Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 02/01/2019 à 19:37 par Philippe Schwoerer - Lu 4288 fois - 8 commentaires


Batteries : Après celui du cobalt, le cours du graphène s’envole


Alourdie par les impacts social et environnemental à l’extraction de certaines matières premières, mais aussi l’envolé de leur cours, la batterie lithium-ion classique ne doit pas faire cavalier seul pour alimenter toute la mobilité électrique. Le cobalt qui entre dans sa composition est régulièrement pointé à lui seul pour ces 3 problèmes. Le graphène, un composé de carbone pur, semblait être le matériau miracle pour une batterie plus légère, d’une meilleure densité énergétique, plus sûre et… beaucoup moins chère à l’achat. La spéculation risque bien de réduire à néant l’un des avantages majeurs à son exploitation dans la mobilité électrique.

+3.009% en 2018

En chiffres : 200% fois plus solide que l’acier, 10% plus conducteur que le cuivre. Ce sont les données communiquées par un cabinet de conseil en investissement dans une opération de mailing datée de 2 janvier 2019, à côté d’un autre pourcentage impressionnant. Selon l’organisme qui prend à témoin Boursorama, le graphène aurait connu une progression de son cours de 3.009% en 2018. Largement de quoi intéresser les boursicoteurs à investir, dans un mouvement qui ne pourra qu’amplifier dangereusement le phénomène.

Chimie prometteuse ?

S’il est important que des investisseurs stables aident à développer l’usage du graphène en construisant une filière rentable, l’appel aux petits et gros épargnants pour spéculer sur la hausse du cours de la matière première elle-même ne peut que nuire une nouvelle fois au développement de la mobilité électrique en jetant dans une impasse une chimie a priori prometteuse de batteries de traction. Et ce, d’autant plus que le graphène se pose en matériau miracle pour de très nombreuses applications dans des domaines extrêmement diversifiés. Au point que des entreprises comme Graphenano, autrefois très impliquée dans la batterie de traction au graphène, a choisi de diversifier son exploitation de ce composé de carbone pur, en particulier vers la construction de bâtiments.

Les batteries concurrencées

Toutefois, par l’intermédiaire se sa filiale Grabat-Energy, Graphenano semble poursuivre le développement de la batterie au graphène pour la mobilité, en pensant aussi bien aux petits engins de mobilité douce qu’aux avions, bateaux, et satellites. BASF, Apple, Samsung, IBM, et bien d’autres entreprises investissent dans le graphène dont il n’est encore extrait que quelques centaines de tonnes à l’année actuellement. Transistors, écrans souples, matériaux de construction ultralégers pour l’aéronautique et la bâtiment, etc. vont sans doute employer dans les années à venir de très importantes quantités de graphène. Les tests se font actuellement tous azimuts au sein de nombreux projets gardés encore sous silence. De quoi laisser penser que le cours du graphène ne peut que continuer à s’envoler, rendant de plus en plus incertain son avantage financier à en faire un nouvel invité incontournable de la mobilité électrique.


Mots clés : batteries | graphène | électrique | mobilité | Graphenano
Catégories : Voiture électrique | Batterie |

Commentaires

Posté le 03-01-2019 à 10:46:20 par ZoéT

Faut pas chercher loin ce qui plombe les prix des VE.

Posté le 04-01-2019 à 09:48:04 par PSyl

Oui mais le graphène est composé de 100% carbone qui est abondant. C’est "juste" la méthode de conception du matériau qui est onéreuse.

Mais je ne me fait pas de soucis, vu la demande, les techniques pour le rendre plus facile à produire apparaitront.

Posté le 04-01-2019 à 13:03:34 par Colleu

Le graphène peut être facilement optenu à partir du chanvre, cultivé en France...

Posté le 04-01-2019 à 12:30:25 par Murcie

Au redacteur de cet article.

Graphenano dispose d’une technologie révolutionnaire pour la production de graphène à base de CO2 notamment, ce qui lui permet de le produire en masse et a prix très concurrentiel sans aucune dependances de puissances étrangères comme la chine et des cours de bourse de celui ci.

Graphenano est le premier producteur mondial de graphene avec une production annuelle superieure a 1 000 tonnes par an, qui peut etre amplifier a l’infini et fournit ses filiales industrielles deja nombreuses.

Cette technologie de production est non breveté contrairement a ses produits pour qu’elle ne puisse être copier ou contourner industriellement avant de nombreuses années...

Sans cette technologie de rupture dans la production de graphene, aujourd’hui graphenano ne pourrait proposer ses produits via ses filiales qui sont sur le marché et exportér à de nombreux pays.

Quand a la batterie graphene de grabat energy ce n’est pas un prototype, mais un produit qui est en phase finale d’industrialisation avec 20 lignes de production et une deuxieme usine en attente d’autorisation administrative du coté de Cadix.

D’ailleurs cette production de graphène à l’infini permet à l’Espagne de pouvoir proposer des technologies révolutionnaires pas seulement pour le stockage de l’énergie mais aussi pour sa production d’électricité avec des produits comme la centrale ionique unique au monde qui utilise un electrolyser en graphène en voie d’industrialisation aussi avec les chinois en soutien dans le capital.











Posté le 04-01-2019 à 14:10:21 par Philippe Schwoerer

@Murcie

Merci pour vos précisions.

J’ai effectivement indiqué "prototype" sur le visuel d’illustration de l’article tout simplement parce que c’est ce qui est indiqué sur les cellules (on arrive encore à le lire).

Je me suis inscrit à la newsletter Grabat Energy il y a quelques jours. J’espère donc recevoir des nouvelles fraîches concernant l’activité de cette entrprise.

Posté le 04-01-2019 à 14:46:11 par jerome69

Je ne pense pas que la montée du prix de graphene nuise à la batterie nouvelle génération, j ’y vois même un bon signe. Signe l on y voit là un moyen technique crédible pour des investisseur et disponible dans un avenir proche.
de plus le graphene est un produit issu de l’industrie de production et non une matière première a trouver et appelée a se raréfier un jour ou l’autre. Si le prix monte, les entreprises/ groupes industriels verront un intérêt à investir dans la production et feront ainsi monter l’offre et mécaniquement baisser le prix à terme, suivant ainsi l’éternelle loi de l’offre et de la demande.

Posté le 06-01-2019 à 14:14:30 par ll95400

on attend les batteries grabat depuis longtemps(des années1 kwh par kg) mais toujours rien a priori(du vent?????!!!!)
peut on me renseigner a ce sujet?

Posté le 07-01-2019 à 09:29:20 par VTTAE74

@li95400
L’Express a indiqué en novembre que Graphenano (par sa filiale Grabat on imagine) commençait à produire des batteries graphène pour VAE. Source : https://www.lexpress.fr/actualite/sciences/graphene-a-un-cheveu-du-miracle_2037198.html



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Une usine de batteries Mercedes en Pologne
Avec cette nouvelle unité qui devrait être construite à Jawor, à environ 420 kilomètres à l’Ouest de la capitale polonaise Varsovie, mais à seulement une centaine de km...
Davantage d’autonomie avec des onduleurs Eaton plus légers ?
Eaton s’apprête à expérimenter avec un constructeur, en situation, réelle, sa future gamme d’onduleurs à haute performance pour véhicules électrifiés, de l’hybride léger...
Des taxis londoniens électriques pour les correspondances British Airways
Pour son centenaire, la compagnie aérienne a choisi d’ajouter ces véhicules emblématiques à sa flotte de luxe destinée à conduire ses passagers prémium directement, d’un...
Moto électrique : Fabrication française pour la LMX 161-H
« Conçue et fabriquée en France par les pilotes pour les pilotes » : Ainsi notre nouvel adhérent LMX bikes, installé à Frontonas, en Isère, présente-t-il sa moto...
Volvo CE passe à l’électrique sur ses petits véhicules de construction
Les plus petits modèles de pelles compactes et de chargeuses sur pneus produits par Volvo Construction Equipment ne seront bientôt plus commercialisés qu’en version...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact