Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 06/11/2017 à 06:00 par EMMANUEL MAUMON - Lu 1790 fois - 9 commentaires


CNR met la touche finale à son corridor électrique


En inaugurant sa station de recharge pour véhicule électrique, le 20 octobre dernier sur la commune de Neydens en Haute-Savoie à deux pas de la frontière suisse, CNR a mis la dernière touche à la réalisation de son corridor de bornes de recharge rapide déployé tout au long de la vallée du Rhône, du Lac Léman à la Méditerranée. Ce projet reconnu de dimension nationale en 2015 par le ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, ainsi que celui de l’économie, de l’industrie et du numérique, a été mis en œuvre par la Compagnie Nationale du Rhône dans le cadre de ses engagements pris en faveur de la Transition énergétique et d’une mobilité alternative. A cette volonté de contribuer à une mobilité plus durable, s’ajoute aussi pour CNR, le fait que les véhicules électriques peuvent également constituer un relais de croissance sur le marché de l’électricité.


27 stations pour mailler tout un territoire


Implanté le long des Nationales et non des autoroutes, le corridor électrique de CNR comporte 27 stations composées chacune de deux points de charge rapide à 50 kW, équipés de 3 standards de connecteurs pour recharger tout type de véhicules acceptant la charge rapide. Les bornes sont distantes d’une trentaine de kilomètres, de quoi réaliser un maillage complet de l’ensemble du territoire sur lequel CNR produit son énergie, le long de la vallée du Rhône, de la frontière suisse aux abords de Genève jusqu’à Port Saint-Louis du Rhône sur la Méditerranée. La recharge se réalise en moins de 30 minutes pour un coût forfaitaire de 5 euros. Le paiement s’effectue avec une carte prépayée ou via un serveur vocal interactif mis en œuvre par Orange. A noter que pour élargir les moyens d’identification et de paiement, la supervision des bornes a été confiée à Freshmile, un opérateur de mobilité connecté à la plateforme d’itinérance GIREVE, ce qui permet aux abonnés d’autres opérateurs de recharger librement leurs véhicules sur le corridor CNR sans inscription préalable.





Un corridor vertueux


Premier producteur français d’électricité exclusivement renouvelable, CNR a voulu que son corridor soit particulièrement vertueux. Il est ainsi composé de stations alimentées uniquement avec de l’électricité issue d’énergies renouvelables. Ces stations sont notamment dotées de panneaux solaires, ce qui permet d’associer plus facilement, dans l’esprit des utilisateurs, mobilité électrique avec production d’énergies renouvelables. Cependant, ces panneaux photovoltaïques ne suffisent pas à fournir toute la demande d’énergie des stations qui sont principalement alimentées, via le réseau public, par les usines de production CNR utilisant l’énergie hydraulique et situées tout le long du Rhône. En 2016, CNR avait ainsi délivré 35 700 kWh d’électricité verte locale aux 23 stations déjà en service.





Une fréquentation disparate


Depuis la mise en service des premières stations en septembre 2014, CNR dispose d’un certain recul lui permettant de tirer les premiers enseignements de la fréquentation de son réseau. Si cette fréquentation augmente régulièrement, elle reste marquée par une forte disparité entre des stations qui surperforment (50% des stations totalisent 80% des recharges) et d’autres qui sont encore assez peu utilisées. Le corridor CNR a dépassé en mars dernier les 1 000 visiteurs uniques. Parmi eux, 30% d’habitués utilisaient le plus souvent une seule station, tandis que 60% de clients ponctuels ne procédaient qu’à une seule recharge. Seuls, 3% des usagers utilisaient le réseau en itinérance, preuve que la culture de l’itinérance n’est pas encore là, même si elle s’ancrera progressivement au fur et à mesure des progrès en matière d’autonomie des véhicules électriques. Enfin, concernant le mode d’accès au réseau, 20% des usagers ont toujours recours au serveur vocal interactif mis en place pour permettre d’utiliser les bornes sans carte ni abonnement. Pour le reste, c’est un mix entre l’utilisation du KiWhi Pass, de cartes RFID ou de clients Freshmile qui peuvent accéder à la recharge directement via leur application.





Un équilibre financier encore difficile à trouver


Alors que son déploiement vient de s’achever, le corridor de CNR peine encore à trouver son équilibre financier. Certaines stations sont encore trop peu utilisées et sont loin de couvrir leurs coûts d’exploitation. Des coûts qui grosso modo se répartissent en trois tiers : supervision et assistance, maintenance, approvisionnement en énergie. Pour parvenir à atteindre l’équilibre sur l’ensemble de son réseau, CNR mise sur une péréquation des revenus et des coûts entre les stations qui sont bien fréquentées et celles qui le sont beaucoup moins. L’augmentation progressive de la recharge en itinérance devrait aussi permettre d’améliorer la rentabilité d’un réseau sur lequel CNR a investi 3,5 millions d’euros avec surtout l’idée d’une redistribution au profit d’un territoire sur lequel elle produit l’énergie. Malgré une fréquentation en constante augmentation, le manque de rentabilité explique sans doute aussi pourquoi CNR n’envisage pas aujourd’hui d’étendre son réseau ni d’augmenter le nombre de points de charge par station. Pour autant, certaines évolutions sont à l’étude afin de pouvoir recharger plus rapidement certains véhicules avec 100 kW de puissance et même au-delà.






Mots clés : Mobilité électrique | Bornes de recharge | CNR | Corridor électrique | Recharge rapide
Catégories : Borne de recharge |

Commentaires

Posté le 08-11-2017 à 18:11:08 par ZoéT

Au-delà du fond très intéressant de l’article, il m’a appris un mot : superformer !

Posté le 08-11-2017 à 20:29:04 par PMC

Pas eu l’occasion encore de charger à ce réseau, mais j’espère bien le faire à l’occasion. Ca a l’air sérieux. J’en ai plutôt entendu du bien.

Posté le 09-11-2017 à 08:08:43 par PBlanchet

Efficacité, bonnes dispositions, bornes rapides, énergie verte : étendre ce service de la même manière à toute la France.

Posté le 09-11-2017 à 08:55:19 par Christophe

@PBlanchet
"Efficacité, bonnes dispositions, énergie verte" : cela ressemble au réseau disponible dans mon département (bornes accélérées).
Il va maintenant être déployé un corridor de bornes rapides sur les grands axes pour en permettre la traversée.
Cependant quand je vois la localisation des nouvelles bornes, j’ai toujours un problème pour aller dans un des départements limitrophes sans réseau départemental.
A mon niveau pour mon usage, j’aurai préféré une borne accélérée dans le village en limite de ce département à proximité de l’axe routier. Pour l’instant je ne peux toujours pas faire un aller-retour entre la future borne rapide et des lieux où je vais à titre professionnel notamment en cas de conditions météo défavorables ou d’utilisation d’un VE en autopartage auquel j’ai accès (plus pratique que celui en location).

Posté le 09-11-2017 à 11:00:32 par MaglioZE

Ca encourage la mobilité électrique des réseaux de recharge fiables et efficaces.

Posté le 09-11-2017 à 13:37:22 par Coquerel

Un coût forfaitaire de 5 euros pour une charge, c’est très correct !

Posté le 09-11-2017 à 14:34:27 par Ion69

Je confirme la bonne qualité du service. Nous utilisons régulièrement les bornes CNR quand nous venons retrouver nos familles.

Posté le 10-11-2017 à 08:07:53 par Leaf46

Rassurant pour l’avenir.

Posté le 10-11-2017 à 13:34:50 par pourquoi...

Pourquoi ne transpose t-on pas les solutions qui marchent à toute la France ?



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème La COP23 tremplin pour l’hydrogène
Les dirigeants de l’Hydrogen Council qui regroupe les 18 groupes majeurs de ce secteur industriel ont profité de la COP23 qui se déroule jusqu’à vendredi à Bonn pour...
Navya dévoile son Taxi Autonome
Fort du succès de sa navette autonome expérimentée notamment à Lyon au sein du quartier Confluence, Navya enrichit sa gamme de véhicules autonomes et a présenté la...
La mobilité électrique s’invite dans le secteur des poids lourds
Si la mobilité électrique s’impose de plus en plus comme la solution du futur pour les voitures, au point que désormais pratiquement tous les constructeurs s’apprêtent à...
Une Tesla remporte l’eRallye Monte-Carlo
La seconde édition de l’eRallye Monte-Carlo, qui s’est achevée hier au petit matin, a vu la victoire de Didier Malga et de sa copilote Anne Valérie Bonnel à bord de leur...
Nissan dévoile l’IMx, son crossover 100% électrique
Evènement très attendu, Nissan a dévoilé ce matin en avant-première mondiale au salon de l’auto de Tokyo, son concept-car de crossover 100% électrique et autonome. Avec...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact