Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 20/09/2016 à 06:00 par Philippe Schwoerer - Lu 4449 fois - 3 commentaires


La Vendée pilote pour la recharge des véhicules électriques via le réseau d’éclairage public


Pourquoi encombrer l’espace public d’un matériel supplémentaire pour la recharge des véhicules électriques et hybrides rechargeables quand on peut exploiter le réseau d’éclairage, s’il en existe un. En l’absence de lourds travaux de génie civil, les collectivités intéressées par l’idée s’offriraient ainsi un maillage à moindre frais. Inaugurées à La Roche-sur-Yon (85), vendredi 16 septembre 2016, trois premières places de parking en centre-ville sont désormais réservées aux véhicules électrifiés, vélos ou voitures, raccordées à autant de candélabres, selon le concept Citycharge imaginé chez Bouygues Energies & Services.

En situation réelle

Qui suit l’actualité des véhicules électriques connaît le dynamisme du Syndicat départemental d’énergie et d’équipement de la Vendée (SyDEV) en matière de mobilité durable, et en particulier de mobilité électrique. C’est sur son territoire que Bouygues Energies & Services et Enedis vont tester pour la première fois en France, à titre expérimental et en situation réelle, l’impact de la recharge des VE sur les réseaux d’éclairage public et de distribution d’électricité. Dans le département vendéen, les bornes Citycharge installées à même les candélabres à La Roche-sur-Yon viennent compléter un maillage déjà bien implanté et qui s’étoffe encore.



Bornes lentes

Inaugurées en présence d’Alain Leboeuf, président du SyDEV et député de la Vendée, Luc Bouard, maire de La Roche-sur-Yon et président de La Roche Agglomération, et Anne Aubin-Sicard, maire adjointe de la même commune, ces bornes, dites lentes ou normales selon les documents, d’une puissance de 3,7 kW, permettraient de faire, dans la plupart des cas, le plein des batteries d’une citadine électrique en une nuit de stationnement. Le communiqué de presse émis pour l’occasion, pour sa part, indique : « Une voiture stationnée pendant deux heures récupère environ 50 km d’autonomie. En France, la moyenne des distances parcourues quotidiennement est de 35 km ». Alain Leboeuf commente l’événement : « Complémentaires au premier réseau de déploiement sur le département, ces bornes semblent simples à mettre en place. Il n’y a pas besoin de réaliser de travaux de génie civil, nous utilisons au maximum les infrastructures existantes ».

Objets connectés

« Depuis 2014, Bouygues Energies & Services utilise les lampadaires comme des objets connectés pour offrir différents usages comme le WiFi, la vidéoprotection ou la sonorisation. Aujourd’hui, nous sommes heureux d’expérimenter en grandeur réelle ce nouveau service de recharge de bornes sur lampadaires avec le SyDEV, la Ville de La Roche-sur-Yon et Enedis pour compléter le maillage des bornes en Vendée. Cette innovation allie service, performance technique et économique », a déclaré Olivier Mazé, directeur d’exploitation chez Bouygues Energies & Services, à l’occasion de l’inauguration des bornes Citycharge en test sur le territoire du SyDEV.



1,5 million de candélabres

En marge des Assises IRVE de 2015, Jean-Michel Guéry, directeur général adjoint de Bouygues Energies & Services, présentait ainsi le concept : « Ce projet est né d’un constat. Nous avons actuellement en gestion déléguée en France à peu près 1,5 million de candélabres. Ces candélabres alimentent les villes en éclairage public. Nous avons lancé un grand programme qui s’appelle Citybox qui est un petit microordinateur que l’on met dans le candélabre et qui régule au point lumineux la puissance disponible et qui calcule le rapport Efficacité lumineuse / Efficacité énergétique. Partant de cette intelligence, nous nous sommes dit : ‘Pourquoi ne pas plugger sur ce candélabre d’autres usages ?’ Et un des usages que nous avons retenu, c’est la recharge des véhicules en voirie, sachant que les bornes normales, de 3,7 kW, coûtent aujourd’hui trop cher. La preuve, c’est qu’elles sont aujourd’hui subventionnées par l’Ademe, subvention qui va s’arrêter au 31 décembre 2015. Mais pour développer encore plus le projet, il fallait trouver une économie d’investissement. Et donc, nous avons créé le produit Citycharge ».

Coûts divisés par 2

Plus loin dans l’échange avec notre rédacteur Emmanuel Maumon, Jean-Michel Guéry estimait : « La Citycharge permet de baisser par 2 le coût d’investissement d’une borne normale puisque l’on n’a aucun travaux de génie civil à prévoir car l’étude a été faite en fonction des capacités de l’éclairage public. On optimise un bien public dans un usage complémentaire à l’éclairage public sur la recharge électrique ». Le directeur général adjoint de Bouygues Energies & Services évoquait aussi la possibilité de « télé-relève des compteurs ». Et l’on pense forcément au déploiement en cours des fameux compteurs Linky. Autour de ces derniers, le CP, reçu à l’Avem à l’occasion de l’inauguration des places réservées à la recharge des véhicules branchés via le réseau d’éclairage public de La Roche-sur-Yon, précise : « Dans le cadre de cette expérimentation, l’impact de la recharge sur le réseau sera analysé grâce aux compteurs communicants Linky, tout comme les éventuels gains sur les raccordements ».



A l’étude pendant 6 mois

Le scénario imaginé par Bouygues Energies & Services semble promis à un bel avenir. Il résoudrait en tout cas la situation de nombre de citadins qui doivent aujourd’hui renoncer à l’achat d’une voiture électrique ou hybride rechargeable, faute de disposer d’une solution acceptable pour ravitailler les batteries en électricité. Il n’est pas sans rappeler le projet « Future of Mobility Concept » (voir notre article sur le sujet), imaginé pour Nissan par le cabinet d’architecture Foster + Partners. Il s’agit d’une ville connectée au sein de laquelle la voiture est un des maillons du réseau de distribution électrique, en interaction avec son environnement. Dans ce contexte, le maillage dédié à la recharge en voirie exploite des infrastructures déjà existantes susceptibles de fournir l’énergie nécessaire. Plus proche d’aboutir, Citycharge est bel et bien en test, en France, à La Roche-sur-Yon. Si l’expérimentation est validée dans six mois, Bouygues Energies & Services formulera une offre pour la commercialisation et le déploiement de son dispositif sur l’ensemble du territoire français.


Lien

CP commun





Pour plus d'information

Syndicat Départemental d'Energie et d'Equipement de la Vendée (SyDEV)
Pascal Houssard
3 rue du Maréchal Juin
CS 80040
85036 LA ROCHE-SUR-YON Cedex

Tel : 02 51 45 88 00
Mail : sydev@sydev-vendee.fr
Site : http://www.sydev-vendee.fr

Syndicat Départemental d'Energie et d'Equipement de la Vendée (SyDEV) est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de Syndicat Départemental d'Energie et d'Equipement de la Vendée (SyDEV)


Mots clés : véhicule électrique | voiture électrique | Citycharge | SyDEV | Vendée | Enedis | éclairage public | borne de recharge | Bouygues Energies & Services
Catégories : Voiture électrique | Voiture hybride rechargeable | Borne de recharge |

Commentaires

Posté le 20-09-2016 à 08:26:55 par ZOE addict

Très bonne initiative, utiliser l’existant pour fournir de nouveau service.

J’attend avec impatience le résultat de cette étude , et peut être une future borne prêt des lampadaires de ma rue.

Cordialement

Posté le 20-09-2016 à 09:08:34 par Christophe

Sur les 1,5 millions de candélabres en gestion déléguée à Bouygues Energies Services en France, combien sont réellement équipables ?
La première condition étant que le candélabre soit situé en bordure de voirie.
La seconde condition étant qu’en bordure de voirie, on ait un stationnement.
Parce que je vois beaucoup de candélabres implantés soit directement sur les façades soit directement le long des façades. Là le volume de travaux est conséquent puisqu’il faut ramener la borne à l’emplacement défini précédemment.
Ensuite un candélabre sert aussi à éclairer les trottoirs pour lesquels les règlements issus de la loi handicap demandent un éclairement mini. (valeur rarement atteinte). Et la meilleure implantation pour cela est le long des façades, toutes les autres implantations demandant d’autres dispositions telles que des foyers multidirectionnels ou plusieurs foyers lumineux pour réduire la pollution lumineuse.

Expérience à suivre donc.

Posté le 27-09-2016 à 16:02:33 par Gérard

Intéressant mais aux remarques précédentes il faudra aussi que la place de stationnement ne soit pas occupée par un véhicule à carburant
qui resterons encore longtemps majoritaires dans les rues ...
ou par un véhicule électrique scotché à la borne pendant des jours, que la place soit dans un rayon raisonnable par rapport au domicile.
Bref .. sacré challenge pour celui qui voudrait avoir un véhicule électrique sans borne chez lui !
...néanmoins, très bien vu pour l’économie sur travaux de génie-civil



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Ever Monaco
Ever Monaco
Du 28/05/2020 au 30/05/2020 - Grimaldi Forum, Monaco

EVER de Monaco est un événement organisé chaque année par l'association MC2D (Monaco Développement Durable). Le salon est entièrement dédié aux véhicules écologiques et...
A lire également / sur le même thème Guide Enedis pour l’installation de bornes de recharge en immeubles
Le document de 16 pages qu’Enedis a mis en ligne sur son site s’adresse aux syndics qui ont en projet d’installer des bornes de recharge pour véhicules électriques dans...
Les Journées AVEM de l’électro-mobilité placent l’usager au cœur des débats
Organisées les 26 et 27 septembre à Cagnes-sur-Mer, les Journées AVEM de l’électro-mobilité étaient cette année centrée sur les défis actuels et futurs que la mobilité...
Enedis accompagne la Métropole Nice Côte d’Azur dans sa transition énergétique
La Métropole Nice Côte d’Azur s’est résolument engagée dans la transition énergétique. Son Plan Climat Energie Territorial 2019-2025 doit lui permettre de s’inscrire...
Enedis, accompagnateur du développement de la mobilité électrique – L’exemple des Alpes-Maritimes
Les Journées AVEM de l’électro-mobilité se dérouleront les 26 et 27 septembre à Cagnes-sur-Mer. L’édition 2019 mettra particulièrement en lumière les défis, actuels et...
Découvrez le programme des Journées AVEM !
A deux mois du lancement de la troisième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, nous sommes ravis de vous annoncer le programme et les premiers partenaires de...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact