Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 01/08/2018 à 12:00 par Philippe Schwoerer - Lu 5322 fois - 8 commentaires


Commercialisation en Corée du Kia Niro électrique : 450 ou 300 km !


Si le Kia Niro électrique sera officiellement lancé en Europe au mois d’octobre prochain, dans le cadre du Mondial de l’automobile qui se tiendra à Paris du 4 au 14, l’engin est désormais disponible en Corée. Et ce sont déjà les 5.000 et quelques clients ayant précommandé ce crossover sur ce territoire que le constructeur s’évertue à servir en priorité. Avec une autonomie qui devrait être estimée à 450 kilomètres, - suivant le nouveau cycle WLTP bien plus proche des réalités du terrain que le NEDC -, ce SUV est attendu sur le marché français où son rapport format/autonomie/prix pourrait le laisser sans réelle concurrence pendant quelque temps. A noter que le Niro est le deuxième modèle de voitures électriques à intégrer le catalogue des produits Kia.

65.000 / 200.000 exemplaires

Déjà disponible en versions hybride et hybride rechargeable, le Kia Niro s’est déjà écoulé dans le monde, depuis son lancement en 2016, à 200.000 exemplaires, dont 65.000 en Europe. Le modèle électrique devrait accélérer sa diffusion. Kia avait, dès le départ, conçu la plateforme de l’engin pour accueillir une grande diversité de motorisations, en tenant compte des architectures technologiques les plus vertueuses. Et ce, en garantissant aux occupants un espace intérieur généreux. Grâce à un empattement de 2,7 mètres, ils profitent en particulier d’un bon dégagement au niveau des jambes. « Avec une largeur de 1.805 mm et une hauteur de 1.560 mm, sa caisse garantit en outre une garde au toit et une largeur aux épaules incomparables », assure le communiqué de presse émis avant-hier, le 30 juillet 2018. Si on ajoute la longueur de 4,375 m, on comprend que les dimensions de l’ensemble bénéficient aussi au volume de chargement du coffre qui s’établit à 451 litres (norme VDA), « nettement supérieur à celui de nombreux autres véhicules électriques et hybrides rechargeables », promet Kia.

450 kilomètres… ou 300

Son autonomie supérieure à 450 kilomètres, le Kia Niro devrait l’obtenir d’une batterie lithium-ion polymère d’une capacité de 64 kWh. Un choix technologique qui fera de ce crossover l’un des véhicules électriques les plus performants au monde. « Raccordé à une borne rapide de 100 kW, il faudra 54 minutes au Kia Niro électrique pour recharger sa batterie à 80% », souligne Kia. Si ces messieurs les opérateurs et gestionnaires des réseaux de recharge voulaient bien prendre en compte l’attente que vont générer les véhicules électriques à haute capacité de batterie qui vont se multiplier en France… Quoi qu’il en soit, le constructeur coréen compte proposer la possibilité de choisir une batterie plus petite, de même technologie, dont les 39,2 kWh se traduiront tout de même par une autonomie maximale, après recharge complète du pack, de 300 kilomètres. Quelle que soit l’option, les accumulateurs sont implantés en partie basse de la caisse, sous le plancher du coffre, conférant au Kia Niro électrique un centre de gravité comparable à celui d’une berline 4 ou 5 portes. Ce gage d’une stabilité maximale et d’un excellent agrément de conduite sur routes sinueuses, nous l’avions déjà éprouvé avec grande satisfaction, à bord du Soul EV, sur les routes de montagne entre Perpignan et Andorre (Partie 1, Partie 2).

Puissance sous assistance et surveillance

Le moteur électrique transmettra sa force aux roues avant. D’une puissance de 150 kW, il développe un couple de 395 Nm, permettant au Kia Niro électrique d’abattre le 0 à 100 km/h en 7,8 secondes. Quelle voiture aujourd’hui n’embarque-t-elle pas tout un ensemble de dispositifs divers d’assistance, en particulier pour la conduite. Le Niro électrique ne déroge pas à la règle, « en permettant au conducteur de limiter le risque de collisions dans toutes sortes d’environnements et de situations », explique Kia. Parmi la palette à disposition : freinage d’urgence automatique, régulateur de vitesse adaptatif avec fonction d’arrêt et de redémarrage, conduite autonome de niveau 2. Baptisé « Traffic Jam Assist », ce dernier système « permet de suivre les automobiles en amont et de corriger la trajectoire du véhicule pour rester au milieu de sa voie de circulation et lui permettre de progresser en cas de trafic dense. Il détecte les marquages au sol afin de maintenir le Kia Niro électrique dans sa voie, et contrôle l’accélération, le freinage et la direction en fonction du comportement des véhicules en amont. Ce système utilise des capteurs externes pour maintenir une distance de sécurité avec le véhicule qui précède, et est opérationnel entre 0 et 130 km/h », détaille le constructeur.

Jeu de lumières

Nous avions eu l’occasion d’apprécier l’ambiance lumineuse à bord du Soul EV. Avec le Niro branché, Kia reste cohérent sur l’intégration à l’intérieur de la spécificité propre à la chaîne de traction de l’engin. On obtient au final une touche moderne qui adopte toute une série d’équipements et d’attributs stylistiques. Ainsi, « la planche de bord reçoit de nouveaux entourages bleu anodisé, faisant écho à ceux de l’extérieur, tandis que le design de la console centrale a été simplifié pour intégrer le sélecteur de mode de conduite à commande électrique, - la première commande de sélection des rapports de type ‘à cadran’ chez Kia », présente le constructeur. Un nouveau système d’éclairage d’ambiance anime à la fois la console centrale et le sélecteur des rapports. Les occupants peuvent choisir entre 6 couleurs : blanc, gris, bronze, rouge, vert et bleu. L’écran tactile 7 pouces, toujours implanté au centre de la planche de bord, offre ici une série de fonctionnalités propres aux véhicules électriques, dont la localisation des bornes à proximité, et le contrôle du niveau de charge et de l’autonomie restante évaluée.

Inspiré du concept Niro EV

On doit la ligne du Niro électrique aux centres de design Kia de Californie aux Etats-Unis et de Namyang en Corée. Elle s’inspire nettement du concept Niro EV dévoilé lors de l’édition 2018 du Consumer Electronics Show de Las Vegas. « Le Kia Niro électrique offre toute la commodité et l’attrait d’un crossover, associés à une caisse aérodynamique et à des surfaces subtilement sculptées », traduit le constructeur. Cette version se distingue des hybrides et hybrides rechargeables grâce à des éléments exclusifs. « Sa calandre ‘Tiger Nose’, aussi futuriste qu’aérodynamique, intègre une prise de charge dotée du logo Niro. Les prises d’air redessinées et les nouveaux feux diurnes à Leds, en forme de flèche, se conjuguent aux moulures de couleur bleu anodisé, leur permettant ainsi de plus se démarquer. De profil, la ligne maîtresse et les vitres arrière effilées soulignent la silhouette aérodynamique du Kia Niro électrique tout en dégageant davantage d’espace pour ses imposants passages de roue », évoque le service de communication de la marque. Autre signe distinctif : de nouvelles jantes 17 pouces en alliage, identifiables par leurs 5 branches en finition diamantée bicolore. « A l’arrière, le bouclier remodelé est rehaussé d’inserts bleu anodisé semblables à ceux de la face avant, tandis que les nouveaux feux arrière à Leds confèrent au Kia Niro électrique une signature lumineuse propre », complète Kia.


Lien

CP Kia Motors France





Pour plus d'information

Kia Motors France

Immeuble H2O
2, Rue des Martinets CS20025
92500 Rueil-Malmaison Cedex

Site : http://www.kia.com/fr/

Kia Motors France est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de Kia Motors France


Mots clés : Kia | Niro | électrique
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 01-08-2018 à 16:46:00 par mullaure

Que font nos constructeurs français..?!!

Posté le 01-08-2018 à 19:19:33 par ZoéT

On peut se le demander.

Posté le 02-08-2018 à 10:22:49 par Vérité

Comment est-on sûr que ce type de voitures est adapté pour résoudre nos problèmes à savoir :
* atteindre la neutralité carbone,
* atteindre les seuils OMS de pollution dans les villes ?

Mais pour en être certain, il faudrait avoir le bilan carbone de construction de la voiture et les émissions totales du véhicule pour certains types d’utilisation.

Posté le 02-08-2018 à 11:27:26 par Tickist

@Vérité
Autant je comprends parfaitement et adhére à "il faudrait avoir le bilan carbone de construction de la voiture", autant je ne vois pas où vous voulez en venir avec "et les émissions totales du véhicule pour certains types d’utilisation". A quoi pensez-vous ?

Posté le 02-08-2018 à 12:57:46 par mullaure

@Vérité

"...* atteindre les seuils OMS de pollution dans les villes ?..."

Ce qui est certain, c’est que ce type de véhicule sera beaucoup mieux qu’un diesel en ce qui concerne la pollution aux particules cancérigènes en ville qui tombent directement dans nos poumons ( Et je ne parle pas de l’odeur pestilentielle de certains que notre nez supporte au quotidien...)
Là, y a pas photo mais il faudrait que les prix des VE baissent pour les rendre accessibles au plus grand nombre d’entre nous...


Posté le 02-08-2018 à 14:39:37 par Vérité

http://www.gecoair.fr/2018/04/19/all-vehicles-pollute/
Qui peut affirmer que les particules d’abrasion ne sont pas cancérigènes ?
Avec 1600 kg et des pneus en 225, quelle est la production de ce véhicule ?

Posté le 03-08-2018 à 07:43:01 par Christophe

Je ne me risquerai pas à dire que les particules d’usure ne sont pas carcinogènes.
Voir http://www.avem.fr/actualite-l-etat-et-les-collectivites-dans-une-mobilite-toujours-plus-vertueuse-7129.html post du 26-07-2018 à 11:14:49
Voir http://www.avem.fr/actualite-innovation-day-le-groupe-psa-precise-sa-strategie-dans-l-electrique-6062.html post du 01-08-2018 à 10:34:11 et suivants

Posté le 06-08-2018 à 13:20:58 par PascaleH

J’attends les essais en France du Niro électrique (profession libérale).



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Motos électriques Sur-Ron Light Bee : Du nouveau pour 2019
Dans sa dernière lettre d’information, notre adhérent Electric Vehicle Engineering, - ou EVE -, se réjouit du succès rencontré par sa moto électrique classée dans la...
Les nouvelles formations qualifiantes de Blue2BGreen
« Comme tu peux l’imaginer, la mobilité bouge ! », m’écrit Jean-Luc Coupez en m’envoyant les liens qui amènent sur son site Web au nouveau catalogue des formations. En...
BurBy’s et ses citadines et utilitaires électriques
Installée à Villefranche-sur-Saône, la société BurBy’s propose principalement 2 gammes de véhicules électriques : des engins de marque Eagle dont la palette s’étend de...
Bornes de recharge, lubrifiants... : Total et le véhicule électrique
Offre en électricité d’origine renouvelable spécifique aux propriétaires de voitures branchées, développement d’un réseau de bornes rapides et acquisition de G2...
Overboat : Un bateau électrique individuel à foils autorégulés
Conçu et produit dès l’été prochain à Montpellier (34) par la startup Néocéan créée par Vincent Dufour en 2018, l’Overboat est un catamaran électrique léger, futuriste,...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact