Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 22/12/2017 à 09:00 par Philippe Schwoerer - Lu 2288 fois - 5 commentaires


Concours d’innovation PIA opéré par l’Ademe


Financé par le programme d’investissements d’avenir (PIA), le concours d’innovation opéré par l’Ademe est un dispositif qui vise « à soutenir des projets innovants portés par des startups et PME conduisant à favoriser l’émergence accélérée d’entreprises leaders dans leur domaine pouvant prétendre notamment à une envergure mondiale ». Quatre thématiques ont été retenues pour cette opération qui s’apparente à un appel à projets : Transport et mobilité durable ; Agriculture innovante ; Ecosystèmes terrestres, aquatiques et marins ; Energies renouvelables, stockage et systèmes énergétiques.

Cofinancement

Pour bénéficier d’un cofinancement des projets de recherche, développement et innovation, dont les coûts totaux se situent dans une fourchette de 600.000 à 5 millions d’euros, et qui contribueront à accélérer le développement et la mise sur le marché de solutions, services et technologies innovants, un certain nombre de conditions ont été fixées. Les programmes, dont la durée devra être comprise entre 12 et 36 mois, doivent répondre aux qualificatifs ambitieux, innovants et durables. Créateurs d’emplois, et contribuant à réduire l’empreinte environnementale, ils auront en charge le développement industriel et économique des entreprises qui les portent.

Transport et mobilité durable

La thématique sur le transport et la mobilité durable concerne les déplacements des personnes comme des marchandises. Elle est divisée en 3 parties. La première concerne les transports routiers pour lesquels les projets pourront porter sur les performances et rendement, les carburants alternatifs, l’hybridation et l’électrification des chaînes de traction, l’articulation véhicule/service/infrastructure, des usages innovants en matière de mobilité des personnes et des biens, des solutions numériques de mobilité, les véhicules autonomes et/ou connectés, et les infrastructures routières intégrées. La seconde partie est réservée aux transports guidés qui comprennent le rail et la mobilité par câble. Les innovations attendues, en systèmes et matériels, pourront concerner les déplacements urbains et/ou interurbains, sur courtes et/ou longues distances. Enfin, la dernière division regroupe tout ce qui entre dans la catégorie des bateaux, que ce soit pour satisfaire son temps de loisir, ou toute activité professionnelle et/ou commerciale. Les projets présentés s’attacheront à produire un gain significatif sur les conditions d’exploitation, à exploiter les nouvelles technologies de l’information, à réduire les émissions polluantes, et/ou à améliorer la sûreté et la sécurité. A noter que la thématique consacrée aux énergies renouvelables, stockage et systèmes énergétiques peut accueillir des solutions qui exploitent des engins de transport, comme les véhicules électriques dans un réseau intelligent de distribution de l’électricité.

13 mai 2018

Pour soumettre un projet, il convient de déposer un dossier complet via la plateforme dématérialisée de l’Ademe pour le 13 mars 2018 à 12h00. « Les projets sélectionnés bénéficieront d’un financement partiel des dépenses dans la limite des taux d’intervention maximaux autorisés par la Commission européenne », indique la plaquette dédiée à l’opération. Ce taux s’élève à 45 ou 35%, selon que le dossier est déposé par une petite ou une moyenne entreprise. Les 2/3 de l’aide seront, en règle générale, attribués sous forme de subventions, le reste en avances récupérables d’un montant au moins égal à 100.000 euros par projet.


Lien

Plaquette de l’Ademe





Pour plus d'information

ADEME

STM DVTD
500 route des Lucioles
06500 VALBONNE

Site : http://www.ademe.fr

ADEME est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de ADEME


Mots clés : Concours | innovation | PIA | Ademe | programme | projet | appel | investissement | avenir | PME | mobilité | durable | électrique | véhicule | transport
Catégories : Voiture électrique | Aides financières | Borne de recharge | Batterie |

Commentaires

Posté le 23-12-2017 à 10:42:42 par pdebano

Merci à l’AVEM pour toutes ses informations très intéressantes. But pourriez vous speaker français :"concours opéré par l’Ademe". On va lui ouvrir les entrailles au concours?
Merry Christmas

Posté le 23-12-2017 à 10:57:24 par Philippe Schwoerer

Merci pour votre remarque amusante avant Noël.

Comme vous le savez, le verbe "opérer" ne se limite pas aux actes médicaux. Voici d’ailleurs quelques exemples qui s’en écartent :
- La mort de Jésus-Christ a opéré notre rédemption, notre salut (Ac.1798).
- Ce bon gouverneur avait pour lui des égards bien propres à opérer dans son ame l’entier oubli de ses malheurs (Voy. La Pérouse,t.3, 1797, p.143)
- Vous avez assez de talent pour opérer sur l’esprit du lecteur par d’autres moyens la conviction que je vous demandais d’établir par un tableau naturel (Balzac,Corresp.,1829, p.398).
- Des saisies de lettres et de télégrammes ont été opérées à Paris, Marseille, Tunis et Sousse (Clemenceau,Iniquité,1899, p.26).
- Divers navires et plusieurs groupes d’aviation, provenant d’Afrique du Nord, étaient envoyés en Grande-Bretagne pour opérer à partir des bases anglaises (De Gaulle,Mém. guerre,1956, p.135).

Source : http://www.cnrtl.fr/definition/op%C3%A9rer

Le Larousse donne 6 définitions pour le verbe opérer et ne met d’ailleurs pas en avant celle concernant les actes médicaux et chirurgicaux :
- Procéder, agir d’une certaine manière : Pour démonter cet appareil, il faut opérer avec méthode.
- Produire un effet sur quelqu’un, quelque chose, être efficace, agir : Le charme a opéré.
- Jouer, tenir sa place, en parlant d’un sportif.
- Accomplir une action, effectuer une série d’actes permettant d’obtenir, d’accomplir quelque chose : Opérer un calcul.
- Avoir pour résultat ; produire : Les vacances ont opéré sur lui un heureux changement.
- Pratiquer un acte chirurgical sur quelqu’un, traiter chirurgicalement une partie du corps : Opérer un malade d’un cancer. Opérer l’œil droit de la cataracte.

Source : http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/op%C3%A9rer/56153#HBfKC8jCOOBSZCeY.99

Dans l’article, le mot "opéré", d’ailleurs utilisé ainsi dans le document de l’Ademe, fait référence à l’opérateur du concours, - en l’occurence l’Ademe -, celui qui le gère, le suit, l’administre...

Posté le 27-12-2017 à 10:25:09 par pdebano


A la lecture d’une nouvelle information de l’AVEM, je pense à prendre connaissance des éventuelles remarques suite à mon propos, très court, mais qui, je le pensais, allait terrasser l’ennemi globish ; mais non, l’ennemi globish a sorti toute son artillerie, et il y a du lourd, pour répliquer. Alors il y a le Larousse, certes éminent, mais quand on voit certains mots qui entrent dans le Larousse, on a le droit de se poser certaines questions. Il y a le CNRTL, et là, c’est plus inquiétant. Mais à y bien regarder, l’expression « concours opéré par l’Ademe » ne semble pas du tout cadrer avec ce qu’écrit le CNRTL pour la défense du verbe opérer et de son participe passé. Alors, pour répliquer, je vais faire appel à l’aide de ces irréductibles (non, pas les Bretons encerclés par ces affreux Romains) Québécois, eux aussi encerclés, et qui, eux, pour défendre la langue française, disposent d’une arme absolue : la banque de dépannage linguistique.
Je ne peux donc résister au plaisir, un peu sadique je le reconnais, de terrasser définitivement mon contradicteur en reproduisant ce qu’écrit la dite banque (http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=3651)
Opérer
Le verbe opérer a plusieurs significations; en plus de son sens bien connu, lié à la chirurgie, il peut signifier par exemple « accomplir une action ou une série d’actions dans un but déterminé », « agir d’une certaine façon » ou encore « produire un effet ».

Exemples :
- Elle s’est fait opérer à l’Hôtel-Dieu.
- Le terminologue doit opérer un choix entre plusieurs types de définitions.
- Les pirates informatiques opèrent avec des techniques sans cesse renouvelées.
- Ce médicament n’opère pas chez certains patients.

Toutefois, opérer n’a pas des emplois aussi étendus que le verbe anglais to operate. Contrairement à ce dernier, opérer n’est pas synonyme d’exploiter, faire affaire, être en service, diriger ou encore faire fonctionner. Plusieurs locutions et verbes français sont disponibles pour exprimer ces notions relatives au domaine des affaires et de l’administration, outre ceux déjà mentionnés : exercer ses activités, avoir des activités, avoir des bureaux, agir, être actif, être implanté, être présent (dans un pays, une région), intervenir, posséder, tenir (un commerce), tourner, faire tourner, etc.

Exemples fautifs :
- La multinationale opère en Europe et en Asie.
- Son cousin opère une chaîne de restaurants.
- Les patrons cachent mal leur difficulté à opérer l’usine.
- Elle opère deux boutiques très rentables.

On dira plutôt :
- La multinationale est implantée (ou : est active, est présente) en Europe et en Asie.
- Son cousin exploite une chaîne de restaurants.
- Les patrons cachent mal leur difficulté à faire tourner (ou : faire fonctionner) l’usine.
- Elle possède (ou : gère) deux boutiques très rentables.

Mon interlocuteur, dans son attaque violente, ayant évoqué Jésus, j’ose espérer que, même terrassé par ma réplique fulgurante, miséricordieux il continuera à me prendre pour cible de ses nombreux tirs croisés d’E-Mails, que bien évidemment j’identifierai comme étant des courriels.
Meilleurs voeux

Posté le 27-12-2017 à 12:31:24 par Philippe Schwoerer

Une des difficultés des rédacteurs est de savoir comment exploiter ou non la terminologie utilisée par les professionnels d’un secteur. En l’occurrence, ici, le verbe "opérer", largement employé dans la communication des acteurs principaux de la mobilité électrique, en particulier les opérateurs de recharge, de mobilité, les pouvoirs publics, notamment par le biais de l’Ademe.

Ne pas utiliser les termes employés dans le secteur risque d’indiquer qu’on se positionne en complet extérieur, qu’on ne s’approprie pas "le jargon". Il y a donc plus de risque à ne pas l’exploiter qu’à l’exploiter.

La question est d’ailleurs secondaire par rapport au fond de l’article.

Petite précision concernant le mot "courriel". Il est né au Québec en réaction à e-mail. Pour ma part, j’utilise depuis plus de 10 ans le terme mél, pour Message ELectronique. Ici, d’ailleurs, ce sont des commentaires, et non des méls, courriels, ou e-mails.

Par ce dernier exemple, j’indique que je ne suis pas quelqu’un qui cherche à placer à tout prix les mots originaires d’outre-Manche. J’ai d’ailleurs un problème avec alternative qui, pour moi, relève d’une situation binaire, comme le veut le français. Pour autant, qui s’en soucie dans le monde professionnel, où il est employé comme une solution parmi d’autres ?

Point de violence dans mes propos, mais la justification du choix de reprendre le mot "opérer", dans le même sens que lui a donné l’Ademe dans sa propre communication. Ne pas le faire, après un commentaire public, serait valider votre prise de position, et, en quelque sorte, décrédibiliser ma signature, et celle de l’Avem.

Meilleurs voeux à vous également.

Posté le 28-12-2017 à 10:10:00 par pdebano

Merci à Pierre SCHWOERER pour sa longue réponse. Bien évidement dans mes propos à consonance guerrière, il y avait pas mal de second degré.Le vrai problème, c’est que tout le monde faisant son propre dictionnaire, le non initié n’y comprend rien (c’est parfois le but recherché par nos décideurs) et même l’initié parfois, ayant la prétention de l’être dans le domaine des transports. Meilleurs voeux à toute l’équipe de l’AVEM



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Vendée Energie Tour
Vendée Energie Tour
Du 02/06/2018 au 10/06/2018 - Plusieurs sites en Vendée dont l'Ile d'Yeu

Pour la 5ème édition du Vendée Energie Tour, le SyDEV, syndicat d'électricité de Vendée et ses partenaires proposeront un programme encore plus long, avec des animations...
A lire également / sur le même thème Mitsubishi Motors va développer les véhicules électriques au Vietnam
Mitsubishi Motors Corporation a signé à Hanoï avant-hier, lundi 15 janvier 2018, avec le gouvernement du Vietnam, un protocole d’accord dans le cadre duquel les 2...
Des Renault Kangoo électriques en occasion pour 2.550 euros ?
Au hasard d’une recherche sur Internet pour la rédaction d’un article, nous sommes tombés, à l’Avem, sur cette annonce d’une entreprise qui propose des Renault Kangoo...
Airlab industrie lance sa trottinette électrique Lab’Elle Véloce
En décembre dernier, nous vous présentions la gamme d’engins électriques pour la mobilité douce développée par notre adhérent Airlab industrie, installé à Nîmes, dans le...
Macaleo.com pour vendre ou acheter son VE en France ou en Belgique
Vous souhaitez vendre ou acheter une voiture électrique d’occasion en France ou en Belgique ? Le site Internet macaleo.com offre une plateforme spécialisée où les...
CES Las Vegas : Valeo, Navya et leurs véhicules électriques sous 48 V
Installé sur les stand CP24 et NP5 du Consumer Electronic Show de Las Vegas jusqu’à la fin de cette journée du 12 janvier 2018, l’équipementier présente plusieurs de ses...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact