Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 17/11/2020 à 06:00 par Philippe Schwoerer - Lu 1430 fois - Poster un commentaire


Ford : Un Transit électrique et une application de gestion en flottes


Un peu plus d’un an après la commercialisation de la version hybride rechargeable, Ford décline en Europe à l’électrique son utilitaire aux maintes adaptations possibles. Sa batterie de 67 kWh de capacité énergétique utile, située sous le plancher, le dote d’une autonomie maximale très généreuse de 350 kilomètres pour un engin de sa catégorie. Ce qui est largement suffisant pour satisfaire dès le début 2022 à sa mission de livraison du dernier kilomètre. Et ce, quelles que soient les conditions météorologiques.

E-Transit

Baptisé E-Transit, l’engin embarque un moteur électrique qui transmet le mouvement aux roues arrière. Une architecture qui procure « une motricité exceptionnelle lorsque le véhicule est lourdement chargé », assure Ford. L’appareil est capable de développer une puissance maximale de 198 kW (269 chevaux) pour un couple de 430 Nm. « Ce qui en fait le plus puissant de tous les utilitaires 100% électriques vendus en Europe », souligne le constructeur. Sur le territoire seront proposées 25 configurations de E-Transit, parmi lesquelles des fourgons (plusieurs longueurs et hauteurs de toit ; jusqu’à 15,1 m3 de volume de chargement), double-cabine et châssis-cabine. La charge utile s’élèvera jusqu’à 1.616 kg pour le fourgon et 1.967 kg pour les châssis-cabine. Sans compter la version jusqu’à 4,25 tonnes de PTAC.



2 sites de production

En Amérique du Nord, le E-Transit sortira de l’usine d’assemblage de Kansas City à Claycomo, dans le Missouri. Pour la zone Europe, c’est la filiale turque Ford Otosan Kocaeli qui le produira, à partir du début de l’année 2022, sur une ligne dédiée, en parallèle à celle réservée au Transit Custom Plug-In Hybrid. Environ 90% des 1.800 concessions d’utilitaires Ford seront certifiées pour entretenir et réparer l’engin 100% électrique à son lancement. Le E-Transit est inclus dans la stratégie mondiale d’électrification de Ford dotée d’une enveloppe de plus de 11,5 milliards de dollars. Jalonnant la même feuille de route, la Mustang Mach-E sera disponible dans les concessions dans quelques semaines, et, Outre-Manche, le monstrueux pickup branché F150 sera livrable en plein cœur de 2022.

Prises et recharges

Question ravitaillement en énergie, Ford a plutôt bien fait les choses avec un chargeur AC embarqué 11,3 kW qui permet d’exploiter au mieux la très grande majorité des bornes installées par les collectivités. Le matériel sera cependant mobilisé jusqu’à un peu plus de 8 heures pour régénérer complètement les cellules. Via la prise Combo CCS, l’opération ne prendrait qu’un peu plus de 34 minutes pour passer de 15 à 80% à une puissance maximale temporaire de 115 kW. Une estimation qui nous paraît bien trop optimiste. En option, le E-Transit peut recevoir une prise (Pro Power Onboard 2,3 kW) pour alimenter, par exemple, des outils et équipements de chantier. Une première sur le marché européen des utilitaires branchés.



Pour une autonomie maximale

Afin de maximiser l’autonomie, le E-Transit dispose de différents modes de conduite, dont l’un, prévu pour être exploité quand l’utilitaire est à vide, permettrait de réduire la consommation électrique de 8-10%. « L’Eco Mode limite la vitesse maximale, régule l’accélération et optimise la climatisation », détaille Ford. En outre, il est possible, lorsque l’engin est en cours de recharge, de programmer le système d’air conditionné afin d’obtenir la température souhaitée à bord. Dans ce cas de figure, cette opération exploite le réseau électrique sans diminuer l’énergie du pack lithium-ion.

Entretien et garantie

Dans son communiqué, Ford indique clairement que les frais d’entretien de son E-Transit sont 40% moins élevés qu’avec les modèles thermiques. Une seule révision annuelle est à prévoir, quel que soit le kilométrage effectué depuis neuf ou le précédent dépôt à l’atelier. Ford accorde en outre une garantie de 8 ans et 160.000 km pour la batterie et les composants électriques haute tension. Toujours dans l’esprit de minimiser les accidents et surtout les petits accrochages, le Transit électrique embarque différents dispositifs, dont l’assistant pré-collision, la surveillance des angles morts avec alerte, l’aide au changement de voie, une caméra à 360 degrés, un régulateur de vitesse adaptatif intelligent, la reconnaissance des panneaux de signalisation, etc. La plupart se pilotent via l’écran tactile 12 pouces avec reconnaissance vocale améliorée et navigation par le cloud.



Usage en flottes

« Dans la continuité du succès des partenariats avec les villes qui ont mis en place le Transit Custom Plug-In Hybrid, Ford va entreprendre des essais de flotte avec le E-Transit sur les principaux marchés européens, à partir de 2021 », annonce le constructeur. Disponible de série, le modem FordPass Connect, qui s’appuie sur la solution maison Ford Telematics, offre une connectivité pour aider les entreprises à gérer et optimiser l’efficacité de leur flotte de Transit électriques. Le responsable de parc aura à sa disposition une application facile à utiliser et une interface Web. Globalement, il s’agira pour les exploitants de flottes d’optimiser les coûts de fonctionnement et la disponibilité des véhicules, mais aussi de vérifier les performances de chaque fourgon E-Transit et des conducteurs. Le système se veut compatible avec les modèles thermiques mais aussi avec les utilitaires d’autres marques.

Vol, facturation de la recharge à domicile…

Les données spécifiques aux utilitaires électriques sont prises en compte. Ainsi la consommation en kilowattheures, le nombre de kilomètres réalisables avec le niveau d’énergie restant, la vitesse de recharge, etc. Ces outils permettent également de gérer le ravitaillement en énergie à l’échelle du parc. La surveillance peut s’effectuer à distance, à tout moment du jour ou de la nuit, notamment pour contrôler que tous les engins qui doivent être rechargés pour le lendemain matin reçoivent bien leur part d’énergie. Cette supervision aide également à s’assurer que tous les utilitaires du parc sont présents. En cas de soupçon de vol, il serait possible de géolocaliser via système GPS l’exemplaire manquant. Lorsque la régénération de la batterie est effectuée au domicile d’un agent, l’application calcule et note le remboursement à lui octroyer en fin de mois sur sa fiche de salaire.



Mots clés : électrique | utilitaire | E-Transit | Transit | Ford | flotte | gestion | véhicule
Catégories :

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Cibler la recharge en copropriétés pour rouler électrique à Paris
La ville de Paris veut réduire en son sein les nuisances de la mobilité individuelle. Déjà en supprimant la moitié des places de stationnement en voirie, mais aussi en...
Partenariat entre Lion Electric et Nuvve pour des bus scolaires V2G
Installé dans la ville québécoise de Saint-Jérôme, Lion Electric développe des groupes motopropulseurs électriques pour véhicules lourds (camions, autocars et autobus)....
Londres lance un appel pour tester les trottinettes électriques partagées
Alors que les trottinettes électriques sont exclues de quelques grandes villes à travers le monde, la municipalité londonienne et l’autorité en charge des transports...
Avec Enel X, McDonald’s Italie dote ses parkings de bornes de recharge
Au total, ce sont 200 points de ravitaillement pour véhicules électriques et hybrides rechargeables qui seront ouverts avant la fin de l’année 2021 sur 100 parkings des...
Le forfait mobilités durables aussi pour les trottinettes électriques
Comme suite à la mise en place de la loi d’orientation des mobilités, le décret du 9 mai 2020 a instauré un forfait mobilités durables pour inciter les salariés et les...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact