans se prendre la tête sur un voyage de 700kms par exemple...Et aussi quand le prix d’une e-auto de segment moyen sera en dessous de 15.000€...
On n’y est pas encore mais ça évolue vite, je suis ça avec un regard attentif mais pour l’instant, ne pouvant avoir qu’une seule voiture pour faire tout ( comme beaucoup de gens ), la voiture hybride que j’ai achetée d’occasion est la moins mauvaise solution à tous points de vues, financiers et écologiques: prix en-dessous de 15.000€, 4.5 l/100 de consommation sur autoroute et 4l/100 en ville; malheureusement, ce n’est pas une voiture française, faute d’offre de nos constructeurs qui ont toujours un métro de retard qu’il va leur falloir rattraper rapidement.

Posté le 14-12-2016 à 11:08:45 par Christophe

@mullaure
"4.5 l/100 de consommation sur autoroute et 4l/100 en ville" ce sont les consommations réelles ou celles de l’odb ?
Les consommations réelles sont au moins 0,2 l / 100 km au-dessus de l’odb. 4,7 l / 100 km avec une Auris hy sur autoroute c’est possible mais pas à 130 km/h et pas chargé et avec la version en jantes de 15".

Posté le 14-12-2016 à 18:47:36 par electronlibre

@ mullaure

L’Auris n’est pas un mauvais choix, si comme le souligne Christophe, vous faites principalement de la ville; sinon il y a peu de différence avec une non hybride sur route et autoroute.
Pour ma part, je ne mettrais jamais plus de 8000€ dans un véhicule pour le peu de km par an que j’effectue. J’ai dégoté l’année dernière une petite Sandero gpl avec 95000 km et pour 3400€. (environ 7l/100 en gpl et 6.5l/100 en essence).
Je ne sais pas quel est ma pollution par rapport à une hybride Toyota du même âge(5 ans), mais la carte grise est gratuite comme pour les hybrides et les électriques dans ma région.
Si quelqu’un peu donner des précisions sur les émissions d’un gpl en comparaison d’un essence ID ou II, merci d’avance.

Posté le 15-12-2016 à 07:24:08 par Christophe

@electronlibre
Je n’ai jamais dit que les hybrides était un bon choix pour faire de la ville. J’ai juste dit que c’est seulement en ville que le système amenait le meilleur gain en consommation par rapport à un véhicule non hybride.
Mais quand je vois ce que donne sur le cycle NEDC un véhicule avec stop and start par rapport au même véhicule sans, je me pose la question de la réelle efficacité du système en terme de pollution.

Posté le 15-12-2016 à 14:17:59 par electronlibre

@ Christophe

Oui en effet j’ai omis de préciser qu’il s’agissait de la consommation et uniquement de ce point de vue.
Parce qu’effectivement, du côté pollution il y a de quoi débattre; les carburants, les systèmes de dépollution, les systèmes pour(soit disant) moins consommer... on en ressort quoi au final?

Posté le 15-12-2016 à 16:59:46 par mullaure

@electronlibre
@Christophe

Je roule à 110/120 km/h sur autoroute avec une Auris hybride 15’’ conso réelle et je me fiche de mettre 1/2 heure de plus sur un voyage; mes enfants ont une Sandéro GPL derrière laquelle vous pouvez faire du vélo sans vous empoisonner.Quand je bosse, c’est bus/vélo et RER: c’est tout ce que je peux faire.
De grâce Messieurs, arrêtez d’acheter des diesels, c’est la seule solution pour que nos constructeurs arrêtent d’en fabriquer...

Posté le 15-12-2016 à 17:16:31 par Christophe

@mullaure
Donc vous confirmez ce que je dis et donc à 4,5 l/100 km sur autoroute vous êtes à 125 g CO2eq/km. Avec un usage identique avec des voitures non hybride je suis à moins et je ne suis pas persuadé qu’elles polluent plus (au moins je ne consomme pas 29 % de plus que le cycle !).

Et juste pour votre information, ce ne sont pas des véhicules que j’ai achetés.
Je me contentai des VE en autopartage dans ma ville et de location de VT de temps en temps mais le président de la nouvelle région a décidé de supprimer le service soit disant parce qu’il n’est pas rentable !

Posté le 19-12-2016 à 13:09:30 par dan617

@électronlibre

Pour que des "client" arrêtent d’acquérir des diesel, il y a une autre solution qui je pense serait assez radicale : il s’agirait de faire en sorte que l’Etat soit tenu de proposer le prix du litre d’essence moins cher que celui du gasoil : ce serait d’ailleurs logique dans la mesure où ce dernier reste plus cher à fabriquer que l’essence.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du 28/09/2017 au 29/09/2017 - Cagnes-sur-Mer

Les 28 et 29 septembre 2017 auront lieu les Journées AVEM de l'électro-mobilité. Ces journées se dérouleront en deux temps : 1ère demi-journée sous forme de workshops,...
A lire également / sur le même thème Voitures électriques : Superbonus réduit à 2.500 euros en 2018 ?
Si l’on en croit une interview accordée par Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, au quotidien Libération, et mis en ligne hier, dimanche 17...
1er petit-déjeuner entre collectivités territoriales : une réussite
Hier, le premier petit-déjeuner « mobilité électrique » organisé par la Mairie de Cagnes-sur-Mer, Enedis et l’AVEM a permis aux acteurs du terrain et élus locaux...
Cycle WLTP contre NEDC, nouveau malus, fiscalité des carburants
C’est la rentrée, et avec elle son lot de nouveautés à venir ou déjà applicables en matière de voitures particulières. Le fameux cycle NEDC si décrié disparaît enfin au...
On parle de voitures électriques sur le Web
La mobilité électrique avance ! Pour s’en persuader, il suffit de lire les quelques articles Web régulièrement produits sur le sujet par des médias non spécialisés....
Un petit-déjeuner mobilité électrique pour les collectivités le 05 septembre
Quelques jours avant les Journées AVEM de l’électro-mobilité qui réuniront de nombreux acteurs de la mobilité électrique, l’AVEM, la Mairie de Cagnes-sur-Mer et Enedis...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact