Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 02/07/2019 à 06:00 par Tiphaine Leurent - Lu 1717 fois - Poster un commentaire


BORNes To Ride dans l’Ain


L’association Véga (Voitures électriques gessiennes et des alentours) a organisé un nouveau rallye pour promouvoir l’électro-mobilité dans l’Ain et ailleurs en mai dernier : l’Ain-Tense Electric Tour. Retour sur une édition très bien organisée avec Stéphane Semeria? Président fondateur de l’association Véga.

Stéphane, avec votre association, vous avez organisé un tour en véhicules électriques sur deux jours dans le département de l’Ain il y a de cela un mois. Quel était votre objectif lors de la mise en place de ce rallye ?

Déjà, le principe d’un rallye annuel local à l’échelle d’un week-end ne demandait qu’à devenir une tradition, passé le « Lemanic Electric Tour » de 2018. En effet, nous avions constaté alors combien pareil événement était apprécié de nos participants, de nos élus et de nos partenaires.

Nos participants prennent plaisir à partager, à la faveur des étapes organisées de concert avec les collectivités territoriales, leur propre expérience en mobilité électrique et vivent, outre de belles découvertes, des moments forts de camaraderie.

Nos élus du Pays de Gex et du Département de l’Ain sont fortement engagés dans des projets de protection de l’environnement mais aussi de promotion de notre territoire. Nos rallyes, de par leur visibilité nationale, viennent à point nommé…

Nos partenaires enfin y voient l’opportunité de faire connaitre leur domaine d’activité et leur contribution à la transition énergétique. A ce propos, nous souhaitons évoluer vers des partenariats pluriannuels, plutôt que des appuis au coup par coup, ce que certains ont déjà compris.

Pour en revenir à la question, l’objectif du rallye 2019 était de faire passer un message citoyen à nos élus. Le Département de l’AIN ne doit pas rester plus longtemps une zone blanche en termes d’infrastructures de recharge pour VE ! Certes des zones commerciales s’équipent progressivement, certes la CNR a implanté quelques bornes rapides dans le cadre de son corridor Rhodanien, certes Ionity va en poser quelques-unes aussi, ici et là… mais il reste qu’un territoire et son syndicat d’énergie ne peuvent pas ignorer ces besoins d’équipements et ne pas être vigilants sur le parfait maillage de leur territoire, tout en veillant à la qualité de service des équipements et au juste prix de l’énergie distribuée.

« BORNes to ride » était le slogan malicieux de cet electric tour !



Comment avez-vous mis en place cet événement ? Avez-vous été aidé par des structures locales ?

La préparation a commencé 6 mois avant, sur la base de l’édition précédente. Certes, nous allions marcher dans ses traces mais nous avons mis la barre plus haut cette année.

Un rallye est un projet multi dimensionnel. La logistique et la communication comptent pour beaucoup. La recherche de partenaires prend du temps. A la base, il faut composer un itinéraire raisonnable en kilomètres, pour disposer d’un temps de communication optimal pour délivrer nos messages. Les étapes doivent permettre de toucher le plus de monde possible et il faut cibler des villes conséquentes mais aussi demandeuses de notre venue. L’endroit où le rallye passe la nuit du samedi est un choix stratégique. Il faut prendre en compte la capacité hôtelière afin de ne pas éparpiller le convoi, un tarif hôtelier raisonnable, la possibilité de recharger les voitures, une bonne table à proximité... Bourg-en-Bresse répondait à tous les critères sauf un… mais la Mairie nous a informé de l’installation de 9 bornes publiques d’ici a la fin de l’année.

Notre rallye a été accueilli avec enthousiasme par les villes étapes. Echenevex, joli village au pied du Jura, fut notre point de départ. Valserhône et la communauté de communes du Pays Bellegardien nous ont fait un très bel accueil le samedi matin car ce territoire proche du Pays de Gex se trouve être particulièrement concerné par les problématiques de circulation de ses frontaliers. Elle souhaite également transformer progressivement sa flotte de véhicules municipaux en flotte électrique et le lancement d’un programme d’IRVE, comparable à celui réalisé par l’agglo Pays de Gex, serait heureux.

La ville de Bourg-en-Bresse nous a donné accès gracieusement à son endroit le plus stratégique : la grande halle du marché, qui nous a abritée d’ailleurs d’un puissant orage. La CA3B, l’ensemble des communes du bassin de Bourg-en-Bresse, y avait envoyé son meilleur ambassadeur de la mobilité douce, qui outre son mandat dans les domaines de l’environnement et du développement durable, n’a pas moins de 2 véhicules électriques dans son garage. Enfin, la ville d’Amberieu-en-Bugey et son maire étaient au rendez-vous du dimanche matin, légitimement fiers d’annoncer l’arrivée depuis quelques jours d’un premier bus 100% electrique. Il convient de mentionner le travail remarquable de Jérémie, sur la partie Bourg en Bresse > Amberieu du rallye.

La petite ville de Pont-d’Ain ne doit surtout pas être oubliée à double titre : leur borne E-totem 2 x 22 kW installée par Spie Citynetworks sur un des parkings de covoiturage, le camping de l’Oiselon qui nous a permis de réaliser avec nos véhicules électriques la figure que vous découvrirez dans la vidéo réalisée pour l’occasion.

L’Agence Locale pour L’Energie et le Climat de l’Ain, l’ALEC 01, a partagé notre projet tout du long, en nous apportant conseils et son réseau, incluant dans le rallye un de ses véhicules électriques.

Le Département de l’AIN enfin nous a assuré de son soutien fidèle.

De façon plus générale, nous souhaitons remercier tous ceux qui sont à nos côtés, lors de nos actions de promotion de la mobilité zéro émission, l’AVEM étant de ceux-là, en mentionnant systématiquement nos événements majeurs dans son calendrier national et en nous permettant, comme maintenant, d’en rendre compte.



Quel était le public visé ?

Lors du « Lemanic Electric Tour », nous ciblions uniquement nos concitoyens.
Pour se faire, nous actualisons chaque année un dépliant qui explique de façon synthétique la voiture électrique dans ses différentes dimensions. Il nous sert ensuite tout le reste de l’année, pour nos autres événements. Ce besoin d’explication est commun à toutes les associations d’utilisateurs de VE. Notre dépliant s’était appuyé à la base sur celui de Lame 66. Et au tout début de VEGA, nous utilisions les excellents supports de communication de l’ACOZE tels que 5 bonnes raisons de rouler électrique, 5 idées reçues sur la voiture électrique.

Cette année, le focus a été mis sur nos élus car nous voulions les alerter sur le manque d’infrastructures de recharge dans notre département, le rendant plus difficilement accessible aux touristes ecomobilistes. Bien entendu, cette préoccupation a aussi été partagée avec nos visiteurs. La VE ne doit pas rester l’apanage des personnes qui habitent en maison.

Combien de véhicules ont participé ? Etaient-ils tous 100 % électriques ?

Tous les véhicules engagés étaient 100% électrique, tout comme sont 100% électriques les véhicules de nos membres. Nous étions jusqu’à 40 véhicules mais nous regrettons deux choses : que la météo ait fait hésiter nos motards électriques, qui du coup sont venus sur 4 roues électrisées et que Mr le Maire d’Ambérieu-en-Bugey ne soit pas venu avec son nouveau bus 100% électrique, livré quelques jours avant le rallye.

Quels furent les temps forts de votre événement ?

Nous sommes allés de temps forts en temps forts.

La surprise et l’excitation des participants ont sans doute été maximales lorsqu’il s’est agi d’écrire « AIN » avec nos voitures le dimanche matin, sur le stade du camping de Pont-d’Ain. Imaginé par Philippe, mis en œuvre par Grégoire (architecte méticuleux), ce fut, de toute évidence, le top du top de notre weekend. Mais n’oublions pas le rallye de découverte du Bugey, minutieusement préparé par Ursula et plein de suspens : Les 3 ZOE 24 kWh allaient elles pouvoir atteindre le col de la biche ?

Enfin, les moments de prise de vue par drone, minutieusement préparées les semaines d’avant avec la jeune société « orae drone », ont été très excitants. Les rushs seraient-ils aussi parfaits, le jour J, qu’espérées ? La réponse est oui !



Maintenant que l’événement est passé, quel est votre prochain objectif au sein de l’association ?

La préparation d’un tel événement est forcément lourde et minutieuse, mais si gratifiante lorsqu’il réussit. Du coup, nous pensons réitérer en 2020 mais sans jamais répéter ce qui a déjà été fait. Alors un « Jurassic Electric Tour » est en gestation, avec un départ / retour depuis le pays de Gex bien sûr. Ce nouvel electric tour se situera les 13 et 14 juin et nous avons déjà trouvé le lieu d’exception pour l’étape du samedi soir. Nous invitons d’ailleurs nos "afficionados" à se manifester, pour prendre date. Et nos partenaires également.

L’association sera dans l’intervalle très investie dans la montée en puissance de la Fédération Française des Associations d’utilisateurs de VE (FFAUVE) et la co-organisation du Ventoux Electric Tour le 22 septembre.




Pour plus d'information

VEGA

Maison de la culture
47, rue de Gex la Ville
01170 GEX

Mail : contact@forumvega.fr
Site : http://www.forumvega.fr/

VEGA est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de VEGA


Mots clés : Voiture Electrique | VEGA | Association VEGA | Ain Tense Electric Tour | Ain | Pays de Gex
Catégories : Voiture électrique |

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du 26/09/2019 au 27/09/2019 - Cagnes-sur-Mer

L’AVEM organise sa troisième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, qui aura lieu à Cagnes-sur-Mer les 26 & 27 septembre 2019. Cet événement permettra aux...
A lire également / sur le même thème De nouvelles aides pour l’installation de bornes en copropriété et en voirie
Le Ministère de la Transition Ecologique et solidaire représenté par Elizabeth Borne et François de Rugny continue à soutenir via des aides l’installation de points de...
Recharger sa voiture en habitat collectif mission impossible ?
Vendredi dernier a eu lieu la toute première conférence “Recharger sa voiture en habitat collectif mission impossible ?” organisée par l’AVEM et la Mairie de...
L’avis de la Tesla Model 3 par Madame Dany
Nous avons souhaité recueillir l’avis de Madame Dany sur la voiture qu’elle possède depuis mars. Ses impressions de conduite, l’usage au quotidien, la recharge et l’avis...
La nouvelle initiative de Shell: un road trip à faibles émissions à travers les US
C’est dans une aventure originale que se sont embarqués 4 jeunes influenceurs américains dans l’émission « The Great Travel Hack » en français...
ERC 140, cette GT 2 places 100% française qui sera produite en Vendée
Pour la journée du mercredi 5 juin 2019, le programme de la 6e édition du Vendée énergie Tour prévoyait une séquence des plus symboliques : le passage de l’avion...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact