Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 09/04/2018 à 12:00 par Philippe Schwoerer - Lu 2313 fois - 16 commentaires


Ils tentent d’expliquer l’accident d’une Tesla Model X à Mountain View


Le 23 mars dernier, à hauteur de Mountain View, une ville coincée entre Palo Alto, Sunnyvale et Los Altos (Californie), un homme de 38 ans a perdu la vie au volant de son Tesla Model X dont l’Autopilot était activé. Plusieurs propriétaires de différents modèles de la marque ont tenté d’expliquer, vidéos à l’appui, ce qui a pu se produire. Cette affaire est l’occasion de rappeler 2 points essentiels : il a déjà été estimé que l’assistance à la conduite du constructeur a pu sauver des vies en détectant suffisamment tôt des situations d’accidents ; les mains du conducteurs doivent toujours rester sur le volant et l’humain être prêt à intervenir en cas de défaillance de l’Autopilot.

Ce que l’on sait de l’accident

Le Tesla Model X est venu s’encastrer à vive allure sur un bout d’un muret central en béton qui commence à séparer, en 2 nouvelles voies à plusieurs files, l’autoroute 101. Il a été établi que l’Autopilot était actif et que le conducteur n’a pas tenté d’intervenir sur la conduite du véhicule. Déjà très endommagé, le SUV électrique a ensuite été percuté par 2 autres engins. Une trentaine de pompiers ont dû intervenir pour éteindre l’incendie du Model X dont la batterie s’était embrasée. Si le conducteur a pu être extrait de l’habitacle à temps, il est toutefois décédé à l’hôpital des suites de ses blessures.



Sans réactions du conducteur

Quelques jours après l’accident, les ingénieurs Tesla ont pu mettre en évidence que l’Autopilot était activé au moment du choc, et que le conducteur avait reçu encore quelques secondes plus tôt « plusieurs avertissements visuels et un sonore lui rappelant qu’il devait maintenir les mains sur le volant ». Des indications qu’il semble avoir ignorées, plaident les enquêteurs maison. Ces derniers assurent que « le conducteur a eu environ cinq secondes et 150 mètres de vue dégagée sur la barrière et la partie endommagée de la glissière de sécurité, mais les enregistrements du véhicule montrent qu’aucune action n’a été entreprise ».

Tentatives d’explications

Depuis cet accident, plusieurs propriétaires de Tesla ont essayé de reproduire au même endroit le problème et/ou de l’expliquer. Ils ont réalisé des vidéos ensuite déposées sur Youtube. Ainsi ce conducteur d’une Model 3 qui s’exprime sous le pseudo « Privater ». En amont du point d’impact sur l’autoroute 101, il attire l’attention autour du marquage de la route, où des coupures sont présentes à même la chaussée. Elles suivent d’abord les lignes blanches au sol, puis s’en écartent avant de se retrouver chacune à quelques centimètres de nouvelles marques de peinture qui annoncent la séparation de la voie de circulation et l’approche du muret de séparation. « Comme vous pouvez le voir, ces deux coupes pourraient tromper les caméras sous la lumière du Soleil », tente comme explication Privater. En commentaire, un automobiliste, avec « Brad Allen » pour pseudo, abonde dans son sens, avouant : « J’ai presque atteint ce diviseur en conduisant moi-même, trompé par exactement les mêmes marques au même endroit ». Il ajoute : « C’était l’un des moments les plus effrayants de ma vie derrière un volant ! Et Ce n’est pas la seule fois où j’ai mal interprété ces marques ».



On élimine le Soleil

Sur Youtube, un propriétaire de Tesla Model S au pseudo « cpddan » a effectué plusieurs tentatives au même endroit, de jour comme de nuit. Et c’est dans cette dernière situation qu’il s’est retrouvé lui aussi lancé par l’Autopilot sur le muret en béton. Son expérience élimine le Soleil comme élément indispensable à l’erreur d’interprétation de l’application. En outre, le positionnement précis de la voiture dans la file doit avoir une grande importance, puisque l’anomalie ne se produit pas à chaque passage. Shantanu Joshi a lui aussi reproduit le cas au même endroit, mais en plein jour. Un commentaire à la suite de sa vidéo Youtube affirme qu’un point similaire existe sur une voie du même genre à Chicago.

Et l’obstacle ?

Dans cette affaire de l’accident de Mountain View, il y a au moins 2 problèmes principaux. Tout d’abord la confusion des files de circulation par l’Autopilot. Mais aussi, puisqu’il semble que la voiture n’ait pas déclenché automatiquement le dispositif de freinage, l’absence de détection du muret de séparation. Et là, on ne peut s’empêcher de rapprocher la défaillance de l’Autopilot avec celle du système embarqué dans une voiture autonome en test par Uber, quelques jours plus tôt. Toujours aux Etats-Unis, à Tempe, près de Phoenix, l’engin n’avait pas ralenti alors qu’une personne passait juste devant. La précision sur le fait que la victime, - également décédée -, ne traversait pas sur un passage pour piétons, ne change rien au problème.



Haro sur l’Autopilot ?

Doit-on conclure de l’accident de Mountain View que l’Autopilot de Tesla n’est pas fiable, et même potentiellement dangereux ? En mai 2016, un Américain a déjà perdu la vie alors que ce dispositif était en fonction dans sa Model S. Un camion venait de barrer la route à la voiture au niveau d’une intersection. Quelques mois plus tard, les conclusions de l’autorité américaine en charge de la sécurité routière (NHTSA) indiquait que le dispositif était hors de cause. Mieux : Le rapport publié début 2017 estimait que l’AutoPilot réduirait de 40% les accidents. Dans le cas de Mountain View, l’Autopilot pourra-il être totalement blanchi. Une chose est cependant certaine : Si Tesla demande aux conducteurs de ses modèles de maintenir les mains sur le volant quand le système est activé, ce n’est pas pour rien ! C’est une question de prudence et de bon sens ! L’œil humain pourra toujours anticiper une situation qui en est train de se préparer hors du champ de vision immédiat des caméras embarquées. De même, les dispositifs autonomes détectent des obstacles qui échappent aux conducteurs. En soi, l’Autopilot n’est pas un mauvais outil, bien au contraire. Mais on doit le laisser à sa place de système d’aide à la conduite, et non pas lui permettre de se substituer au conducteur. La voiture parfaitement autonome est peut-être pour demain : elle n’est pas encore sur nos routes !


Mots clés : Tesla | Model X | Mountain View | accident | Youtube | Autopilot | Model S
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 09-04-2018 à 12:59:10 par ZoéT

N’importe quoi de se fier complètement à l’Autopilot. Où est le plaisir de conduire ? Où est la prudence qui va avec ?

Posté le 09-04-2018 à 13:51:50 par PMC

je suis également de cet avis. Ce n’est ni compréhensible ni pardonnable de laisser la voiture gérer seule la conduite.

Posté le 09-04-2018 à 15:40:07 par Psyl

Surtout que c’est un système qui transforme la voiture en véhicule autonome de niveau 2 sur 5. Jamais il n’a été dit qu’il fallait lâcher les mains du volant.

Sinon @ZoéT, le plaisir de conduire, moui...
C’est surtout l’incivisme des autres qu’il faut supporter donc, personnellement si au lieu de conduire, j’avais à appuyer sur un bouton, je le ferais ! Je pourrais regarder un film ou jouer à un truc ou tout simplement profiter du paysage.

Posté le 09-04-2018 à 18:11:47 par Benco88

Ca sert à quoi les fonctions de pilotage automatique si on peut pas se reposer dessus ? Si on doit conserver les mains sur le volant et son attention sur la route ils servent à rien. Autant ne pas s en servir.

Posté le 10-04-2018 à 09:07:02 par MaglioZE

La deuxième vidéo fait froid dans le dos !

Posté le 10-04-2018 à 12:17:52 par ZoéT

Oui, effectivement, mais ce n’est pas la même qu’à la mise en ligne de l’article hier. Dans celle que j’avais vu, la Model X n’allait pas sur le muret de séparation.

Posté le 10-04-2018 à 13:30:07 par CF

Voila ce qui arrive quand on prend une voiture pour un gros jouet !

Posté le 10-04-2018 à 15:14:20 par Kevin Thibaut

Un jouet à plus ou moins 100.000 euros...

Posté le 10-04-2018 à 20:08:32 par CF

C’est pas le prix qui compte, c’est la manière d’utiliser la voiture.

Posté le 11-04-2018 à 07:28:31 par I.Bonand

N’importe quoi de laisser piloter la voiture ! J’espère que les autres conducteurs de ces voitures ne feront pas la même bêtise.

Posté le 11-04-2018 à 21:09:51 par Rems

J’ai une Model S mais ne suis pas tenté d’utiliser l’Autopilot. Je rejoins l’avis général ici exprimé.

Posté le 12-04-2018 à 09:26:54 par ZoéT

@Rems
Rassuré de trouver votre témoignage, en pensant que vous n’êtes pas le seul.

Posté le 12-04-2018 à 18:39:12 par Allain

Article et commentaires intéressants.

Posté le 12-04-2018 à 21:13:28 par LeG

Je possède une model S depuis 10 mois et ai fait plus de 40000kms dont une bonne partie avec l’autopilot engagé. C’est une aide précieuse, agréable et pratique (dans les bouchons notamment :)) mais il est encore incapable d’anticiper en dehors de son ’champ de vision’. Il a déjà commis qq. erreurs d’interprétation qui auraient pu être lourdes de conséquence.
C’est un excellent plus si on l’utilse pour ce qu’il est et un danger si on le croit capable de conduire tout seul!
Le danger n’est pas donc l’Autopilot mais le pilote humain qui s’abandonnerait à cette formidable aide à la conduite.

Posté le 13-04-2018 à 13:04:07 par CHL17

Moi aussi j’utilise quotidiennement l’autopilot sur une Model S. C’est une aide précieuse mais cela reste qu’une aide de niveau 2 au même titre que le régulateur de vitesse lui aussi de niveau 2. Par conséquent, l’attention du conducteur doit etre permanente puisqu’en niveau 2 aucune délégation de responsabilité est donné au système, toute la responsabilité repose sur le conducteur. Dans cet accident il faut aussi relever l’absence de marquage au sol officiel (zébra ) qui doivent etre présent sur un triangle de séparation. Avec un tel marquage, la voiture n’aurait pas été s’encastrer dans ce muret d’ailleurs déjà précédemment accidenté, ce qui montre bien le caractère très accidentogène de cet endroit non signalé au sol.

Posté le 13-04-2018 à 15:18:03 par ZoéT

Si je comprends bien l’Autopilot a besoin de lignes blanches bien marquées pour fonctionner ? Ca veut dire qu’il ne pourrait comme il est aujourd’hui suivre une route simple sans ligne blanche ?



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Elon Musk n’est plus seul à diriger Tesla
Si l’on relit les articles consacrés à Tesla et Elon Musk depuis janvier, 2018 apparaît déjà comme une année où le prolifique dirigeant aura accumulé des annonces...
Elon Musk serait-il trop épuisé pour continuer l’aventure Tesla ?
Depuis son tweet déposé mardi 7 août 2018 à 18h48, rien ne va plus pour Elon Musk qui imaginait sortir Tesla de Wall Street, la bourse américaine. En plus d’irriter...
A quel jeu dangereux joue Elon Musk avec Tesla et les financiers ?
Attention : électron libre ! Ceux qui ne l’ont pas encore compris viennent de recevoir des messages magistraux de la part d’Elon Musk. Les financiers et boursicoteurs...
Tesla Model 3 : l’objectif de 5 000 productions par semaine atteint
Alors qu’il vient de présenter les résultats de son dernier trimestre, le constructeur californien vient d’atteindre l’objectif des 5 000 unités du Tesla Model 3...
Tesla licencie environ 4 000 salariés
Elon Musk a dévoilé dans un tweet publié ce 12 juin, les détails d’un plan de restructuration de Tesla annoncé le mois dernier. Ainsi, afin d’être rentable d’ici la...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact