Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 18/09/2018 à 06:00 par Philippe Schwoerer - Lu 1987 fois - 5 commentaires


Les échos de l’Electric Tour 35 organisé par le SDE d’Ille-et-Vilaine


A la croisée des genres, et avec quelques jours d’avance sur la 17e édition de la Semaine européenne de la mobilité programmée du 16 au 22 septembre 2018, l’Electric Tour 35 a embarqué à la découverte du patrimoine une quarantaine d’équipages samedi dernier, 15 septembre, entre Châteaugiron et Saint-Malo. Tous avaient la banane en arrivant sous un radieux Soleil, au cœur même du village itinérant des mobilités durables mis en place par le Pays de Saint-Malo. Nous sommes allés à la rencontre des acteurs de cette journée, la responsabilité technique du rallye ayant été confiée à notre adhérent Jean-François Villeret, à travers son équipe de Tour véhicules électriques.

Village itinérant des mobilités durables

A 15h30, samedi dernier, à Saint-Malo, la place réservée aux voitures électriques des participants à l’Electric Tour 35, devant l’office de tourisme, était encore déserte. Mais la dizaine de stands installés sur l’esplanade Saint-Vincent par le Pays de Saint-Malo accueillait déjà pas mal de visiteurs. Romain Crosnier, chargé de l’organisation de cet événement pouvait se réjouir de l’ambiance estivale qui régnait encore pour la 3e édition du village itinérant des mobilités durables. « Ce matin, avant de dresser les stands à Saint-Malo, nous étions à Dol-de-Bretagne. Samedi prochain, 22 septembre, nous serons à Dinard de 9 à 13 heures, puis à Combourg, de 15 à 19 heures », nous confie-t-il. Pas de voitures électriques neuves exposées ? « Non, pas à Saint-Malo. En revanche des concessionnaires étaient présents à Dol-de-Bretagne, et d’autres exposeront leurs modèles électriques à Combourg samedi prochain », répond notre interlocuteur qui souligne que toutes les solutions de remplacement de la voiture thermique sont pris en compte dans le village itinérant : transports en commun, covoiturage, petits engins de mobilité douce, etc. Une nouvelle édition l’année prochaine ? « Tous les ans nous nous reposons la question. La sensibilisation à la mobilité durable, c’est sur le long terme », estime Romain Crosnier.



40 équipages

A 17 heures, la colonne des participants à l’Electric Tour 35 a déjà bien investi l’esplanade. On y trouve des Tesla Model S, BMW i3 et i8, Renault Zoé, Hyundai Ioniq, Citroën C-Zero et E-Méhari, nouvelles et anciennes Nissan Leaf, etc. Les derniers arrivés ne sont cependant pas les moins méritants, car effectuer 170 kilomètres avec une Mia et un Renault Twizy demande une attention particulière, avec un départ encore plus matinal, et la planification de la recharge. A ce sujet, Jean-François Villeret souligne : « Sur les 40 véhicules engagés à l’Electric Tour 35, 25 ou 26 ont pu faire tout le parcours sans recharge, ou aurait pu le faire si les batteries étaient à pleine capacité au départ de Châteaugiron, ». Avec son équipe de TVE, il a géré les équipages, réalisé les road-books, etc., selon une recette qu’ils maîtrisent parfaitement « C’est le SDE35 qui a imaginé le tracé du parcours et s’est occupé des lieux de visite », complète-t-il.

Des besoins en bornes rapides

Tout ceux qui participent aux épreuves derrière lesquelles se cache, entre autres, Jean-François Villeret, connaissent parfaitement son discours militant sur les bornes rapides. « Elles sont indispensables. Ce sont celles à installer en premier. A quoi ça sert d’avoir des bornes accélérées tous les 15 kilomètres quand les constructeurs proposent déjà des modèles à 350 kilomètres d’autonomie et plus. Pour l’itinérance, les besoins sont en bornes rapides ! Il vaut mieux investir dans du matériel qui coûte cher et qui servira, plutôt que, pour un budget au final du même ordre de grandeur, dans une multitude de bornes accélérées dont un grand nombre sont délaissées ! », martèle-t-il. « Du côté de la Bretagne, il y a une réelle volonté de faire quelque chose de bien ! », ajoute-t-il.



Exemple parlant

Le dirigent de TVE nous confie un exemple révélateur, extrait justement de l’Electric Tour 35 : « Parmi les participants au rallye, des professionnels auxquels nous avons dû fournir un badge pour accéder au réseau Béa car ils ne l’utilisent pas habituellement pour leurs besoins locaux, rechargeant leurs véhicules électriques à l’entreprise. C’est dans leurs déplacements plus lointains que les professionnels pourraient avoir besoin de recharger leurs voitures électriques. Et dans ce cas, il leur faudrait des bornes rapides. A signaler aussi que des participants n’ont pas les bons câbles. On en trouve encore avec des connecteurs T3 ». A l’heure où le présent article apparaîtra sur le site de l’Avem, Jean-François Villeret et ses collaborateurs seront déjà levés afin de préparer l’envoi de la 7e édition du Nouvelle-Aquitaine électrique Tour qui va se dérouler du mardi 18 au jeudi 20 septembre 2018.

Le réseau évolutif du SDE35

Concernant les bornes rapides, le SDE35 a prévu un maillage très judicieux, composé de 10 stations, au plus éloignées, 2 à 2, de 40 kilomètres, et qui bénéficient d’une électricité verte fournie par Enercoop. S’y ajoutent 81 installations accélérées. Ce réseau va être porté à 103 bornes avec l’intégration de celles de Rennes Métropole. Président de ce syndicat de l’énergie d’Ille-et-Vilaine, Didier Nouyou nous a livré ses premières impressions sur le rallye, à peine sorti de la BMW i3 prêtée par un concessionnaire du département. « Nous avions limité au départ les équipages au nombre de 30, et finalement nous avons accepté 40 véhicules. Dedans : des représentants de collectivités, d’entreprises, mais aussi beaucoup de particuliers. Concernant ces derniers, c’est très intéressant, car ça signifie que le véhicule électrique fait son chemin dans la tête des gens » : estime-t-il.



Nouveau tracé

« En 2017, nous avons porté le Breiz electric Tour, avec l’aide des autres départements bretons. Ca a été assez lourd à gérer. Pour 2018, nous avons tenu compte des secteurs d’Ille-et-Vilaine qui n’en avaient pas profité, comme le Nord et l’Est », explique Didier Nouyou. « Nous avons fait le choix de procéder à une inauguration systématique de chacune des bornes, afin de sensibiliser les habitants. Ce qui est important, c’est que les automobilistes essayent les voitures électriques. C’est après avoir fait un petit tour dedans qu’ils peuvent vraiment se faire une opinion. C’est un peu comme les boîtes de vitesses automatiques : on critique avant, et on les adopte après les avoir testées », argumente le président du SDE35. « Les constructeurs sont pour la plupart ouverts désormais à la mobilité électrique, avec de sérieux investissements en recherches et développements. En revanche, les concessions s’inquiètent, craignant une baisse significative des opérations de dépannage et d’entretien », rapport-t-il.

Bien organisé

Tous les participants auxquels nous avons demandé leur avis ont décrit un rallye bien organisé, avec des visites intéressantes. Jérôme Fresnay, grand habitué des records et des événements branchés, arrivé premier à l’épreuve des questions, était étonné et satisfait d’avoir découvert des curiosités dans ce département d’Ille-et-Vilaine qu’il connaît très bien, et où il réside. En points forts, il cite : « le menhir du Champ-Dolent et la cathédrale de Dol-de-Bretagne, l’église Notre-Dame-du-Roc à Montautour avec une vierge sur le clocher à la place du traditionnel coq, l’accès au donjon de la mairie de Châteaugiron en cours de rénovation, Bazouges-la-Pérouse, etc. Une bonne idée ce rallye, pour découvrir le patrimoine ! ».




Pour plus d'information

Tour Vehicules Electriques
Jean-François VILLERET
Blue Com
28 Rue Carnot
86000 Poitiers

Tel : 05 49 52 26 04
Site : http://www.tour-vehicules-electriques.com/

Tour Vehicules Electriques est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de Tour Vehicules Electriques


Mots clés : Electric Tour 35 | SDE35 | Ille-et-Vilaine | TVE | véhicule | électrique | Saint-Malo | Didier Nouyou | Jean-François Villeret | Jérôme Fresnay | Romain Crosnier | patrimoine | mobilité | voiture
Catégories : Voiture électrique | Borne de recharge |

Commentaires

Posté le 18-09-2018 à 18:12:11 par AS35

Très bien organisé, excellente idée de proposer ce rallye pour les Journées du Patrimoine : bravo aux organisateurs. Nous espérons la même chose en 2019.

Posté le 19-09-2018 à 20:35:56 par Matelot76

Surprenante arrivée à Saint-Malo où je passias par hasard.

Posté le 20-09-2018 à 17:39:49 par PTB

E-Mehari : pas mieux qu’avec la Mia et le Twizy pour la recharge, non !?

Posté le 22-09-2018 à 14:28:51 par soub56

"Jean-François Villeret,.... son discours militant sur les bornes rapides".
Le terme "militant" a une connotation un peu négative...j’aurai plutôt dit discours réaliste, argumenté, sensé ou position pleine de bon sens. Vous l’avez compris, je suis tout à fait d’accord avec Mr Villeret.

Posté le 23-09-2018 à 15:01:51 par VTTAE74

@soub56
Pourquoi le mot "militant" aurait une connotation un peu négative. Je suis fier de me présenter comme un militant des VTT à assistance électrique et n’y trouve rien de négatif. Militer, c’est bien défendre une cause ou mettre en avant une idée ou un concept.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Autonomy
Autonomy
Du 18/10/2018 au 20/10/2018 - Grande Halle de la Villette à Paris

Autonomy fêtera sa troisième édition en 2018. Ce salon se présente comme le "Festival de la mobilité urbaine', et cela en présentant un très grand nombre de moyens de...
A lire également / sur le même thème Sodetrel devient Izivia
C’est dans un communiqué de presse daté de jeudi 18 octobre 2018 que Sodetrel annonce sa nouvelle dénomination Izivia : « une nouvelle identité pour marquer une étape...
L’électrique reste la meilleure solution (Ouest-France)
Dans un encadré en marge d’un article intitulé « Passer à la voiture ‘propre’… Oui, mais laquelle ? », et publié dans l’édition du 11 octobre 2018 de Ouest-France,...
3e édition du salon Autonomy, festival de la mobilité urbaine
La troisième édition du salon Autonomy ouvre ses portes demain, jeudi 18 octobre 2018, jusqu’à ce samedi 20 octobre, à la Grande Halle de la Villette. Ses organisateurs...
Un minibus électrique Geco 6 places livré par Mobilité Plus à Antibes
Lorsque nous publions un article sur l’activité de notre adhérent Mobilité Plus, c’est le plus souvent pour porter un éclairage sur une nouvelle livraison des trains...
Que penser d’une enquête du Dauphiné sur les véhicules électriques ?
Suite à une étude publiée le 10 octobre 2018 par l’UFC-Que Choisir, le Dauphiné a interrogé ses lecteurs : « Faut-il rendre obligatoire les voitures électriques ? ». En...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact