Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 02/09/2015 à 14:00 par Emmanuel Maumon - Lu 6446 fois - 10 commentaires


Avertisseur sonore : Nissan avance avec le projet eVADER


Nissan vient de dévoiler les premiers résultats d’un programme de recherche mené à la tête d’un consortium regroupant une dizaine d’acteurs comme Renault, PSA, Siemens, Continental ou l’INSA Lyon. L’objectif du projet eVADER (Electric Vehicule Alert for Detection and Emergency Response) consiste à créer un signal sonore innovant et identifiable par tout le monde afin de permettre aux piétons de reconnaître facilement les voitures électriques. Leur silence de roulement étant susceptible de mettre en danger leur sécurité.

Une initiative européenne

La Commission européenne s’est d’ailleurs saisie de ce problème et, à compter de 2019, l’intégrateur d’un bruiteur sera obligatoire, avec un son normalisé et commun à tous les véhicules électriques. Avant d’arrêter, en juillet 2017, la définition du prochain standard européen, la Commission européenne a initié et financé un vaste programme de recherche : le projet eVADER. 3 ans de travaux qui ont abouti à la mise au point d’un avertisseur sonore innovant qui a été testé avec succès, à bord d’une Nissan Leaf, en décembre dernier à Barcelone auprès d’une communauté de personnes malvoyantes.


Préserver l’absence de pollution sonore

En partenariat avec les autres membres du consortium, Nissan a développé une technologie auditive de nouvelle génération, qui émet un signal sonore afin d’alerter les piétons et les autres usagers de la route d’un véhicule électrique à proximité, mais en limitant au maximum le niveau de pollution sonore. Pour David Quinn, responsable du projet eVADER chez Nissan « Notre objectif consistait à trouver le juste équilibre entre la reconnaissance auditive des voitures et le maintien d’un très bas niveau de pollution sonore, ce qui constitue l’un des bénéfices les plus importants des véhicules électriques ». Pour ce faire, le son devait donc être directement diffusé vers les piétons, avec un niveau sonore réduit au minimum.

Le fonctionnement du système

Concrètement, la version finale du système dispose d’une caméra fixée au pare-brise et programmée pour reconnaitre les piétons, les cyclistes et autres usagers de la route. En cas de détection et d’activation du dispositif, six haut-parleurs émettent un son précisément orienté vers la cible afin de l’alerter de la présence d’un véhicule électrique. Le style de son diffusé a évidemment une grande importance. Les sons de type sirène ont été exclus de la réflexion, estimés trop irritants et bruyants voire, dans certains cas, émotionnellement perturbants pour les autres usagers de la route. Créer en collaboration avec des chercheurs de l’IRCAM, le son délivré au final est assez futuriste et présente un niveau sonore jusqu’à 5 décibels plus bas que celui d’un moteur diesel ou essence classique.

Nissan à la pointe du consortium

Ce n’est pas un hasard si Nissan a été choisi pour être le chef de file du consortium impliqué dans le projet eVADER. Leader européen sur le marché des véhicules électriques, Nissan est en effet le concepteur du Système d’Avertissement Sonore de Véhicules en Approche qui équipe en série toutes les Nissan Leaf. Depuis longtemps Le constructeur japonais fait de ce thème de recherche une priorité et c’est avec enthousiasme qu’il a accepté de mettre à profit son expérience afin d’envisager toutes les solutions possibles pour une future application dans ce domaine. Au vu des premiers tests réalisés, nul doute que les travaux issus du projet eVADER serviront de base pour élaborer la future législation européenne concernant les alertes sonores pour piétons de véhicules électriques, notamment pour déterminer le standard du nouveau son de ces alertes.







Pour plus d'information

Ce contact n'étant pas adhérent de l'AVEM,
ses coordonnées ne peuvent être visualisées que par nos membres



Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | Avertisseur sonore | Projet eVADER | Nissan



Commentaires

Posté le 02-09-2015 à 16:05:38 par pierre

ce type de projet est bien désolant...
Qui croit encore que l’on se fait renverser parceque la voiture ne faisait pas assez de bruit ???
Technologie complexe (caméra, reconnaissance, directivité du son...) donc cher et avec de joli risques de dysfonctionnements.
A croire que personne au niveau des responsable européen n’a de diesel ou essence moderne ? (pratiquement pas de bruit) Qu’ils ne conduisent pas et ne voient pas les personnes plongées sur leur smartphone ou avec casque rivé aux oreilles ? Le klaxon était pourtant prévu pour celà, avertir, alerter en cas de danger...

Posté le 03-09-2015 à 07:08:05 par soub56

D’accord avec Pierre : projet inutile.
Je roule en VE depuis plus de 3 ans : je pense pouvoir donner un avis sur le sujet.
A vitesse normale, à partir de 50 km/h, les bruits de roulement et aérodynamique sont assez forts pour être entendus par un piéton à l’audition normale, sans casque ou sans téléphone.
A basse vitesse, dans les zones 20 km/h ou 30 km/h, tout conducteur de VE sait qu’il n’est pas entendu et fait particulièrement attention aux piétons. Pour plaisanter, il m’arrive parfois de rester derrière des piétons qui avancent au milieu de la route dans le même sens que moi, sans que je manifeste ma présence : au bout de quelques secondes, ces piétons sentent bien une présence derrière eux et sont tout surpris de voir une voiture qu’ils n’ont pas entendues venir. Ils se mettent alors de coté pour me laisser passer. Pas nécessaire d’installer une usine à gaz : si besoin, l’avertisseur de la voiture peut suffire.
Il y a une dizaine d’années, j’ai utilisé pendant un an une 106 électrique qui avait 2 avertisseurs : un normal pour la route, un plus discret pour les piétons.J’ai du utiliser l’avertisseur pour piétons une fois pour l’essayer et une autre fois pour m’amuser à surprendre des piétons : c’est vraiment inutile.

Posté le 03-09-2015 à 09:06:55 par Georges

Je suis aussi d’accord que ce projet parait bien complexe et risque de couter cher, surtout aux victimes quand ce système ne fonctionnera pas quand il le faudra.
Par contre, il faudra bien un système de ce genre. Les personnes ayant des VE, pour l’instant, j’imagine, sont des personnes qui savent que leurs véhicules est silencieux et modifient leur comportement.
Mais quand ce cela sera démocratisé, ce ne sera pas le même cas de figure. Sinon, il n’y aurait jamais d’accident si les gens avaient vraiment conscience du danger de leurs véhicules, quels qu’ils soient.

Posté le 03-09-2015 à 19:19:11 par billoup

Bonjour.
Si on lit les forums, le signal sonore commun est demandé sur les voitures électriques à faible vitesse depuis pas mal de temps.
J’ai déjà eu des difficultés en actionnant l’avertisseur standard un peu trop intempestivement par maladresse.
Je roule avec appréhension quand les piétons sont proches du bord de la route, en particulier pour un passage en ville ou les piétons ont la priorité.
Merci.

Posté le 04-09-2015 à 07:24:06 par soub56

@billoup
La peur n’évite pas le danger...
Il ne faut pas rouler avec appréhension, il faut rouler en étant conscient que les piétons, quelques ils soient ( enfants, jeunes avec écouteurs, adultes avec téléphone et les vieux comme moi bientôt...) ne vous entendent pas à basse vitesse et s’attendre à un comportement surprenant.

Posté le 04-09-2015 à 10:02:59 par billoup

Bonjour
Compte tenu de leur autonomie limitée, les voitures électriques doivent encore se centrer comme moyen de locomotion, imbattable dans certaines conditions.
Leur utilisation nécessite une attention soutenue pour la circulation avec des piétons.
Il y a un passage en ville de la départementale ou les piétons ont la priorité. Bien que limité à 20 Km/heure, ce passage m’inspire de l’inquiétude.
Une légère et agréable mélodie, reconnaissable par beaucoup, serait un plus, avec une incomparable publicité pour les voitures électriques, qui en ont grand besoin.
Merci.

Posté le 04-09-2015 à 19:34:37 par electronlibre

Pour ceux qui veulent connaître le bruit de l’eVADER:

http://www.moteurnature.com/actu/uneactu.php?news_id=28007
Cliquer sur la Nissan Leaf.

Posté le 06-09-2015 à 09:10:46 par Stéphane P

L’autre jour en Zoe, à la sortie d’un village une faisane a traversé devant moi manifestement sans m’avoir entendu.
En ville, il n’est pas rare d’avoir des oiseaux sur la chaussée qui ne m’entendent pas quand je suis en VE.
Quel bonheur que se dire que l’on réduit son impact sur la faune sauvage mais il s’agit d’être vigilent pour ne pas les écraser !
Avec les piétons ("animaux" à deux pattes évolués), cela doit être pareil.

Posté le 07-09-2015 à 16:28:00 par Guy

bonjour,
les gens qui traversent la rue sans regarder ont généralement un casque sur les oreilles.....ou font plusieurs choses à la fois.j’ai une expérience de trois ans, deux ion peugeot et une 508 RXH.je n’ai pas le sentiment d’être dangereux mais plutot d’essayer de laisser un peu de planète à mes enfants

Posté le 10-09-2015 à 09:06:47 par metalrod11

Je ne pense pas qu’un tel système soit inutile. Certes, tout automobiliste doit prévoir qu’un autre usager de l’espace public peut débouler sur la voie qu’il emprunte et adapter sa conduite pour pouvoir s’arrêter. Mais dans les faits, le bruit est intégré et inconsciemment, pas de bruit = pas de danger (cf. le nombre de piétons qui manquent de débouler devant moi quand je suis à vélo parce qu’ils commencent à remarquer lorsqu’ils sont descendus du trottoir ou sur le point de le faire !).

L’exemple de la faisane plus haut, je l’ai vécu aussi avec un chat dans ma cour. Une Mia qui recule vers lui, ça ne le fait pas bouger !



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Les nouveautés électriques attendues à Francfort
Evènement automobile de la rentrée, le salon de Francfort sera ouvert au public du 12 au 22 septembre. Organisé tous les deux ans en alternance avec le Mondial de Paris,...
Découvrez le programme des Journées AVEM !
A deux mois du lancement de la troisième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, nous sommes ravis de vous annoncer le programme et les premiers partenaires de...
LMX Bikes, une start-up prête à prendre son envol
Fabricant de motos électriques et de VTTAE ultra légers, LMX Bikes a fait de la philosophie de Colin Chapman « Light is right » (La légèreté est la solution) son credo....
La Mobilité Durable : une ambition forte pour Saint-Tropez
La Ville de Saint Tropez et l’association cinquième élément organisent la première édition des Rencontres Internationales de la Mobilité Durable qui se dérouleront du 20...
Swincar, une araignée électrique qui se joue de tous les obstacles
En 2015, lors de la première édition du salon du véhicule électrique de Val d’Isère, un drôle d’engin avait déjà retenu toute notre attention : le Swincar e-Spider. Un...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact