Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 20/04/2020 à 06:02 par EMMANUEL MAUMON - Lu 3045 fois - 1 commentaire


Bus électriques : Keolis engrange un nouveau succès


Le groupe Keolis vient de remporter un contrat d’un montant de plus de 100 millions d’euros portant sur l’exploitation et la maintenance de 47 bus, dont 32 électriques, desservant les cinq grandes villes de la région du Grand Copenhague, l’île la plus étendue et la plus peuplée du pays avec ses 2,5 millions d’habitants. Attribué par Movia, l’autorité organisatrice de mobilité de l’Est du Danemark, ce contrat porte sur une durée de 10 ans et prendra effet en juin 2021. Détenu à 70% par la SNCF et à 30% par la Caisse de Dépôt et Placement du Québec, Keolis renforce ainsi sa présence au Danemark où il emploie déjà 1 500 personnes et exploite environ 500 bus dans neuf villes.
Ce nouveau contrat illustre également l’engagement du Groupe auprès des autorités organisatrices de transports désireuses d’accélérer leur transition énergétique. Une stratégie à laquelle Keolis apporte sa contribution aussi bien à l’étranger, notamment en Scandinavie, aux Pays-Bas, aux Etats-Unis et au Canada, qu’en France où le Groupe est partie prenante de plusieurs lancements de BHNS (Bus à Haut Niveau de Service) électriques, mais aussi du BHNS hydrogène de Pau.


Un acteur majeur de la transition énergétique à l’international

Outre le Danemark où Keolis exploite également un réseau de tramway à Aarhus et va en inaugurer un autre à Odense en 2021, Keolis a aussi remporté des contrats de bus 100% décarbonés en Suède à Göteborg, ainsi qu’en Norvège à Bergen avec l’exploitation d’une flotte de 140 bus majoritairement électriques. A Bergen, il s’agit de bus Yutong E12, dotés de batterie d’une capacité énergétique de 422 kWh, dont la mise en service est prévue à l’automne 2020. Aux Pays-Bas, Keolis a choisi cette fois BYD comme constructeur à qui il a commandé, en décembre dernier, 259 bus électriques pour desservir les provinces d’Overijssel, de Flevoland et de Gelderland. Des bus destinés, d’ici la fin de l’année, à transporter près de 17 millions de passagers par an.
Keolis mène également en Amérique du Nord plusieurs projets en faveur de l’électromobilité. Aux Etats-Unis, le Groupe sera bientôt à la tête de la 2ème plus grande flotte de bus électriques de la Côte Est. Opérateur des bus de Greensboro en Caroline du Nord, il a lancé l’an dernier la première ligne de bus zéro émission de l’Etat et projette à terme de convertir à l’électrique l’ensemble de la flotte de bus de la ville. Une conversion que Keolis a aussi entamée dans le Comté de Los Angeles à Foothill Transit, ainsi qu’à Reno dans le Nevada. Au Canada, son action se concentre sur les bus scolaires, avec l’acquisition de 12 nouveaux bus de type C (le modèle standard en Amérique d’u Nord, d’une capacité de 72 places) 100% électriques.



Un exploitant de mobilités électriques en France

Keolis œuvre également au développement en France de la mobilité électrique dans les transports en commun. Ainsi, depuis le mois de mai dernier, le Groupe exploite pour le compte d’Amiens Métropole 43 bus 100% électriques (sur les 136 véhicules de la flotte totale) qui circulent sur 3 des 4 nouvelles lignes du BHNS desservant les grands pôles de l’agglomération. En septembre, Keolis a aussi inauguré au Pays Basque une ligne de Tram’bus 100% électrique, longue de 12 kilomètres, reliant Bayonne à Biarritz en passant par le centre-ville d’Anglet. Pour cette ligne, le groupe a fait appel à des véhicules de 18 mètres offrant 150 places, construits par le fabricant espagnol Irizar.
Enfin, Keolis est impliqué dans l’exploitation de Fébus, le premier BHNS 100% hydrogène qui dessert les principaux points d’activités de la ville de Pau. Un BHNS utilisant des bus articulés de 18 mètres qui produisent leur électricité à bord grâce à une pile à hydrogène. Une mobilité 100% propre avec des bus ne rejetant que de la vapeur d’eau. L’hydrogène autorise par ailleurs une exploitation performante et souple, sans infrastructure en ligne additionnelle et ne nécessitant pas d’arrêts intempestifs pour les recharges. De plus, à Pau, le cercle est totalement vertueux puisque la production d’hydrogène se fait sur place, au dépôt de bus, grâce à un électrolyseur alimenté par des panneaux solaires.






Mots clés : Mobilité électrique | Mobilité électrique | Mobilité électrique | Mobilité électrique | Mobilité électrique | Mobilité électrique | Mobilité électrique | Véhicules électriques | Véhicules électriques | Véhicules électriques | Véhicules électriques | Bus électriques | Bus électriques | Bus électriques | Véhicules électriques | Bus électriques | Véhicules électriques | Mobilité électrique | Mobilité électrique | Véhicules électriques | Keolis | Keolis | Keolis | Keolis | Bus électriques | Bus électriques | Véhicules électriques | Bus électriques | Bus électriques | Keolis | Keolis | Tram’bus | Keolis | Tram’bus | Hydrogène | Tram’bus | Keolis | BHNS | Tram’bus | Hydrogène | Véhicules électriques | Tram’bus | Tram’bus | BHNS | Hydrogène | Tram’bus | BHNS | Hydrogène | Bus électriques | Hydrogène | Hydrogène | BHNS | Keolis | BHNS | Hydrogène | BHNS | BHNS | Tram’bus | Tram’bus | Hydrogène | BHNS | Hydrogène | BHNS
Catégories : Bus électrique et hybride |

Commentaires

Posté le 20-04-2020 à 09:12:13 par Christophe

Keolis exploite en France plusieurs réseaux de TC électriques de :
- métro : Lille, Lyon et Rennes,
- tramway : T9 et T11 (à venir T13) en IdF, Bordeaux, Lille, Lyon, Besançon, Caen, Dijon, Orléans, Tours,
- trolleybus : Lyon,
- bateaux : Bordeaux.
Pour toutes les villes citées, Keolis exploite tout le réseau de transport en commun qui comporte aussi les vélos en libre service.

A noter aussi que Effia est une filiale de Keolis et que dans certains parking on trouve des voitures électriques en libre service (accord avec Renault Mobility par exemple).



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Renault : la Renaulution passe par la mobilité électrique
Luca de Meo, le CEO du Groupe Renault, a présenté jeudi son plan stratégique visant à tracer les grandes lignes du développement du constructeur automobile jusqu’en 2025...
Véhicules électriques : un nouveau mois record pour clôturer l’année en apothéose
Le baromètre de la mobilité électrique concernant le mois de décembre a été publié il y a quelques jours par l’Avere-France. Alors que le marché global de l’automobile...
V-GAS, un réseau multi-énergies qui commence à prendre de l’ampleur
Au moment où les ventes de véhicules électriques se multiplient et que l’offre des constructeurs comporte désormais de nombreux modèles ayant une autonomie suffisante...
Les principales nouveautés électriques attendues en 2021
Alors que le marché automobile dans son ensemble a vécu en 2020 une « annus horribilis » en France avec une chute des immatriculations de 25,5% pour atteindre 1,65...
1res rencontres nationales du rétrofit le 29/01/2021 à Deauville
Organisée gratuitement par l’Association des acteurs de l’industrie du rétrofit électrique (AIRe), la première édition des Rencontres nationales du rétrofit se déroulera...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact