Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 25/11/2015 à 14:00 par Emmanuel Maumon - Lu 6293 fois - 1 commentaire


Le constructeur chinois Geely affiche ses ambitions dans l’électrique


A l’occasion du salon de l’auto qui se déroule actuellement à Canton, le constructeur chinois Geely, qui s’est fait connaître en Europe en rachetant Volvo à Ford en 2010, a affiché ses grandes ambitions dans le domaine des véhicules hybrides et électriques en lançant sa « Blue Geely Initiative » dans laquelle il se fixe des objectifs très ambitieux à l’horizon 2020. Comme d’autres constructeurs chinois, Geely semble parier sur le véhicule électrique pour conquérir des parts de marché significatives en Chine et dans le monde. Dans cette conquête, Geely compte sur la version électrique de sa berline Emgrand, qu’il a dévoilé au salon de Canton.


90% de véhicules « verts » en 2020


Dans sa « Blue Geely Initiative », le constructeur chinois affirme que d’ici la fin de la décennie 90% de ses véhicules seront soit hybrides (65%), soit entièrement électriques (35%). Geely annonce également vouloir vendre ses véhicules hybrides rechargeables au même prix que ses véhicules à motorisation thermique conventionnelle. Si les prévisions en matière de croissance des véhicules électriques ont été, la plupart du temps, démenties par les faits en se révélant bien trop optimistes, l’annonce de Geely reflète tout de même une tendance qui commence à se dégager, en particulier sur le marché chinois où, même si les chiffres restent encore marginaux, de belles perspectives s’ouvrent pour le véhicule électrique.


Les constructeurs chinois parient sur l’électrique


Même si en Chine, comme sur le reste de la planète, le développement du véhicule électrique, qui représente aujourd’hui moins de 1% du marché (171 000 véhicules écoulés sur les 10 premiers mois de 2015), a pris beaucoup de retard par rapport aux prévisions, les constructeurs chinois, à l’instar de Geely, investissent de plus en plus massivement dans la construction de nouvelles voitures électriques qui devraient apparaître sur le marché dans les prochaines années. Il faut dire que le gouvernement chinois commence à les y inciter fortement pour diminuer les importations de pétrole et réduire la pollution qui asphyxie les grandes agglomérations urbaines. Mais surtout, ces constructeurs qui n’ont jamais pu imposer leurs propres modèles, y compris en Chine, parient sur l’électrique pour pénétrer le marché automobile mondial, grâce à un domaine où aucun constructeur ne dispose encore d’une avance technologique insurmontable.


Geely a-t-il les moyens de ses ambitions ?


Geely, qui occupe actuellement le 8ème rang des constructeurs automobiles chinois, est-il véritablement armé pour atteindre des objectifs aussi ambitieux en termes de production de véhicules utilisant des énergies alternatives ? Geely compte utiliser deux plateformes, EF et EP, pour créer des véhicules électriques et hybrides de milieu de gamme. Pour y parvenir, il table notamment sur son centre de recherche situé en Suède à Göteborg qui a développé une nouvelle architecture modulaire (CMA) à partir de laquelle seront conçues de nouvelles voitures hybrides rechargeables qui consommeront 1,5 l/100 km d’ici à 2020. Il s’appuiera également sur ses centres de R&D de Coventry en Grande Bretagne et de Hangzhou en Chine, soit plus de 2 500 personnes dédiées à la recherche. Mais même si son Président, An Chonghui, affirme que son groupe dispose des capitaux suffisants pour financer le développement de véhicules plus propres, Geely devra faire la preuve de ses capacités avec ses nouveaux modèles.


Geely présente sa première berline électrique


Justement, le premier d’entre eux a été dévoilé lors du salon de l’auto de Canton. Il s’agit de la version électrique de son Emgrand EC7 qui est la berline chinoise la plus vendue en Chine, mais sur un segment de marché largement dominé par les constructeurs étrangers. Alimentée par un pack de batteries de 44,8 kWh et doté d’une motorisation électrique de 95 kW, l’Emgrand EV promet une autonomie pouvant aller jusqu’à 330 km. 3 modes de conduite (Eco, Eco+ et Sports) peuvent être utilisés et la voiture dispose de deux ports de charge permettant une charge lente à domicile en 14 heures et une charge rapide en 48 minutes sur une borne adaptée. L’Emgrand EV est le premier véhicule entrant dans le cadre de la « Blue Geely Initiative ». Une stratégie que le constructeur chinois entend bien mener à son terme avec succès.






Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | Geely | Chine
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 08-02-2016 à 17:22:00 par vedrenne didier

bonjour,
Est-il possible de se procurer une berline Emgrand EC7
EN FRANCE POUR 2017.
MERCI



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème EDF lance une réflexion sur le véhicule autonome
EDF se lance aujourd’hui de plus en plus dans les services liés à l’énergie. Pour mieux cerner et anticiper les attentes de ses clients, le groupe a créé au sein de sa...
Les nouvelles aides de Toulouse Métropole pour acquérir un véhicule propre
L’amélioration de la qualité de l’air étant un sujet majeur pour Toulouse Métropole, cette communauté urbaine regroupant 37 communes vient d’adopter une série de mesures...
Total reprend les bornes d’Autolib’ et affiche ses ambitions dans la recharge
Les rapports entre la Ville de Paris et Total n’ont pas toujours été au beau fixe. On se souvient du véto de la municipalité parisienne quant au souhait du groupe...
70.000 taxis électriques à Pékin avec échange des batteries en 3 minutes
A l’été 2019, les autorités de la ville de Pékin ont planifié de remplacer l’intégralité des 70.000 taxis de la ville par des modèles électriques. Une étape à fin 2020...
BMW donne corps à un nouveau SUV électrique
Avec sa BMW i3, BMW a fait partie des pionniers de la mobilité électrique mais le constructeur bavarois a quelque peu tardé a proposé de nouveaux modèles intégrant les...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact