Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 29/02/2012 à 07:00 Lu 8445 fois - 3 commentaires

Droit à la Prise – Entretien avec Jean-Pierre Bardy du MEDDTL - Photo 1
Sous-directeur qualité et développement durable dans la construction, DHUP au sein du Ministère de l’Environnement, du Développement Durable, des Transports et du Logement (MEDDTL), Jean-Pierre Bardy était le grand témoin d’une table ronde sur le « Droit à la Prise » organisée lors des 1ères Assises Nationales des Infrastructures de Charge.

Il revient avec nous sur l’avancée de la réglementation et le décret du 25 juillet 2011 fixant les obligations d’équipements en borne de charge des bâtiments neufs et existants…





La France est-elle en avance par rapport aux autres pays en matière d’installation de bornes de recharge dans les copropriétés ?

Je ne pense pas que l’on puisse dire que la France soit en avance sur le domaine des copropriétés.

Simplement, la loi Grenelle, pour tenir compte du fait qu’un véhicule électrique a besoin d’un endroit ou se recharger comme un véhicule thermique a besoin d’aller à la pompe, a prévu qu’il y ait pour les bâtiments neufs une obligation de pré-équipement depuis le 1er janvier 2012* et pour les bâtiments existants a modifié la loi sur les copropriétés pour permettre un certain développement.

Pour l’instant, nous en sommes encore au tout début.



Le gouvernement a pris un décret en juillet dernier fixant les dispositions nécessaires à l’installation de bornes dans les bâtiments. Que prévoit ce décret et qui est concerné ?

Ce décret prévoit à la fois une application pour les bâtiments d’habitation mais aussi pour les bâtiments tertiaire et prévoit un pré-équipement pour les bâtiments neufs construits à partir du 1er janvier 2012*.

Ce pré-équipement prévoit l’alimentation électrique du parking, l’installation de fourreaux et chemins de câble afin de pouvoir pré-équiper 10 % des places de sorte que les utilisateurs de VE puissent installer une borne.



Avec ce décret, il existe désormais un véritable « droit à la prise » auquel les syndics ne peuvent s’opposer ?

Le décret s’applique sur le neuf. Le « Droit à la prise », lui, va s’appliquer partout mais surtout sur les bâtiments existants.

Sur les bâtiments existants, le « Droit à la prise » n’existera qu’à partir de 2015 pour donner du temps pour définir le modèle économique, les offres et la marche à suivre pour sa mise en œuvre dans la mesure ou ce « Droit à la prise » est un droit mais c’est à la personne de payer l’investissement. Cela ne va pas être aussi facile même si c’est calqué sur le « Droit à l’antenne » qu’on connait depuis 40 ans. Il est moins cher de mettre une antenne que de reprendre une installation pour avoir une prise…



Des travaux pas toujours évidents ? Il faudra nécessairement passer par une Assemblée Générale ?

Il y a deux choses. Le fait que la loi impose qu’en AG le syndic propose systématiquement aux copropriétaires de regarder s’ils souhaitent faire les travaux pour équiper le bâtiment. Mais l’AG peut très bien refuser chaque année, ce qui risque de se passer dans un bon nombre de cas vu que les VE, même si ils existent, sont assez peu vendus pour les particuliers.

Par contre, à partir de 2015, si un copropriétaire ou un locataire demande à être équipé d’une prise, la copropriété dispose d’un délai de 6 mois pour donner, ou pas, son accord. En cas de désaccord, l’affaire se termine au tribunal d’instance qui définira si la personne à le droit de faire ces travaux, mais à ses frais.



Les dispositions sont identiques pour les immeubles de bureaux ?

Pour les immeubles de bureaux, il y a une différence puisqu’à l’échéance en 2015 il y a une obligation d’avoir réalisé un certain nombre de travaux.

Pour les copropriétés en 2015, il n’y a pas, juridiquement, l’obligation avoir mis prises sauf demande d’un copropriétaire ou d’un locataire auquel cas la copropriété pourra trouver plus intelligent d’essayer d’avoir plusieurs prises plutôt qu’une seule.

Par contre, pour les immeubles de bureau, il y aura obligation d’un certain pourcentage...



Vous étiez le grand témoin de la table ronde consacrée au « Droit à la prise ». Les échanges vous ont paru fertiles ?

Je crois que les échanges ont montré la difficulté qu’il peut y avoir aujourd’hui pour les syndics mais il y a eu aussi des propositions d’électriciens qui pourraient faire toutes les démarches pour les différents intervenant : le distributeur, le fournisseur d’énergie, le syndic et faire une sorte de « pack » qui pourrait répondre à ces questions.

Nous sommes au tout début d’une « nouvelle ère » avec les premières solutions. D’autres vont sortir.



Vous êtes optimiste quant au déploiement progressif de ces installations ?

Oui, d’autant que je rappelle qu’il y a en France 15 millions de logements individuels où la question de la copropriété ne se pose pas et pour lesquels nous pouvons avoir aussi un développement.

En plus, dans les villes, il y a la question des copropriétés mais aussi celle de l’installation des borne publique qui peuvent servir à de l’auto-partage mais aussi à « Mr tout le monde ».

Il va falloir suivre et faire connaitre les expériences pour en tirer les conséquences et les partager.



* Interview enregistrée le 17/02/2012. Un nouvel arrêté en date du 20/02/2012 a reporté la mise en application pour les bâtiments neufs au 01/07/2012.




Mots clés : Droit à la Prise | Jean-Pierre Bardy
Catégories : Borne de recharge |

Commentaires

Posté le 28-05-2012 à 09:16:36 par thomas

Bonjour,

Rassuré par les effets d'annonce sur la volonté de l'état d'adapter la loi pour faire installer une prise dans les copropriétés, je me suis lancé dans l'achat de la nouvelle voiture electrique de Renault.

L'achat de cette voiture se revèle être un piege. Si au début, le syndic était d'accord pour faire poser une prise, le conseil syndical a tout de suite refusé en bloc la pose de cette prise à partir du moment où celle-ci devait être utilisé pour ma voiture.
De plus le devis qui a été proposé par le syndic se chiffre à plus de 700€ !!! qui plus est pour une prise standard (alors que le panneau electrique se trouve à 10m).

je pourrais à la rigeur comprendre qu'il me faille prendre en charge l'installation de cette prise mais pas à 700€.
Cela dit, les coproprietaires exigent également la pose d'un sous compteur. vu le prix demandé pour une prise standard on peut imaginer le devis pour la pose d'un compteur. Pour une consommation d'environ 50centimes d'€ pour 100Km, n'est-ce pas démesuré comme dépense ??

Bref impasse totale.

Pourquoi la loi ne prévoit pas de vraies dispositions à savoir l'obligation de poser un accès à des prises électriques à la demande d'un occupant ?

Posté le 15-10-2012 à 18:28:59 par SOURIS06

Bonjour
Je suis dans le meme cas que Thomas
J'ai un véhicule electrique que je ne peux utiliser, le Syndic s'oppose à ce que j'installe à mes frais une prise dans mon garage privé et fermé.
J'ai bien vu le texte de loi donnant raison à celui qui veut installer une prise mais cela doit passer à l'assemblée générale qui ne sera qu'en Mai 2013!!!
Du coup j'ai un véhicule électrique garé dans la rue que je ne peux utiliser faute de prise !!
Merci pour vos conseils
Florence

Posté le 19-05-2014 à 17:51:06 par Michel

Bonjour, il ne faut pas penser qu’a son cas personnel dans une copro il faut penser en fonction du nombre de copropriétaires et du futur. il est facile d’installer une prise et un compteur pour une seule personne le problème est très différent quand il y a plusieurs prises a répartir dans un garage. Dans ce cas il faut un compteur EDF spécifique une distribution complète et des prises intelligentes. la recharge d’un véhicule nécéssite au moins 3kw pendant plusieurs heures et autant pour chaque voitures ce qui est très rapidemment impossible il faut que les voitures se rechargent les unes après les autres avec un comptage individuel ???



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



1ères Assises Nationales des Infrastructures de Charge

Découvrez notre dossier spécial
AVEM
Cette news fait partie de notre dossier spécial "1ères Assises Nationales des Infrastructures de Charge" regroupant toutes les nouveautés électriques et hybrides présentées lors de l'évènement.

Accéder au dossier
Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Transition énergétique et mobilité électrique – Le projet de loi adopté en Conseil des ministres
Suite à la communication du 18 juin dernier, le Conseil des ministres a validé ce mercredi 30 juillet le projet de loi porté par Ségolène Royal relatif à la transition...
Bornes de recharge, copropriétés et droit à la prise – Le BABA de l’installation avec Borne Recharge Service
Si le réseau national d’infrastructures de charge occupe aujourd’hui la majeure partie des débats, la question de l’installation des bornes en milieu résidentiel n’en...
« Droit à la Prise » – Réunion d’information le 20 novembre à Menton
Quelles procédures d’installation d’une borne de recharge en copropriété ou en maison individuelle ? Le 20 novembre prochain à Menton, dans les Alpes-Maritimes, la...
Droit à la prise dans les parkings et les copropriétés – Un nouvel arrêté publié au Journal Officiel
En France, la réglementation sur le Droit à la Prise progresse avec la publication d'un arrêté au Journal officiel du 23 février mettant en application le décret du 25...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact