Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 05/04/2019 à 11:18 par Philippe Schwoerer - Lu 2208 fois - 7 commentaires


BYD lance un bus électrique de 27 mètres de long : Un record !


D’abord connu en Europe pour ses voitures particulières et taxis électriques, le constructeur chinois BYD enchaîne les annonces au niveau mondial autour des bus branchés. Avec une capacité d’embarquement de 250 passagers dans son boyau doublement articulé de 27 mètres, son modèle K12A apparaît comme le plus long bus 100% électrique aujourd’hui commercialisé.

300 kilomètres

BYD ne communique pour l’instant pas beaucoup d’informations sur ce bus électrique gigantesque. Il manque ainsi la capacité énergétique totale des batteries embarquées. Le constructeur chinois indique juste : qu’elles peuvent être rechargées via des installations en courant alternatif ou continu (vitesse de recharge ?), et qu’elles sont dimensionnées pour une autonomie de 300 kilomètres, suffisante pour une journée d’exploitation. Ce rayon d’action s’appuie également sur une recherche maximale de l’efficience de l’engin, qui passe par des systèmes de gestion de la chaleur des batteries et de récupération de l’énergie.

BRT/BHNS

La vitesse maximale des K12A est limitée à 70 km/h. En douceur, selon BYD, cet engin peut quitter sa configuration 2 roues motrices pour de ponctuelles utilisations 4WD lorsque le parcours le rend nécessaire. Une architecture qui serait également une première mondiale. BYD assure que son modèle K12A, doté d’une carrosserie réalisée intégralement en alliage d’aluminium, est compatible avec le système mondial BRT (Bus Rapid Transit), transposé en France sous l’appellation « Bus à haut niveau de service ». Pour rappel, il s’agit d’approcher les services offerts par le tramway ou le métro, mais avec des investissements beaucoup plus légers qui, au final, dotent ces bus d’un coût d’exploitation bien moins élevé.

50.000 bus déjà livrés dans le monde

Depuis 2011, BYD a déjà livré plus de 50.000 bus électriques à travers la planète. Les clients de constructeur sont domiciliés dans une cinquantaine de pays : en Chine bien sûr où les premiers exemplaires de K12A viennent d’être mis en service (Shenzhen), mais aussi en Europe, aux Etats-Unis et en Amérique latine. Concernant ce dernier vaste territoire, BYD vient de livrer à la ville portuaire de Guayaquil, en Equateur, sa toute première flotte 100% électrique composée de 20 bus 12 mètres. Cette commande a fait suite à un essai réalisé sur place, entre novembre 2017 et mars 2018, avec un exemplaire du même modèle qui devait parcourir en moyenne 250 kilomètres par jour. Autre contrat, celui qui a été signé tout récemment avec la compagnie qui gère les transports au sein de l’aéroport de Zaventem (Bruxelles), pour 30 exemplaires du modèles 12 mètres de bus électrique BYD.


Mots clés : bus | électrique | BYD | K12A
Catégories : Bus électrique et hybride |

Commentaires

Posté le 05-04-2019 à 16:20:40 par PDebano

Il serait intéressant de savoir si ce bus peut être décliné à plancher bas et également en version trolleybus IMC à perches ou pantographes

Posté le 05-04-2019 à 17:08:25 par Christophe

« Bus à haut niveau de service (BHNS) »
« vitesse maximale de 70 km/h »
Donc bus en site propre.
Quel est l’intérêt de transporter plus de 3 t de batteries alors qu’une ligne de contact aux boucles de retournement ou entre deux stations permet de récupérer suffisamment d’énergie pour recharger une batterie dimensionnée pour faire une boucle ?

On utilise ces bus à grande capacité uniquement sur les lignes structurantes des réseaux quand les bus classiques ou articulés ne suffisent plus soit pour des fréquentations supérieures à 20 000 voyageurs/jour et quand on ne veut pas installer un mode lourd.
Il n’y a aucun intérêt à utiliser ce type de bus sur une ligne moins fréquentée si c’est pour avoir un intervalle de plus de 20 minutes entre deux bus.
Et à ce titre seule Nantes va réintroduire ce type de bus sur son busway qui devrait être un tramway (plus de 35 000 voyageurs / jour) justement avec un système de biberonnage. Bordeaux les a abandonné avec l’avènement de son tramway, c’est d’ailleurs la seule ville en France a en avoir fait rouler avant Nantes.

En France avec 4 essieux, la charge maxi. est de 45,5 t (essieu de 13t), dans un certains nombre de pays on descend à 11 t à l’essieu soit moins de 40 t autorisés. 250 passagers de 75 kg représentent 18,75 t. J’ai du mal à croire que ce bus pèsent à vide moins de 26,75 t surtout avec une batterie permettant de faire 300 km et 4 moteurs. En 18 m le bus le plus léger que j’ai vu faisait plus de 16 t quand dans sa version 12 m il en faisait presque 12. Donc avec une remorque de plus il doit faire environ 21 t auquel il faut ajouter la charge de batteries.

Nota : le PR180.2 (18 m) possédait 2 ponts moteurs, l’un tracteur, l’autre pousseur, donc 4 roues motrices sur 2 ponts n’est pas vraiment une première. C’est le bus à l’origine du Megabus qui a roulé à Bordeaux.

Posté le 06-04-2019 à 09:27:35 par pdebano

Bien d’accord globalement avec Christophe. En ce qui concerne le nombre de passagers, rien à voir avec les normes européennes de confort à 4 personnes par M2 qui donneraient 165 voyageurs pour le bus BYD.En ce qui concerne la motorisation, de nombreux trolleybus modernes (Hess, Van Hool)disposent de 2 essieux moteurs, la seule nouveauté sur le BYD étant que le système serait débrayable pour un des 2 essieux.En ce qui concerne les poids, le trolleybus Van Hool de 24 m pour Linz Poids à vide 24 tonnes, PTAC 36,5 tonnes.Le problème pour les BRT sud-américains, c’est la possibilité de se dépasser dans les stations. Avec un trolleybus classique à perches, c’est quasi impossible compte tenu de la complication de la ligne aérienne avec ses aiguillages. Alors le bus électrique à batteries avec ou sans biberonnage est une solution. Un autre solution pourrait consister en un trolleybus IMC (In Motion Charging) équipé de pantographes (voir article de l’excellente revue allemande Stadtverhehr 4/2018, traduction en français et anglais disponible sur demande à pdebano@laposte.net). En ce qui concerne le "duel" tramway-BHNS" on sous-estime en France la capacité d’un BHNS doté d’un vrai site propre, et aucune comparaison ne semble faite en toute objectivité avec les coûts annuels d’exploitation et les amortissement annuels des investissements calculés en fonction des durées de vie de ces investissements. Les décisions sont prises au coup de coeur, les uns pour le BHNS, les autres pour le Tram, sans véritables comparaisons techniques et économiques.

Posté le 08-04-2019 à 10:27:40 par ZoéT

250 personnes c’est beaucoup. A 70 kg l’individu, ça donne 17,5 tonnes de charge.

Posté le 10-04-2019 à 07:22:59 par Christophe

L’Iribus (fabriqué par Heuliez) Cristalis 18 m a bien quatre moteurs roues (réseau de Lyon).
Le Citaro Plug in hybride 18 m a lui aussi quatre moteurs roues (réseau de Stuttgart). C’est une excellente solution de transition qui ne grève pas trop la charge utile et permet donc l’augmentation de la fréquentation et la suppression des autosolistes et qui à l’instar des TER français permet une modification du bus pour installer un système plus "propre" qui améliorerait la situation, malheureusement restée au stade de la petite série (12 bus).

Posté le 11-04-2019 à 09:13:48 par Jipitout

Bonjour,
Nouvel arrivé sur votre site,
n’y a t il jamais de reportages sur les moteurs électriques propulsés à l’hydrogène : trains, taxis parisiens, bus camions, vélos etc ?
Rien de plus écolo pour l’instant .

Posté le 11-04-2019 à 15:01:37 par Avem

@Jipitout

Soyez le bienvenu sur ce site !

Le moteur de recherche du site de l’Avem n’est plus fonctionnel : un nouveau site est en cours de développement.

Nous avons bien sûr évoqué de nombreuses fois la mobilité hydrogène.

Pour retrouver ces articles, il suffit de saisir dans le champ recherche de google : hydrogène www.avem.fr



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Ever Monaco
Ever Monaco
Du 28/05/2020 au 30/05/2020 - Grimaldi Forum, Monaco

EVER de Monaco est un événement organisé chaque année par l'association MC2D (Monaco Développement Durable). Le salon est entièrement dédié aux véhicules écologiques et...
A lire également / sur le même thème Bilan du Salon Autonomy
Le Salon Autonomy, à la Villette à Paris s’est déroulé fin de semaine dernière. La 4ème édition, dédiée aux professionnels, a fait la part belle aux innovations en tout...
Eccity lance la production de son scooter électrique à 3 roues Model 3
« Afin de procéder aussi justement que possible, chaque client va être livré dans l’ordre chronologique de réception de son bon de commande », prévient le constructeur...
De 200 à 2.200 bus électriques en Europe en 5 ans
Jusqu’à ce mercredi 23 octobre 2019, le salon européen Busworld, dédié aux autocars et autobus, a pris place à Bruxelles (Belgique). Les organisateurs mettent en avant...
Wello : un tricycle solaire à assistance électrique et connecté
Un moteur d’une puissance de 250 W (rendement supérieur à 90%), une assistance qui s’inhibe aux environ de 25 km/h mais qui laisse la possibilité de rouler jusque 40...
Nouveau scooter électrique Unu
Créée en 2013 afin de développer des scooters électriques, l’entreprise allemande Unu présente son nouveau modèle, « plus moderne et plus connecté, grâce à une...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact