Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 05/04/2017 à 09:00 par Philippe Schwoerer - Lu 4537 fois - 9 commentaires


Des voitures électriques d’occasion à moins de 12.500 euros


Il y a 2 ans, nous vous avions déjà présenté un article sur les véhicules électriques d’occasion pour rouler branché en déboursant moins au départ. On s’attendait alors à observer une décote régulière et importante avec les nouveaux modèles qui s’annonçaient. Curieusement, le marché n’a finalement qu’assez peu évolué au niveau des prix. Davantage d’offres, mais la bonne affaire n’est pas forcément si évidente. D’autant plus que pour un chèque d’un montant similaire, l’engin à acquérir en occasion est parfois plus ancien, avec un kilométrage supérieur au compteur par rapport à l’époque de notre premier tour d’horizon. Que trouve-t-on à moins de 12.500 euros ?

Passez les anciennes générations

A nouveau ce conseil : oubliez les voitures électriques des générations précédentes, sauf à en être amoureux, et à savoir les bichonner ! Citroën Saxo et ancien Berlingo, Renault Clio, Peugeot 106 et Partner à batterie NiCD se dénichaient en 2015 le plus souvent dans une fourchette de 2.000 à 5.000 euros, pour une autonomie d’environ 70 kilomètres qui prête aujourd’hui à sourire. Pourtant ces engins restent encore affichés aux alentours de 3.000 euros. Un ancien Partner est même à vendre sur LeBonCoin à presque 7.000 euros ! A ce prix : Fuyez !

De 4.000 à 6.000 euros : Renault Fluence (+ loc. batt.)

La Renault Fluence Z.E. est une voiture véritablement à part. Confortable et spacieuse pour ses occupants, son coffre trop chiche et pas modulable réduit par la présence de la batterie, sa difficulté à supporter les hautes températures, et son absence de possibilité de la recharger de façon rapide ou accélérée la destine à des déplacements plutôt locaux. Au jour de la rédaction de l’article, la Fluence électrique la plus accessible est à 3.790 euros, vendue par un pro, avec 92.000 kilomètres au compteur, quand les plus chères frisent encore les 9.000. Il est raisonnable de ne pas débourser plus de 5.000 à 6.000 euros pour un tel modèle. Du côté des batteries, pas grand chose à craindre, puisqu’elles sont garanties par un contrat de location qui augmente cependant le budget mensuel d’utilisation. Boudée, elle peut cependant constituer une excellente affaire en la cantonnant au rôle de seconde voiture, ou pour un usage modéré. Si la Fluence Z.E. vous intéresse, (re)lisez auparavant ce que nous en disions il y a 2 ans !



7.000 euros : Les C-ZiMiOn (sans loc. batt.)

Sous l’appellation C-ZiMiOn, nous retrouvons les Citroën C-Zéro et Peugeot iOn rebadgées pour masquer leur base d’origine : la Mitsubishi i-MiEV. Vives, fiables et d’une taille de puce pour cependant 4 portes et 4 places, ce sont des citadines idéales qui peuvent se garer sur des emplacements qu’elles seules sont capables d’occuper. Au besoin, le petit coffre se déploie en repliant la banquette, partiellement ou intégralement. Grâce à la recharge rapide selon le protocole CHAdeMO qu’elles adoptent de série, elles peuvent aussi enchaîner les centaines de kilomètres pour rejoindre une destination de vacances… à condition de suivre les routes bien équipées en bornes idoines. Si ces 3 modèles sont encore disponibles neufs, à environ 12.000 euros en déduisant le bonus et le superbonus pour dégager un vieux diesel, pour pas plus de 7.000 euros, et parfois bien moins, il est possible de disposer des premiers exemplaires écoulés dans l’Hexagone. Avant d’en acheter une, bien prendre le temps de l’essayer sur 1 ou 2 cycles de recharge pour vérifier que l’autonomie est toujours acceptable. Un conseil valable pour l’achat de toute voiture électrique d’occasion.

8.000-10.000 euros : la Renault Zoé conserve la cote (+ loc. batt.)

La plus vendue des voitures électriques en France ne se dégote quasiment pas en dessous des 7.000 euros. Actuellement, on en trouve 400 sur LeBonCoin, proposées aux ¾ par des professionnels. Certaines sont cependant strictement neuves. A moins de 8.000 euros, une trentaine de Zoé attendent un acquéreur. Le chiffre grimpe à une centaine si l’ont est prêt à signer un chèque jusqu’à 9.000 euros. Autant dire que si la citadine du Losange vous intéresse, vous trouverez forcément, ou de peu, le modèle qui vous séduira. Comme pour la Fluence Z.E., prévoyez de verser chaque mois un loyer pour la location des batteries, d’un montant moyen d’environ 100 euros. En contrepartie de quoi vous êtes tranquille sur l’état du pack de batteries : c’est Renault qui procédera à son remplacement selon les termes du contrat. Si la Zoé n’est pas forcément la voiture électrique la plus intéressante pour tous les usages, elle est cependant favorisée sur le terrain par un maillage en bornes de recharge taillé à sa mesure. Un argument qui peut peser lourd, positivement, dans la décision d’achat. Un autre : elle est assemblée en France, à Flins-sur-Seine (78). Et s’il en fallait un de plus : elle dispose d’une communauté très active d’utilisateurs.

Aux alentours de 9.500-12.000 euros : Smart ED (+ loc. batt.)

Alternative aux C-ZiMiOn, la Smart Fortwo ED, stricte 2 places, commence à se trouver en dessous de 8.000 euros. Mais il vaut mieux se fixer sur un prix de vente moyen de 9.500 et plus pour un modèle plus récent, avec le toit panoramique ou découvrable. Pour elle, il faut ajouter une location des batteries aux alentours de la soixantaine d’euros par mois. C’est qu’elle ne se brade pas vraiment cette citadine électrique qui compte sur ses inconditionnels pour maintenir la cote ! A moins de 12.500 euros, il y a tout de même moyen de se faire largement plaisir en trouvant un modèle en parfait état et bien équipé.



Pour 12.500 et moins : La Nissan Leaf (avec ou sans loc. batt.)

Après la voiture électrique la plus vendue en France, voici la plus écoulée dans le monde. Pour 12.500 euros et moins, on peut désormais trouver des Nissan Leaf d’occasion en très bon état. Lors de notre rédaction, 2 étaient affichées à tout juste moins de 10.000 euros, pour respectivement 60.000 et 80.000 kilomètres au compteur. Bien sûr pas avec une batterie 30 kWh, sortie encore tout récemment. En effectuant vos recherches, prenez garde à ne pas vous emballer pour un modèle récent à un prix exceptionnellement alléchant. Il s’agit sans doute d’une offre avec location de batterie en plus, normalement distinguée par la dénomination « flex ». Un bon plan pour ceux qui veulent se prémunir contre le vieillissement du pack. Dans ce cas, le prix doit être inférieur de plusieurs milliers d’euros, selon ancienneté, par rapport à celui d’une Leaf avec batterie propriétaire. Bien sûr un modèle plus récent fera largement exploser la limite des 15.000 euros que nous nous sommes fixé pour réaliser le présent article.

Et les autres ?

Vous l’aurez remarqué, la liste n’est pas exhaustive ! Nous n’avons pas mentionné les quadricycles qui feront l’objet d’un article spécifique, ni les utilitaires. Le Kangoo Z.E. vitré à 5 places est curieusement assimilé à cette dernière catégorie. Pour moins de 10.000 euros, on peut le dénicher dans un excellent état, avec un kilométrage raisonnable. Comme tous les VE Renault de sa génération, il faut compter avec une location des batteries. C’est également le cas pour les Bolloré Bluecar et Bluesummer, que l’on trouve respectivement aux alentours de 6.000 et 10.000 euros. Cependant, le fait de devoir conserver le pack à température prédispose ces engins à un usage quotidien. Elles sont en outre parmi les moins agréables à conduire des voitures électriques. Nous les déconseillons, sauf besoins adaptés, plutôt professionnels. La seule Volkswagen e-up! aujourd’hui inscrite sur LeBonCoin frise les 15.000 euros. Trop peu diffusée, il vaut mieux ne pas s’attendre à la trouver près de chez vous à moins de 12.500 euros. Kia Soul EV, BMW i3, Volkswagen e-Golf, Citroën E-Méhari et autres Tesla : trop tôt pour les voir en dessous de cette limite !


Mots clés : voiture électrique | véhicule électrique | occasion | Renault Zoé | Nissan Leaf | Renault Fluence | Peugeot iOn | Mitsubishi i-MiEV
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 06-04-2017 à 09:08:54 par Niko

bonjour,

je pense qu’un bon conseil serait d’acheter une zoé 1ère génération la moins chère possible et de lui changer sa batterie pour la nouvelle 41kwh pour le prix de 3500 euros. Au total, on aurait une zoé 400km nedc pour un tarif allant de 12 à 14.000 euros. Ca peut être une excellente alternative à l’achat d’une neuve (environ 25.000€ - 6000€ de bonus).

Posté le 06-04-2017 à 19:29:51 par Mario

Bsr,
Le plug de la nouvelle batterie permet 370 km NEDC. Source constructeur.
À choisir une Zoé, il faudrait prendre celle qui charge en 43 kW.
Maintenant est-ce une bonne idée?
Je doute. Quand Zoé sera à 6500€, alors peut-être que pour 10000€ ça vaudra le coup mais il faudra encore et toujours louer cette batterie à vie.
J’aimerais que quelqu’un de chez Renaut lise cette idée et la transmet à son patron:
La location/achat batterie à terme devrait être une possibilité offerte aux clients.
Je m’explique: À supposer qu’un pack batterie coûte actuellement 8000€!
Le client paye sa location de batterie à la DIAC et chaque mois x capital vient se déduire du prix du pack.
Il est possible que Renaut perçoit alors une rente de 7 à 10 ans, puis le client qui désire continuer à rouler dans sa Zoé pourrait enfin se sentir "libre" sans cette locbat. Il à gagné sa liberté. ;-)
Et puis si la batterie est morte au bout de 12/13 ans, le client est libre de racheter une batterie neuve et repartir sur un amortissement de sa nouvelle batterie. Incluant le prix du recyclage de l’ancienne.
Je conçois que la location de batterie permet un prix d’achat plus attractif. Mais la formule de location peut encore être amelioré. Et les nouveaux tarifs censsés simplifier les choses bah c’est du vol!
Premièrement le petit rouleur qui fait moins de 5000 km / an en VE n’a pas le droit de rouler économiquement eco responsable?
Et le tarif de la formule à 119€/mois est tout simplement hors de prix. C’est une offre pour les gros rouleurs. Je serais curieux d’avoir les chiffres de ceux qui font ce choix et qui sur 36 ou 48 mois rentrent dans leur frais en comparant l’équivalent à une voiture thermique qui consomme 6L/100km.
Bref, la location à vie me dérange.
Je pense que Renault va perdre un client qui ira peut-être chez son cousin Nissan.
À voir.

Posté le 06-04-2017 à 19:36:38 par Lamas

Et la Mia?? J’en ai 2 et elles me rendent service tous les jours pour presque rien. Après le look c une affaire de goût mais j’aime son côté décalé. Elle fait sourire et tournes les têtes !!

Posté le 07-04-2017 à 10:09:36 par Christophe

@Mario
"le petit rouleur qui fait moins de 5000 km / an en VE n’a pas le droit de rouler économiquement eco responsable?"
Est-ce vraiment éco responsable d’acquérir un VE pour lui faire faire moins de 5000 km / an ?
Quand je vois l’impact de la production de la batterie, j’en doute fortement. Il faudra un certain temps pour l’annuler.

5000 / 365 = 14 km / j, 5000 / 218 = 23 km / j, pour cela il y a bien plus économique qu’une Zoé et pour le coup bien plus éco responsable à commencer par la Mia par exemple.

Nota : je suis bien placé, je suis dans ce cas et j’ai éliminé la Zoé en "achat" d’autant plus que quand je me sers d’un véhicule c’est pour des trajets quelquefois au-delà de l’autonomie d’une Zoé.

Posté le 07-04-2017 à 19:19:54 par Mario

@Christophe

Effectivement depuis que RNO a retiré son offre pour les petits rouleurs, ça se complique pour être "Eco". Maintenant je préfère faire 5000 km/an en VE plutôt qu’avec une fumante et pire si c’est un mazout. ;-)
J’oublie la pollution liée à la fabrication des batteries parce que la dépollution est prévue en fin de vie du véhicule ou si passage par un upgrade batterie.
Maintenant quand tu as déjà roulé 36 mois en Fluence ZE, c’est vraiment à contre cœur de reprendre un thermique avec BVM. C’est tellement confortable de ne pas changer de vitesse particulièrement dans une circulation dense et surtout dans les bouchons.
J’ai 1000 km à faire par mois juste pour avoir le droit d’aller bosser. ;-)
Donc pendant 6/7 mois par an, je roule en moto électrique (Brammo Empulse R)
Chouette pas de location de batterie et quand la moto dort au garage, je ne me dis pas j’ai une mensualité de location de batterie à payer pour rien. D’autant plus que je mets la moto en hors circulation pendant cette période et ça me coûte 7€/mois pour avoir juste la garantie vol. Bref c’est du détail pas très intéressant.
Le reste de l’année c’est au chaud et plus en sécurité sur quatre roues. Donc en novembre prochain, je suis dans le souhait de reprendre un VE mais si ce n’est pas possible, ça sera une fumante avec le plus petit moteur essence possible. Mais adieu le plaisir de conduite d’un VE surtout pour le silence et la boîte de vitesse.
Après faut rajouter tous les kilomètres perso. Environ 5000 km de plus. Souvent pour de la grande distance en famille et/ou avec deux gros chiens dans le coffre.
Donc j’ai opté pour une Laguna 2 Estate essence BVM de 2006. Je plaide coupable pour la pollution mais parfois j’ai aussi besoin de tracter une remorque.
Comme la Laguna consomme trop à mon goût, j’aimerais ne pas m’en servir pour aller bosser avec.
Donc pour résumer quand tu es blindé, tu as une voiture pour chaque usage.
Quand tu l’es pas, tu composes avec ton souhait de faire un geste pour la planète et tu te prives ou pas de l’agrément de conduite d’un VE. Bref, trop dur la vie. ;-)
Bon je mets un peu d’auto-dérision car j’ai pas envie de me faire commenter: "Il y en a qui ont vraiment’ des problématiques de dingue, etc...." ;-)

Posté le 08-04-2017 à 15:56:05 par de-tout-mon-soul

En septembre j’ai acheté une Kia Soul EV (Ultimate, avec tout les options) pour 18.750 euros. Le sentiment de confort et luxe est agréable pour une somme tout à fait acceptable. Et pas de location de batterie; je roule quasiment gratuit, parce que dans mon village l’électricité est gratuite et en route - chez Auchan, Ikea, Kia et souvent Nissan - aussi.

Je l’ai fait pour l’environnement, mais mon portemonnaie profite aussi.

Posté le 09-04-2017 à 08:18:54 par Christophe

@Mario
Ce n’est pas parce que la batterie est recyclée en fin de vie que cela enlève la pollution de sa fabrication.

Un petit moteur essence n’est pas forcément moins polluant qu’un gros moteur diesel :
https://www.adac.de/infotestrat/tests/eco-test/detail.aspx?IDMess=3915 info=smart+fortwo+cabrio+0.9+turbo+prime+twinamic
HC: 46 mg/km
CO: 3682 mg/km
NOx: 11 mg/km
Partikelmasse: 44,6 mg/km
Partikelanzahl: 828,44357 10¹¹/km


https://www.adac.de/infotestrat/tests/eco-test/detail.aspx?IDMess=3903 info=Mercedes+E+220+d+9G-TRONIC
HC: 3 mg/km (15 × moins que la précédente)
CO: 13 mg/km (283 × moins que la précédente)
NOx: 24 mg/km (2,2 × plus que la précédente)
Partikelmasse: 0,4 mg/km (111 × moins que la précédente)
Partikelanzahl: 0,00248 10¹¹/km (334049 × moins que la précédente)

Posté le 09-04-2017 à 13:35:07 par Mario

@Christophe
Je ne suis pas un expert en motorisation mais je sais que Mercedes et BMW sont d’excellents motoristes. Il n’y a aussi le groupe WW, une fois qu’ils seront sortie du scandale du Diesel Gate et auront prouvé au monde entier que les tromperies c’est du passé.
Maintenant quand je parle de petit moteur essence, j’exclu les moteurs turbo qui ne sont pas très respectueux de l’environnement. Et c’est maintenant un peu le paradoxe car avec le downsizing les constructeurs ont facilement recours à des petits moteurs essence turbo-compressés pour avoir un minimum de chevaux et de couple.
Mais comparer une citadine turbo-compressée à une routière diesel n’est pas forcément l’idéal.
Il ne faut pas non plus oublier que les mazout risquent dans quelques années d’être considérer comme indésirables en ville.
Donc les routières diesel, c’est sur routes et autoroutes qu’elles s’expriment le mieux.
Pas sur une ceinture de périphériques quasiment tout le temps saturées.
Exemple avec Paris, Bordeaux, Lyon, Marseille.
Si je suivais les conseils de mon ami ingénieur spécialisé en boite de vitesse, je devrais me rabattre sur une citadine compacte 3 cylindres essence Citroën par exemple. Une voiture assez légère en plus.
Car bouger une Mercedes Classe E dans les bouchons ou en ville c’est pas top.
Et puis pour revenir à mon schéma de vie, faudrait revendre la Laguna, prendre une classe E Break pour y loger mes 135kg de chiens (lol), mais ça doit piqué niveau tarif et ne l’a voir rouler à peine 6 mois dans l’année. Pour 15000 km/an en comptant les trajets domicile/travail de mi-novembre à mi-avril et les déplacements d’agréments (we+vacances)

@de-tout-mon-soul
Merci pour l’idée de la KIA. Je l’avais zappé à cause du savoir faire pas Français mais je reconnais qu’ils ont bien bossé sur cette voiture.

J’espère une belle surprise en septembre avec la nouvelle Nissan Leaf.
Les photos en camouflage ne montrent pas grand chose à part qu’elle sera à priori plus haute que le concept car dont elle décline donc malheureusement une voiture un peu moins "racé" et plus dans le consensus du segment.
Après mon équation parfaite c’est: VE qui a de l’allure de plus de 100 ch+batterie 60kwh à l’achat+chargeur Combo CSS+charge sur câble domestique optimisé=maxi 35000€ (hors bonus et super bonus)
En 2020, il y aura l’embarras du choix. ;-)
Pour fin 2017, je pense que non. L’Opel e-ampera sera trop cher. Idem la Tesla modèle 3 en 2018. Et la nouvelle Nissan Leaf, aucune idée??! Si quelqu’un a des infos, je suis preneur. ;-)
Bon Dimanche.

Posté le 10-04-2017 à 07:35:47 par Christophe

@Mario
On peut faire la comparaison avec un moteur essence plus gros et non turbo :
https://www.adac.de/infotestrat/tests/eco-test/detail.aspx?IDMess=3956 info=Toyota+Prius+1.8+Hybrid+Executive
HC: 4 mg/km (1,33 × plus que la E220d)
CO: 40 mg/km (3,1 × plus que la E220d)
NOx: 5 mg/km (4,8 × moins que la E220d)
Partikelmasse: 0,2 mg/km (2 × moins que la E220d)
Partikelanzahl: 2,22183 10¹¹/km (896 × plus que la E220d)
Modèles comparables puisque utilisés par les taxis notamment sur Paris. Lequel est le plus polluant ?

Pour information, le système de dépollution de la E220d utilise les mêmes technologies que les cars, bus et camions Mercedes. Cela confirme donc qu’un bus est bien moins polluant qu’une voiture.

"Il ne faut pas non plus oublier que les mazout risquent dans quelques années d’être considérer comme indésirables en ville." A priori, les maires de Paris, Londres et Séoul (réseau C40) viennent de prendre conscience de cela et demandent maintenant des tests prenant en compte tous les polluants (actuellement il n’y a pas de mesure des particules pour les moteurs essence à injection indirecte).

Pour la voiture que vous citez, je vous confirme qu’elle est très économe. Récemment sur un trajet que je pense pouvoir faire avec une Zoé ZE40, en adoptant la conduite que j’aurai eu avec cette dernière pour être certain de boucler tout le trajet, je suis descendu à 3,7 l / 100 km. Donc dès que j’aurai une borne de recharge à destination, ce trajet sera fait en Zoé ZE40 (disponible bientôt chez Renault Rent près de chez moi).



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème L’Avem au Vendée énergie Tour 2017
A l’heure où nous écrivons cet article, nous nous préparons à rejoindre le Vendée énergie Tour. Dès qu’apparaîtront ces lignes sur le présent site, nous serons déjà sur...
Scootlib a choisi le scooter électrique Pink Up de Pink Mobility
Leader de la location longue durée sur le marché de la livraison professionnelle (coursiers, restauration livrée) à scooter, Scootlib propose à sa clientèle, depuis...
La Nissan Leaf plébiscitée en Grande-Bretagne
Alors que la Nissan Leaf a passé outre-Manche le seuil symbolique des 20.000 exemplaires vendus sur le territoire, ses utilisateurs l’ont mise en avant à travers le...
VET : Les Assises territoriales sur les carburants alternatifs
Pour la deuxième année consécutive, le Vendée énergie Tour accueille les Assises territoriales sur les carburants alternatifs. Dédié aux professionnels (collectivités,...
Blue2BGreen : organisme de formation référencé sur Datadock
Le décret n°2015-790 du 30 juin 2015 fixe les critères qui permettent aux financeurs de la formation professionnelle continue de s’assurer de la qualité des prestations...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact