Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 15/06/2016 à 12:00 par Philippe Schwoerer - Lu 2598 fois - Poster un commentaire


Immatriculations des utilitaires électriques : mai 2016 sur de petits volumes


Il est toujours un peu déroutant de constater que les chiffres des immatriculations pour les utilitaires électriques restent si modestes, quand nombre d’experts en automobiles y voyaient le marché idéal pour développer les ventes des véhicules branchés. Si le Renault Kangoo conserve la première place, le Peugeot Partner s’est tranquillement installé sur la deuxième marche, d’habitude occupée par un engin de type petits camions à personnaliser d’une cellule adaptée à ses propres besoins professionnels.


385 VULE

En matière de véhicules électriques et hybrides rechargeables, la saisonnalité des ventes automobiles jouent moins nettement. Si mai 2016 fait effectivement moins bien que le mois d’avril dernier, cette tendance n’était pas celle de 2015 ni de 2014, où les ventes avaient été bien meilleures en mai qu’en avril. Il faut revenir à janvier 2016, et ses 285 nouvelles mises en circulation, pour retrouver un mois plus modeste, sachant que le premier de l’année est souvent l’un des moins bons, si ce n’est le moins bon, de l’exercice. Seulement 385 nouveaux utilitaires électriques mis en circulation sur les routes françaises, ce n’est pas beaucoup ! Mais ce chiffre modéré marque tout de même une progression de presque 13% par rapport à mai 2015. Si l’on reste quelque peu avec l’idée que le marché de l’utilitaire léger électrique ne décolle pas vraiment, c’est que l’on oublie trop rapidement tous ces engins qui sont exploités sur des sites fermés sans être immatriculés.

Kangoo ZE : la référence

A fin mai, le Kangoo utilitaire ZE avait été immatriculé en 993 exemplaires pour l’année 2016. Autant dire qu’à ce jour, 15 juin 2016, il a dépassé le seuil symbolique des 1.000 unités nouvellement mises en circulation depuis le 1er janvier. Derrière lui, le Peugeot Partner affiche un chiffre d’un peu plus de 200. Fabriquée en France, la camionnette du Losange n’a donc pas à se sentir menacée. On la voit de plus en plus dans les rues aux couleurs de La Poste, avec un rituel de fonctionnement qui se satisfait très bien de l’absence de possibilité de recharger rapidement les batteries du véhicule. Seulement 115 réceptions de dossiers en préfecture en mai 2016 pour cet engin, contre 255, 262, et 256, respectivement pour avril, mars, et février 2016. On pourrait même se montrer plus inquiétant en ressortant le chiffre de 184 enregistré il y a 1 an, en mai 2015. Mais le marché de l’utilitaire électrique est constamment baladé par la signature de contrats plus ou moins importants dans le cadre de renouvellement de flottes des entreprises. En mai 2015, le Kangoo ZE bénéficiait d’un cumul de presque 700 exemplaires mis sur les routes depuis le 1er janvier de la même année. La progression annuelle pour ce modèle est ainsi de 43%.



Peugeot Partner

La grande nouveauté de 2016 concernant les mises en circulation des utilitaires électriques en France, c’est que le Kangoo n’est plus suivi par un engin de type petits camions à châssis pouvant accueillir la cellule professionnelle qui convient le mieux à ses exploitants. Pour exemple, en mai 2015, à la deuxième marche du podium annuel, on trouvait le Goupil G3. Dorénavant, grâce à un meilleur dynamisme de son réseau, c’est Peugeot qui occupe la place, avec son Partner. Seulement 69 immatriculations de janvier à fin mai 2015, contre 203 pour la même période de 2016. Si l’on veut s’amuser avec les chiffres, ça donne une progression de 194%. Deuxième à l’année, mais seulement troisième mensuellement, car dépassé par le Ligier Pro Pulse 4 (83 contre 40), qui revient régulièrement dans le haut du tableau. Ce dernier se place quatrième à l’année, avec 175 exemplaires enregistrés en préfecture pour 2016. C’est la Renault Zoé, avec un chiffre de 177, qui s’est intercalée entre les 2 engins.

Nissan e-NV200

Le Nissan e-NV200 est ce mois-ci ex aequo avec le Peugeot Partner, pour 40 nouvelles mises en circulation. Son cumul depuis le début de l’année reste modeste, mais en progression de presque 10% par rapport à 2015 : 150 unités enregistrées depuis le 1er janvier 2016, contre 137 à cette même époque de 2015. Partenaire de la Ligue des champions de l’UEFA, Nissan avait animé la finale 2016 à Milan (Italie), samedi 28 mai dernier, en mobilisant un e-NV200 dans une livrée spécialement réalisée pour l’événement, afin de convoyer et d’exhiber le trophée jusqu’à la « fan zone ». Quelques jours après, au Salon des maires et des collectivités locales, du 31 mai au 2 juin, le constructeur présentait 3 déclinaisons de son utilitaire branché, respectivement pour les pompiers, la police municipale, et les services de nettoiement.

A la traîne

Derrière le Top 4, les chiffres descendent progressivement et rapidement jusqu’à l’unité. La Renault Zoé, qui s’était fièrement placée sur la deuxième marche du podium mensuel des utilitaires électriques immatriculés en France, n’est que cinquième en mai 2016. Avec 36 exemplaires enregistrés, elle fait tout de même bien mieux que les 11 affichés en mai 2015. Viennent ensuite les Goupil G3 (26), Citroën Berlingo (15), Blu Car Golia (11), Peugeot iOn et Nissan Leaf (4), Mega M10 et Carré Galopin Loustic (3). Ex aequo, les Goupil G5, Ligier Pro Be Sun, Helem Colibus, Fiat Ducato, et le Comarth T Truck qui figure pour la première fois dans le classement, n’ont eu qu’une seule unité reçue en préfecture en mai 2016.


Liens supplémentaires pour nos membres



Mots clés : Immatriculation | utilitaire électrique | véhicule électrique | vente | mai 2016 | Peugeot Partner | Nissan e-NV200 | Renault Kangoo
Catégories : Voiture électrique |

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Le volant d’inertie, un avenir pour la mobilité électrique et les énergies renouvelables ?
Volant d’inertie, roue d’inertie, moteur à inertie, machine à inertie, accumulateur cinétique à inertie, SREC, Kers, flywheel : autant de noms pour qualifier un...
Les premiers drones taxis EHang 184 devraient prendre leur envol à Dubaï cet été
Alors que les autorités en charge de l’espace aérien rechignent un peu partout dans le monde à délivrer des autorisations d’exploitation de drones pour divers services,...
Pollution à Strasbourg : Crit’Air et challenge de navettes autonomes électriques
L’Alsace, et en particulier l’Eurométropole de Strasbourg (67), souffre de problèmes récurrents de pollution, notamment aux particules fines. La collectivité vient...
Suppression des feux tricolores : Bon pour la mobilité électrique
Avec la récente annonce du conseil de Paris d’expérimenter l’abandon de feux tricolores en plusieurs endroits d’un quartier, les médias ont retrouvé d’autres villes, en...
Assemblée nationale : Impact des véhicules électriques sur les réseaux de transport
Vendredi dernier, 10 février 2017, nous avons rapporté sur notre site les propos qui ont été tenus, lors d’une table ronde, concernant le développement des 3 réseaux en...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact