Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 23/05/2016 à 14:00 par Emmanuel Maumon - Lu 1621 fois - Poster un commentaire


ePrix de Berlin : Sébastien Buemi s’impose et relance le championnat


Au volant de sa Renault e.Dams, Sébastien Buemi a remporté samedi l’ePrix de Berlin, sa troisième victoire de la saison. Un succès assez facile qui permet au pilote suisse de se rapprocher, au classement du championnat de Formula E, à un seul petit point de Lucas Di Grassi qui a terminé la course en troisième position juste derrière son coéquipier Daniel Abt qui évoluait à domicile. Derrière ces 3 hommes, les français Nicolas Prost et Jean-Eric Vergne ont pris les quatrième et cinquième places. Avec ces résultats, le suspense est encore total quant à l’issue du championnat alors qu’il ne reste plus que deux courses à disputer, les 3 et 4 juillet à Londres.


Une victoire presque sans encombre


Parti en seconde position sur la grille de départ après avoir manqué la pole position pour seulement seize millièmes de seconde, Sébastien Buemi ne rencontra pas beaucoup de difficultés pour s’imposer de belle manière à Berlin. Auteur d’un bon départ, il réussit à prendre la tête dès le premier virage au détriment de Jean-Eric Vergne qui se rebella un moment en reprenant l’avantage lors du second tour. Mais le pilote suisse était visiblement plus rapide et, au prix d’un beau dépassement, il repassa en tête au sixième tour pour rapidement creuser l’écart sur ses poursuivants. La suite fût un cavalier seul jusqu’à ce que Loïc Duval tape le mur à 5 tours de l’arrivée, provoquant l’entrée en piste de la voiture de sécurité. Contrairement à Paris, celle-ci libéra les concurrents pour les deux derniers tours durant lesquels Sébastien Buemi ne fut jamais inquiété par les deux voitures de l’écurie Abt Schaeffler Audi Sport, pilotées par Abt et Di Grassi, qui étaient sur ses talons.





Lucas Di Grassi limite la casse


Derrière le pilote suisse, c’est Daniel Abt qui termina en seconde position. Un bon résultat pour l’allemand qui évoluait sur ses terres, mais qui n’a pas spécialement ravi son équipe. Tout le monde s’attendait en effet à ce que Daniel Abt laisse passer dans les deux derniers tours Lucas Di Grassi afin que ce dernier conforte son avance en tête du championnat du monde. Mais les deux coéquipiers ne se comprirent pas et leurs positions restèrent inchangées. Pour autant, Lucas Di Grassi pouvait estimer, à l’issue de la course, avoir limité la casse puisqu’il ne figurait qu’en dixième position sur la grille de départ. Auteur d’un bon envol, le brésilien entama rapidement sa remontée puisqu’il était déjà sixième lors du second passage sur la ligne d’arrivée. Il profita ensuite de l’arrêt aux stands obligatoire de Sam Bird qui avait endommagé son aileron avant, puis du changement de voiture à mi-course pour doubler l’autre DS Virgin pilotée par Jean-Eric Vergne. Il revint ensuite rapidement sur les talons de Nicolas Prost qui résista un moment avant de s’incliner devant les assauts de Di Grassi qui hérita donc finalement de la troisième place.





Nicolas Prost et Jean-Eric Vergne au pied du podium


Pilote Renault e.Dams, Nicolas Prost n’est donc pas parvenu à aider pleinement son coéquipier Sébastien Buemi en devançant son plus dangereux rival au championnat. Pour autant, Prost était plutôt satisfait de sa course et de sa quatrième place finale. Une course durant laquelle il se livra notamment un beau duel, qui tourna à son avantage, avec Jean-Eric Vergne. Une bataille durant laquelle ce dernier perdit son aileron avant dans une chicane, mais sans trop de dommage car le changement de voiture à mi-course était tout proche. Après sa seconde place à Paris et surtout la pole position lors de cet ePrix, Vergne espérait sans doute un peu mieux qu’une cinquième place, mais la DS Virgin s’est tout de même avérée à Berlin moins performante en course que lors des essais qualificatifs ou de la Super Pole.






Une fin de championnat très indécise


Avant les deux dernières courses qui se dérouleront à Londres les 3 et 4 juillet, le championnat des pilotes est tout aussi indécis que la saison dernière au terme de laquelle Sébastien Buemi avait terminé à un point de Nelson Piquet Junior. Après l’ePrix de Berlin, le pilote suisse se retrouve encore un point derrière un autre pilote brésilien qui est cette fois Lucas Di Grassi. Sébastien Buemi et Renault e.Dams espèrent bien combler ce petit handicap lors du week-end londonien pour décrocher ce titre qui leur à échapper l’an dernier dans les derniers tours de l’ultime course. Déjà sacrée la saison passée chez les constructeurs, l’écurie française disposera dans ce championnat d’une petite marge de sécurité à Londres, mais elle devra tout de même se méfier du team Abt Schaeffler Audi Sport qui ne compte que 11 points de retard. Entre ces deux équipes qui ont outrageusement dominé la saison, l’explication finale s’annonce de toute beauté, à l’image de ce championnat de Formula E qui, course après course, fait de plus en plus d’adeptes.






Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | Formula E | ePrix Berlin | Renault e.Dams | DS Virgin | Abt Schaeffler Audi Sport
Catégories : Voiture électrique |

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Ford se félicite du plan de soutien dont ses modèles pourront profiter
Louis-Carl Vignon, le Président de Ford France a félicité le gouvernement pour son plan de soutien à la filière automobile et ses engagements envers les véhicules plus...
Un avenir toujours rose pour les véhicules électriques
Même si la crise sanitaire du Covid-19 a frappé de plein fouet le secteur automobile et n’a pas épargné la vente de véhicules électriques qui devrait reculer de 18%...
L’impact de la restructuration de Renault sur la production de véhicules électriques
Renault a présenté hier, via une conférence de presse de son Président Jean-Dominique Senard et de son Directeur Général par intérim Clotilde Delbos, les grandes lignes...
Nice Côte d’Azur, une Métropole en action pour une mobilité durable
Alors que le Président de la République vient de présenter un plan de soutien à la filière automobile qui accorde une place centrale à la mobilité électrique, de...
Un plan de soutien à l’automobile favorable à l’électrique
Signe de l’importance particulièrement stratégique du secteur automobile, c’est le Président de la République qui doit présenter demain le plan de soutien à la filière....
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact