Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 04/04/2019 à 13:41 par Philippe Schwoerer - Lu 3483 fois - 1 commentaire


L’hybride rechargeable réussit à Mitsubishi


Après, à la louche, 200.000 exemplaires de son modèle Outlander PHEV vendus à travers le monde depuis 2013, Mitsubishi Motors explique la raison principale d’un tel succès. Contrairement à la concurrence, ce véhicule, qui est devenu le vaisseau amiral de la marque après l’arrêt du Pajero touché par les contraintes environnementales européennes, a été développé comme une voiture électrique, et non comme une thermique.

Une histoire déjà ancienne…

Pour qui ne suit que de loin l’histoire des marques en automobiles, Mitsubishi Motors pourrait apparaître comme un constructeur opportuniste qui surferait depuis quelques années sur les vagues des SUV 4x4 et des engins électrifiés. Ce n’est pas du tout le cas ! Bien avant Jeep et Land Rover, la marque avait déjà associé la transmission intégrale à une voiture particulière. L’Outlander PHEV hérite d’une expérience du 4x4 qui remonte à 1936 et à son modèle PX33, et qui a permis à Mitsubishi Motors de décrocher 2 fois le Dakar. Idem pour la mobilité électrique qui mobilise depuis 1966 l’attention du constructeur plus que centenaire. Sa Minica EV est dévoilée 5 ans plus tard. En 1994, le constructeur présente, en démonstrateur, une voiture électrique déjà équipée de batteries lithium.



…qui forge une identité

« A l’inverse de beaucoup de nos camarades, les SUV, les 4x4 et les véhicules électriques ne sont pas de nouveaux business supplémentaires : ils sont intégrés à nos productions depuis très longtemps », commente Daniel Georges Nacass, directeur des relations publiques chez Mitsubishi Motors Europe. Le véhicule électrique et l’hybride rechargeable ne répondent pas chez ce constructeur à un effet de mode ou au durcissement du discours environnemental européen. D’où une liberté propre et particulièrement ancrée à envisager le fonctionnement des groupes motopropulseurs branchés. « Quand nous avons lancé en 2012 au Salon de Paris l’Outlander PHEV, personne ne pouvait dire si ça marcherait, et personne ne savait comment le prendre », se souvient Daniel Georges Nacass.

Prem’s

L’Outlander PHEV, l’hybride rechargeable le plus vendu à travers le monde en 2018 ? Non et oui ! Avec 41.000 exemplaires nouvellement mis en circulation dans le monde en 2018, cette voiture particulière arrive dans le classement dédié après 2 modèles du chinois BYD, les Tang et Qui, respectivement écoulés à 62.000 et 61.000 unités. Mais ces 2 derniers ne sont commercialisés que sur le territoire d’établissement de cette marque. Ce qui fait de l’Outlander PHEV le modèle hybride rechargeable diffusé à l’international le plus vendu, tous segments confondus, avec plus de la moitié des volumes écoulés sur le territoire européen.



3.000 Outlander PHEV par mois en Europe

Désormais, c’est ici que sont achetés chaque mois plus de 3.000 spécimens de ce SUV hybride rechargeable. Pour 2019, Mitsubishi Motors espère vendre plus de 40.000 Outlander PHEV en Europe. En attendant la fin de l’année pour faire le point sur cette projection, on peut observer que la France représente le 5e marché européen pour cette voiture, avec 1.327 unités vendues neuves en 2018, derrière l’Allemagne (2.193 exemplaires), la Suède (2.826), la Norvège (4.213) et la Grande-Bretagne (8.553). Sur ces 2 territoires, l’Oulander PHEV est même le plus acheté.

Changement d’état d’esprit

« En Europe, c’est d’abord aux Pays-Bas que nous avons commercialisé l’Outlander PHEV, en raison des incitations fiscales alors existantes. Quand elles ont disparu, les ventes ont chuté », rapporte Daniel Georges Nacass. « Mais les automobilistes européens sont en train de changer d’état d’esprit. Avec de plus en plus de zones interdites au diesel, comme tout dernièrement à Stuttgart, en Allemagne, nos clients passent du diesel à l’hybride rechargeable, et non du diesel à l’essence », poursuit-il. « De façon générale, observons que de plus en plus d’automobilistes achètent l’Outlander PHEV pour ce qu’il apporte réellement plutôt que du fait d’incitations fiscales », tient-il à souligner. Depuis 2018, en fonction des prix des énergies, il devient moins cher de rouler en hybride rechargeable face aux véhicules diesel, sur de plus en plus de territoires.



Plus électrique que thermique

L’impact CO2 de l’Outlander PHEV est de 46 grammes par kilomètre, une valeur calculée selon le nouveau cycle WLTP, et, très serrée, que la plupart des modèles concurrents ne savent pas approcher. Pourquoi ? Quand les autres constructeurs de modèles hybrides rechargeables permettent à tous les moteurs, thermique et électriques, de fonctionner de concert à leur maximum de puissance, Mitsubishi Motors a programmé le système de pilotage du groupe motopropulseur pour être toujours le plus efficient, avec le moins d’émissions possibles à l’échappement. « Le système choisit toujours le meilleur mode pour rouler avec cet objectif », confirme Daniel Georges Nacass. C’est ce qui fait toute la différence, et motive de plus en plus d’automobilistes européens à acquérir cet engin.

65% rechargent régulièrement l’Outlander PHEV

Une légende veut que les propriétaires d’hybrides rechargeables ne branchent jamais leurs voitures, se donnant juste bonne conscience en possédant un tel modèle. Mitsubishi Motors a mené une enquête auprès de ses propres clients. « Ils sont 65% à recharger très régulièrement leur Outlander PHEV », rapporte Daniel Georges Nacass. « On peut rouler 89 jours d’affilée uniquement en mode 100% électrique avec notre SUV hybride rechargeable. En revanche, le 90e jour, le moteur thermique se mettra en route automatiquement pour le nettoyage de son circuit d’alimentation », détaille-t-il.



Une place de choix dans l’Alliance

Mitsubishi Motors a été intégré en 2016 à l’alliance Renault-Nissan. « Nous avons amené à l’Alliance tout le marché de l’Asie du Sud-Est dans lequel nous sommes bien implantés depuis longtemps, et qui est un des plus gros marché automobile à venir », commente Daniel Georges Nacass. Dans la balance, Mitsubishi Motors apporte toute son expérience autour de l’hybride rechargeable à Renault et Nissan, et reçoit en échange les avancées de ces 2 constructeurs sur les groupes motopropulseurs 100% électriques. « L’Alliance est un boîte à outils où les 3 constructeurs s’échangent leurs savoir-faire », Chez Mitsubishi Motors, l’hybride rechargeable s’impose pour les voitures moyennes et grandes, les 100% électriques étant des citadines », révèle le directeur des relations publiques. A l’heure où la page de la i-MiEV est sur le point de se tourner, le constructeur plaide pour des modèles de voitures qui existent, sous des lignes similaires, en versions thermiques et électrifiées, comme c’est déjà le cas pour l’Outlander (essence et PHEV). En 2020, Mitsubishi Motors lancera 2 nouvelles voitures hybrides rechargeables.



Pour plus d'information

M Motors Automobiles France
Service Relation Clientèle
Parc d'Activités des Béthunes
1 avenue du Fief - CS 60006 Saint-Ouen l'Aumone
95067 CERGY PONTOISE CEDEX

Tel : 01.34.35.84.85 ou 01.34.34.84.90
Mail : relation_clientele@mitsubishi-motors.fr
Site : http://www.mitsubishi-motors.fr

M Motors Automobiles France est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de M Motors Automobiles France


Mots clés : hybride | rechargeable | Mitsubishi | PHEV | électrique | Outlander | véhicule | voiture
Catégories : Voiture hybride rechargeable |

Commentaires

Posté le 09-04-2019 à 15:30:01 par HMDis

L’Outlander PHEV est un véhicule qui a une carrière assez particulière. On l’a cru dépassé et en fin de carrière à un moment mais ses rajeunissement l’ont maintenu dans la course. Et effectivement sa sobriété énergétique est incomparable pour un engin aussi spacieux et polyvalent.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du 26/09/2019 au 27/09/2019 - Cagnes-sur-Mer

L’AVEM organise sa troisième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, qui aura lieu à Cagnes-sur-Mer les 26 & 27 septembre 2019. Cet événement permettra aux...
A lire également / sur le même thème DIY : Réparer une batterie plomb de vélo à assistance électrique
Les vacances sont propices à 2 choses concernant la quête d’un vélo à assistance électrique d’occasion. Tout d’abord dénicher sur son lieu de villégiature, au hasard des...
5.000 euros pour convertir à l’électrique une voiture thermique ?
A la fin d’un reportage de 2 minutes sur la conversion des véhicules thermiques en électriques, diffusé sur TF1 dimanche 11 août 2019 dans le cadre du journal de 13...
CO2, Le Parisien rappelle que la voiture électrique est moins émissive
Dans un article daté du 11 août 2019 et intitulé « Vraiment écolo la voiture électrique ? », le quotidien exploite les chiffres de l’Ademe pour rappeler que sur leur...
Baisse du prix du lithium : Mauvais signe pour la voiture électrique ?
Depuis 18 mois, le prix du lithium ne cesse de baisser. Imaginer que la cause en serait une panne du développement de la voiture électrique serait une erreur. Un...
Mercedes développe la recharge par pantographe pour le bus eCitaro
L’actualité des bus électriques, à batterie ou pile hydrogène, est particulièrement riche depuis quelques semaines. Parmi les infos qui se succèdent, le pas en avant...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact