Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 19/01/2017 à 06:00 par Philippe Schwoerer - Lu 1718 fois - 2 commentaires


Immatriculations des utilitaires légers électriques : +13% en 2016


S’il y a bien un décor où les véhicules électriques peuvent se multiplier, c’est bien celui des entreprises et des collectivités publiques. D’ailleurs, dans les pays où ils commencent à peine à percer, c’est justement pour des besoins professionnels qu’on les voit apparaître. Une progression de 13% à l’année, alors qu’elle est de plus du double pour les voitures particulières, semble plutôt faible. Sans surprise, c’est à nouveau le Renault Kangoo Z.E. qui se trouve sur la première marche du podium. Mais à l’arrière, la concurrence s’organise !

5.552 VULE

En 2015, le marché des véhicules utilitaires électriques était, de peu, resté en-deçà des 5.000 exemplaires enregistrés en préfecture. En passant de 4.916 à 5.552 unités, non seulement on assiste à une nouvelle progression de presque 13% (contre moins de 10% entre 2014 et 2015), mais en plus la barre symbolique des 5.000 a enfin été dépassée. L’annonce d’un nouveau Kangoo Z.E., avec une autonomie améliorée, a freiné ses ventes en décembre, entraînant celle plus globale des VULE. Quoi qu’il en soit, on pouvait s’attendre à mieux, d’autant plus qu’avec des contrats de renouvellement de flottes potentiellement importants, comme, par exemple, pour la Poste, les chiffres peuvent vite s’emballer. Par ailleurs, nombre de voitures particulières électriques se déclinent en utilitaires. Ainsi les Renault Zoé, Nissan Leaf, Kia Soul EV, les jumelles Peugeot iOn et Citroën C-Zéro, et la Volkswagen e-up!. Mais il faut bien garder à l’esprit qu’il est souvent plus utile à une entreprise de disposer d’une VPE bien plus polyvalente que d’un utilitaire léger à 2 places. En conséquence, ces 5.552 VULE enregistrés en France en 2016 ne révèlent pas le nombre réel d’exemplaires branchés acquis par les entreprises, collectivités et organismes divers. Ce sont plusieurs milliers de voitures particulières électriques qui ont été mises en service, ne serait-ce que dans les PME et établissements publics. Il ne serait pas étonnant du tout, en les cumulant avec les utilitaires type ‘EL’, qu’on frise les 10.000 unités. Et bien entendu, à ce jeu, c’est la Renault Zoé qui est la plus concernée.

Kangoo Z.E.

Avec 2.389 immatriculations en 2016 contre 2.836 en 2015, le Renault Kangoo électrique accuse un retrait de plus de 15% sur son marché. Même sans l’annonce au dernier trimestre d’un nouveau modèle avec une meilleure autonomie, l’engin aurait enregistré moins de ventes que l’année précédente. L’écart n’aurait pas été aussi flagrant, c’est sûr, mais on aurait tout de même constaté une baisse. Comment faut-il interpréter la situation ? Avec prudence, bien sûr ! Le Kangoo électrique est régulièrement au centre de contrats d’achats, étalés ou non dans le temps, qui portent sur plusieurs dizaines, centaines, voire milliers d’exemplaires. Un rien suffit à faire progresser ou chuter son évolution d’une année à l’autre. En revanche, il est clair que la concurrence directe s’organise et n’a jamais été aussi forte. Le Peugeot Partner multiplie par plus de 3 son chiffre de 2015 en passant de 140 à 440 nouveaux exemplaires lancés sur les routes à l’année et en décrochant la 3e marche du podium des immatriculations annuelles. Suit tout juste derrière le Nissan e-NV200 qui progresse de 343 à 425. A la septième place, le Citroën Berlingo fait +124% en grimpant de 121 à 271 unités. Même la Zoé VU se paye le luxe d’une hausse de presque 55%, en passant de 262 à 405 spécimens. Mais ces 4 modèles, en cumulant leur performance 2016, ne parviennent pas à dépasser le Kangoo Z.E.

Toujours pas de recharge rapide

Premier à apparaître dans la nouvelle vague des utilitaires électriques de son genre, le Kangoo ne dispose toujours pas de la recharge rapide, comme nous l’avions annoncé dans un scoop en décembre dernier. Les Peugeot Partner, Citroën Berlingo et Nissan e-NV200 la propose, selon le standard CHAdeMO, parfois en option. Pour certains professionnels qui ont des besoins ponctuels de déplacements plus lointains, elle peut se montrer indispensable et être un argument incontournable au moment de faire le choix entre plusieurs modèles de marques différentes. Chez Renault, on est resté, à cause d’un choix technologique qui a imposé des limites techniques, sur une simple progression de l’autonomie. Chez beaucoup d’artisans et d’entrepreneurs, ça passera sans problème. Selon le cycle NEDC, la progression part de 170 pour atteindre désormais 270 kilomètres. En autonomie réelle, sauf en cette présente période hivernale, on peut prétendre à 200-220 km. Ca fait déjà une belle tournée ! Imaginez avec en plus la possibilité de retrouver en 30-35 minutes 80% de ce rayon d’action… Une porte grande ouverte pour Nissan et PSA qui n’ont plus qu’à aligner sur l’autonomie leurs productions branchées !



Les VPE devenues VULE

Parmi les voitures particulières électriques qui sont déclinées en utilitaires, la Renault Zoé, est bien entendu en tête. A sa suite : Nissan Leaf (30 exemplaires immatriculés en 2016, contre 8 en 2015, 11e place dans le tableau des nouvelles mises en circulation annuelles), Peugeot iOn (27 contre 35, 12e place), Volkswagen e-up! (24 contre 4, 14e place), Citroën C-Zero (6 remises de cartes grises en 2015 comme en 2016, 18e place), Kia Soul EV (3 contre 1).

Petits camions

Les utilitaires légers électriques, ce sont aussi ces châssis aux allures de petits camions ou de VSP qui peuvent recevoir des aménagements très divers : plateau à ridelles, caisson isotherme, système d’arrosage pour les espaces verts, benne, etc. Le premier du genre, qui se classe en 2016 sur la deuxième marche du podium des immatriculations annuelles des utilitaires électriques, c’est le Ligier Pro Pulse 4 à la ligne plus actuelle que nombre de ses concurrents : 755 enregistrements en préfecture pour 2016, contre 216 en 2015, soit une progression de 250%. Derrière : Goupil G3 (392 contre 445), Blu Car Golia (173 contre 236), Goupil G5 (104 contre 60), Mega M10 (36 contre 43), Ligier Pro Be Sun (26 contre 33), et Goupil G4 (10 remises de cartes grises en 2016, inconnu en 2015) sont les modèles à avoir été vendus plus de 10 fois en 2016.


Liens supplémentaires pour nos membresImmatriculations VULE année 2016




Mots clés : Immatriculation | utilitaire électrique | véhicule électrique | vente | 2016 | Peugeot Partner | Nissan e-NV200 | Renault Kangoo
Catégories : Voiture électrique | Marché & statistiques |

Commentaires

Posté le 04-02-2017 à 22:57:31 par FALOUR

Bonjour, mon activities ses effectuez des livraisons de prelevement sangupour des cente hospitaliers laboratoire et cente de transfusion, en na etre ( se qui et cool,et des urgency vitals se qui et plus spid aloes je recherche vehicule hibride Ou electric que pouvait me conseiller Dans l’attente de vous lire cordialement Yannick

Posté le 05-02-2017 à 10:05:11 par Philippe Schwoerer

Bonjour Falour,

Quels sont vos besoins en autonomie avec quelle proportion de conduite speed ?

Est-ce qu’il vous fait absolument un utilitaire ou une voiture particulière pourrait-elle faire l’affaire ?

Pourrez-vous recharger chez vous la nuit et/ou à d’autres moments de la journée ?

Dans votre secteur et sur votre parcours, y a-t-il des bornes de recharge rapide ?



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème The Green Expedition : Sojasun, partenaire du périple en véhicules électriques pour l’Argentine
En avril 2018, le raid pour l’Argentine en véhicules électriques organisé par Atypik Travel Organisation sera autant l’occasion pour les participants de vivre une belle...
Citroën lance son E-Berlingo multispace
Citroën a révélé hier son nouveau E-Berlingo Multispace dans une vidéo en direct sur Facebook. Le ludospace, aux caractéristiques semblables au Peugeot Partner Tepee...
Pink Mobility : Des scooters électriques pour démocratiser la mobilité branchée
Nouvel acteur français du scooter électrique à destination des professionnels et des particuliers, Pink Mobility s’appuie sur le parcours déjà long en mobilité branchée...
Sodetrel - Indigo : Renouvellement de partenariat pour 600 points de charge installés en 2019
C’est en janvier 2014 que Sodetrel, filiale d’EDF dédiée à la mobilité électrique, et Indigo, leader mondial du stationnement, ont signé le contrat initial de...
Quand la presse généraliste parle aujourd’hui de voitures électriques
Il n’y a pas encore si longtemps, juste quelques années en arrière, la presse généraliste ou spécialisée en automobiles se montrait le plus souvent très critique...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact