Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 05/01/2021 à 17:22 par Philippe Schwoerer - Lu 2134 fois - 6 commentaires


L’autonomie des véhicules électriques franchit 2 caps aux Etats-Unis


Le département américain de l’énergie a identifié deux paliers qui ont été dépassés outre-Atlantique concernant les véhicules électriques à batterie : autonomie moyenne, et rayon d’action maximal.

Plus de 400 km d’autonomie moyenne

D’après l’organisme, qui observe des améliorations progressives et significatives en matière de technologies de batterie et d’efficience des groupes motopropulseurs depuis 2011, l’autonomie moyenne des véhicules électriques proposés sur le marché américain en 2020 a dépassé les 250 miles, soit plus de 400 kilomètres, selon le standard EPA en vigueur. Autre record, celui du rayon d’action maximal pour un modèle branché commercialisé : plus de 400 miles, soit environ 645 km. Les chiffres ont, à la louche, été multipliés par 4 en 10 ans.

Qu’est-ce que ça donne en valeurs WLTP ?

Nous aimerions bien pouvoir convertir au standard WLTP en vigueur en Europe les données EPA exploitées aux Etats-Unis. Ce n’est tout simplement pas possible, comme l’a montré en avril dernier InsideEVs ! Le média s’est amusé à comparer les autonomies des voitures électriques selon les 2 règles de calcul. Il n’existe pas de multiplicateur fixe pour effectuer une conversion de l’une à l’autre. Les autonomies WLTP sont certaines fois supérieures aux rayons d’action EPA (Ainsi pour la Porsche Taycan : 288 km WLTP mais 203 km EPA), et c’est l’inverse le reste du temps (Exemple Tesla Model X Long Range Plus : 315 km WLTP mais 351 km EPA).


Mots clés : électrique | véhicule | autonomie | Etats-Unis | 2020
Catégories : Voiture électrique | Marché & statistiques |

Commentaires

Posté le 06-01-2021 à 10:05:42 par ActiVE

L’obsession infondée de l’autonomie des voitures électriques !
Avec 300 km/autonomie tout est possible !
En vérité, plutôt que de batteries toujours plus grosses, c’est de bornes de recharge plus nombreuses et plus fiables dont les véhicules électriques ont besoin.
Après tout, qui effectuera plus de 600 km d’une traite sans jamais s’arrêter, ne serait-ce que pour la sempiternelle « pause pipi » ? Lorsque nous effectuons un voyage avec une voiture thermique, nous n’attendons pas que le témoin de la réserve s’allume pour faire une étape. La Sécurité routière elle-même préconise un repos toutes les deux heures de conduite, soit tous les 260 km à 130 km/h. Dès lors, autant profiter de cette pause pour recharger notre véhicule sur une borne à forte puissance.

Posté le 06-01-2021 à 11:46:05 par Christophe

@ActiVE
"https://www.france.tv/france-2/telematin/1264323-les-4-verites-anne-hidalgo.html
A partir de 3’10 "En 2001 60 % des ménages parisiens avaient un véhicule, aujourd’hui c’est 35 %. 9 parisiens sur 10 se déplacent pour aller au travail en transports en commun ou à pied ou en vélo. 8 franciliens sur 10 se déplacent pour venir à Paris en transports en commun."
Quel est l’usage de ces 25 % de parisiens qui possèdent une voiture et qui ne l’utilisent pas tous les jours ?
J’ai du mal à croire que quelqu’un qui utilisent les TC, un vélo ou marche pour aller au travail, ne fasse pas de même dans ses déplacements quotidiens hors trajet domicile-travail.
Il serait intéressant de savoir quel est l’usage de leur voiture alors.
Il serait aussi intéressant de connaître la gamme des voitures, les parking parisiens sont en général étroits.
Là aussi j’ai du mal à croire qu’elle serve fréquemment et pour des petits trajets réalisables plus efficacement avec d’autre modes.
A contrario, je pense que cette voiture sert pour des trajets longs où la voiture reste encore le mode le plus pertinent.
Ce qui veut dire que pour remplacer cette voiture par une voiture électrique il faudra qu’elle offre une grosse autonomie. En effet ces personnes étant habitués à utiliser les TC, si le trajet en voiture requière plus de temps qu’en TC, je suis persuadé qu’ils basculeront vers les TC, ce qui est bon pour la planète et les pollutions.
Le problème c’est que grosse autonomie cela veut dire grosse batterie donc masse importante. Une masse importante entraîne une pollution aux particules importantes mais aussi des émissions de GES à la fabrication importantes.

Pour les chauffeurs routiers, la loi impose une pause d’au moins 45 minutes après 4h30 de conduite ininterrompue. En 4h30 à 130 km/h, on peut parcourir 585 km, même à 100 km/h on est à plus de 400 km.

L’autonomie de 300 km suffisante pour tout le monde et une pause requise toutes les 2 h, les fables classiques des lobbyistes de l’autosolisme qui parce qu’une VE même avec 100 km d’autonomie permet de couvrir 95 % de leurs besoins, décrètent que c’est la cas pour tout le monde en oubliant que c’est bien leur usage qui est à l’origine de la pollution et d’une part non négligeable des émissions de GES.

Posté le 06-01-2021 à 14:24:29 par Joe

La théorie de petite batterie, à mon grand regret ne tient pas vraiment.
Pour être efficace et pouvoir profiter de bornes très rapides, il faut une grosse batterie. Sachant que la vitesse reste correcte jusqu’à 80% puis s’effondre. Donc en dessous de 60 voire même 75kWh, difficile d’avoir une solution viable pour les longs trajets.
D’autre part, une grosse batterie s’use moins (moins de cycles) qu’une petite. Donc elle survivra largement à la durée de vie de la voiture (ce qui risque d’être moins le cas pour une petite batterie.
En plus une plus grosse batterie permet de recharger moins souvent, ce qui peut être très pertinent pour des citadins sans garage avec moyen de recharge.

Posté le 06-01-2021 à 15:35:20 par Christophe

@Joe
D’accord avec votre analyse.
Cependant grosse autonomie veut dire grosse batterie dont masse importante donc pollution aux particules d’abrasion importante.
Cela veut aussi dire émissions de GES importantes à la fabrication.
Au final, tout le contraire de ce qu’il faut faire pour réduire la pollution dans les villes et les émissions de GES.
Il n’y a que les autodépendants qui peuvent se contenter d’une voiture électrique à petite autonomie.

Posté le 08-01-2021 à 16:47:18 par nouh

@Christophe et Joe:
N’oubliez pas les gens de provinces qui utilisent leur voiture tous les jours pour des trajets de moins de 100km mais qui n’ont pas ou très, très peu de TC voir pas du tout et surtout avec des contraintes horaires importantes.
La France ne se résume pas à Paris et aux grandes villes, c’est même le contraire, merci d’y penser.
Je ne suis pas un pro VE mais force est de constater que demain j’opterai peut-être, et surtout contraint(je suis actuellement, en hybride simple) pour un VE d’autonomie de 250 à 300km car je marche beaucoup, j’ai un vélo électrique et la voiture en retraite ne me sert plus que pour des trajets de moins de 200km et pour le reste, c’est à dire les grands trajets, je louerai ponctuellement ou je prendrai le train comme je l’ai toujours fait.
Il n’y a pas LA solution, mais DES solutions. Le monde actuel croit que tout se résume à OUI/NON ou 0/1, mais la réalité et la nature sont bien plus complexes.....que du binaire!!!
PS: en activité, je prenais les TP tous les jours et je ne prenais les voitures de services que contraint et forcé......

Les Super Condensateurs sont une solution pour complémenter les batteries et ils ont été testés sur des métros en France il y a quelques années... mais la technologie était débutante.

Posté le 08-01-2021 à 17:58:44 par Christophe

@nouh
Finalement vous êtes bien dans le cas des 25 % de parisiens qui possèdent une voiture et qui ne l’utilisent pas tous les jours mais vous savez vous contenter d’une autonomie de 200 km.
Cependant les bonnes questions à se poser sont les suivantes :
1- votre impact GES sera-t-il vraiment inférieur en changeant votre hybride simple par une VE avec 250 à 300 km d’autonomie ?
2- votre impact pollution sera-t-il vraiment inférieur en changeant votre hybride simple par une VE avec 250 à 300 km d’autonomie ?

Pour le 2, si je compare une eC4 offrant entre 200 km sur autoroute et 300 km sur route et une Auris hybride, vu l’écart de masse conséquent on peut réellement se poser la question de la différence réelle de pollution entre les deux.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du /09/2021 au 09/2021 - Cagnes-sur-Mer

L’AVEM organise sa quatrième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, qui aura lieu à Cagnes-sur-Mer en septembre 2021. Cet événement permettra aux acteurs...
A lire également / sur le même thème Un atelier Go2roues pour l’entretien des motos et scooters électriques
Go2roues a ouvert le 1er février dernier, dans le 17e arrondissement de Paris, au 15 boulevard Pereire, un atelier dédié à l’entretien des motos et scooters électriques....
Izivia remet en service les stations de recharge Bluely
Fermées depuis août 2020, les bornes de l’ancien service d’autopartage électrique Bluely seront remises en service par Izivia. Elles seront compatibles avec tous les...
Deux nouvelles publicités pour la Renault Zoé (vidéos)
Alors que la Renault Zoé s’est déjà écoulée à plus de 270.000 exemplaires depuis son lancement, le constructeur français a confié à Publicis Conseil la réalisation de 2...
600 bus électriques à Moscou, avant conversion de toute la flotte
Les autorités en charge des transports à Moscou estiment que les 600 bus électriques déjà mis en service dans la capitale russe ont permis d’éviter 400 tonnes...
Le Kia e-Niro arrive en tête de sa catégorie
C’est ce qui ressort d’une étude de J.D. Power sur l’expérience client à bord des véhicules électriques. Cette récente distinction remportée par le e-Niro vient encore...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact