Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 25/04/2019 à 09:39 par Philippe Schwoerer - Lu 4090 fois - 12 commentaires


Le vélo à assistance électrique meilleur pour les seniors ?


Si aujourd’hui le vélo à assistance électrique se décline en une multitude de modèles, y compris pour des exploitations jeunes et sportives, ou encore pour la mobilité quotidienne afin de se rendre au bureau, dix ans en arrière, l’argument principal et incontournable des vendeurs était que le VAE permettait aux seniors et/ou cardiaques de pratiquer, sans trop d’effort, une activité physique minimale mais indispensable à la santé. Le média Web Cycle Boom s’est intéressé à la pratique du vélo chez les personnes de plus de 50 ans (panel de 100 individus âgés de 50 à 83 ans) avec un double objectif. Les observations ont été réalisées pendant 8 semaines sur les territoires élargis de 4 villes du Royaume-Uni : Oxford, Reading, Bristol et Cardiff. C’est avec les VAE qu’ont été obtenus les meilleurs résultats sur le bien-être et la santé (mentale et physique). Communiqués il y a environ 2 ans à l’issue de l’expérimentation, ils refont surface actuellement pour inviter les plus de 50 ans à pratiquer une activité physique.

2 objectifs

Tout d’abord il s’agissait de comprendre comment la place et l’aménagement accordés dans les villes, au vélo, influent la pratique du cyclisme par les seniors. Avec, pour finalité, d’évaluer pour eux l’apport sur l’autonomie, la santé et le bien-être. Découlant directement du premier, le second objectif visait à développer une boîte à outils à destination de décideurs divers (planificateurs, architectes, ingénieurs, etc.) afin de favoriser la pratique du vélo chez les générations plus âgées, actuelles comme à venir.

Prolonger l’activité

Globalement, les plus de 50 ans qui reprennent ou espèrent reprendre la pratique de la bicyclette évoquent spontanément le souhait de perdre du poids, de faire face à un traitement contre le cancer, de trouver un remède à l’insomnie, à la ménopause ou à la dépression. Bien plus que ceux qui n’ont jamais arrêté de pédaler, cette population s’intéresse spontanément aux vélos à assistance électrique. Le premier bénéfice des VAE par rapport aux modèles classiques, mis en avant par l’étude menée par Cycle Boom, est de permettre aux seniors de reprendre le cyclisme, mais aussi d’en prolonger l’exercice. Quitte à passer, pour certains, à un engin à 3 roues pour une meilleure stabilité.

Avantages mis en avant

De nombreux participants à l’enquête ont plébiscité le vélo à assistance électrique pour diverses raisons : le plaisir et les sensations fortes qu’il procure, les déficiences physiques qui interdisent ou rendent difficile la pratique d’un vélo classique, un plus grand sentiment de sécurité (pouvoir s’éloigner plus vite des carrefours, grimper plus facilement les côtes), parcourir une distance en moins de temps, accompagner un partenaire plus jeune ou plus agile, remplacer une voiture pour effectuer des courses, davantage de polyvalence et d’autonomie que les transports en commun.



Apports sur la santé

Que le vélo utilisé soit à assistance électrique ou non, les participants à l’étude Cycle Boom partagent un sentiment commun : apprécier de pratiquer une activité physique saine à l’extérieur qui contribue à leur santé et à leur bien-être. Parmi les bienfaits mis en avant : la perte de poids, l’amélioration de la forme, un retour de la force et de l’endurance au niveau des jambes, un meilleur sommeil, une plus grande estime de soi, davantage de confiance, une impression de liberté et d’indépendance. Cependant les cyclistes ayant fait le choix d’un modèle classique dans le cadre de l’expérience ont souvent rapporté des sentiments de grande fatigue et de manque d’énergie pour pratiquer régulièrement le vélo.

Amélioration de la santé mentale

Si l’expérimentation n’a pas mis en avant d’apport significatif par la pratique du vélo sur la mémoire ou l’attention, elle a cependant démontré que le cyclisme améliore le raisonnement dans l’espace, la prise de décision, et, plus globalement, la santé mentale et physique, ainsi que le bien-être. Les rapporteurs affirment, graphes à l’appui, que les résultats sont meilleurs, voire bien meilleurs, chez les personnes ayant choisi un modèle à assistance électrique. A l’issue des 8 semaines, 12 participants ont acheté chacun un vélo classique, et 19 un VAE.

Améliorer les infrastructures

De leur côté, les enquêteurs plaident pour le développement et la promotion des innovations technologiques (en particulier l’assistance au pédalage) auprès des seniors qui ont arrêté la pratique d’une activité physique. Ce qui passe par une adaptation et l’amélioration des conditions d’usage : davantage de voies cyclables, aménagement des carrefours, implantation de zones de rencontre à basse vitesse y compris en milieu rural, ouvertures de parkings sécurisés avec prises de recharge, flottes de vélos partagés unisexes, trouver des solutions pour embarquer des bicyclettes dans les transports en commun y compris dans les bus, proposer sur le marché des modèles spécifiques pour les personnes âgées (dont des tricycles pour 2 personnes), inclure les plus de 50 ans aux épreuves cyclistes et favoriser la pratique intergénérationnelle, développer des formations spécifiques pour réapprendre à faire du vélo en ville et sur route, organiser des essais de VAE, etc.


Mots clés : vélo | assistance | électrique | VAE | senior | Cycle Boom | santé
Catégories : Vélo électrique |

Commentaires

Posté le 25-04-2019 à 12:10:17 par VTTAE74

Etude intéressante. Ce que j’en retire surtout c’est qu’il est important de ne jamais décrocher d’une activité sportive dont le cyclisme.

Posté le 25-04-2019 à 17:02:41 par ZoéT

Ca m’étonne que le VAE apporte de meilleurs résultats qu’un vélo classique.

Posté le 26-04-2019 à 08:17:54 par Christophe

Le magazine Notre Temps de mai relaye 3 témoignages qui abondent dans le sens de cet article : https://www.notretemps.com/sante/velo-electrique-trois-lecteurs-temoignent,i96284
- Renaud Berdah, 67 ans: "Grâce à lui, j’ai repris le sport"
- Danièle Olivon, 66 ans: "Le vélo électrique me permets de rester active malgré la maladie"
- Aline Tregouët, 54 ans: "Il m’évite souvent de prendre la voiture".
Evidemment ce dernier témoignage est celui qui a ma préférence, mais tout le monde s’en doute : "Depuis que j’ai découvert ce mode de déplacement, il y un an, ma voiture ne sort plus souvent du garage."
Non seulement, c’est bon pour elle mais aussi pour les autres.
J’espère pour elle qu’elle n’habite pas dans une ville qui a mis en place des interdictions basées sur Crit’Air et que son véhicule ne fait pas partie des interdits dans un futur proche, parce que sinon il faudra qu’elle en change pour continuer à l’utiliser, à bon escient, quand elle le veut. Malheureusement au hasard de mes discussions, je rencontre de plus en plus de gens dans ce cas, vertueux sur les déplacements de tous les jours mais à qui on met des bâtons dans les roues pour les déplacements où la voiture reste le moyen le plus pertinent, sans que ces décisions soient positives en terme ni de pollution, ni d’émissions de GES.

Posté le 26-04-2019 à 09:21:07 par Michel M.

Je suis un de ces séniors qui ont repris le vélo pour raison de bien-être après mon départ en retraite. Je me sens beaucoup mieux en utilisant le plus que possible mon vélo électrique qui j’utilise avec une remorque pour faire les courses au marché ou déposer mes déchets recyclable. Il y a une vraie sensation de liberté avec ces vélos dont un peu doser l’assistance.

Posté le 26-04-2019 à 15:42:48 par Signole

Mon père de 79 ans continue à pratiquer le vélo de course classique.

Posté le 26-04-2019 à 16:14:21 par ZoéT

Il tient la forme votre papa.

Posté le 27-04-2019 à 09:00:40 par Clarisse Benoit

Avec mon mari nous avons essayé le vélo électrique à la retraite et avons redécouvert les joies du tourisme à petite vitesse, tout en entretenant notre forme. Nous nous reconnaissons dans les résultats de l’étude.

Posté le 28-04-2019 à 09:57:19 par Clément Girault

C’est aussi notre cas avec ma femme : on embarque des VAE pliants dans le camping-car et nous visitons les alentours avec les vélos, à notre rythme.

Posté le 28-04-2019 à 17:07:36 par MM

Quand on peut, il ne faut jamais arrêter, et pour ceux qui sont habitués à un vélo classique, il faut s’y tenir le plus longtemps possible.

Posté le 29-04-2019 à 17:26:07 par JFisters

J’ai un temps renoncé au vélo avec un travail prenant et des enfants à élever. J’ai essayé de m’y remettre plusieurs fois, chaque tentative se soldant par un échec à cause de la fatigue du redémarrage. Vous me donnez envie d’essayer à nouveau, mais avec un vélo électrique cette fois-ci. Il me semble avoir vu un revendeur pas loin de chez moi, avec différents VAE à l’essai. Les beaux jours arrivent, c’est le moment d’essayer.

Posté le 30-04-2019 à 14:43:40 par VTTAE74

@JFisters
Vous verrez, vous l’adopterez !

Posté le 02-05-2019 à 09:24:01 par JFisters

@VTTAE74
Merci pour votre message amical. J’ai pris rendez-vous mardi prochain avec le revendeur de VAE dans ma rue.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Le vélo électrique roule aussi à l’hydrogène
Les vélos à assistance électrique connaissent aujourd’hui un succès grandissant et portent la croissance du marché du cycle dont ils représentaient 40% du chiffre...
Wello : un tricycle solaire à assistance électrique et connecté
Un moteur d’une puissance de 250 W (rendement supérieur à 90%), une assistance qui s’inhibe aux environ de 25 km/h mais qui laisse la possibilité de rouler jusque 40...
Nouveau scooter électrique Unu
Créée en 2013 afin de développer des scooters électriques, l’entreprise allemande Unu présente son nouveau modèle, « plus moderne et plus connecté, grâce à une...
Les deux-roues électriques Askoll au salon Autonomy (Paris)
C’est à la grande Halle de la Villette que la 4e édition du salon Autonomy, dédié à la mobilité urbaine, a ouvert ses portes aujourd’hui, pour 2 jours. Plusieurs...
Europcar complète sa flotte électrique avec des Kia e-Niro
Au total, ce sont 50 Kia e-Niro qui ont été commandés par Europcar Mobility Group France. Les livraisons sont déjà en cours. Une opération appréciée par Kia Selon...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact