Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 15/11/2016 à 06:00 par Philippe Schwoerer - Lu 3883 fois - 1 commentaire


L’ACOze sensibilise les électromobiliens à l’achat d’un RescueCode


Très impliquée sur tous les fronts qui permettent de faire évoluer la mobilité électrique dans le bon sens, l’Association de COnducteurs d’automobiles Zéro Emission a récemment procédé à une commande groupée d’un QR Code réalisé pour faire gagner du temps aux secours lorsqu’ils doivent intervenir en désincarcération sur une voiture à la technologie nouvelle et/ou un peu particulière.

Des spécialistes devant de nouvelles technologies

En cas d’accident ou d’incendie, on le sait bien, quelques secondes de gagnées pour agir permettent régulièrement de sauver davantage de vies. Le développement de nouvelles technologies, et notamment en matière de chaînes de propulsion, amène les secours à intervenir sur des véhicules qu’ils ne connaissent pas toujours très bien, faute d’en avoir déjà croisés en formation ou en situation d’urgence. Les voitures hybrides, et plus encore les modèles rechargeables, totalement électriques ou non, en font partie. Combien de Volvo XC90, BMW i8, Toyota Prius PHEV, Citroën E-Méhari, Mercedes Classe B, par exemple, roulent aujourd’hui en France ? Pour certains d’entre eux, même pas quelques centaines d’exemplaires ! Or, la présence de batteries de traction sur ces véhicules impose des précautions et actions supplémentaires avant de désincarcérer leurs occupants lorsqu’ils ne peuvent sortir par eux-mêmes, soit parce qu’ils sont inanimés, soit parce que les portes de l’engin sont bloquées.

Les nouveaux modèles pointés du doigt

Soutenu par le ministère de l’Intérieur et la fédération nationale des Sapeurs-pompiers de France, l’équipe de RescueCode cite une étude de l’Adac, fédération allemande de clubs automobiles : « Plus les voitures sont récentes, plus la durée de sauvetage des passagers est élevée ». Les voitures électrifiées ne sont donc pas les seules à poser quelques problèmes supplémentaires ; ce sont toutes les voitures récentes qui sont ciblées. Les difficultés rencontrées lors des sauvetages sont liées à l’accès au(x) blessé(s) pour 27% des interventions de secours, à la localisation et à la déconnexion de la batterie (23%), à la désincarcération des occupants (20%), à l’identification du véhicule (14%), à sa sécurisation (10%), et à la recherche des airbags (6%). Selon RescueCode, alors que la durée de sauvetage est inférieure à 50 minutes dans 40% des interventions sur les voitures accidentées produites de 1990 à 1992, le pourcentage baisse à 20% avec celles sorties de 2005 à 2007.



Retrouver rapidement la bonne fiche d’intervention

Le site de RescueCode chiffre à 1.500 le nombre des fiches de désincarcération dont disposent tous les pompiers via l’application qui leur a été offerte. Ce jeu numérique leur est indispensable pour intervenir dans les meilleures conditions de temps et de sécurité, en évitant les mauvaises manipulations, les risques d’électrocution et de brûlures, ou encore la casse matériel. Encore faut-il, qu’en situation d’urgence, la bonne fiche soit retrouvée très rapidement. C’est là que le RescueCode trouve toute sa justification. Imaginé par un capitaine du service départemental d’incendie et de secours de Loire-Atlantique, le système se présente sous la forme d’une application mobile développée par la société Désin’car, qui permet aux sauveteurs d’obtenir en quelques secondes sur leurs tablettes les informations de désincarcération propres aux véhicules qu’ils ont devant eux. Pas de problème de couverture réseau : toutes les fiches sont stockées sur une base de données interne. Pour que le dispositif fonctionne, il suffit simplement de coller sur sa voiture un jeu de 2 QR Code vendu à moins de 10 euros. C’est cet élément que les pompiers pourront scanner pour avoir un accès immédiat aux instructions à suivre pour libérer les occupants d’une voiture accidentée.

Commande groupée via l’ACOze…

Grâce à une commande groupée, l’ACOze a pu obtenir un tarif préférentiel, qui reste en vigueur après une première commande de plus d’une trentaine de kits. Quand on sait que cette association n’a pas pour habitude de perdre son temps en de vaines actions, mais bien au contraire de s’impliquer dans ce que ses dirigeants estiment être nécessaire, on ne peut que s’arrêter sur le principe du RescueCode. Le site dédié dispose d’une page qui épingle les initiatives particulières concernant son dispositif. Ainsi, en Moselle, la Poste et le conseil général auraient adopté le système sur leurs parcs automobiles. La mairie de Maizières-lès-Metz compterait, si ce n’est déjà fait, offrir le RescueCode à tous les habitants de la ville. Enfin, Renault propose ce kit dans ses concessions.

…ou individuelle en passant par Internet

Commander le RescueCode via le Net se fait en quelques clics et un formulaire à remplir : choix de la marque, puis du modèle, saisies des informations concernant l’adresse de livraison et la facturation. Il est clair que le jeu de QR Code que chaque client va recevoir est adapté à son modèle de voiture. Pas question de coller celui prévu pour une Citroën C-Zéro sur une Kia Optima, par exemple. Les 2 stickers sont à apposer à l’intérieur de la voiture, le premier sur la face interne du pare-brise, le second sur celle de la lunette arrière.



Pour plus d'information

ACOze
Christophe HOENEN
2bis rue du Général De Gaulle
67230 KERTZFELD

Mail : zeroemission@acoze.fr
Site : http://www.acoze.fr

ACOze est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de ACOze


Mots clés : ACOze | RescueCode | véhicule électrique | voiture électrique | pompier | secours | désincarcération | intervention | tablette
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 30-12-2016 à 11:12:50 par Daniel

En ce qui me concerne, c’est fait pour ma Yaris hybride. En espérant que cela ne servira jamais.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du 28/09/2017 au 29/09/2017 - Cagnes-sur-Mer

Les 28 et 29 septembre 2017 auront lieu les Journées AVEM de l'électro-mobilité. Ces journées se dérouleront en deux temps : 1ère demi-journée sous forme de workshops,...
A lire également / sur le même thème Inscriptions ouvertes pour le Pyrénées Révéo Electric Tour
Souvenez-vous du Catalan electric Tour organisé l’année dernière par Robert Morandeira, alias Bob66, président de L’Ame66, et son équipe très dynamique. Toujours avec...
Première : Rencontre des associations en faveur des véhicules électriques
L’édition 2017 du Salon du véhicule électrique qui se tenait à Val d’Isère, il y a une dizaine de jours, a été le cadre d’une première en France, et sans doute en Europe...
Continental et Michelin s’intéressent aux véhicules électriques
Il est probable que la très grande majorité des fabricants de pneumatiques proposant dans leurs catalogues des modèles pour voitures particulières s’intéressent d’une...
Quand le maillage en bornes de recharge bloque les ventes des voitures électriques
A l’Avem, nous attendons chaque mois les chiffres des ventes et nouvelles immatriculations de véhicules électriques afin de constater leur progression. Après 3 années...
Valeo mise sur la voiture électrique 48 V à quelques milliers d’euros
Interrogé par Sébastien Couasnon au cours de son émission Tech & Co du lundi 17 juillet dernier sur BFM Business, Guillaume Devauchelle, directeur de l’innovation de...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact