Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 11/07/2017 à 06:00 par Philippe Schwoerer - Lu 3032 fois - 8 commentaires


Immatriculations des voitures électriques : Juin et 1S 2017


Première chose qui saute aux yeux lorsque l’on observe le graphe comparatif des immatriculations des voitures électriques pour les particuliers aux premiers semestres depuis 2014 jusqu’en 2017, c’est l’érosion de la courbe. Pourtant, les constructeurs proposent actuellement une offre qui n’a jamais été aussi diversifiée et salivante. Les déclarations de Nicolas Hulot, notre actuel ministre de la Transition écologique, concernant une prime pour que les ménages les plus modestes puissent s’équiper d’un modèle plus vertueux pour l’environnement et la santé publique vont très probablement créer un phénomène d’attente qui risque de ralentir encore, temporairement, le volume des ventes. Si on se focalise sur juin, on remarque une progression que l’on n’avait plus observée depuis février dernier. Faits marquants : des chiffres excellents pour la Renault Zoé, et l’arrivée de la nouvelle génération de Smart Fortwo ED.

2.895 VPE

Avec 2.895 unités nouvellement enregistrées en préfecture le mois dernier, contre 2.441 en juin 2016, la hausse des immatriculations des voitures électriques pour les particuliers en France a été de 18,6%, à comparer avec celle de 1,6%, bien plus modeste, des VP, toutes énergies d’alimentation confondues. Ce n’est bien entendu pas un hasard ! On s’attendait à un record des ventes de la Renault Zoé. En juin, les chiffres ont parlé : la citadine du Losange pèse pour 65% dans le volume de VPE nouvellement lancées sur les routes. Si ses ventes n’avaient pas été plus élevées que les mois précédents, nous aurions été les témoins d’une régression. Tout cela pour rappeler qu’en matière de voitures branchées, dans l’Hexagone, c’est la Renault Zoé qui imprime sa tendance au marché. Et ce, quasiment depuis qu’elle est commercialisée. Au premier semestre 2017, elle a été enregistrée 9.242 fois par l’administration française, en progression de 41,6% par rapport à la même période de 2016. Elle s’envole donc vers le palier des 20.000 ventes chez nous.



Top 3

Sur la deuxième marche du Top 5 des immatriculations des voitures électriques pour les particuliers, la Nissan Leaf peine à convaincre les automobilistes français : -45% sur le premier semestre et -51% en juin, soit 1.361 et 193 unités enregistrées en préfectures sur ces périodes. Ses qualités routières sont pourtant bien réelles et la volonté du constructeur de mettre en place un réseau de recharge rapide, via des partenaires comme Auchan et Ikea, n’est plus à démontrer. C’est souvent sa ligne qui est mise en avant pour justifier de la délaisser. Désormais, s’ajoute la perspective d’une autonomie plus généreuse emportée par Renault, Tesla, Opel et BMW. La nouvelle génération de Leaf saura-t-elle se faire plus séduisante sur le marché français ? La BMW i3 s’est imposée à sa suite, aussi bien en juin que pour le premier semestre avec 183 et 892 exemplaires sur ces périodes. Avec la Renault Zoé, c’est la seule à être disponible depuis plusieurs années à enregistrer une belle progression au semestre (30%) avec des ventes mensuelles à 3 chiffres. C’est encore mieux en juin 2017 : +85% par rapport au même mois de 2016.

La Smart Fortwo s’offre le Top 5

Daimler avait annoncé l’arrivée des nouvelles Smart Fortwo (dont la version découvrable) et Forfour électriques pour ce mois de juillet. La première a déjà été enregistrée 125 fois en préfectures en juin, sans doute pour équiper les concessions d’un exemplaire de démonstration. Attendons 2 ou 3 mois pour observer comment évolue la courbe des nouvelles immatriculations mensuelles. En juin, c’est le Kia Soul EV qui ferme le Top 5, en baisse de 12% au premier semestre, mais en hausse de 17,7% sur juin. En chiffres pour lui : 113 et 433 unités enregistrées, respectivement pour juin et les 6 premiers mois de l’année.



Erosion temporaire du marché de l’électrique

Si l’on raisonne au semestre, entre 2015 et 2014, le nombre d’immatriculations de voitures électriques pour les particuliers a progressé en France de plus de 92%, puis de presque 55% entre 2015 et 2016, mais seulement d’à peine 10% entre 2016 et 2017. A comparer avec la hausse de 3% des VP, toutes énergies d’alimentation confondues. Les automobilistes se désintéresseraient-ils de la question de la mobilité électrique ? Pas forcément ! Les effets de l’arrivée de la Renault Zoé à 400 km d’autonomie NEDC commencent seulement à se faire sentir. D’autres modèles sont annoncés et attendus avec impatience, dont les Tesla Model 3 et Opel Ampera-e. Tout cela freine le marché qui est aussi influencé par les promesses gouvernementales et la mise en place des nouveaux dispositifs d’incitation à l’achat de véhicules plus vertueux. Cet attentisme envoie par ailleurs un message plutôt négatif aux automobilistes qui, pour beaucoup, y voient comme une sorte de palier au-delà duquel le marché ne va pas beaucoup progresser. Celui des hybrides rechargeables, avec plus de 30% de hausse, semble plus animé !

+ de 100

Derrière le Top 5, ce sont 7 autres voitures électriques qui ont été enregistrées à plus de 100 exemplaires par l’administration française au premier semestre 2017. Par ordre décroissant : Peugeot iOn (47 unités nouvellement lancées sur les routes de l’Hexagone en juin, et 518 pour les 6 premiers mois de l’année 2017, avec une évolution au semestre de -20,4% par rapport à 2016), Tesla Model S (109/416/stationnaire), Tesla Model X (64/228/nouveauté 2017), Hyundai Ioniq (39/184/nouveauté 2017), Citroën C-Zero (18/182/-51%), Citroën E-Méhari (50/162/-49,2%), et, enfin, Volkswagen e-Up! (24/106/stationnaire).


Liens supplémentaires pour nos membresImmatriculations VPE - Juin 2017




Mots clés : immatriculation | voiture électrique | véhicule électrique | vente | juin 2017 | Renault Zoé | Smart électrique | semestre
Catégories : Voiture électrique | Marché & statistiques |

Commentaires

Posté le 11-07-2017 à 08:26:46 par ZoeT

Analyse toujours très intéressante.

Posté le 11-07-2017 à 13:19:31 par SimonWeb

Ne serait-ce pas plutôt le début de la fin pour vos voitures électriques ? On ne les voit toujours pas sur les routes et les bornes pour les charger sont toujours désertes.

Posté le 11-07-2017 à 13:56:07 par Psyl

Vous oubliez un phénomène dans votre analyse : Les élections.

Durant les élections, tout commerçant vous le dira : Les affaires sont mauvaises.

C’est un phénomène de société, on achète moins en période électorale et cela vaut aussi pour les concessions automobiles.

Posté le 11-07-2017 à 14:18:41 par Philippe Schwoerer

@Psyl
Vous avez raison de signaler l’impact des élections sur les ventes de voitures. Difficile à quantifier, mais bien réel.

Posté le 12-07-2017 à 08:05:32 par ZoeT

Suis sceptique sur un impact important des élections sur les ventes de VE.

Posté le 13-07-2017 à 17:54:35 par Philippe Schwoerer

Pour rappel, nous classons les BMW i3 à prolongateur d’autonomie parmi les voitures électriques, ce qu’ils sont véritablement par leur chaîne de propulsion.

Il en résulte que la BMW i3 se classe dans le Top 3, devançant, ainsi, les Smart Fortwo ED et Kia Soul EV.

Posté le 13-07-2017 à 21:29:12 par Christophe

Analyse très pertinente du marché dans cet article ... Moi même suis en attente des nouveautés 2018 avec les Teslas Model e et Opel Ampera-E pour ne pas me précipiter aujourd’hui sur une e-golf qui dàns 1an ne sera déjà plus dàns le coup avec ses 200 km sur d’autonomie réel.
Gageons que 2018 et 2019 seront le vrai début de l’air De la Mobilité Électrique ... Et que Renault reverra sa politique de location de batteries (principe séduisant au départ sans connaissances de la fiabilité de celles-ci, mais aujourd’hui désuet au regard des performances enregistrées sur les premiers modèles commercialisés)

Posté le 15-07-2017 à 20:06:46 par SiMeo

Ca fait un flop le VE, c’est tout



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du 28/09/2017 au 29/09/2017 - Cagnes-sur-Mer

Les 28 et 29 septembre 2017 auront lieu les Journées AVEM de l'électro-mobilité. Ces journées se dérouleront en deux temps : 1ère demi-journée sous forme de workshops,...
A lire également / sur le même thème Un petit-déjeuner mobilité électrique pour les collectivités le 05 septembre
Quelques jours avant les Journées AVEM de l’électro-mobilité qui réuniront de nombreux acteurs de la mobilité électrique, l’AVEM, la Mairie de Cagnes-sur-Mer et Enedis...
Immatriculations des hybrides rechargeables : +87,5% en juillet 2017
Le marché des voitures particulières hybrides rechargeables poursuit une évolution très encourageante pour son genre, que la traditionnelle trêve saisonnière des achats...
La Tesla Model 3 s’ouvrira avec un smartphone ou une carte
Tesla vient de dévoiler de nouvelles images de son Model 3 et de ses possibilités de déverrouillage, place au smartphone et à la carte NFC, exit la clé FOB ! Selon un...
Vélos, scooters et voitures électriques à vendre ou louer à Saint-Malo
Au 3 rue Nicolas-Bouvier, à Saint-Malo (35), Mobilect propose depuis avril dernier, à la location ou à la vente, des vélos à assistance du groupe Easybike, des scooters...
Immatriculations des voitures électriques : + 45% en juillet
Selon le principe de saisonnalité des ventes des voitures particulières, juillet apparaît souvent comme maussade, préparant un mois d’août encore moins bon. Si on reste...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact