Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 07/03/2018 à 10:00 par EMMANUEL MAUMON - Lu 2452 fois - 3 commentaires


EZ-GO : Renault dévoile son robot-taxi au salon de Genève


L’an dernier, Renault avait profité du salon de l’auto de Genève pour présenter sa vision du futur de la mobilité individuelle avec Symbioz Concept et Symbioz Demo Car. Poursuivant cette démarche, la marque au losange a dévoilé hier sa vision du futur de la mobilité partagée avec EZ-GO (prononcez « easy go »). Pour Renault, EZ-GO est plus qu’un concept-car, c’est à la fois un véhicule et un service, une pièce de l’écosystème des villes intelligentes qui est en train de se construire. Son objectif est de promouvoir de nouvelles façons de se déplacer dans des villes encombrées.
C’est le premier concept de robot-véhicule électrique, autonome et partagé permettant aux usagers de se déplacer à partir d’un lieu identifié -une station- ou géolocalisé par application. Destiné à être exploité aussi bien par des entreprises privées que publiques, il représente une alternative aux voitures particulières et aux transports publics, comme le métro ou le bus. EZ-GO est le premier modèle d’une série de concept-cars élaborés par Renault dans le cadre du développement de ses services de mobilité. Série qui sera dévoilée tout au long de l’année 2018, notamment lors du prochain Mondial de l’Automobile.

Pour une mobilité urbaine partagée

Pour Renault, une nouvelle ère est en train de s’ouvrir dans le monde des transports. En zone urbaine où vivra 70% de la population d’ici à 2050, les citoyens sont à la recherche de meilleures conditions de mobilité, plus efficientes et moins chères, pour une véritable liberté de mouvement sans perdre du temps dans les embouteillages. Le futur de la mobilité sera électrique, connectée et autonome. Avec le choix de conduire ou de se laisser conduire. De nouveaux services de mobilité s’intègreront dans des villes devenues intelligentes grâce aux technologies connectées visant à rendre la vie urbaine plus agréable.
En offrant une solution de mobilité pour tous, Renault EZ-GO s’intègre parfaitement dans cette vision. C’est un « robot-véhicule », un véhicule partagé autonome et sans chauffeur, à motorisation électrique. Circulant en ville, il est destiné au transport de personnes -jusqu’à 6 passagers en même temps. Il est complémentaire de la possession d’une voiture et aux transports collectifs. Il combine la flexibilité et le confort du transport individuel avec l’efficacité et la sécurité des transports publics.



Un design qui se veut iconique

Avec l’EZ-GO, Renault a clairement voulu se démarquer des autres concepts de véhicules autonomes assez ternes imaginés récemment par ses concurrents. Au contraire, le constructeur a l’ambition de faire de son « robot-taxi » un véhicule iconique, au même titre que le « black cab » de Londres ou les « taxis jaunes » de New York. Une voiture qui entend devenir le symbole de la nouvelle mobilité urbaine des années 2020.
Avec son architecture novatrice et son style rappelant un cocon, Renault a cherché à donner une véritable identité à l’EZ-GO, assez éloignée de l’image des navettes cubiques. Son design trapézoïdal est conçu pour faciliter son insertion dans la ville. Il a aussi été étudié pour maximiser le champ de vision des capteurs du système autonome et la redistribution de la lumière zénithale par le toit panoramique vitré. L’intérieur est entièrement tourné vers l’extérieur du véhicule grâce à de larges baies vitrées à 360°, pensées comme des fenêtres ouvertes sur la ville. Par ailleurs, les batteries étant placées sous le plancher, l’avant a pu être dégager pour proposer une ouverture inédite et créer une banquette en U avec six places assises.



Un véhicule sans volant ni pédales

Renault EZ-GO est bâti sur une plateforme spécifique dédiée à sa motorisation électrique placée sur l’essieu arrière et qui permet d’optimiser l’habitabilité intérieure. Electrique pour limiter ses émissions polluantes, il ressemble à un minibus entièrement vitré de 4,80 m de long, à 4 roues directrices pour en améliorer la maniabilité dans les rues étroites des centre-ville anciens. Conçu pour une utilisation strictement urbaine, sa vitesse est limitée à 50 km/h.
Sans volant, ni pédale, l’EZ-GO a été imaginé dès le départ pour être 100% autonome afin d’en améliorer la sécurité. Il est doté d’une capacité de conduite autonome de niveau 4, ce qui signifie qu’il est capable de maintenir ses distances avec le véhicule qui le précède, de rester sur sa voie ou d’en changer, et de tourner seul à un croisement. Il peut aussi se mettre en sécurité en cas d’incidents exceptionnels à proximité, de manière autonome ou grâce à la connectivité de son centre de contrôle.



Un constructeur opérateur de services

Pour Renault, les services de mobilités à la demande et partagée constituent une très forte opportunité, surtout dans les villes dont les citoyens sont en quête de nouvelles solutions de mobilité. La marque n’entend pas se limiter à son rôle de constructeur mais compte être aussi très active dans ce domaine et opérer elle-même ces nouveaux services. Une volonté exprimée à Genève par Thierry Bolloré (Directeur Général adjoint du Groupe Renault) : « Nous pensons que le Groupe Renault est en bonne position pour investir ce marché potentiel, avec des services de mobilité électriques, connectés et autonomes, aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises »

EZ-GO représente certes une vision futuriste et reste un prototype qui ne sera pas exploité en l’état, mais Renault envisage la création d’un service de robot-taxis à l’horizon 2022. Par ailleurs, elle travaille dès à présent sur d’autres services en direction des collectivités ou des entreprises. EZ-GO pourrait ainsi être utilisé par exemple à des fins touristiques, pour des tours commentés d’une cité, ou encore pour des trajets festifs thématiques à organiser entre amis.





Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | Voiture autonome | Robot-taxi | Renault | EZ-GO | GIMSSwiss | Salon Auto Genève
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 07-03-2018 à 16:36:13 par ZoéT

Une grosse R14 pour la ligne ! Mais rien à voir à l’intérieur. Pas de vidéo ?

Posté le 08-03-2018 à 00:42:22 par Nicoptimiste

L’idée est intéressante : proposer du service (hello Google!).

Par contre, les concepts c’est bien marrant mais des fois cela va trop loin. Ici il ne faut pas qu’il pleuve.

Posté le 08-03-2018 à 09:20:12 par ZoéT

Je l’ai, la vidéo officielle : https://www.youtube.com/watch?v=-8wWwYhBGhE.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
A lire également / sur le même thème Opel : une année 2019 placée sous le signe de l’électrification de ses véhicules
Si l’année 2019 verra Opel célébrer ses 120 ans de fabrication d’automobiles, elle sera aussi marquée pour le constructeur allemand par le véritable lancement de...
Salon de Los Angeles : BMW précise sa vision de la voiture électrique du futur
Après avoir dévoilé sa BMW Vision iNext en septembre dernier, BMW a profité du salon de l’Auto de Los Angeles qui se déroule jusqu’au 9 décembre pour apporter des...
PSA lance à Paris son service d’autopartage Free2Move
L’arrêt définitif d’Autolib’ le 31 juillet dernier n’a pas laissé trop longtemps les parisiens sans services d’autopartage de véhicules électriques. Après Renault qui a...
L’affaire Carlos Ghosn et son impact sur les voitures électriques
Depuis lundi 19 novembre 2018, l’affaire Carlos Ghosn ne cesse d’alimenter les médias. Coupable ou pas ? Quels sont exactement les faits qui sont reprochés à celui qui...
Loi LOM et mobilité électrique
La Ministre des Transports Elisabeth Borne a présenté lundi la Loi d’Orientation sur les Mobilités (LOM) qui venait d’être examinée au Conseil des Ministres. Une loi qui...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact