Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 07/06/2017 à 18:38 par Philippe Schwoerer - Lu 3340 fois - 7 commentaires


Immatriculations des voitures électriques : hausse timide en mai 2017


Mai est rarement un mois exceptionnel pour les ventes de voitures particulières. Pour les modèles électriques, il est même la plupart du temps moins bon qu’avril. En 2017, c’est l’inverse. Pour autant, si l’on compare à mai 2016, la progression n’est que de 5,5%. La Hyundai Ioniq frappe désormais à la porte du Top 5. A noter aussi l’enregistrement de 3 Toyota Mirai et des 2 premières Bee-Bee.

2.007 VPE

Un total d’un peu plus de 2.000 voitures particulières électriques enregistrées en un mois en France, c’est déjà un beau volume. Toutefois, on s’attendait à mieux ! En avril, le marché était en retrait de 31% environ, et l’on s’attendait donc, pour mai, à un mois exceptionnel de rattrapage. Entre les problèmes d’enregistrements des nouvelles immatriculations rencontrés en avril à la préfecture et chez les professionnels habilités à effectuer les démarches depuis un terminal installé chez eux, et les ratées des livraisons des Zoé soumises à 2 rappels coup sur coup, la situation est pour le moins un peu floue. Après cette pièce à changer au niveau du sélecteur de marche pour le bon blocage du véhicule lorsqu’il est en mode P, c’est un autocollant manquant, celui qui indique la pression des pneus, qui a posé problème. En théorie, ces incidents ne devaient pas ou peu influencer les enregistrements en préfecture effectués par les concessions dès l’arrivée des voitures. Sauf si la cadence de production a été fortement ralentie à l’usine de Flins-sur-Seine, ou que de nombreuses Zoé y sont restées en attendant les bonnes pièces, ce qui, a priori, n’a pas été le cas. Il faudrait donc chercher une autre cause à la timidité actuelle du marché. Les Tesla Model 3 et l’Opel Ampera-e qui s’annoncent seraient-elles en bonne partie responsable de cela ? Si l’on en juge par les nombreuses discussions autour d’elles sur la Toile, ce n’est pas à exclure ! Autre piste de réflexion, les hybrides rechargeables ont établi un record de ventes en mai dernier.



Top 5 stable

Globalement, le Top 5 des immatriculations mensuelles bouge assez peu, il est même figé depuis février avec la Renault Zoé en tête (1.230 enregistrements en préfecture le mois dernier, contre 945 en mai 2016), suivie des Nissan Leaf (237/409) et BMW i3 (169/99). Derrière, la Tesla Model S (63/37) a dégagé le Kia Soul EV qui sort du Top 5. La Peugeot iOn (55/65) ferme ce classement.

Au moins 10 exemplaires

La Hyundai Ioniq plaît et ses premiers utilisateurs l’encensent, même lorsqu’ils se montrent critiques à son égard. Du coup la coréenne est aux portes du Top 5, avec 45 nouvelles mises en circulation le mois dernier. A sa suite, selon un classement décroissant, et avec un minimum de 10 immatriculations enregistrées en mai 2017 par les services préfectoraux : Tesla Model X (41/nouveauté 2016), Kia Soul EV (39, contre 80 en mai 2016), Citroën E-Méhari (31/71), Volkswagen e-Golf (27/7), Citroën C-Zero (21/50), Volkswagen e-Up! (21/45), Nissan e-NV200 (14/4).

A noter

Les ludospaces taquinent un peu le marché français de la voiture particulière électrique, avec respectivement 2 et 1 exemplaires pour les Partner Tepee Electric et Citroën E-Berlingo multispace. La plus sympathique entrée dans le classement, qui symbolise parfaitement l’été qui arrive, c’est la Bee-Bee, à laquelle nous consacrerons un prochain article.


Liens supplémentaires pour nos membres



Mots clés : immatriculation | voiture électrique | véhicule électrique | vente | mai 2017 | Bee-Bee | Renault Zoé | Nissan Leaf | Hyundai Ioniq
Catégories : Voiture électrique | Marché & statistiques |

Commentaires

Posté le 07-06-2017 à 21:11:10 par electronlibre

La Zoé de Renault arrive aussi en tête en Allemagne où elle à dépassée la BMW i3:
http://www.moteurnature.com/28924-la-renault-zoe-gagnante-du-bonus-allemand

Posté le 08-06-2017 à 08:26:33 par Christophe

@electronlibre
Merci de le souligner !
J’ajouterai que en Allemagne aussi la majorité des bornes est en tri 32 A (soit 22 kW).
C’est la raison du succès de la Zoé en Allemagne.
A ce titre, il serait intéressant de développer des bornes où il est possible de choisir sa puissance de charge ou de dire à la borne quand l’on souhaite repartir et avec quel niveau de batterie, cela permettrait de maximiser la consommation d’énergie photovoltaïque.
Exemple, j’arrive sur une borne à 10 h avec 30 % avec une Zoé R240 et je pense repartir à 16 h, il me faut au moins 85 % pour rentrer, il me faut donc environ 12 kWh (15 en sortie de borne) soit 2,5 kW en continu soit 22 kW pendant 41’ soit toutes les possibilités intermédiaires. Et comme seule la Zoé sait le faire !

Posté le 08-06-2017 à 10:03:11 par ZoeT

c’est le constructeur allemands qui vont être contents du choix des bornes chez eux

Posté le 08-06-2017 à 10:21:56 par Christophe

@ZoeT
Mais un équipementier vient à leur rescousse : http://www.moteurnature.com/28921-continental-allcharge-le-meilleur-chargeur-pour-electrique

Posté le 08-06-2017 à 13:33:07 par redfast

@electronlibre
Merci de le souligner !
J’ajouterai que en Allemagne aussi la majorité des bornes est en tri 32 A (soit 22 kW).
C’est la raison du succès de la Zoé en Allemagne.
A ce titre, il serait intéressant de développer des bornes où il est possible de choisir sa puissance de charge ou de dire à la borne quand l’on souhaite repartir et avec quel niveau de batterie, cela permettrait de maximiser la consommation d’énergie photovoltaïque.
Exemple, j’arrive sur une borne à 10 h avec 30 % avec une Zoé R240 et je pense repartir à 16 h, il me faut au moins 85 % pour rentrer, il me faut donc environ 12 kWh (15 en sortie de borne) soit 2,5 kW en continu soit 22 kW pendant 41’ soit toutes les possibilités intermédiaires. Et comme seule la Zoé sait le faire !

Ah oui, au moins, la voiture vampirise la borne une grosse partie de la journée.

Posté le 08-06-2017 à 15:24:20 par Christophe

@redfast
Des voitures qui vampirisent des bornes une grosse partie de la journée, je suis sûr que je l’ai déjà subi plus que vous.
Il est vrai que cela n’arrive pas sur les réseaux payants.
Il est quand même beaucoup plus facile de mettre en adéquation la charge d’un VE avec la production solaire si la charge est à puissance modérée.
Et si la borne est intelligente elle peut libérer la puissance si un nouveau véhicule arrive et en a besoin !

Posté le 08-06-2017 à 13:33:07 par redfast

@electronlibre
Merci de le souligner !
J’ajouterai que en Allemagne aussi la majorité des bornes est en tri 32 A (soit 22 kW).
C’est la raison du succès de la Zoé en Allemagne.
A ce titre, il serait intéressant de développer des bornes où il est possible de choisir sa puissance de charge ou de dire à la borne quand l’on souhaite repartir et avec quel niveau de batterie, cela permettrait de maximiser la consommation d’énergie photovoltaïque.
Exemple, j’arrive sur une borne à 10 h avec 30 % avec une Zoé R240 et je pense repartir à 16 h, il me faut au moins 85 % pour rentrer, il me faut donc environ 12 kWh (15 en sortie de borne) soit 2,5 kW en continu soit 22 kW pendant 41’ soit toutes les possibilités intermédiaires. Et comme seule la Zoé sait le faire !

Ah oui, au moins, la voiture vampirise la borne une grosse partie de la journée.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème D’Aix-en-Provence à La Roche-sur-Yon en quatre jours avec TVE
Pour la troisième édition du France Electrique tour, l’AVEM a réalisé une partie du trajet des véhicules en parcourant les kilomètres des deux premières journées....
Les Journées AVEM, l’événement de rentrée qui fera référence
Monsieur Faure, la veille des Journées AVEM, pourriez-vous nous dire quelques mots sur les deux journées qui approchent ? Nous avons organisé cet événement dans le...
Vendre ou acheter une voiture électrique d’occasion avec Macaleo.com
A l’heure où le gouvernement français s’apprête à proposer des primes à la conversion pour l’achat d’une voiture électrique d’occasion, le site macaleo.com pourrait être...
Pensée pour nos adhérents et sympathisants touchés par l’ouragan Irma
Combien de nos adhérents et sympathisants ont-ils été directement touchés par l’ouragan Irma ? Aujourd’hui, nous ne le savons pas. En revanche, nous nous inquiétons...
1er petit-déjeuner entre collectivités territoriales : une réussite
Hier, le premier petit-déjeuner « mobilité électrique » organisé par la Mairie de Cagnes-sur-Mer, Enedis et l’AVEM a permis aux acteurs du terrain et élus locaux...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact