Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 16/03/2017 à 06:00 par Emmanuel MAUMON - Lu 5046 fois - Poster un commentaire


Genève 2017 : plus de liberté avec le Peugeot Instinct Concept


Peugeot est très en vue au Salon international de l’Automobile de Genève qui se déroule jusqu’à dimanche. Si la Peugeot 3008, élue Voiture de l’Année 2017, trône sur son stand, la firme au lion attire également les regards avec le Peugeot Instinct Concept. Un shooting brake revisité par lequel elle exprime sa vision de la voiture autonome à l’horizon 2030. Une voiture dont la conception repose sur un mot d’ordre : liberté. Liberté de choisir son mode de conduite et ses sensations pour répondre aux envies comme aux besoins de son utilisateur. En s’appuyant également sur la notion de plaisir, Peugeot entend bien faire la différence dans les années à venir par rapport aux autres constructeurs sur sa façon de mettre en œuvre la technologie de conduite autonome. Avec son Peugeot Instinct Concept, il indique clairement la voie qu’il entend suivre.


Une voiture ultra connectée


Pour offrir à ses utilisateurs ce plaisir et cette liberté, le constructeur français a conçu une voiture ultra connectée. Le Peugeot Instinct Concept intègre ainsi une multitude de services et objets connectés qui leur procurent une expérience inédite dans laquelle ils deviennent les véritables acteurs de leur mobilité en toute liberté de choix. Pour cela, Peugeot utilise la plateforme Samsung Artik Cloud, développée par Samsung, qui connecte les objets du quotidien de l’utilisateur, tels que montres connectées, smartphone ou ordinateur, et agrège les données. Des données qui sont ensuite traitées pour les rendre explicites et déterminer son profil. De quoi permettre au Peugeot Instinct Concept de se configurer ou d’adapter son architecture pour répondre pleinement aux désirs ou aux besoins de chacun. La voiture pourra ainsi vous inciter à partir quinze minutes plus tôt à votre rendez-vous si elle détecte des embouteillages sur le trajet qui doit vous y emmener, ou bien passer d’elle-même en mode de conduite autonome si votre montre connectée lui fait part de votre important niveau de fatigue après une séance de sport.





Quatre modes de conduite


Si son environnement vient à son aide pour faciliter ses déplacements, l’Homme demeure bien le décisionnaire, choisissant une conduite manuelle ou s’en remettant à la voiture grâce au mode Autonomous. En fait, il dispose de 4 modes différents qui permettent une gestion particulièrement fine. Ainsi Drive Boost est focalisé sur une conduite dynamique, tandis que Drive Relax fait intervenir les ADAS (Advanced Driving Assistance Systems), tels que le régulateur de vitesse actif, afin d’assister le conducteur. En mode autonome, Autonomous Soft privilégie le confort avec des déplacements propices au visionnage d’un film ou à la lecture, alors que le mode Autonomous Sharp optimise les temps de déplacement et adopte un comportement routier précis et efficace. Quel que soit le mode activé, le conducteur garde la maîtrise du véhicule, y compris en mode autonome où un seul geste suffit, via le i-Device implanté sur la console centrale, pour par exemple dépasser le véhicule suivi ou changer de typage Soft vers Sharp.





Un habitacle qui s’adapte à la conduite autonome


Par l’intermédiaire du Peugeot Responsive i-Cockpit, l’habitacle de la voiture s’adapte à la conduite autonome. L’environnement du conducteur dévoile une cinématique aérienne lors de la transition entre les modes Drive et Autonomous. Le volant et la lame supportant les toggle switches s’escamotent alors dans la planche de bord, tandis que la pédale d’accélérateur s’efface dans le tablier. Le responsive i-Cockpit place chaque passager dans un espace privilégié. Pour préserver l’espace dévolu à chacun, les sièges s’inspirent de l’aéronautique. Ils dissocient structures et zones de contact avec le corps – assise, dossier et appui-tête. Alors que les concepts présentés jusqu’à aujourd’hui peuvent avoir forgé une image élitiste de la voiture autonome, la vision de Peugeot est radicalement différente. Pour le constructeur, la conduite autonome doit bénéficier au plus grand nombre mais pour Matthias Hossan, responsable des concept-cars Peugeot : « Il n’est écrit nulle part qu’une voiture autonome doit être monotone à regarder. Nous créons de nouvelles façons d’éprouver du plaisir avec une automobile ».





Un shooting brake au style intemporel


Un plaisir qui est aussi donné par la silhouette de ce break de chasse au style intemporel d’une grande pureté. Les proportions du Peugeot Instinct Concept puisent dans la grande tradition des maîtres carrossiers. Les lignes ciselées sont cintrées au plus près de la technique et des occupants. Le long capot suggère les 300 chevaux développés par la chaine de traction hybride rechargeable. Les passages de roues au galbe généreux expriment la tenue de route et la puissance de cette quatre roues motrices. Ce design intemporel s’accompagne de nombreuses innovations aérodynamiques qui améliorent l’efficacité de la voiture en mouvement. En partie supérieure, le pavillon vitré s’abaisse au plus proche des passagers grâce à son profil bombé. Ce dessin est souligné par la teinte bleu profond qui habille l’intégralité de la carrosserie. Au final, avec ce concept-car Peugeot entend faire la démonstration que, dans un futur proche, le plaisir de l’automobile sera double. Au dynamisme de la conduite s’ajoutera la reconquête du temps. Un temps pour soi, un temps libre, un temps de plaisir.








Pour plus d'information

Ce contact n'étant pas adhérent de l'AVEM,
ses coordonnées ne peuvent être visualisées que par nos membres



Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | Genève2017 | Peugeot | Peugeot Instinct Concept | Conduite autonome | Hybride rechargeable
Catégories : Voiture hybride rechargeable |

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Réflexions et solutions pour la mobilité électrique en entreprises et dans les copropriétés
Résolument engagé dans la transition énergétique, le pôle de compétitivité Capenergies a organisé, le 23 janvier en partenariat avec l’AVEM, une journée d’information et...
Renault lance le projet INCIT-EV pour développer des solutions de charge innovantes
Le Groupe Renault a annoncé hier le lancement officiel du projet INCIT-EV dont l’objectif est d’encourager le développement de la mobilité électrique en Europe via des...
L’explosion des tarifs de Ionity, une mauvaise affaire pour la mobilité électrique
Ionity, le réseau européen de charge rapide et ultra-rapide vient d’annoncer sa nouvelle stratégie tarifaire qui entrera en vigueur le 31 janvier. Une stratégie marquée...
Kia, une stratégie de plus en plus tournée vers l’électrique
Kia vient de présenter les détails de son « Plan S », sa stratégie à moyen et long termes visant à asseoir progressivement sa position de leadership sur le marché...
La Région Sud amplifie son soutien au développement de la mobilité électrique
Avec l’adoption en décembre 2017 de son Plan Climat « Une COP d’avance », la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur a clairement affirmé sa volonté d’être au rendez-vous...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact