Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 08/11/2018 à 14:00 par Philippe Schwoerer - Lu 1486 fois - 4 commentaires


Bilan du R.E.V.E.R. par Robert Morandeira et Jean-Noël Delion


Le premier est l’organisateur de la manifestation sous couvert de l’association L’Ame66 dont il est le président. Le second, membre de L’ACOze, est une figure bien connue et très appréciée dans les rallyes en véhicules électriques. Tous les 2 dressent pour l’Avem un bilan des Rencontres euro-régionales de véhicules électriques de Rivesaltes (R.E.V.E.R) qui se sont déroulées en 3 phases principales, entre le vendredi 28 septembre et le samedi 6 octobre 2018. Un véritable succès à nouveau pour cet événement qui a vu la participation d’électromobiliens venus de France, Espagne, Andorre, Monaco et Roumanie.

Record battu : 218 VE rassemblés

Dans sa première phase, programmée du 28 au 29 septembre, le R.E.V.E.R tenait salon et prévoyait de battre un record français en réunissant au moins 200 véhicules électriques. Pari tenu ! « Nous avons rassemblé 218 véhicules électriques, sans compter les vélos et autres petits engins, en 32 modèles différents. C’est un record pour la France, mais aussi le Sud de l’Europe », confirme Robert Morandeira. Il ajoute : « La voiture électrique la plus éloignée de Rivesaltes venait de Roumanie. C’est une Dacia Logan convertie à l’électrique par Marc Areny, un Perpignanais installé là-bas et dont c’est la spécialité. Sa voiture a aussi participé aux 2 rallyes, dont celui passant par l’Espagne et les Baléares, soit plus de 1.000 kilomètres rien que pour ces 2 événements ».



Salon

Réservé prioritairement aux professionnels et aux collectivités locales le vendredi 28 septembre, le salon était ouvert au grand public le lendemain. Une cinquantaine d’élus ont pu déambuler sur place, parmi lesquels Agnès Langevine, vice-présidente de la région Occitanie chargée de la Transition écologique et énergétique, Xavier Bernard-Sans, directeur de l’eurorégion Pyrénées-Méditerranée, un vice-président de l’agglomération de Perpignan, et un grand nombre de maires venus chercher un panneau à planter à l’entrée de leur commune afin de signaler qu’une borne de recharge est en service sur leur territoire. « Ce sont 35 stands en rapport avec la mobilité électrique et les énergies renouvelables qui étaient ouverts à Rivesaltes, dont 7 représentant des associations », souligne Robert Morandeira.

Convertisseurs

Le président de L’Ame66 a particulièrement apprécié la présence sur place de 3 entreprises dont l’activité tourne autour de la conversion à l’électrique de véhicules. Des engins fort étonnants étaient réunis. Robert Morandeira tient à exprimer tout de même quelques déceptions : « Différents problèmes nous ont privés de la présence de la Sono Sion, du véhicule solaire Heol, de la Peugeot VLV de 1941, d’une E-Méhari du rallye des Gazelles, et de la Devinci Cars qui représente une sportive des années 1930 ». Il relative aussitôt en énumérant quelques satisfactions, et notamment la présence « d’un tuk-tuk solaire électrique venu de Thaïlande, du Volkswagen Transporter De Rémi Pillot transformé pour parcourir le monde, d’un kart électrique fabriqué par deux étudiants barcelonais, du super-kart suisse Kyburz-Erod, d’un collège audois qui a participé au rallye sur la côte catalane en tricycle solaire, du Lycée Pablo Picasso de Perpignan qui a mis en place un atelier avec 2 voitures électriques, et du Hyundai Kona présenté en avant-première dans sa version européenne ».



Banyuls-Rosas-Perpignan : 150 km

Ce sont 31 équipages qui ont participé le dimanche 30 septembre au premier rallye, entre Banyuls et Perpignan, via Rosas en Espagne. Parmi les inscrits, Jean-Noël Delion qui a été à 2 doigts de ne pas pouvoir prendre le départ. « Nous avions rendez-vous sur le port de Banyuls pour prendre un petit-déjeuner en commun puis nous élancer sur la route. Mais en m’y rendant, une voiture est venue emboutir ma Zoé alors que je venais de m’arrêter pour laisser traverser un piéton engagé sur un passage protégé. Le pare-choc pendait et le coffre ne fermait plus », commente-t-il. Alors que l’autre voiture repartait sur un plateau, la Zoé a été arrangée par Marc Areny pour qu’elle puisse poursuivre son périple. Parmi les récompenses consolatrices, cette pose au coll dels Belitres, sur la frontière franco-espagnole, « pour admirer la vue et le monument dressé à la mémoire des exilés républicains espagnols », indique Jean-Noël Delion.

Banyuls-Baléares-Barcelone-Perpignan : Plus de 800 km

« Sept équipages de 4 nationalités, parmi ceux inscrits au précédent rallye, ont pris part à un circuit de plus de 800 kilomètres, rejoints en cours de route par 7 autres véhicules électriques pilotés par des électromobiliens locaux », rapporte Robert Morandeira. Si l’embarquement pour Minorque a été chaud du fait des bouchons sur Barcelone, les 7 VE ont pu rejoindre les Baléares avec le même bateau, au cours d’une traversée longue de 10 heures. Lui et Jean-Noël Delion tiennent à signaler que la recharge en Espagne et dans les îles pose les mêmes problèmes qu’en France, notamment des indisponibilités ou des temps d’attente trop longs quand plusieurs VE se pointent en même temps à une même station.



Minorque

Jean-Noël Delion liste les points visités sur l’île de Minorque : « La très belle ville Ciutadella ; Fornells située sur une magnifique baie ; Port Mahon où nous côtoyons le bateau Club Med 2 en escale ; le siège de la communauté de Minorque où les principales personnalités de l’île nous ont réservé un accueil chaleureux ; la centrale photovoltaïque au sol à Sant Lluis ; le Cap de Cavalleria où le vent s’est levé et a soufflé fort ; une jardinerie alimentée par des panneaux solaires dans le centre de l’île à Ferreries d’où nous sommes repartis avec une petite plante offerte par la direction ». Le membre de l’ACOze a apprécié le parcours : « L’ile est très belle, les routes sont parfois très étroites, limites pour la Tesla qui devait souvent serrer dangereusement les murets ». Il déplore : « Malheureusement nous y avons laissé plusieurs bornes en panne, il y a vraiment un problème avec certaines Zoé, même parmi les modèles 40 kWh ».

Majorque

Pas plus de 3 heures de traversée entre Minorque et Majorque, « avec un vent fort et une mer un peu formée », souligne Jean-Noël Delion, qui précise que sur le circuit tracé sur cette 2e île, ils sont rejoints par des locaux sur plusieurs exemplaires de Loryc Electric reproduisant un modèle ayant existé dans les années 1920. Il égrène à nouveau les points géographiques passés et parfois visités : « Alcùdia ; Manacor via Capdepera où on nous attend pour le déjeuner ; Palma où le quotidien Diario de Mallorca organisait une conférence autour de la mobilité électrique avec de nombreux invités ». Le périple se termine le 6 octobre avec une arrivée à Barcelone, dans le cadre de sa manifestation annuelle en faveur de l’électromobilité.



Vent fort

Dans son compte rendu, Jean-Noël Delion évoque plusieurs fois un vent fort. Robert Morandeira confirme, en ayant une pensée particulière : « En milieu de semaine, nous avons bien failli ne pas pouvoir prendre le bateau à cause d’une tempête. Nous avons traversé Manacor où la semaine après notre passage 10 personnes ont trouvé la mort à cause de pluies diluviennes qui ont provoqués de graves inondations. Impossible de ne pas y penser ».

6 personnes à l’organisation

Robert Morandeira tient à signaler qu’une telle manifestation a nécessité 6 mois de préparation et a été porté principalement par 6 membres de L’Ame66. Dans un « Avis aux élus et sociétés évènementielles », il plaide : « Un bel évènement est né, il faut le faire grandir. L’Ame66 l’a crée, mais n’a pas les moyens humains et financiers pour le rééditer. Un évènement comme R.E.V.E.R. devrait être organisé par une ville, une métropole, un département ou même une région, mais pas par une petite association sans moyens ». L’actuel président qui souhaite passer la main aimerait faire exprimer un très grand nombre de remerciements, dont le premier à l’eurorégion Pyrénées-Méditerranée et à la région Occitanie pour leurs soutiens financiers.



A retrouver sur le forum de l’ACOze le récit complet de Jean-Noël Delion



Pour plus d'information

L'AME 66
LAME 66
78 Avenue de l'aérodrome
66000 PERPIGNAN

Tel : 06 72 10 87 75
Mail : bobmorand@orange.fr
Site : http://lame66.org

L'AME 66 est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de L'AME 66


Mots clés : électrique | véhicule | voiture | bilan | rallye | Robert Morandeira | Jean-Noël Delion | Rivesaltes
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 08-11-2018 à 16:25:19 par GérardH

Encore une fois une excellente organisation pour une manifestation d’envergure. Ne la laissez pas disparaître.

Posté le 09-11-2018 à 08:25:03 par Sebastien GALL

Un petit mot du Leaf France Café, présent en nombre, et dont certains membres sont venus de loin, la Normandie, Bordeaux, Lyon, Cahors, Albi, Toulouse, La Rochelle.... en Leaf, Ioniq, Tesla, Zoe...etc Merci.
http://leaffrancecafe.com

Posté le 09-11-2018 à 16:19:56 par Philippe Schwoerer

Légende de la 2e photo modifiée : "218 VE" et non "128" comme indiqué par erreur. Le texte de l’article était, lui, correct.

Posté le 10-11-2018 à 15:35:07 par bob66

Merci d’avoir mis les trois chiffres dans l’ordre Philippe.
Merci à Seb et son LFC. Tes adhérents on suivi ton appel.Tu restes très actif et reconnu comme un grand pionnier de la mobilité électrique.
Nos amis de l’ACOZE étaient nombreux aussi.ELECMOBILES 24, ACTIve,LE V.E.JE LE VEUX, l’AVEP et biensûr mes amis catalans et espagnols avec VOLT-TOUR et AUVE sont venus vivre cet événement et échanger avec vous tous.
Le succès est du à vous tous avec les exposants privés et professionnels,concessions, sponsors et au public venu nombreux.
Avec une petite équipe d’actifs de LAME66 (6 personnes), nous avons
tenté de faire parler de la mobilité décarbonée et des EnR.
Pour une fois, les politiques ont été nombreux à se mobiliser en nous aidant financièrement et en nous honorant de leur présence.
Un grand merci à tous.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
A lire également / sur le même thème Scooter électrique Stigo : Des nouvelles du trophée EDF Pulse
Pour les inscrits à sa lettre d’informations dédiée aux prix EDF Pulse, l’énergéticien a été prendre des nouvelles d’un lauréat de l’édition 2014 de son concours. Il...
Une superprime à la conversion jusqu’à 5.000 euros
Alors que le mouvement des gilets jaunes se rassemble pour organiser de multiples blocages des routes en France afin de protester samedi prochain, 17 novembre 2018,...
EVBox révèle l’identité des 3 premiers intervenants à rEVolution 2019
Organisée par EVBox, l’édition 2019 de la conférence annuelle rEVolution rassemblera mardi 19 mars 2019, à Amsterdam (Pays-Bas), dans une ancienne usine à gaz...
Jusqu’à 20.000 vélos à assistance électrique Véligo en Ile-de-France
Dans un communiqué de presse émis en date du 8 novembre 2018, l’organisme en charge des transports franciliens présidé par Valérie Pécresse, - Ile-de-France Mobilités -,...
Formule E 2018-2019. Questions à 5 membres de l’équipe Venturi
La prochaine saison de Formule E qui commence dans 5 semaines sera le 5e édition de l’événement. Il n’en fallait pas plus à Venturi pour imaginer une communication...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact