Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 29/05/2018 à 12:17 par Philippe Schwoerer - Lu 2987 fois - 5 commentaires


Il reste 2 jours pour acheter un SeaBubbles à 140.000 euros


Les SeaBubbles, ce sont ces navettes électriques flottantes et volantes déjà testées à Paris et à Lyon en 2017, bien avant le lancement de la production dont la date n’a pas encore été officiellement révélée. En marge du salon VivaTech qui s’est tenu à Paris le week-end dernier, SeaBubbles propose à la vente, jusqu’à jeudi 31 mai prochain, 20 exemplaires de présérie, dont 4 ont a priori déjà trouvé un acquéreur. Le prix pour cet engin de la taille d’une voiture : 140.000 euros H.T. Une fois le chèque signé, il faudra attendre environ 1 an pour recevoir sa commande.

Navette électrique

Flottante à l’arrêt, mais volant à 40 centimètres au-dessus de l’eau lorsqu’elle prend de la vitesse, la bulle électrique serait dotée d’une grande stabilité à l’usage, insensible aux remous ou vagues créés par les bateaux croisés. Les SeaBubbles ont été imaginés pour une exploitation sur les portions de fleuves, lacs et autres voies d’eau incluses dans les territoires des grandes villes et agglomérations. Idéales pour Venise ? Il semblerait, puisque Alain Thébault, cofondateur de la startup avec Anders Bringdal, assure recevoir de sérieuses demandes d’information de cette partie de l’Italie. De Dubaï également, qui cherche à importer sur son territoire toutes les solutions de transport silencieuses, vertueuses pour l’environnement, originales et capables de s’affranchir de l’encombrement des rues. A bord des SeaBubble, un pilote peut embarquer avec lui jusqu’à 4 passagers qui n’auront pas à subir la congestion du trafic dans les rues. Petite condition tout de même : que l’équipage au complet, avec des bagages éventuels, ne dépasse pas les 400 kilos. Les SeaBubble ont dépassé depuis des mois le stade du concept. Pendant une semaine, sur le Seine, à Paris, les engins ont prouvé leurs qualités : une expérimentation programmée dans le cadre du salon VivaTech.

Caractéristiques

Avec pour dimensions L x l = 4,60 x 2,27 mètres, les SeaBubbles sont 10 centimètres moins longs mais 20 plus larges qu’une Tesla Model 3. En comparaison, leur poids de seulement 1.250 kilos est celui d’une Smart Forfour électrique : une performance due à l’usage de la résine et de la fibre de carbone. D’une capacité de 42 kWh (similaire à 1 kWh près à celle des Renault Zoé 40), la batterie lithium-ion à cathode NMC est logée sous les sièges de l’engin. Elle alimente un moteur électrique d’une puissance de 20 kW. Cette architecture dote les SeaBubbles d’une autonomie de 80 kilomètres environ, ou 4 heures d’exploitation. Leur vitesse de croisière est de 21 km/h, avec des pointes possibles à 25 km/h. Les bulles se hissent sur leurs 3 foils dès 13 km/h. La grande stabilité en vol, même avec des passagers agités à bord, est le fruit d’un dispositif de contrôle du roulis, de l’assiette et de la hauteur de navigation au-dessus de l’eau. Ainsi, avec ces bulles, le mal de mer ne serait qu’un mauvais souvenir. Sur son site Internet, SeaBubbles joue la prudence en indiquant que les caractéristiques de ses engins pourraient encore évoluer d’ici au lancement de la production en série. En outre, l’entreprise est prête à adapter ses bulles, notamment au niveau de l’autonomie et en fonction de besoins particuliers.


Mots clés : SeaBubbles | navette | électrique | Seine | Vivatech | Paris
Catégories : Bus électrique et hybride |

Commentaires

Posté le 29-05-2018 à 12:49:11 par Luck

"SeaBubbles joue la prudence en indiquant que les caractéristiques de ses engins pourraient encore évoluer d’ici au lancement de la production en série." Un cahier des charges a géométrie variable et auto adaptatif aux contraintes rencontrées ....Investissement de foil Y

Posté le 30-05-2018 à 09:48:21 par ZoéT

Cher, mais le design me semble avoir été revu dans le bon sens.

Posté le 31-05-2018 à 18:51:03 par VWAccro

style inspiré des autos temponeuses?

Posté le 01-06-2018 à 11:18:08 par HMDis

Trop tard pour jouer aux auto-tamponneuses sur la Seine VWAccro ! Sauf si tu as acheté un SeaBubble avant hier soir ! Si c’est le cas, tu me feras essayer !

Posté le 16-07-2018 à 20:47:51 par Dam\’Z bongue

Bonjour



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
A lire également / sur le même thème Overboat : Un bateau électrique individuel à foils autorégulés
Conçu et produit dès l’été prochain à Montpellier (34) par la startup Néocéan créée par Vincent Dufour en 2018, l’Overboat est un catamaran électrique léger, futuriste,...
Clean Energy Planet lauréat des Trophées de l’Eco
Récompensé dans la catégorie « Développement Durable » des Trophées de l’Eco des Alpes-Maritimes, Clean Energy Planet souligne que l’événement organisé par le groupe...
Crowdfunding pour lancer le scooter électrique 3 roues d’Eccity
Conformément à son image jeune, Eccity a décidé de faire confiance au financement participatif pour lancer son Model 3, un scooter électrique à 3 roues équivalent 125...
Venturi Antarctica, véhicule électrique d’exploration polaire
Venturi ne fait pas que dans les voitures survoltées. Il ne faut pas oublier son histoire autour des véhicules électriques à destination des professionnels. A ce sujet,...
Scooters électriques : la proposition de RedE pour cet hiver
Autrefois les adeptes de la moto glissaient du journal sous leur blouson pour supporter le froid. Il y a mieux aujourd’hui. En plus des vêtements chauds et imperméables...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact