Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 14/06/2016 à 12:00 par Tiphaine Leurent - Lu 7582 fois - 27 commentaires


L’Avem dans la Zoé à prolongateur d’autonomie EP Tender


Lors du Vendée Énergie Tour, j’ai eu la possibilité de monter dans la voiture de Jean-Baptiste Segard, fondateur d’EP Tender, afin de tester le prolongateur d’autonomie qu’il a créé, capable de se fixer à l’arrière d’une voiture électrique, ici, une Renault zoé.


Le principe de EP Tender

Le prolongateur d’autonomie de Jean-Baptiste Segard est un module d’énergie attelé automatiquement à une voiture électrique permettant de compléter la source d’énergie interne du véhicule. Ce module d’énergie qui est actuellement un moteur thermique, pourra-être, à l’avenir, remplacé par une pile à combustible ou une batterie de nouvelle technologie. Le moteur thermique permet de recharger les batteries de la voiture afin que celle-ci puisse parcourir de plus longs trajets, avec moins d’arrêts qu’habituellement. A titre d’exemple, Jean-Baptiste Segard et sa femme ont rejoint Saint-Gilles Croix de Vie depuis Poissy, dans la région parisienne, avec un seul arrêt sur l’autoroute, pour recharger les batteries de la Zoé (de 44 % à 99%) via une borne Sodetrel et un plein de 20 litres d’essence dans le réservoir du Tender. Ils ont ainsi parcouru 484 Km en exactement 6 heures et 30 minutes en comptant l’arrêt repas d’une heure à la station d’autoroute où ils ont rechargé la voiture.


Rencontre avec les constructeurs

Actuellement, les voitures électriques n’ont pas l’homologation nécessaire pour posséder un attelage (et une remorque). Jean-Baptiste Segard est donc en discussion avec Renault afin que les voitures électriques de la marque puissent installer son attelage permettant de tracter le Tender (actuellement, son véhicule, une zoé, est considéré comme un prototype avec l’attelage et la remorque). De même, Monsieur Segard se rendra fin juin en Amérique du Nord, tout d’abord pour intervenir dans une conférence durant l’EVS 29 à Montréal, puis il ira en Californie pour notamment rencontrer le directeur de la California Air Resources Board ainsi que la California Energy Comission, afin d’échanger sur le projet du Tender dans cet Etat. Dans un même temps, il proposera de réaliser un essai pilote de son système sur 58 Nissan Leaf se trouvant dans la ville Hickman (Californie), car les utilisateurs semblent très intéressés par l’utilisation du Tender.





Location du Tender

Monsieur Segard le précise bien. Pour lui, il n’est pas indispensable d’acheter un véhicule transportant une grande quantité de batterie, quand la majorité des trajets sont des trajets inférieurs à 100 km. Quand l’utilisateur effectue des trajets longs quelques fois par an seulement, la vraie solution est de pouvoir continuer à utiliser sa voiture ayant une autonomie d’un peu plus de 100 km, et de louer un prolongateur d’autonomie permettant d’effectuer le trajet de façon sereine.

La mission de l’EP Tender est de faciliter la mobilité douce pour tous et partout, en offrant un service de prolongation d’autonomie à la demande. Ainsi, le projet de Monsieur Segard est d’avoir un réseau de Tender à la location et disponible 24h/24 partout en France (au moins un point de location tous les 50 km), en sortie de ville et à proximité des voies rapides et des autoroutes. La réservation du Tender pouvant se faire sur internet, smartphone, ou en appelant simplement un numéro de téléphone. Après un abonnement annuel de 40 €, le forfait de location journalier sera de 17 €, et comprendra 1 h de fonctionnement du Tender (le carburant étant non compris), chaque heure de fonctionnement supplémentaire étant facturée 7 €. Et si le Tender est rendu sur un autre point du réseau, cela sera facturé 10 € de plus.


Recharge en roulant

Une fois montée dans le véhicule, Jean-Baptiste m’indique comment fonctionne le Tender. Sur un smartphone, il suffit d’indiquer le nombre de kilomètres à parcourir, et le pourcentage de batterie souhaité à l’arrivée. Jean-Baptiste précise donc sur le smartphone que nous allons parcourir 26 km, et que nous souhaitons à la fin de ces 26 km que les batteries aient 45 % (alors que nous en avons 44 % au départ). Nous demandons donc au Tender de recharger les batteries tout en roulant ! Une fois ces indications terminées, il commence le parcours déterminé par Tour Véhicules Électriques pour le Vendée Énergie Tour (Nous allons d’un village à l’autre à la rencontre des habitants afin de présenter les véhicules électriques). Une de mes appréhension était celle du bruit du moteur. En effet, dans un véhicule électrique, nous prenons l’habitude de n’entendre que très peu de bruit, ou seuls ceux des pneus. Il est vrai que celui-ci s’entend, je l’oublie cependant très rapidement. Et cela, d’autant plus vite quand le moteur tourne à 2250 tours/minute (il existe deux modes sur l’EP Tender, un à 2250 tours/min, et le second à 4 500 tours par minute). Je suis agréablement surprise par cela.

Le Tender gère automatiquement la production de puissance de sorte de rester conforme, même lors de freinage ou de descente, à la capacité maximale de charge de la batterie. La puissance maximale produite par le Tender est de 20 kW.






Une partie de la remorque brevetée

Durant tout le trajet, la remorque n’est à aucun moment gênante, que cela soit sur les routes de campagnes ou lors de créneaux pour se garer. Jean-Baptiste Segard a conçu et fait breveter le système de marche arrière, avec des petites roues qui soulèvent celles de la remorque, et qui peuvent s’orienter à 60 degrés de façon à éviter les problèmes de contre-braquage, la remorque suivant parfaitement la trajectoire de la voiture lorsque celle-ci effectue une marche arrière.


Test de pollution et de consommation

Jean-Baptiste le précise, un prolongateur d’autonomie a un plus faible rendement énergétique qu’une voiture thermique pure. Monsieur Segard estime cette perte due à la transformation de l’énergie mécanique en énergie électrique puis de nouveau en énergie mécanique et à la traînée de la remorque, à 25, 30 %. Cependant, l’EP Tender n’a pas été conçu pour recharger les batteries des voitures électriques, mais pour palier à la faible autonomie de celles-ci. Il a effectué des tests de pollution et de consommation : sur le cycle NEDC, l’EP Tender consomme 0,7 litres au 100 km, et rejette 17g de CO2 au km, soit un peu plus que l’i3 REX (actuellement la seule voiture électrique actuellement en vente dotée d’un prolongateur d’autonomie), qui a une consommation de 0,6 l/100km et des émissions moyennes de 13g de CO2/km (cycle NEDC). En situation réelle, nous prenons l’exemple du trajet Poissy - Saint-Gilles-Croix de Vie de 484 km, et avec une vitesse moyenne sur l’autoroute de 110 km/h, le Tender a consommé environ 7 litres au 100 km avec une recharge de la batterie de la voiture à mi chemin (la batterie à 44 % a été rechargée sur une borne Sodetrel jusqu’à 99 %) et avec à l’arrivée, un pourcentage restant de batterie de 60 %, afin que la voiture puisse effectuer le Rallye des Ambassadeurs du Vendée Energie Tour le lendemain.



Pour plus d'information

Ce contact n'étant pas adhérent de l'AVEM,
ses coordonnées ne peuvent être visualisées que par nos membres



Mots clés : EP Tender | Zoé | Prolongateur d’autonomie | Voiture électrique | Voiture hybride rechargeable
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 14-06-2016 à 16:28:56 par Lorenzo 95

Trop con !!

Posté le 14-06-2016 à 18:01:08 par Jean-Baptiste Segard

@lorenzo 95: roulez-vous en VE?
Si oui: bravo ! Et il est fort possible que vous n’ayez jamais besoin d’un Tender!
Si non: pour quelle(s) raison(s) ?

Posté le 14-06-2016 à 23:52:10 par VINCENT

Une solution mort neé.Trop chère et trop pénalisante pour l’utilisateur d’une voiture électrique.Quant au sens pratique,nul.

Posté le 15-06-2016 à 08:25:59 par Zitoune

Autant prendre une hybride....

Posté le 15-06-2016 à 09:07:23 par hola

C’est du grand n’importe quoi. Comme BetterPlace ca va se terminer en fiasco car il faut tenir compte de l’evolution des technologies de batterie a terme, d’une part et de l’usage, d’autre part.
Si le principe de la location a l’usage est un bon principe de distribution comme butagaz, avec une technologie qui bouge vite (% a Butagaz), le risque est grand.
d’ailleurs qui veut aller sur l’autoroute en VE aujourd’hui ? ce n’est pas fait pour cela aujourd’hui et demain les voitures auront suffisammenent de batterie ...
pour etre positif, sans doute bien avec une pile ahydrogene, mais a quel coût ?

Posté le 15-06-2016 à 09:41:10 par Bug Danny

@zitoune:
Une hybride ? Pourquoi transporter un lourd moteur thermique toute l’année, pour s’en servir 5 à 10 fois / an. C’est comme si j’emportais une valise pleine de vêtements tous les jours, pour juste aller au boulot et rentrer le soir, et m’en servir qu’au mois de juillet ! Le Tender ne s’utilise que les jours de départ et de retour. Le reste (350 jours) se faisant en 100% électrique.
@hola:
Un prolongateur hydrogène est en essai sur des Kangoo de la Poste. Mais effectivement cela risque de rester cher encore longtemps. Une batterie complémentaire est plus probable. Cela évitera de faire la queue en attendant son tour, aux bornes de recharge.

Posté le 15-06-2016 à 10:15:17 par decalco

Même si la solution peut paraître un peu cher (abonnement, location, utilisation et carburant), c’est une vraie solution pour pouvoir utiliser son VE toute l’année. Je félicite et encourage Jean-Baptiste pour son projet. Maintenant on aimerait bien que ça arrive vite parce que après plus de 3 ans en Zoé j’ai du mal à la laisser à la maison durant les grandes vacances !

Posté le 15-06-2016 à 10:30:26 par electronlibre

On pourrait aussi imaginer le Tender équipé d’un générateur électromagnétique comme le LLW9; même plus besoin de faire le plein à la station!
En France, on n’a pas de pétrole mais on a des idées.

Posté le 15-06-2016 à 09:41:10 par Bug Danny

@zitoune:
Une hybride ? Pourquoi transporter un lourd moteur thermique toute l’année, pour s’en servir 5 à 10 fois / an. C’est comme si j’emportais une valise pleine de vêtements tous les jours, pour juste aller au boulot et rentrer le soir, et m’en servir qu’au mois de juillet ! Le Tender ne s’utilise que les jours de départ et de retour. Le reste (350 jours) se faisant en 100% électrique.
@hola:
Un prolongateur hydrogène est en essai sur des Kangoo de la Poste. Mais effectivement cela risque de rester cher encore longtemps. Une batterie complémentaire est plus probable. Cela évitera de faire la queue en attendant son tour, aux bornes de recharge.

Posté le 16-06-2016 à 05:57:13 par soub56

Plusieurs remarques :
- j’étais convaincu qu’il ne fallait pas un prolongateur d’autonomie très puissant pour rouler à 110 km/h : les 20 kw de l’EP-tender et le REX de li3 le confirment
- les américains et en particulier les californiens peuvent être intéressés par un tel dispositif : chez eux les distances n’ont rien de comparables avec celles de notre territoire français, vous pouvez rouler 100 km et plus sans voir un village.
- je crains hélas que l’EP-tender arrive trop tard sur le marché : le temps qu’il soit homologué, produit et diffusé, on peut raisonnablement penser que les VE seront dotés de batteries plus puissantes et les bornes de recharges suffisamment nombreuses. Peut-être une version avec batterie de 50 kWh pour doubler ou tripler l’autonomie? Une ZOE avec batterie de 50 kWh et un EP-tender de 50 kWh, cela ferait 100 kWh, de quoi parcourir 500 km sur autoroute.

Posté le 16-06-2016 à 08:59:02 par ZOE addict

Bravo pour l’idée et l’investissement.

Cependant je ne comprends pas le modèle, on marche sur la tête, des moteurs thermiques sur les voitures 100% électrique, je crois que cela existe déjà non? les hybrides?

Pour se forcer à recréer des modèles qui existe déjà??

D’autant plus que ce produit n’incite pas les constructeurs à investir dans la R D pour augmenter la capacité des batteries.

Posté le 16-06-2016 à 14:17:42 par electronlibre

Je pense que le Tender a été conçu dans l’idée de cibler les milliers de VE déjà en circulation avec une batterie ne dépassant pas les 25 Kwh.

@ soub56: Une Zoé avec batterie 50 Kwh, quel montant pour la location?
Pour un gros rouleur, ça peut grimper à 200€, non?

Posté le 17-06-2016 à 14:48:15 par polart

Bonjour déja posé la question pas de réponse . Pourquoi comme dans les camping-car appliquer la recharge de batterie par le système EFOY 80 . Pile a combustion.. Bien a vous. Merci de me répondre. P m

Posté le 17-06-2016 à 14:48:47 par Jean-Baptiste Segard

@ ZOE addict: Il s’agit de faire mieux que les hybrides, ou hybrides rechargeables.
Les premières sont des voitures essence optimisées (c’est déjà bien, mais pas suffisant).
Les secondes ont soit une autonomie électrique réduite, soit un moteur le plus souvent inutile, et en commun une grande complexité et un coût élevé.
Mieux vaut une voiture avec une charge utile maximisée (un REX pèse l’équivalent de 2-3 passagers et 30% du prix d’une Zoe), et ne payer pour le prolongateur d’autonomie que quand on s’en sert (6 jours par an en moyenne)!
En corollaire l’impact en cycle de vie est optimisé, puisque le REX est partagé.
Sur le plan du concept nous faisons la même chose que la i3 REX, mais en version modulaire: plus de carburant, plus de place dans la voiture, moins cher, et moins d’impact environnemental.
Toutes ces solutions cohabiteront bien sûr, et aucune ne peut prétendre à répondre à tous les besoins et toutes les préférences.

Posté le 17-06-2016 à 17:38:26 par LE Terrible

Cela paraît bizarre de vouloir rouler avec une remorque.... Et comment on fait pour aller à la décharge , on met une remorque en plus ?... Et comment on fait en ville pour se garer....

Il serait peut être plus utile de penser qu’un VE a une autonomie limitée et un usage en hyper-centre des grandes villes (pas la Vendée....ou l’Indre et Loire) voire en péri-urbain sur des usages pendulaires.

Ne pas admettre ce point est dramatique car nous voyons des déploiements en pleine campagnes par les syndicats, là où il n’y a pas de voitures et sur les autoroutes au cas où quelques fous auraient envie de faire 400 km en faisant 4 fois le plein.

Le problème est que tout cela se fait avec de l’argent public, qui lui même est fait avec de l’argent privé (nos contributions fiscales).

Posté le 17-06-2016 à 18:56:35 par billoup

Bonjour.
C’est une bonne idée ... pour les autres.
Les autres sont les Chinois qui vont fabriquer avec cette expérience des voitures électriques économiques à faible batterie et groupe électrogène intégré, a gestion électronique de puissance, nettement plus simple que les hybrides actuelles et gérable en autonomie comme une thermique. Nous avons pas tous besoin de pouvoir rouler à 170 km/h en BMW à Rex ou en Prius à 40000 Euros. Cette intégration du groupe électrogène à la voiture, plus ou moins amovible permettra de rouler le plus possible en électrique, avec la même gestion qu’une thermique, en attendant mieux.
Merci.

Posté le 18-06-2016 à 22:02:10 par Jean-Baptiste Segard

@LE Terrible
On ne loue le Tender que pour de longs trajets occasionnels.
En ville ou périurbain il est effectivement inutile, ainsi que pour aller à la déchetterie.
EP Tender permet un VE qui reste abordable, et qui aura besoin de moins de financements publics.

Posté le 19-06-2016 à 22:13:52 par billoup1

Bonjour Mr Segard.
J’admire vos compétences et votre ténacité. Cela doit être dur.
Je roule peu et j’ai pu profiter de la promotion de la iOn d’Aout 2012 de Peugeot.
Renault qui ne vend pas la Zoé avec la batterie n’a pas d’intérêt pour moi.
Voici la réponse de Peugeot sur la recharge de la batterie de traction dela iOn par un groupe électrogène: " Aucun groupe électrogène n’est habilité pour charger une iOn"
Nous sommes en face d’un mur.
Merci.

Posté le 20-06-2016 à 02:48:57 par Jean-Baptiste Segard

La iOn ne pourra pas utiliser EP Tender en effet, notamment car sa configuration mécanique ne permettrait pas un attelage.
Pour le reste nous avançons pas mal, bien qu’aucune innovation de rupture ne puisse être facile !:-)

Posté le 08-08-2016 à 12:16:41 par LEPECHEUR

Moi, j’attends le Tender avec beaucoup d’impatience afin de pouvoir profiter de ma Zoé sur de plus longs parcours. Bravo M.Segard et quel dommage qu’il faille plus de temps pour résoudre les problèmes administratifs que pour la mise au point du produit... Courage !

Posté le 18-10-2016 à 20:39:18 par avoirpeutmieufaire

Comment ce fait il que votre remorque consomme autant d’essence? Y aurait-il un loup derrière tout sa?
J’ai un véhicule qui consomme 45l pour 850km cela fait que je suis bien supérieur à votre engin. Car sil’ont roule électrique ce n’est pas pour polluer mais être propre. Votre engin nous fait perdre ce que nous asseyons de gagner pour l’avenir.
Un moteur de 25 ch qui vas consommer 7l pour 100 km est ce bien raisonnable? pour entraîner un groupe électrogène de 20kw.
Je pense que votre moteur est d’une autre époque?

Posté le 19-10-2016 à 09:38:20 par Jean-Baptiste Segard

Le moteur n’entraîne pas les roues: on passe par une génératrice, puis le moteur électrique entraîne les roues, avec une perte de 10% à chaque étape. D’autre part en hiver, il faut compter le chauffage en plus, puisque la chaleur du moteur sur le tender n’est pas récupérable. Donc en effet on consomme 20 à 30% de plus qu’une voiture essence (c’est plus encore par rapport au diesel qui contient plus d’énergie par litre), si on n’utilise pas la batterie.

Mais la clé est qu’on utilise la batterie 360 jours par an, et pas d’essence du tout ces jours là!

Et lors d’un long voyage, on effectue 100 à 200 km sur la batterie sans consommer d’essence. Sur 500 km avec une Zoe 22 on consomme comme une Clio essence, et avec une Zoe 40 on consommera moins.

Sur l’année on consomme environs 10 fois moins d’essence (hypothèse de 10% des km sur longs trajets).

Tout dépend de la part des longs trajets dans vos usages.

Si vous roulez principalement sur des distances supérieures à 200 km vous pouvez rester au diesel et consommer 5 - 6 litres en moyenne.

Mais si comme la majorité des automobilistes vous faites au quotidien des trajets de moins de 150 km, alors un VE de 30 à 50 kWh de batterie, complété par la location occasionnelle d’un Tender sera bien plus propre et agréable, tout en ayant la même liberté d’usage.

Nous développerons également une version à l’hydrogène, ce qui permettra d’être 100% zéro émissions également sur longs trajets, là où l’infrastructure sera disponible.

Posté le 19-10-2016 à 11:56:36 par Christophe

@ Jean-Baptiste Segard
La version à hydrogène sera à pile à combustible ou combustion directe dans un moteur thermique adapté à cet effet ?
Parce que si cas 2, pour le coup pour avoir 20 kW le moteur n’a pas besoin d’être bien gros.

Posté le 20-10-2016 à 16:43:51 par Jean-Baptiste Segard

Ce sera une vraie pile à combustible. La puissance visée pour un démonstrateur est 16kW.
En effet faire tourner un moteur à combustion interne à l’hydrogène est très inefficace... :-)

Posté le 20-10-2016 à 16:56:02 par Christophe

"En effet faire tourner un moteur à combustion interne à l’hydrogène est très inefficace... :-)"
Pour un moteur bivalent peut-être même si cela se discute, par contre pour un moteur monovalent le rendement est bien supérieur à celui d’un moteur alimenté à l’essence ou au gazole. On a exactement le même problème avec les moteurs fonctionnant au gaz ou dans une moindre mesure à l’éthanol.
Il me semble moins cher de développer un moteur thermique adapté à l’hydrogène (taux de compression, injection, allumage et développement de la combustion, etc.) que de faire appel à une pile à combustible, mais ce n’est que mon point de vue et ce n’est pas moi qui commercialiserai la solution.

Posté le 23-10-2016 à 12:18:16 par Jean-Baptiste Segard

BMW a beaucoup travaillé sur cette option, et a fini par l’abandonner. Nous retiendrons au fil des évolutions techniques, celle qui sera la plus performante. C’est d’ailleurs un des avantages de la modularité: une vieille voiture bénéficiera de la techno la plus récente !

Posté le 12-03-2017 à 10:55:59 par totor

L’hydrogène devrait interdit car pour le produire....... on utilise du gaz naturel ce qui produit massivement du .....co2.
Produit par l’électrolyse (électrique) c’est encore pire, le rendement énergétique est catastrophique pire que de faire de l’essence avec du charbon comme durant la seconde guerre mondiale.
C’est donc clairement une arnaque pour de prétentieux analphabètes technique.

le tout électrique
Transporter des tonnes de batteries pour une autonomie dont on a besoin au maximum que quelques jours par an est une autre aberration technique ET écologique.

Ce sont des tonnes de batteries que l’on produit alors inutilement (donc gaspillage) et que l’on doit en plus TRANSPORTER inutilement ce qui gaspille électricité mais aussi sur les matériaux nécessaire pour construire une véhicule trois fois plus lourd !

Avoir un véhicule plus lourd pour rien n’est pas écologique du tout , l’électricité nécessaire à bouger sa grosse masse se fait d’ailleurs ...avec du charbon.

C’est malin.

=> La course à l’autonomie électrique n’intéresse que les voitures sportives car cela permet d’avoir plus de puissance et donc d’avoir des engins de sport comme la Tesla.

Il n’y a strictement rien d’écologique la dedans.

Çà a juste permis à un grand petit malin de produire des voitures de sport au même prix que des voitures de sport thermique.

Les moteurs diesels modernes ont le même rendement qu’une centrale à charbon, à gaz ou pétrole.

Il n’y a donc pas de religion à avoir pour le tout électrique embarqué car c’est une religion polluante qui oblige à transporter avoir des poids colossaux pour rien mise à part de fournir des puissances énorme pour des voitures de plusieurs centaines de chevaux.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème De nouvelles aides pour l’installation de bornes en copropriété et en voirie
Le Ministère de la Transition Ecologique et solidaire représenté par Elisabeth Borne et François de Rugny continue à soutenir via des aides l’installation de points de...
BORNes To Ride dans l’Ain
L’association Véga (Voitures électriques gessiennes et des alentours) a organisé un nouveau rallye pour promouvoir l’électro-mobilité dans l’Ain et ailleurs en mai...
Renault lève le voile sur sa Nouvelle Zoé
Lancée il y a sept ans, la Renault Zoé s’est imposée comme la voiture électrique la plus vendue en France, loin devant ses concurrentes actuelles. Mais avec l’arrivée...
Recharger sa voiture en habitat collectif mission impossible ?
Vendredi dernier a eu lieu la toute première conférence “Recharger sa voiture en habitat collectif mission impossible ?” organisée par l’AVEM et la Mairie de...
L’avis de la Tesla Model 3 par Madame Dany
Nous avons souhaité recueillir l’avis de Madame Dany sur la voiture qu’elle possède depuis mars. Ses impressions de conduite, l’usage au quotidien, la recharge et l’avis...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact