Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 14/11/2018 à 06:00 par EMMANUEL MAUMON - Lu 1628 fois - 1 commentaire


Des Assises sur les carburants alternatifs


Organisées sous l’égide de l’ADEME, les Assises Nationales des Carburants Alternatifs auront lieu demain à Sophia Antipolis. L’objectif est de rassembler les acteurs de la mobilité des filières Biogaz/Electricité/Hydrogène pour partager les besoins métiers et les solutions produits à destination des flottes captives : Véhicules Lourds & Véhicules Utilitaires Légers. Cet engagement des professionnels du transport sera éclairé par la dimension prospective de l’intégration de 100% d’énergies renouvelables dans les transports à l’horizon 2050.
Tout l’enjeu de cette journée sera cet aller-retour permanent entre les exigences économiques d’aujourd’hui que chaque professionnel du transport privé et public est amené à respecter et la mise en perspective d’un réel besoin de s’orienter vers un 100% d’énergies renouvelables d’ici une trentaine d’années. Au-delà de cette prise de conscience, il s’agira de s’interroger sur les innovations à intégrer, mais aussi comment le faire et à quelles conditions.

Répondre au défi d’une mobilité propre

A l’heure du développement des Zones à Faibles Emissions et des obligations des collectivités liées au décret de janvier 2017 imposant un quota de renouvellement des flottes (à 50% dès 2020 et à 100% en 2025) par des carburants alternatifs, les collectivités, transporteurs de voyageurs ou de marchandises, et responsables de transports publics se trouvent dans l’obligation de choisir entre des motorisations électriques, hydrogène et gaz/biogaz. La problématique du choix est trop souvent axée sur les aspects techniques des énergies, or ce sont plutôt les usages et le territoire qui s’avèrent les véritables critères différenciant pour ceux qui doivent renouveler une partie de leur parc de bus/cars/poids lourds ou VUL.
La journée sera riche en témoignages d’acteurs ayant déjà fait le choix d’un carburant alternatif comme le Syndicat Mixte des Transports Artois Gohelle qui intègrera l’hydrogène dans son réseau de bus dès 2019, Nantes agglomération qui innovera avec le 1er e-busway de l’hexagone qui rechargera ses batteries avec des stations de charge rapide, ou encore la RATP qui a lancé un vaste plan pour mettre en œuvre la transition énergétique de ses 4700 bus.



Des réponses multiples et complémentaires

Si jusqu’à présent, les divers carburants alternatifs étaient plutôt catalogués pour tel ou tel usage, les choses évoluent rapidement et les réponses à apporter en matière de transition énergétique dans le domaine des transports sont en fait multiples et complémentaires. Les différentes sessions de ces Assises seront abordées par thématiques (Transport Routier de Voyageurs, Transport Routier de Marchandises, Véhicules Utilitaires Légers) et les différentes réponses seront traitées en mixant les filières Biogaz, Electrique et Hydrogène dans les solutions qu’elles peuvent apporter à court, moyen et long terme en fonction des usages. Il s’agit d’ouvrir l’horizon des possibles pour se donner les moyens d’effectuer le meilleur choix pour aujourd’hui, sans rien s’interdire pour les investissements d’avenir.
Là encore, plusieurs témoignages viendront illustrer cette diversité des solutions. On verra ainsi avec le groupe Pizzorno comment l’énergie propre s’est invitée dans les Bennes à Ordures Ménagères, pourquoi l’autocariste Berthelet a fait le pari d’une mobilité verte et a investi dans des bus roulants au BioGNV pour assurer le service de navettes de l’Aéroport de Lyon Saint-Exupéry, ou encore ce qui a poussé les taxis parisiens Hype à opter pour l’hydrogène en partenariat avec Air Liquide.



A la recherche d’un écosystème

Un partenariat qui illustre l’importance de la constitution d’un écosystème dans le développement des carburants alternatifs. Des écosystèmes qui peuvent prendre leur essor sur un territoire. Une session mettra ainsi en lumière les bonnes pratiques mises en œuvre en Vendée ou en Région Auvergne Rhône Alpes. Deux régions qui ont dynamisé la filière poids lourds en favorisant l’adoption par les transporteurs du GNV/BioGNV grâce au déploiement de stations d’avitaillement. Ainsi, 7 nouvelles stations d’approvisionnement en GNV ouvriront d’ici 2025 en Vendée où elles prendront place dans un réseau de 19 points de livraison en GNV/BioGNV prévus pour la même échéance dans la région des Pays de la Loire.
En Auvergne Rhône Alpes, la démarche initiée avec l’appel à projets GNVolont’air semble aussi porter ses fruits avec 3 stations déjà ouvertes sur les 12 prévues dans les 3 ans. Enfin, en Provence Alpes Côte d’Azur, c’est une filière mobilité hydrogène qui commence à se mettre en place autour d’un Club Hydrogène qui regroupe une cinquantaine d’entreprises, des laboratoires et des institutions. Une quinzaine d’expérimentations a déjà été lancée, notamment à Fos-sur-Mer ou sur le Port de Toulon. Impliquées dans leur mise en œuvre, Engie, Proviridis et la CCI Var viendront en témoigner.



Quels financements pour assurer la Transition Energétique ?

Pour que les infrastructures nécessaires au développement de l’utilisation des carburants alternatifs puissent se mettre en place, les financements européens, nationaux, voire régionaux doivent être au rendez-vous. Une session des Assises s’attachera à fournir des réponses sur ces divers moyens de financement. Elle cherchera aussi à répondre aux perspectives présentées un peu plus tôt sur les objectifs d’ENR. Cela se traduira par des présentations de projets d’ABB, GRDF et Transdev, ainsi que d’une roadmap technologique de Daimler sur les véhicules lourds. Le tout afin d’allier prospective et commercialisation de produits dans une volonté d’informer sur les réalités d’un marché à venir pour l’écosystème du véhicule lourd et du VUL.
La volonté politique reste un levier déterminant pour mettre en cohérence une approche multi-carburant au service des mobilités territoriales, à toutes les échelles (bus, car, transports, VUK, bateaux, trains). La table ronde finale aura ainsi pour thème : « Comment faire écosystème » pour planifier les investissements. Elle sera éclairée notamment par les interventions de la Caisse des Dépôts, de l’ADEME et de la Région Provence Alpes Côte d’Azur dont le Vice-Président délégué aux Transports clôturera les débats de ces Assises des Carburants Alternatifs.








Pour plus d'information

ADEME

STM DVTD
500 route des Lucioles
06500 VALBONNE

Site : http://www.ademe.fr

ADEME est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de ADEME


Mots clés : Mobilité électrique | Carburants alternatifs | Hydrogène | GNV | BioGNV | ADEME



Commentaires

Posté le 16-11-2018 à 15:11:23 par MRBery

Et l’éthanol ? C’est au programme ?



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Formule E : une Saison 5 particulièrement excitante
La saison 2018-2019 du championnat de Formule E débute samedi sur le circuit de Dariya en Arabie Saoudite, dans les faubourgs de la capitale Riyad. Les 22 pilotes et les...
Opel : une année 2019 placée sous le signe de l’électrification de ses véhicules
Si l’année 2019 verra Opel célébrer ses 120 ans de fabrication d’automobiles, elle sera aussi marquée pour le constructeur allemand par le véritable lancement de...
Salon de Los Angeles : BMW précise sa vision de la voiture électrique du futur
Après avoir dévoilé sa BMW Vision iNext en septembre dernier, BMW a profité du salon de l’Auto de Los Angeles qui se déroule jusqu’au 9 décembre pour apporter des...
PSA lance à Paris son service d’autopartage Free2Move
L’arrêt définitif d’Autolib’ le 31 juillet dernier n’a pas laissé trop longtemps les parisiens sans services d’autopartage de véhicules électriques. Après Renault qui a...
Loi LOM et mobilité électrique
La Ministre des Transports Elisabeth Borne a présenté lundi la Loi d’Orientation sur les Mobilités (LOM) qui venait d’être examinée au Conseil des Ministres. Une loi qui...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact