Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 02/05/2018 à 06:00 par EMMANUEL MAUMON - Lu 1968 fois - 4 commentaires


DS s’engage dans l’électrification de ses modèles


Il était quelque peu étonnant, étant impliqué depuis trois saisons dans le championnat de Formule E, que DS soit encore très en retrait en matière d’électrification de sa gamme. Le Directeur de la marque, Yves Bonnefont, vient de rectifier le tir. Il a profité de l’ePrix de Paris qui s’est déroulé ce week-end pour annoncer, qu’à partir de 2025, tous les nouveaux modèles de DS seront proposés uniquement en version électrifiés, hybride ou électrique.
Une stratégie déjà en marche avec l’arrivée du DS 7 Crossback E-Tense et surtout la présentation prochaine, lors de Mondial de Paris, de la première DS 100% électrique. Des modèles qui bénéficieront des technologies développées pour la Formule E qui constitue un vaste champ d’expérimentation pour le constructeur. Certaines des innovations conçues pour ce championnat se retrouvent également dans la DS X E-Tense qui vient d’être dévoilée. Un exercice de style pour lequel DS a donné carte blanche à ses ingénieurs afin qu’ils imaginent la voiture de leurs rêves à l’horizon 2035.

La Formule E comme champ d’expérimentation

Engagée, en partenariat avec Virgin, depuis la deuxième saison du championnat de Formule E, DS Automobiles y obtient des résultats forts honorables avec plusieurs victoires de son leader Sam Bird qui a terminé troisième lors du dernier ePrix de Paris et qui occupe actuellement la seconde place au classement des pilotes. Après l’annonce du retrait la saison prochaine de Renault, DS Automobiles restera le seul constructeur français dans un championnat qui sera de plus en plus relevé avec l’arrivée cette année de BMW et Nissan, puis de Mercedes et de Porsche la saison suivante.
Pour DS, le championnat de Formule E constitue un véritable lieu d’expérimentation et joue un rôle essentiel dans la stratégie d’électrification de ses modèles. Les connaissances acquises sur la technologie électrique vont être utilisées sur les voitures de séries de la marque dans les années à venir. On retrouve également certaines de ces technologies imaginatives sur la DS X E-Tense qui, pour évoluer sur un circuit, sera dotée d’un mode spécifique permettant de délivrer une puissance de 1 000 kW (1 360 ch) et de profiter pleinement des liaisons au sol pensées par DS Performance, l’équipe technique engagée en Formule E.



Le DS 7 Crossback E-Tense, premier modèle électrifié

Si la DS X E-Tense est une voiture imaginée pour 2035, la DS Crossback E-Tense fera elle ses premiers tours de roues à l’automne 2019. Ce sera le premier modèle électrifié proposé par la marque puisqu’il précédera la commercialisation de la première DS 100% électrique qui sera dévoilée en octobre lors du prochain Mondial de l’Automobile. Le DS 7 Crossback E-Tense sera un SUV hybride dotée de 4 roues motrices avec une motorisation délivrant une puissance de 300 chevaux et une batterie lui procurant une autonomie de 50 km en mode tout électrique (en cycle WLTP).
Ce modèle sera donc le premier d’une nouvelle génération pour DS qui s’engage résolument dans la voie des voitures hybrides et électriques. Non seulement, à compter de 2025, chaque nouveau modèle sera uniquement proposé en version électrifiée (soit en hybride, soit en 100% électrique, voire les deux), mais la marque souhaite s’imposer comme le véritable porte-drapeau des technologies électrifiées du groupe PSA et affiche de grandes ambitions. Pour Yves Bonnefont : « La branche premium de PSA souhaite prendre le leadership au sein du groupe en matière d’électromobilité. Notre ambition est très claire : que DS soit parmi les leaders mondiaux des voitures électrifiées sur son marché ».



La DS X E-Tense, la voiture rêvée par DS

Dans une industrie en pleine mutation, les hommes et les femmes de DS Automobiles se sont lancés un défi inédit : imaginer un dream car au raffinement inégalé qui réponde aux aspirations du monde du luxe de demain, moderne avec des technologies à développer, mais aussi beau et humain, sensoriel et inspirant. DS X E-Tense est le résultat de ce challenge pour lequel ils se sont donnés pour mission de marier la technologie et la poésie. Une voiture radicale capable de produire des sensations et de l’adrénaline lorsqu’on la pilote.
Ce roadster est doté d’une motorisation 100% électrique qui garantit une réactivité sans égale. Placée à l’avant, au cœur de chaque roue, elle délivre une puissance de 400 kW (540 ch) dans la circulation. La motricité, l’adhérence et la décélération sont gérées par un ensemble physique et logiciel pour atteindre des performances optimales, quel que soit le revêtement. Le processus créatif a mené les équipes de DS Automobiles à imaginer une voiture duale qui propose le meilleur des deux mondes, celui du vrai plaisir de conduire et celui de l’art de vivre à la française en conduite autonome.



Une voiture asymétrique génératrice d’émotion

La DS X E-Tense est une voiture asymétrique avec d’un côté un cockpit sans toit dans lequel on roule dans un siège étendu qui se marie directement à la carrosserie, et de l’autre un cocon où la sensualité prend le pas sur l’adrénaline. Ce dream car est un double générateur d’émotions. Dans le cockpit, on veut conduire vite, sentir une impression de puissance et connaître des sensations de conduite inconnues jusqu’à présent. Dans le cocon, au contraire, ce sont d’autres sens qui sont sollicités. La conduite autonome ouvre de nouvelles perspectives…Celles de voyager comme dans un vaisseau spatial tout en sécurité.
Ce mode fonctionnera pour gagner du temps, de la sérénité et du confort. Mais pour DS la conduite autonome à ses limites : celle du plaisir de conduire. D’où la volonté de toujours conserver les sensations de l’acte de la conduite et de maintenir quatre roues, un volant et un pédalier, ce qui pourra peut-être sembler un peu rétro à l’horizon 2035. Mais les concepteurs de cette voiture du futur ont voulu s’adresser à des passionnés de la culture et de l’histoire de l’automobile, qui auront la fierté de ressentir des sensations intenses à bord de leur voiture, tout en y vivant des expériences de luxe.






Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | DS | DS 7 Crossback E-Tense | DS X E-Tense
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 02-05-2018 à 08:00:23 par Et une excellente nouvelle pour le Grand Prix :)

http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/grand-prix-de-formula-e-a-paris-pas-d-impact-sur-la-qualite-de-l-air-01-05-2018-7692639.php

Posté le 02-05-2018 à 08:33:59 par Christophe

"Mais ce samedi, pendant la course, Pollutrack a relevé moins de 5 µg (microgrammes)/m3, à l’intérieur du circuit. Et environ 10 µg/m3 pendant la période de montage."

http://www.airparif.fr/stations/index#PA04C
Pour information la station dite de fond place Igor Stravinsky indiquait 4,3 µg (microgrammes)/m3 le samedi à 11h.
Elle est même descendue à 0,8 lundi à 4h.
Chacun se fera sa propre opinion sur la valeur moyenne autour du 28/04. Pour ma part la surface au-dessus de 10 me semble très inférieure à celle au-dessous de 10.

Donc dommage de ne pas mettre en perspective cette information avec la station dite de fond.

Posté le 02-05-2018 à 10:50:20 par Zikzak

J’imagine que d’ici 2025 la réglementation sera si sévère sur la pollution atmosphérique qu’ils n’auront pas d’autre choix.
Se reposer sur l’avancée technique de la Formula-E est un mensonge si on considère que le matériel est commun à chaque équipe.
Dommage de ne pas parler de leur passé, la Revolte http://www.citroen.fr/univers-citroen/concept-cars/survolt/revolte.html
mais aussi de la Survolt http://www.citroen.fr/univers-citroen/concept-cars/survolt.html

Posté le 02-05-2018 à 15:36:54 par jerome69

le matériel Eformule Etait le même je crois, selon le magazine radio auto de RMC cette année comme pour la formule 1 chacun développe sa techno



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Les trottinettes passent à l’électrique
Si le dernier Salon du Véhicule Electrique de Val d’Isère, qui s’est déroulée du 12 au 15 juillet, a naturellement fait la part belle aux constructeurs de voitures...
SAP Labs France : le cap des 100 voitures électriques est atteint
SAP Labs France, sans doute l’une des entreprises françaises les plus en pointe dans l’électrification de sa flotte de véhicules, vient de franchir un nouveau cap il y a...
Eccity : une levée de fonds d’un million d’euros pour développer son Model 3
Concepteur et fabricant de scooters 100% électrique, Eccity vient de lancer une levée de fonds d’un million d’euros afin de poursuivre sa croissance et de financer le...
Formule E : le bilan d’une saison de transition
Le championnat 2017/2018 de Formule E s’est achevé ce week-end à New York par deux ePrix disputés sur un circuit tracé dans les rues de Brooklyn, avec les gratte-ciels...
Val d’Isère : le salon du véhicule électrique en pleine ascension
La 4ème édition du Salon du Véhicule Electrique et Hybride de Val d’Isère s’est déroulée du 12 au 15 juillet. Portée par la vague du développement de la mobilité...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact