Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 26/03/2019 à 10:45 par Philippe Schwoerer - Lu 2560 fois - 4 commentaires


Lyon, Paris et Rouen élues villes de la mobilité 2019


C’est auprès des 75 villes les plus peuplées de France (plus de 65.000 habitants) que le groupe de réflexion « Les clés de la mobilité » a enquêté au moyen d’un questionnaire (85 questions) adressé aux instances municipales et à celles chargées des transports. Une première phase suivie d’une vérification, sur le terrain, des retours. Lancée par Athlon, spécialiste de la LLD de véhicules et gestionnaire de flotte, cette démarche a permis de réaliser un classement pour 50 de ces villes, plus engagées a priori que les 25 autres dans la mobilité durable.

Inégalité dans la mobilité électrique

Plus de 80 points ont été analysés concernant la qualité des réseaux de transport en commun, l’utilisation du vélo, le stationnement, les nouvelles mobilités, les programme d’expérimentation ses solutions du futur, etc. Au sujet de ceux qui intéressent plus particulièrement l’activité de l’Avem, seulement 3 des 50 villes classées aident à l’achat des voitures électriques : Paris (2e marche), Marseille (10e) et Grenoble (15e). Mais 38% des communes de plus de 65.000 habitants retenues octroient des enveloppes allant de 200 à 400 euros maximum pour favoriser l’acquisition de vélos à assistance électrique.

Ravitaillement en énergie

Quatre des 50 villes distinguées subventionnent l’installation d’une borne de recharge : Paris, Saint-Etienne (16e), Tourcoing (36e) et Reims (37e). Sans s’arrêter aux 86% des villes qui prévoient l’installation de telles infrastructures dans l’espace public, 38% en compte actuellement moins de 15 sur leur territoire. La mobilité électrique à hydrogène, quant à elle, est déjà activement attendue à Lyon, Paris, Rouen, Caen (9e), Nantes (11e) et Clermont-Ferrand (29e) où des infrastructures d’avitaillement sont en service, et même parfois des lignes régulières de transports en commun H2.

Lyon sur la première marche du podium

Si la ville de Lyon est accueillie sur la première marche du podium par le groupe de réflexion « Les clés de la mobilité », c’est tout simplement parce que c’est celle qui « a accompli le plus d’efforts pour mettre à disposition de ses habitants et entreprises une offre multiple, diversifiée et accessible de transports (bus, métro, tramway), de solutions de mobilité (vélos en libre-service et free-floating, trottinettes, autopartage, etc.), avec des objectifs environnementaux clairement affirmés ». Les enquêteurs soulignent que la métropole du Grand Lyon poursuit sa stratégie « Métropole intelligente » qui vise « à inventer la ville de demain pour améliorer le quotidien de ses habitants ». La commune anime également des PDIE (Plans de déplacements interentreprises) dans une bonne quinzaine de ses zones d’activité, en particulier pour organiser le covoiturage des salariés de ces espaces. Lyon n’hésite pas à explorer différentes pistes pour la mobilité du futur, telles les voitures autonomes et les voies solaires.

Paris à la suite

Concernant Paris qui se place au 2e rang du classement des 50 villes de plus de 65.000 habitants les plus impliquées dans une démarche de mobilité durable et diversifiée, les rédacteurs du bilan plaident : « En dépit de ses difficultés dans la gestion du trafic automobile, la ville est un véritable laboratoire pour toutes les nouvelles solutions de mobilité : explosion des services d’autopartage et de free-floating, développement de nouvelles voies de circulation pour les deux-roues, accroissement des zones facilitant la circulation piétonne, horaires étendus de service des transports en commun et accroissement significatif des bus hybrides, études réalisées autour d’éventuels futurs développements de la circulation des habitants sur la Seine, parc impressionnant de bornes de recharge électriques ». Les enquêteurs ont souligné la refonte du réseau de bus qui passe par la création de 5 nouvelles lignes et la mise en circulation de 100 véhicules supplémentaires.

Rouen en numéro 3

La ville de Rouen se distingue également par une volonté d’explorer de futures et nouvelles solutions de mobilité. Elle est « l’une des rares à posséder une borne de recharge pour véhicules hydrogène depuis plusieurs années avec une volonté d’en développer le parc », cite en exemple le groupe de réflexion. Rouen est aussi la première ville française, et même européenne, à tester grandeur nature et sur routes ouvertes le partage de véhicules autonomes à travers le programme « Rouen Normandy Autonomous Lab ». Une expérimentation qui se déroule actuellement au technopôle du Madrillet, avec l’objectif d’inclure dès 2020 ce service aux offres de mobilités partagées du territoire. Cette ville de Seine-Maritime est par ailleurs très active pour inciter les professionnels implantées dans son secteur à améliorer la mobilité des salariés via la mise en œuvre de plans de déplacements d’entreprise (PDE).


Mots clés : mobilité | électrique | ville | recharge | hydrogène | Les clés de la mobilité | durable | voiture
Catégories : Voiture électrique | Bus électrique et hybride | Vélo électrique | Voiture électrique en libre-service et auto-partage | Etudes, rapports & analyses |

Commentaires

Posté le 26-03-2019 à 14:59:49 par Sonia

Je n’arrive pas à retrouver l’intégralité de cette étude sur Internet. Elle m’intéresse.

Posté le 27-03-2019 à 09:25:17 par Christophe

Les chiffres 2015 du CEREMA concernant les TC de Lyon et Rouen (pas de valeurs pour l’IdF) :
- Lyon : 1 400 000 habitants couverts - 320 voyages par an et par habitant.
- Rouen : 500 000 habitants couverts - 105 voyages par an et par habitant.
La moyenne des agglos de plus de 300 000 habitants est de 168.
Par comparaison :
- Nantes : 625 000 habitants couverts - 225 voyages par an et par habitant,
- Strasbourg : 483 000 habitants couverts - 249 voyages par an et par habitant,
- Montpellier : 449 000 habitants couverts - 188 voyages par an et par habitant.
Selon mon propre classement de la mobilité durable, Lyon et Paris seraient bien 1er et 2ème mais Rouen ne serait pas 3ème, devancée par les 3 cités.

Mais il faut intégrer que l’étude a été faite par "Athlon, spécialiste de la LLD de véhicules et gestionnaire de flotte".
C’est une forme de lobbying.

Posté le 31-03-2019 à 18:01:14 par Guitton

ouais, pas très fiable ces résultats

Posté le 04-04-2019 à 16:31:32 par Christophe

Cet article reprend le classement, comme cela chacun pourra se faire sa propos idée : https://pro.largus.fr/actualites/lyon-en-tete-du-classement-des-villes-francaises-sur-la-mobilite-9667401.html

Le moins que l’on puisse dire c’est que je suis surpris que Nantes n’apparaisse pas dans le top 50, que la Rochelle l’y soit mais pas Poitiers (qui a pourtant un bien meilleur réseau de bus).



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Les nouvelles Smart EQ seront exclusivement électriques
C’est une première pour un constructeur de voitures thermiques, - et Smart l’avait annoncé il y a déjà plusieurs mois -, la marque ne commercialisera plus que des...
EVBox va équiper en bornes de recharge 2 distributeurs en automobiles
L’accord signé par l’adhérent de l’Avem avec les 2 groupes (Bernard, Emil Frey Motors France) porte sur l’installation de matériel de recharge pour véhicules électriques...
Kia et Hyundai investissent dans le réseau de recharge Ionity
Kia est un de rares constructeurs à avoir abandonné sur ses voitures électriques le standard de recharge rapide CHAdeMO pour le Combo CCS, le seul à être disponible sur...
Eccity lease lève 1 million d’euros via la Banque des Territoires
Cette manne va permettre de consolider l’offre de location longue durée proposée par le constructeur de scooters électriques à deux et trois roues (catégories 50 et 125...
Mercedes baissera de 30% l’empreinte CO2 de ses véhicules électriques
Pour arriver à ce résultat, le constructeur va utiliser des cellules de batteries qui seront produites avec des énergies renouvelables de sources hydroélectriques,...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact