Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 05/08/2013 à 06:00 par Marina Greb - Michaël Torregrossa - Lu 4124 fois - Poster un commentaire


L'Opel Ampera fait partie des véhicules proposés par le service allemand RuhrAuto


A ceux qui hésitent encore à acquérir une voiture électrique, le service d’autopartage allemand « RuhrAutoe » offre l’occasion à tous de pouvoir tester l’électro-mobilité au quotidien.

Lancé en octobre 2012 dans la région de Ruhr, RuhrAuto est soutenu par le Ministère fédéral des Transports et de la Construction qui a apporté une subvention de 1,8 millions d’euros dans le cadre de ce projet d’une durée de 18 mois

Basé sur une flotte de véhicules électriques et hybrides rechargeables, RuhrAuto compte environ 30 véhicules mis à disposition dans la région et répartis sur une vingtaine de stations fixes complétées par des bornes de recharge disponibles sur le domaine public.

Lors de son lancement, en 2012, la flotte d’autopartage se composait de 20 Opel Ampera. Au printemps 2013, dix Smart et cinq Renault Twizy ont intégré le service suivies, début juillet, par 5 exemplaires la nouvelle Nissan Leaf. Pour l’opérateur, il s’agissait de pouvoir proposer un panel de véhicule correspondant à différents usages.

Les fondateurs de « RuhrAutoe » sont de grands acteurs régionaux : l’université Duisburg-Essen (UDE), l’autorité de transport VRR and DriveCarSharing GmbH. L’objectif prioritaire est de sensibiliser les conducteurs à l’électro-mobilité et de faciliter l’adoption de cette nouvelle technologie.

« Il est plus efficace de convaincre les conducteurs si on leur donne l’occasion de faire leur propre expérience. Pour cette raison, la plateforme de location « RuhrAutoe » est très intéressante pour nous », confie Andreas Marx, Directeur Marketing d’Opel.



Tarifs d’utilisation

Opel Ampera comptez 9,25€/heure avec 30 km inclus. Pour une journée complète, il faudra débourser 75€.

Smart électrique : à partir de 4,90 €/heure et 45€ par jour.

Renault Twizy environ 2€/heure et 24€ par jour.
Comment ça marche ?

Le principe est simple : l’utilisateur s’inscrit sur le site Internet dédié au service afin de recevoir une « DRIVEcard » qui lui permet d’effectuer ses réservations. La même carte fonctionne comme la clé de voiture pour ouvrir et lancer le véhicule.

La location est facturée en fonction de la durée d’utilisation et les tarifs sont volontairement bas afin de rendre le service accessible au plus grand nombre. Les stations fixes sont bien intégrées dans le réseau de transport public existant pour permettre un accès facile aux utilisateurs. Le système est configuré de façon classique : chaque véhicule doit être restitué à sa station d’origine.


550 utilisateurs enregistrés

Après huit moins du projet, les organisateurs tirent un premier bilan positif : 550 utilisateurs enregistrés sur le site et plus que 33.000 kilomètres parcourus.

Les utilisateurs sont majoritairement étudiants (25 %) et âgés de moins de 32 ans.

Si le projet continue de présenter de bons résultats, le Ministère fédéral des Transports et de la Construction vise à dupliquer le système sur d’autres territoires. A suivre…

Allemagne - Projet RuhrAuto - De l’autopartage pour sensibiliser le grand public à la mobilité électrique - Photo 2



Mots clés : RuhrAuto | Allemagne
Catégories : Voiture électrique | Voiture hybride rechargeable | Voiture électrique en libre-service et auto-partage |

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



La voiture électrique en libre-service et en auto-partage

Découvrez notre dossier spécial
AVEM
Découvrez notre dossier complet sur la voiture électrique en libre-service et en auto-partage : applications, projets, actualités, vidéos, opérateurs...

Accéder au dossier
Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème ChargeMap Pass. Recharge à l’étranger, frais de service, application…
L’équipe de ChargeMap vient d’annoncer du lourd avant la fin des vacances d’été pour sa carte de recharge : l’ouverture du service à 3 nouveaux réseaux majeurs en...
Des bus électriques Solaris et Mercedes pour Berlin (Allemagne)
Comme la RATP pour Paris, la Berliner Verkehrsbetriebe (BVG), - l’organisme en charge des transports publics à Berlin, en Allemagne -, est engagé dans une démarche pour...
Voitures électriques. L’Allemagne s’inquiète de la dépendance à l’Asie
Parmi les enjeux qui pèsent sur les ailes des voitures électriques en Europe, gagner en indépendance, notamment face aux pays producteurs de pétrole. Avec son...
100.000 vélos pour la mobilité des collaborateurs de Bosch
L’entreprise allemande Bosch offre la location d’un vélo, qu’il soit ou non à assistance électrique, à utiliser aussi bien pour des besoins professionnels que privées, à...
Allemagne : Les acquéreurs de Model S ne recevront pas de subvention
Accusée de concurrence déloyale, Tesla a vu l’office fédéral des affaires économiques et des contrôles à l’exportation allemand (BAFA) annoncer le retrait du Model S de...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact