Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 24/05/2013 à 14:27 par Michaël Torregrossa - Lu 7292 fois - 4 commentaires

Michel Edouard Leclerc en campagne pour plus de bornes de recharge, moins chères - Photo 1
Lors d’une rencontre « Face à la presse » organisée par le site d’information 7pmAuto et relayée par le magazine spécialisé LSA, Michel Edouard Leclerc, président des centres E. Leclerc, a détaillé le plan de déploiement des infrastructures de charge dans ses magasins et réclame des mesures incitatives aux pouvoirs publics.

Pionnier dans le déploiement des infrastructures de charge, Leclerc souhaite équiper, à terme, l'ensemble de ses centres. D'ici la fin de l'année l'enseigne aura équipé 100 de ses 500 centres.

Objectif : favoriser l’émergence du véhicule électrique et permettre aux premiers utilisateurs de pouvoir se recharger le temps des courses.


Intégrer l’installation des bornes aux certificats d’économie d’énergie

Pour soutenir le déploiement des bornes, Michel Edouard Leclerc souhaite intégrer l’installation des bornes aux certificats d’économie d’énergie.

« En intégrant les coûts d’installation des bornes de recharge dans les actions donnant droit à certificats, le gouvernement permettrait, sans impact budgétaire, un équipement rapide du territoire et donnerait un "coup de pouce" décisif à la mobilité écologique pour tous » précise l’enseigne relayée par LSA.

Réalisée en début d’année, cette proposition aurait été rejetée par l’exécutif sous prétexte qu’elle ne contribuerait pas directement aux économies d’énergie et ne serait donc pas éligible dans la loi. Une réponse qui ne décourage par le président des Centres Leclerc qui prépare une campagne publicitaire pour demander l’éligibilité des équipements.


Un nouveau service de location de VE en préparation

En dehors des infrastructures de charge, l’enseigne étudie également la mise en œuvre d’un nouveau service de locations de véhicules électriques.

Un projet sur lequel Leclerc ne donne pas encore de détails mais qui pourrait être mené en collaboration avec Renault. A suivre…


Mots clés : Michel-Edouard Leclerc | Leclerc
Catégories : Voiture électrique | Borne de recharge |

Commentaires

Posté le 24-05-2013 à 16:16:45 par Didier

Pour ce qui est des centres commerciaux, je pense qu'il est préférable d'avoir beaucoup de prises de charge lente (genre 10A ou 16A) que peu de bornes rapides. C'est l'intérêt de tous : le magasin car ainsi les clients sont nombreux et restent longtemps, les clients car ça évite des situations très désagréables comme ne pas trouver de prise où attendre qu'une prise se libère ou encore se faire injurier parce qu'on a bloqué la borne durant 2 heures de courses alors que la charge s'est faite en 30 minutes. D'autant que pour le prix d'une borne à 10 000 euros on peut installer 1000 prises à 10 euros ! Reste la facturation, le plus simple avec 1000 prises est je pense un bout de parking dédié VE avec barrière et facturation au temps avec paiement directement à la barrière en sortant par carte de crédit ou sur présentation du ticket de caisse à un lecteur de code barre si le magasin décide de la gratuité dès un montant de courses donné.

Posté le 24-05-2013 à 19:42:59 par cbr

J'ai découvert ce soir à la concession Renault, qu'ils ne peuvent pas revendre de l'énergie car ceci est réservé aux distributeurs et régies. Si la règle est la même pour tout le monde, Leclerc ne serait pas en mesure de facturer l'électricité consommé à ses bornes. Il "offrirait" le courant à ses clients ! Et répercuterait le coût sur tous les tickets.
Pour moi, c'est une très mauvaise nouvelle car cela signifie qu'un véhicule électrique X ne pourra pas se recharger dans une concession Y si le propriétaire de celle-ci la réserve à ses propres clients...

Posté le 24-05-2013 à 23:15:20 par Didier

Pour moi, ils ne vendent pas de l'électricité, ils vendent un service à savoir "charger la voiture", service dont un ingrédient est le courant mais qui nécessite aussi une prise, un emplacement, un moyen de facturer, un entretien, etc.

C'est comme si on disait qu'une grande surface ne peut pas vendre de piles.

Vendre du courant c'est alimenter ton compteur.

Posté le 29-05-2013 à 14:04:56 par metalrod11

D'accord avec Didier ! On vend du courant quand on vend des kWh. Dès lors qu'on fait payer du temps d'un service comprenant à la fois le stationnement sur l'emplacement et la charge associée sans compter les kWh, on ne vend plus, à proprement parler, de l'électricité.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Infrastructures de charge pour véhicules électriques

Découvrez notre dossier spécial
AVEM
Retrouvez notre dossier complet sur les infrastructures de charge pour les véhicules électriques : actualités, vidéos, fournisseurs, localisation des bornes, différents types de bornes...

Accéder au dossier
Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du /09/2021 au 09/2021 - Cagnes-sur-Mer

L’AVEM organise sa quatrième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, qui aura lieu à Cagnes-sur-Mer en septembre 2021. Cet événement permettra aux acteurs...
A lire également / sur le même thème Bornes Leclerc : Une application smartphone/iPhone à télécharger
En cette période de vacances, si vous avez à vous déplacer en voiture électrique, pensez éventuellement aux points de charge proposés dans les centres Leclerc. Une...
Des bornes de recharge photovoltaïques pour le Centre Leclerc de Gaillac
En région Midi-Pyrénées, Eden Energy vient de lancer un projet de recharge associant énergie photovoltaïque et charge semi-rapide au centre E. Leclerc de Gaillac. Ce...
Bornes de recharge et certificats d’économie d’énergie – Leclerc poursuit son combat
Dans un nouvel article publié sur son blog, Michel-Edouard Leclerc poursuit son combat pour rendre éligibles les bornes de recharge aux Certificats d’économie d’énergie...
Transition énergétique & bornes de recharge – Leclerc appelle à « lever les obstacles » pour les acteurs privés
Avec le soutien de Renault et du Groupe Bolloré, Leclerc apporte sa contribution au débat national sur la transition énergétique et réitère sa proposition d’inclure les...
« Monsieur le Président, osez la mobilité électrique pour tous ! » - L’appel de Michel-Edouard Leclerc
Dans une libre opinion diffusée le 2 juin dans le Journal du dimanche, Michel-Edouard Leclerc accuse le retard pris par la France dans son plan de déploiement des...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact