Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 23/04/2020 à 16:23 par Philippe Schwoerer - Lu 1498 fois - 2 commentaires


Configurateur 3D ArcelorMittal pour véhicules électriques


A destination des constructeurs, ArcelorMittal a lancé il y a une dizaine d’années un configurateur permettant de choisir les éléments en acier de la carrosserie des véhicules thermiques. Le groupe sidérurgique vient de mettre en ligne une déclinaison spécifique pour les modèles électriques à batterie de ce concept baptisé « S-in motion ».

Spécial VE

Le nouveau configurateur vise à montrer comment la gamme d’aciers à haute résistance (AHSS) et de solutions intelligentes d’ArcelorMittal peut être exploitée pour atteindre les objectifs de performance en matière d’allégement, de sécurité, de coût et de durabilité recherchés pour la construction des voitures particulières et des utilitaires légers électriques à batterie de traction.

Testés et validés

Supports de pare-chocs, toit, portière, plancher et autres éléments de structure ont été soumis à des tests poussés qui incluent des collisions et des simulations d’assemblage. Et ce, de telle sorte que les constructeurs disposent de différentes possibilités, notamment pour l’intégration des batteries et l’association avec différents autres matériaux. Responsable des solutions acier automobile chez ArcelorMittal Global R&D, Jérôme Favero a remarqué que les fabricants de véhicules électriques « sont convaincus que l’allègement reste un enjeu majeur dans la conception des carrosserie ». Et ce pour plus d’autonomie et un moindre impact environnemental.

Surplus d’énergie à absorber

Du fait du poids de la batterie, les voitures électriques pèsent plusieurs centaines de kilos de plus sur la balance que les modèles thermiques équivalents. Egalement en raison des renforcements nécessaires pour assurer la sécurité des occupants. « En conséquence, il y a beaucoup plus d’énergie à absorber en cas d’accident », assure le service de communication de l’entreprise qui explique qu’il faut en contrepartie des aciers à haute résistance spécifiques. En outre, avec les packs, les surfaces dédiées à amortir un choc sont réduites.


Mots clés : électrique | véhicule | ArcelorMittal | acier | configurateur | voiture | utilitaire
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 24-04-2020 à 13:55:55 par Manuko

Ah ah,
Désolé pour M. Favero, mais l’allégement de la carrosserie n’a que peu d’enjeu quand la voiture est électrique. Il faut comprendre qu’une voiture électrique rempli sa batterie au freinage. Une masse importante, bien lancée, reste avantageuse.
https://www.clubic.com/transport-electrique/actualite-892511-reduction-poids-voiture-electrique-presenterait-interet-etude.html
Par contre, si vous pourriez proposer des carcasses plus solide pour les borne de charge de Izivia, nous serions ravit.

Posté le 24-04-2020 à 15:32:22 par Christophe

@Manuko
Cet article a raison sur au moins un point : un alliage plus résistant permettant de mettre moins d’épaisseur donc d’être plus léger nécessite plus d’énergie à la fabrication et donc émet plus de CO2 à la fabrication (on a bien la même chose avec l’augmentation de la densité des batteries, ce que l’on gagne sur la moindre masse, on le reperd sur le travail requis pour augmenter la capacité).

Mais il oublie un point non négligeable, la pollution par abrasion. Plus la masse en mouvement est importante et plus il y a des particules d’abrasion. Le fait que l’énergie cinétique soit récupérée au freinage et mobilise moins les freins ne change rien puisqu’il faut mobiliser plus de forces de frottement pneus / route pour freiner une masse plus lourde donc ce qu’économisé au niveau des freins est largement perdu en abrasion pneu / route. Et bien évidemment ce qui est vrai au freinage l’est aussi à l’accélération, plus la masse en mouvement est importante plus il faut mobiliser de forces de frottement pneus / route pour la mise en vitesse. C’est bien entendu aussi vrai à vitesse constante, un véhicule plus lourd va nécessiter une surface de contact plus grande...

"Aussi, sur le cycle de vie complet du véhicule électrique, le matériau léger n’apporte finalement aucun bénéfice, ni pour la construction ni pour l’autonomie au quotidien." Finalement, l’aberration c’est l’usage quotidien : utiliser un engin d’1t5 pour ne pas gagner de temps par rapport à un mode beaucoup plus léger et donc de fait beaucoup moins énergivore et beaucoup moins polluant.
Puisqu’il faut enlèver l’usage quotidien, la VE n’est plus pertinente.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème STR, le robot électrique de manutention « BMW i3 inside »
En créant sa nouvelle structure munichoise baptisée « IDEALworks » (Industry Driven Engineering for Autonomous Logistics), BMW cherche à « développer et distribuer des...
Et si les Smart électriques cédaient la place à des 4x4 à hydrogène ?
La reprise par Ineos de l’usine Smart d’Hambach, en Moselle, devrait être prochainement validée officiellement. Nombre de salariés ont exprimé leur déception de passer...
Cibler la recharge en copropriétés pour rouler électrique à Paris
La ville de Paris veut réduire en son sein les nuisances de la mobilité individuelle. Déjà en supprimant la moitié des places de stationnement en voirie, mais aussi en...
Partenariat entre Lion Electric et Nuvve pour des bus scolaires V2G
Installé dans la ville québécoise de Saint-Jérôme, Lion Electric développe des groupes motopropulseurs électriques pour véhicules lourds (camions, autocars et autobus)....
Londres lance un appel pour tester les trottinettes électriques partagées
Alors que les trottinettes électriques sont exclues de quelques grandes villes à travers le monde, la municipalité londonienne et l’autorité en charge des transports...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact