Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 10/10/2013 à 18:00 par Michaël Torregrossa - Lu 13333 fois - 5 commentaires


Bluely - Lyon inaugure ses voitures électriques en libre-service avec Bolloré


Après Autolib’ à Paris, le service d’autopartage électrique du Groupe Bolloré s’étend désormais à Lyon où a été inauguré aujourd’hui Bluely, un dispositif innovant qui s’inscrit dans la démarche « ville intelligente » initiée par le Grand Lyon.

Pour lancer son service d’autopartage électrique sur le territoire lyonnais, le Groupe Bolloré annonce avoir investi 20 millions d’euros avec la mise en place d’une première tranche de 130 Bluecar réparties sur 51 stations équipées de 254 bornes de charge.

D’ici à fin 2014, la flotte Bluely devrait être portée à 250 véhicules électriques et le Grand Lyon prévoit un maillage de 100 stations Bluely à travers Lyon et Villeurbanne, représentant plus de 500 bornes de charge.


Bluely, aperçu des 51 stations et 254 bornes de charge déployées pour cette première tranche.



Bluely - Comment ça marche ?

Calqué sur le dispositif parisien Autolib’, Bluely fonctionne en « one way », c'est-à-dire que l’utilisateur peut prendre un véhicule électrique dans une station et le restituer dans une autre. L’équilibrage des stations est réalisé par le personnel Bluely.

L’abonnement, la réservation du véhicule, la gestion du compte peuvent se faire depuis une station, par téléphone, avec un smartphone ou sur le site Internet du service. L’accès au véhicule s’effectue via un badge personnel qui permet de valider la réservation et de monter à bord.

Connectées, les voitures électriques de Bluely sont équipées d’un bouton d’appel permettant au conducteur d’être mis en relation avec des télé-conseillers 24h/24 et 7j/7 qui réalisent un diagnostique en cas de problème et font intervenir, si besoin, une société de dépannage.


Bluely - Combien ça coute ?

Professionnels ou particuliers, Bluely offre différentes formules d’abonnement.

Particuliers – Entre 6 et 9 € la demi-heure

Pour les particuliers, Bluely propose un forfait « découverte » gratuit d’une semaine ainsi que des formules d’abonnement au mois ou à l’année pour des prix variant de 19.90 €/mois à 99 /an. L’utilisation du service est ensuite facturée à la minute, entre 0.20 et 0.30 €/minute selon la formule choisie, soit entre 6 et 9 € la demi-heure.

Professionnels – Des forfaits en fonction du nombre de salariés et de la durée d’utilisation

Pour les professionnels, le montant des forfaits dépend du nombre d’utilisateurs et du nombre d’heures d’utilisations mensuelles. A titre d’exemple, pour 10 salariés et 50 heures d’utilisation mensuel, le service sera facturé 625 € HT/mois.

Forfait recharge pour les propriétaires de VE

Comme à Paris, les propriétaires de voitures électriques auront également accès au réseau de bornes de recharge de Bluely moyennant un abonnement de 15 €/mois. A chaque recharge, les deux premières heures sont gratuites puis facturées entre 3 et 6 € par demi-heure supplémentaire selon l’heure de la journée.


De l’électricité verte avec la CNR

Afin d’offrir aux utilisateurs lyonnais des véhicules fonctionnant à l’énergie 100% verte les groupes Compagnie Nationale du Rhône (CNR) et le Groupe Bolloré ont décidé de coopérer dans les domaines de l’approvisionnement et du stockage d’électricité.

A cet effet, la CNR est rentrée à hauteur de 5 % dans le capital de Bluely, à qui elle fournit une électricité 100 % renouvelable.


La « Ville Intelligente » au cœur de la politique du Grand Lyon

Pour le Grand Lyon, la mise en place de ce nouveau service s’inscrit pleinement dans sa démarche « Ville Intelligente » présentée en février dernier.

« Aujourd’hui, les initiatives et les expérimentations sur le territoire du Grand Lyon sont nombreuses, que ce soit dans le domaine de l’énergie et des smart grids, des nouvelles mobilités (Optimod’ Lyon, Move In Pure…) ou encore des services innovants » explique le dossier de presse du Grand Lyon.

Ainsi, au-delà de Bluely, le Grand Lyon porte également le projet « Lyon Smart Community », un service d’autopartage intelligent et durable qui s’apprête à une flotte de 30 véhicules électriques alimentés par des panneaux solaires dans l’éco-quartier de la Confluence. L’inauguration du service, baptisé SunMoov’, est prévue pour le 15 octobre.


Liens supplémentaires pour nos membres



Mots clés : Lyon | Grand Lyon | CNR | Bolloré | Bolloré Bluecar | Bluely
Catégories : Voiture électrique | Voiture électrique en libre-service et auto-partage |

Commentaires

Posté le 15-10-2013 à 12:26:10 par electronlibre

Depuis la création d’Autolib, 25 Bluecars sont parties en fumée(bonjour la pollution) branchées sur leurs stations.
Les pompiers de Lyon vont bientôt avoir du boulot supplémentaire.
Rappelons que les batteries "chaudes" des Bluecars sont dangereuses surtout dans ce type de système de location ou il faut laisser branchés les véhicules quand on a fini de s’en servir, de plus la surconsommation engendrée est énorme.(http://www.moteurnature.com/actu/uneactu.php?news_id=27162)

Posté le 22-06-2016 à 14:23:29 par Sophie

Quelle électricité reçoit on?
Vient elle d énergies solaires ou renouvelables. ?

Posté le 23-06-2016 à 09:00:56 par Christophe

@Sophie
Je serai l’investisseur dans le système entièrement sur mes deniers propres avec comme seul avantage l’absence de redevance d’occupation du domaine public (Bordeaux et Lyon) et un taux de couverture du coût par les locations qui doit être assez loin de 100 %, je chercherai d’autres pistes pour rentabiliser mon investissement.
Voici une piste : acheter sur le marché de gros de l’électricité aux heures de pointes des productions renouvelables à prix négatif, la stocker dans les batteries du système et la réinjecter au réseau lors des pointes au moment où le prix d’achat est au plus haut et où les productions renouvelables ne répondent pas présentes.
J’aurai d’autant plus de facilité à le faire que je maîtrise toute la chaîne et que je ne m’engage pas à fournir aux utilisateurs des véhicules avec batterie à 100 %. De plus, le système n’étant pas en boucle, cela incite les utilisateurs à ramener les véhicules sur les stations quand ils ne roulent pas, c’est à dire branchés pour recevoir leur petite dose d’électricité propre.

Posté le 23-06-2016 à 09:14:22 par Christophe

https://www.epexspot.com/fr/epex_spot_se/fondamentaux_du_marche_de_l_electricite/Prix_n%C3%A9gatifs
"Les prix négatifs ne sont pas un concept théorique. Les acheteurs peuvent réellement recevoir de l’argent et de l’électricité des vendeurs. Cependant, il faut garder à l’esprit que si un producteur accepte les prix négatifs, cela signifie que cela lui revient moins cher de garder sa centrale ouverte que de la fermer et de la redémarrer par la suite."
"Les prix négatifs sont un phénomène relativement rare, car il faut que plusieurs facteurs surviennent concomitamment. Cependant, ils ne sont en rien inhabituels. En Allemagne, qui connaît une augmentation de la production d’électricité non-flexible issue d’énergies renouvelables, on a pu observer en 2012 56 heures sur 15 jours de prix négatifs sur le marché Day-Ahead, contre 41 heures sur 10 jours sur le marché infra-journalier. Cela arriverait plus souvent si ces marchés n’étaient pas couplés et les pics de prix seraient plus prononcés.".

Posté le 02-02-2017 à 20:09:37 par Nefikha

Test



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



La voiture électrique en libre-service et en auto-partage

Découvrez notre dossier spécial
AVEM
Découvrez notre dossier complet sur la voiture électrique en libre-service et en auto-partage : applications, projets, actualités, vidéos, opérateurs...

Accéder au dossier
Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème EVS 32 : l’interview du Président de l’AVERE France
EVS 32, la 32ème édition du Symposium sur les Véhicules Electriques se déroulera du 19 au 22 mai à Lyon. Cet événement international aux multiples facettes réunira les...
Bus électriques. La RATP choisit HeuliezBus, Bolloré et Alstom
Pour suite à sa consultation lancée en janvier 2018, perçue comme le plus gros appel d’offres européen en fourniture de bus électriques, la RATP va concrètement passer...
EVS 32 à Lyon : un monde d’e-motion à portée de mains
Après Kobe au Japon en 2018, le 32ème Symposium international sur les véhicules électriques (EVS 32) aura lieu du 19 au 22 mai au centre de congrès Eurexpo à Lyon. Une...
Les nouvelles ambitions d’Izivia
Filiale à 100% d’EDF, Izivia est appelée à jouer un rôle majeur dans le vaste plan que vient d’engager le groupe pour devenir l’énergéticien leader de la mobilité...
La recharge pour véhicules électriques avance avec EDF et Sodetrel
Deux informations viennent coup sur coup d’être communiquées concernant la recharge des véhicules électriques et hybride rechargeables. L’Avem a tout d’abord reçu un...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact