Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 07/03/2017 à 18:00 par Emmanuel MAUMON - Lu 5511 fois - 3 commentaires


Genève 2017 : Renault crée la surprise avec Zoé e-Sport Concept


Renault avait annoncé une surprise électrique pour sa conférence de presse du Salon de Genève 2017, qui devait être aussi marquée par la présentation en première mondiale du nouveau Captur. La firme au losange a effectivement tenu ses promesses hier en révélant son révélant son concept-car Zoé e-Sport Concept, une version sur-vitaminée de son best-seller électrique. Après que Thierry Koskas (Directeur Commercial du Groupe) eut présenté le nouveau Captur, mais aussi le nouveau Koleos ainsi que le pick-up Alaskan qui arrivent sur le marché européen, Gilles Normand (Directeur de la Division Véhicule électrique) est apparu aux côtés de Nicolas Prost, l’un des deux pilotes de l’écurie Renault e.dams, à bord de ce Zoe e-Sport Concept né de la rencontre entre une Renault Zoé de série et une monoplace Renault e.dams de Formule E. Un concept-car qui fait la synthèse des savoir-faire de Renault en matière de véhicule électrique et qui démontre tout le potentiel d’un véhicule électrique Renault en matière de plaisir et de sensation de conduite.


Des accélérations stupéfiantes


Zoé e-Sport Concept est un objet unique conçu sur la base d’une Zoé de série transformée en voiture de course. Ses performances en matière d’accélération sont stupéfiantes puisqu’elle passe de 0 à 100 km/h en 3,2 secondes. Nicolas Prost a révélé que c’était plus rapide que sa voiture qui a pourtant remporté par deux fois le championnat des constructeurs de Formule E. La vitesse maximale de Zoé e-Sport Concept est de 210 km/h qu’il atteint en moins de 10 secondes. Avec ses 1 460 kg, pilote compris, son rapport poids/puissance (460 ch) est imbattable. Très élevé, son couple de 640 Nm (320 Nm par moteur) est disponible quasi immédiatement. Le moteur électrique délivre toute sa puissance dès le démarrage et atteint en quelques dixièmes de secondes un régime de 4 300 tr/min. Grâce à ses accélérations et à ses reprises immédiates, Zoé e-Sport Concept réagit en une fraction de seconde aux moindres sollicitations de son pilote. Par ailleurs, il est exempts des à-coups et des bruits qui caractérisent une voiture thermique sportive.





Une efficience énergétique maximisée


La motorisation de ce concept-car est inspirée des technologies développées par les ingénieurs de Renault Sport Racing et de l’écurie Renault e.dams. Zoe e-Sport Concept accueille deux moteurs délivrant une puissance totale de 340 kW, soit 460 ch alors que, limitée par le règlement FIA, une formule E n’embarque que 270 ch. Identiques, ces moteurs sont positionnés à l’avant et à l’arrière du véhicule. Ils utilisent la technologie de l’aimant permanent de haute capacité, qui maximise le rendement énergétique. Les moteurs sont alimentés par deux batteries (un par moteur) d’une capacité totale de 40 kWh, dont l’énergie est gérée par une électronique de contrôle configurée par Renault. 4 modes de conduite adaptent le véhicule aux objectifs du pilote, selon qu’il privilégie la performance sportive ou l’autonomie. Ces combinaisons l’adaptent également au type de circuit et au style de conduite, par le dosage de la puissance attribuée à chaque moteur pour entraîner les roues avant ou arrière.





Un design très sportif


Visuellement, Zoé e-Sport Concept se distingue par un design expressif : celui d’une Zoé à la sportivité poussée à l’extrême. Sa filiation avec la Formule E est revendiquée avec sa couleur inspirée de la livrée, dont la teinte dominante est le Bleu Satiné, de l’équipe Renault e.dams. Tout en adoptant les attributs des véhicules les plus sportifs de la gamme Renault Sport, Zoé e-Sport Concept affiche les codes identitaires de la marque Renault comme la signature lumineuse en forme de C qui encadre les projecteurs avant ou le losange Renault mis en valeur, à l’avant comme à l’arrière par un traitement verticalisé et rétroéclairé. Par ailleurs, l’architecture de Zoé e-Sport concept est celle d’un véhicule à la fois collé à la route et véloce. Son aérodynamisme est assuré par une lame en bas de bouclier avant, un fond plat, un extracteur d’air inspiré de la Formule E en bas de bouclier arrière, ainsi que par un becquet au niveau du hayon, en carbone et surdimensionné, intégrant une ligne d’éclairage pour le feu-stop. Enfin à l’intérieur, le poste de pilotage est dédié à la course avec deux sièges baquets équipés de harnais de compétition, ainsi qu’un volant rectangulaire qui libère le champ de vision comme dans une Renault e.dams.





Une voiture pour amateur de sensations fortes


De par son design et ses performances, Zoé e-Sport Concept a toutes les caractéristiques d’une grande sportive conçue pour les amateurs de sensations fortes. Au départ, son cahier des charges était simple : « Lâchez-vous ! ». Les ingénieurs et les designers de Renault s’en sont pleinement saisis pour imaginer un véhicule à la croisée des univers de la série et de la compétition. Ce concept-car est aussi une manière pour Renault de prouver que le véhicule électrique peut répondre à toutes les attentes des automobilistes, à commencer par le plaisir de conduite. A son volant, on retrouve en effet l’alliance entre la vivacité, la fluidité et la sérénité qui caractérisent la conduite d’une Zoé, mais aussi les performances sportives de la Renault e.dams, avec même des accélérations encore plus fortes. De quoi séduire un pilote comme Nicolas Prost qui, lors de la présentation à Genève, en a réclamé une comme voiture de fonction. Reste encore à savoir si Zoé e-Sport Concept ne restera qu’une figure de style imaginée pour un salon ou si l’on aura le plaisir d’en voir circuler un jour quelques exemplaires sur la route ou sur un circuit.






Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | Genève2017 | Renault | Zoe e-Sport Concept | Zoé | Renault e.dams
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 07-03-2017 à 18:03:48 par Mario

À j’avais oublié qu’un concept car sert à faire rêver petits et grands.
Par contre quand on est déjà grand et que l’on veut se payer un beau jouet, faut oublier d’acheter Français?
Cette voiture sublime à faire pâlir pendant 30 mn sur circuit quasiment 99% de la production automobile mondiale ne sortira pas sur les routes. Grrrr!!!
Elle pourrait mettre pas mal de racler à tout un tas de Ferrari, Lamborghini, Porsche, les voitures qui me faisait rêver quand j’étais petit.
Nicolas Prost veut en faire sa voiture de fonction! Lol
Bon bah pas la peine de rêver par contre pour la prochaine génération de Zoé, nous avons déjà une idée de l’identité stylistique qui convaincra je pense.
Reste à attendre patiemment de longs mois....et j’aimerais déjà me réveiller en 2019! ;-)
Renault dessine moi un mouton.

Posté le 07-03-2017 à 18:53:48 par electronlibre

Digne héritière de la R5 Turbo; niveau prix aussi certainement!

Posté le 08-03-2017 à 08:37:01 par PMC

Joli joujou !!!



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du /09/2021 au 09/2021 - Cagnes-sur-Mer

L’AVEM organise sa quatrième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, qui aura lieu à Cagnes-sur-Mer en septembre 2021. Cet événement permettra aux acteurs...
A lire également / sur le même thème Volvo redessine son avenir avec le XC40 Recharge
Passée sous pavillon chinois en 2010 avec son rachat par le groupe automobile Geely, Volvo a entamé un premier virage cinq ans plus tard en sortant son premier véhicule...
Nissan vous invite à découvrir les coulisses de la création de l’Ariya
Nissan vient de publier un e-book dans lequel le constructeur dévoile les coulisses de la création de l’Ariya, son SUV avec lequel il entend ouvrir une nouvelle ère de...
Dacia présente la Spring Electric, sa citadine électrique low-cost
En mars dernier, lors d’un évènement se substituant au Salon de Genève, Dacia avait dévoilé un showcar préfigurant la Spring Electric avec laquelle cette marque du...
Mégane eVision, l’avenir électrique selon Renault
Luca de Meo, le nouveau CEO du Groupe Renault, a profité du lancement de Renault eWays, un évènement dédié à la mobilité électrique d’aujourd’hui et de demain, pour...
KEBA, la société autrichienne qui met en musique les bornes de recharge
Nouvel adhérent à l’AVEM, KEBA est concepteur et fabricant de bornes de recharge intelligentes pour véhicules électriques. Afin de mieux comprendre l’offre de KEBA, nous...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact