Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 17/07/2018 à 06:00 par Philippe Schwoerer - Lu 2353 fois - 10 commentaires


Moins de cobalt, moins chère, plus d’énergie avec les batteries eLNO


Le groupe Johnson Matthey, - spécialisé en produits chimiques -, mise sur sa propre recette afin de prendre le train de la mobilité électrique. Sa batterie eLNO, à teneur réduite en cobalt, serait dotée de nombreux avantages qui pourrait la rendre incontournable dans les véhicules électriques d’ici quelques années. L’entreprise vient de démarrer les travaux d’une première usine de production du matériau maison qui devrait être opérationnelle en 2021 ou 2022. Ce démonstrateur, qui se dressera à Clitheroe, au Royaume-Uni, fournirait 1.000 tonnes par an de ce produit qui permettrait de se passer de cobalt à la cathode. Les informations communiquées par Johnson Matthey sont cependant encore trop chiches pour se réjouir pleinement de cette annonce.

Matériau sous tension

Rapport Cyclope, étude « Time to recharge » d’Amnesty international, etc. : les documents s’empilent qui cherchent à tirer le signal d’alarme sur le développement des véhicules électriques du fait de la présence de cobalt dans leurs batteries de traction. La proportion n’est pas très élevée dans les accumulateurs, - de l’ordre de 5-6% le plus souvent -, mais cela a suffi pour provoquer une véritable envolée des cours depuis 2017. En mai 2018, nous indiquions dans notre article consacré au Rapport Cyclope que la tonne de cobalt était vendue l’équivalent de 77.000 euros (cours du 16 mai). Seulement et exactement 2 mois, plus tard, à la cotation du 16 juillet 2018, ce sont désormais 87.855 euros qu’il faudrait aligner pour le même volume, soit 14% de progression en 60 jours !

Cher cobalt

On comprend que Johnson Matthey justifie le développement de sa nouvelle batterie par le prix élevé sur le cobalt et l’incertitude qui entoure son évolution. Si l’on ajoute à cela l’instabilité politique du principal pays producteur (la république démocratique du Congo), l’impact environnemental de l’extraction du cobalt, et les droits humains qu’elle bafoue, - notamment en raison des enfants exploités à cette tâche -, l’annonce du groupe spécialisé en produits chimiques a de quoi retenir largement notre attention. Pour autant, ce dernier ne communique pas d’éléments qui pourraient nous permettre d’effectuer des comparaisons entre ce produit baptisé eLNO (ou lithium-oxyde de nickel amélioré) et le cobalt. Ni même sur la proportion gagnée en nickel dans ses batteries de traction. Signe, très certainement, que sa solution n’est pas encore stabilisée ! Toujours est-il que Johnson Matthey a annoncé fin mai dernier consacrer 200 millions de livres (226 millions d’euros) à sa conversion vers la mobilité électrique. Et les investisseurs semblent suivre, si l’on en croit le frémissement à la hausse de la cotation de l’action qui se porte bien. Jusqu’à présent, pour la mobilité, le groupe était principalement connu des constructeurs en automobiles par ses technologies permettant de réduire les émissions des véhicules diesel et à essence.

Meilleure densité énergétique

L’amélioration de la densité énergétique permise par les batteries eLNO n’est pas toujours renversante. Selon les chiffres fournis par Johnson Matthey en septembre 2017, le gain est de 10-15% par rapport aux accumulateurs lithium NCA (nickel, cobalt, oxyde d’aluminium) et, respectivement, de 5-10% et 20-25%, pour les cellules lithium NMC811 et NMC622 (nickel, oxyde de manganèse, cobalt). Mais pour un coût réduit (de combien ?), avec des matériaux dont les prix devraient se montrer moins volatils. Les bénéfices de cette technologie eLNO ne s’arrêtent pas là. Selon le groupe, la sécurité d’utilisation, le nombre de cycles de décharge/recharge, et la puissance disponible à basse température sont également améliorés, plus ou moins selon la technologie à laquelle est comparée celle poussée par Johnson Matthey. En bref, cette dernière se montrerait au minimum égale, mais le plus souvent supérieure à tous les niveaux. Et ce, sans aucune régression d’utilisation, assurent les développeurs. Au final, les batteries eLNO pourraient bien prendre de belles longueurs d’avance sur celles actuellement montées dans les véhicules électriques produits actuellement.

Diversité

Nous ne saurons sans doute que dans quelques années si la solution avancée aujourd’hui par Johnson Matthey est viable et véritable exploitable dans la mobilité électrique. Les annonces diverses et sans suite autour de la mobilité électrique, et plus généralement de la mobilité durable, ont été très nombreuses ces dernières années. Cependant une chose est sûre : l’avenir est à la pluralité des solutions qui permettra des reports éventuels sur une ou plusieurs technologies en cas de blocage ici ou là. Cette diversité est également le gage d’une concurrence entre les filières qui amènera à pousser toutes les technologies au maximum de leurs possibilités. Le prix des batteries a été divisé par 5 entre 2010 et 2017. Ce n’est pas fini !


Mots clés : batterie | eLNO | Johnson Matthey | électrique | véhicule | cobalt | mobilité
Catégories : Voiture électrique | Batterie |

Commentaires

Posté le 17-07-2018 à 08:46:38 par Encore un peu de patience...

... et la vraie rupture technologique pour les batteries, dite disruptive, va débarquer...

Imaginez juste un instant que la lourde batterie de quelque 550 kg de Tesla puisse être remplacée par un pack de moins de 30 kg ?

A suivre...

Posté le 17-07-2018 à 08:59:59 par jerome69

On en est où sur la technoilogie Batterie au Graphene ? qui s’avéraient révolutionnaire et faire en grand pas en avant sur le plane de la densité énergétique

Posté le 17-07-2018 à 09:40:18 par HMDis

@jerome69
J’essaye aussi de suivre l’actu des batteries au graphène, mais rien de nouveau. Graphenano semble réserver son graphène comme matériau de construction pour les maisons. Le site internet de sa filiale Grabat ne donne qu’une page de contact.

Posté le 17-07-2018 à 10:05:46 par ZoéT

Oui à la diversité des technologies. Ca semble se mettre en route. Rien vu de nouveau non plus pour les batteries au graphène.

Posté le 18-07-2018 à 09:05:42 par jerome69

@ HMDis; merci pour la réponse, j ’avais de grand espoir sur cette techno qui donnait l’espoir d’avoir des véhicules avec des autonomies comparable au moteur thermique. Mais rien ne semble émerger malheureusement apres des annonces alléchantes

Posté le 18-07-2018 à 09:23:26 par Philippe Schwoerer

@jerome69

Nous faisons le même constat à l’Avem. Les dernières communications de Graphenano datent de février 2018. Depuis, plus rien ! Et comme le dis HMDis, le site de sa filiale Grabat est très réduit.

Comment interpréter cela ? Problème de développement ? Développement en mode secret ? Santé financière ?

Un accord avait été passé entre Grabat et une entreprise chinoise Chint, en 2016. Nous avons fait quelques recherches aussi dans cette direction, sans succès.

A suivre...

Posté le 19-07-2018 à 10:34:34 par Nico

"Le prix des batteries a été divisé par 5 entre 2010 et 2017"
Ca sort d’où ce chiffre ???
Il y a 15 ans un élément 18650 coutait 2$ pour 2 Ah, on est aujourd’hui à 1.5$ pour 2.5 Ah donc division par 2 en 15 ans et non 5 en 7 ans me semble-t-il

Posté le 19-07-2018 à 12:38:12 par Philippe Schwoerer

@Nico

Au départ, l’info sur l’évolution du prix des cellules nous a été amenée il y a quelques mois d’une discussion avec un professionnel installé depuis très longtemps dans le monde la mobilité électrique qui cherche actuellement à développer son activité en proposant des packs de remplacement pour un maximum de modèles de VE. Entre 3.000 et 7.000 euros, par exemple, pour une Peugeot iOn. C’était à l’époque la large fourchette envisagée pour un pack neuf.

Cette baisse des tarifs a été confirmée par d’autres sources, en particulier dans le bilan 2017 de la mobilité électrique produit par un autre adhérent : EVBox (http://www.avem.fr/actualite-l-actu-d-evbox-bilan-2017-achat-d-evtronic-economie-circulaire-7113.html).

Posté le 31-07-2018 à 17:06:48 par mullaure

@Philippe Schwoerer

Peut-être que l’on veut d’abord exploiter à fond les réserves de lithium et que la technologie graphène a été rachetée et contrôlée par certains lobbys...

Posté le 31-07-2018 à 17:22:35 par Philippe Schwoerer

@mullaure

C’est plausible !



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Tous en Leaf avec Nissan et le Leaf France Café
Pendant les mois de juillet et août 2018, circule de main en main un exemplaire de nouvelle Nissan Leaf, histoire de la faire découvrir à ceux qui disposent aujourd’hui...
Daimler s’assure une chaîne d’approvisionnement plus vertueuse
Il est révolu le temps où les industriels pouvaient en total impunité et de façon secrète profiter des faiblesses humaines, politiques et des réseaux d’approvisionnement...
EVE s’apprête à recevoir les motos électriques Sur-Ron Light Bee
Electric Vehicle Engineering, - plus communément connu sous la dénomination EVE dont les lettres stylisées forment le logo -, conçoit, importe et distribue des véhicules...
Des scooters électriques avec Cooltra, un concessionnaire témoigne !
Dans notre article intitulé « Cooltra développe en France la location de scooters électriques » et mis en ligne le 7 mai 2018, nous communiquions sur l’ambition de notre...
Commercialisation en Corée du Kia Niro électrique : 450 ou 300 km !
Si le Kia Niro électrique sera officiellement lancé en Europe au mois d’octobre prochain, dans le cadre du Mondial de l’automobile qui se tiendra à Paris du 4 au 14,...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact