Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 03/01/2019 à 15:29 par Philippe Schwoerer - Lu 4022 fois - 4 commentaires


Kia et Hyundai présentent leur idée de la recharge sans prise de tête


Dans une vidéo d’un peu plus d’une minute, les 2 constructeurs coréens révèlent leur vision commune de la recharge des voitures électriques totalement sans contrainte pour leurs utilisateurs. Le concept mêle recharge par induction, conduite autonome et communication entre 4 acteurs : le dispositif de recharge, le parking, la voiture et le conducteur. Kia et Hyundai envisagent de commercialiser cette technologie lors du lancement d’un véhicule autonome de niveau 4 vers 2025. Avec ce communiqué de presse commun, daté du 3 janvier 2019, on comprend mieux le partage de composants de la chaîne de propulsion entre le e-Niro et le Kona 100% électrique.



Scénario en 4 actes

Acte I : L’utilisateur prend sa voiture électrique pour se rendre, par exemple, à son travail. L’application smartphone, qui communique avec le véhicule, prévient le conducteur quand la batterie de traction est à recharger. Pour effectuer l’opération, il suffira à l’humain de le signifier via un bouton tactile disponible sur l’appareil nomade de téléphonie.

Acte II : Un dialogue entre le véhicule, le parking et les dispositifs de recharge par induction qui l’équipent permet de diriger l’engin vers une place disponible. La voiture se place sur la platine de recharge au sol de telle sorte à permettre la transmission du flux électromagnétique.

Acte III : Une fois la recharge terminée, et sans faire se déplacer l’utilisateur de la voiture, cette dernière reçoit l’ordre du parking de quitter la place pour une autre non équipée de chargeur. Un message est tout de même envoyé afin de prévenir que la batterie a retrouvé sa pleine capacité. Cette opération permet à un autre véhicule de pouvoir s’y positionner pour à son tour faire le plein en énergie.

Acte IV : L’utilisateur du véhicule a besoin de se déplacer. En se servant de l’application dédiée, il ordonne à sa voiture de venir le rejoindre.



Autopartagée

En observant la vidéo, on remarque que l’utilisateur clique sur un bouton nommé « Calling a car » pour qu’une voiture vienne le prendre. C’est le signe que le système a été pensé pour une exploitation dans le cadre d’un service d’autopartage. Globalement, il s’agit de rendre plus fluide et autonome la gestion du stationnement et de la recharge d’une voiture électrique. Les déplacements de cette dernière sont gérés par le système de stationnement automatisé avec service de voiturier (AVPS = Automated Valet Parking System). C’est lui qui va libérer le conducteur de la contrainte de la recherche d’une place de stationnement équipée pour la recharge, les occupants de l’engin pouvant être tous déposés au plus près de leur destination. Avec la multiplication des véhicules électriques, le dispositif est loin d’être un gadget et rend quasi transparentes les files d’attente devant les infrastructures de recharge.




Villes intelligentes

En préparation de la commercialisation de cette fonctionnalité, - en 2025 selon le programme envisagé par les 2 constructeurs -, Kia et Hyundai espèrent diffuser de premiers véhicules autonomes dans plusieurs villes intelligentes à partir de 2021, avec l’objectif d’une gestion 100% autonome de voitures électriques à horizon 2030.



Pour plus d'information

Kia Motors France

Immeuble H2O
2, Rue des Martinets CS20025
92500 Rueil-Malmaison Cedex

Site : http://www.kia.com/fr/

Kia Motors France est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de Kia Motors France


Mots clés : Kia | Hyundai | électrique | autonome | véhicule | induction | recharge | voiture
Catégories : Voiture électrique | Borne de recharge | Voiture électrique en libre-service et auto-partage |

Commentaires

Posté le 07-01-2019 à 15:23:28 par Lucas

Pourquoi les constructeurs et les fabricants de bornes ne passent-ils pas dès maintenant à la charge par induction : ça éviterait d’avoir à tout recommencer dans quelques années.

Posté le 08-01-2019 à 11:16:33 par astrocg

Comme çà on vend 2 fois

Posté le 11-01-2019 à 15:34:08 par mullaure

Et pendant ce temps, Peugeot continue de vendre du diesel qui pue...

Posté le 11-01-2019 à 16:10:51 par Vérité

@mullaure
Les deux marques cités dans le titre de cet article n’en vendent pas ?
Les véhicules que je vois le plus de ces deux marques sont des 4×4 plébiscités par leurs acheteurs pour leur prix bas, diesel évidemment et évidemment avant septembre 2018 pas avec les systèmes antipollution les plus performants.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Une usine de batteries Mercedes en Pologne
Avec cette nouvelle unité qui devrait être construite à Jawor, à environ 420 kilomètres à l’Ouest de la capitale polonaise Varsovie, mais à seulement une centaine de km...
Davantage d’autonomie avec des onduleurs Eaton plus légers ?
Eaton s’apprête à expérimenter avec un constructeur, en situation, réelle, sa future gamme d’onduleurs à haute performance pour véhicules électrifiés, de l’hybride léger...
Des taxis londoniens électriques pour les correspondances British Airways
Pour son centenaire, la compagnie aérienne a choisi d’ajouter ces véhicules emblématiques à sa flotte de luxe destinée à conduire ses passagers prémium directement, d’un...
Moto électrique : Fabrication française pour la LMX 161-H
« Conçue et fabriquée en France par les pilotes pour les pilotes » : Ainsi notre nouvel adhérent LMX bikes, installé à Frontonas, en Isère, présente-t-il sa moto...
Volvo CE passe à l’électrique sur ses petits véhicules de construction
Les plus petits modèles de pelles compactes et de chargeuses sur pneus produits par Volvo Construction Equipment ne seront bientôt plus commercialisés qu’en version...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact