Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 03/10/2018 à 06:00 par EMMANUEL MAUMON - Lu 1721 fois - 9 commentaires


Mondial de Paris 2018 : l’électrique au cœur du salon


S’il y a deux ans l’électrique occupait déjà une place importante au sein du Mondial de l’Auto de Paris, cette année elle sera véritablement au cœur de ce salon qui ouvrira ses portes au public demain. Confrontés au « dieselgate » et aux nouvelles normes imposées par la Commission européenne, la plupart des constructeurs automobiles ont pris le virage de l’électrique et ont commencé à électrifier leurs gammes de véhicules. S’il y a deux ans, ils présentaient surtout des concept-cars sur le salon, cette année ce sont des véhicules prêts à être commercialisés à l’image du Kia e-Niro, du Mercedes EQC, de l’Audi e-tron ou du DS 3 Crossback e-Tense. A cet égard, l’année 2019 devrait être particulièrement riche en nouveautés électriques. De quoi permettre au marché du véhicule électrique de prendre véritablement son essor en France et en Europe.
En attendant, les visiteurs du Mondial de l’Auto pourront déjà avoir un bel aperçu de ce qui les attend. Présent sur le salon, nous reviendrons plus en détail dans les prochains jours sur les principales nouveautés dans le domaine de la mobilité électrique mais, dès à présent, voici quelques temps forts auquel nous avons assisté hier lors de la journée réservée à la presse.

Mercedes et Smart misent sur l’électrique

Mercedes a été le premier constructeur à ouvrir le bal des conférences de presse, dès 8 heures du matin. La firme à l’étoile était venue à Paris avec plusieurs premières mondiales (nouveau GLE, nouvelle Classe B, nouvelle Mercedes-AMG A 35 4MATIC) mais pourtant Dieter Zetsche (le patron de Mercedes-Benz Cars) a commencé sa présentation par des modèles 100% électrique, preuve que le groupe Daimler a décidé de miser clairement sur l’électrique pour se développer dans les prochaines années. Le premier modèle électrique mis en avant a été le Mercedes EQC, le SUV que la marque a dévoilé il y a un mois à Stockholm mais qui sera pour la première fois présenté au grand public lors de ce Mondial. Avec ce SUV doté de deux moteurs électriques pouvant atteindre une puissance de 300 kW ainsi que d’une batterie de 80 kWh procurant 450 km d’autonomie, Mercedes entend bien convaincre sa clientèle haut de gamme de rouler désormais sans une seule goutte d’essence et sans émission de CO2.
Déjà aperçu il y a peu à Pebble Beach, l’autre modèle offert aux visiteurs du salon est la Mercedes Silver Arrow, la digne héritière de l’une des plus belles flèches d’argent : la W 125 qui, en 1937, avait battu le record de vitesse sur routes publiques avec l’hallucinante vitesse moyenne de 432.7 km/h entre Francfort et Darmstadt. Enfin, Dieter Zetsche a également dévoilé la nouvelle Smart forease qui renouvelle de belle manière la petite citadine d’une marque qui sera bientôt la première à ne plus proposer que des modèles entièrement électriques.



Kia lance la commercialisation du très prometteur e.Niro

Dans le domaine de l’électrique, l’évènement le plus attendu du Mondial de Paris 2018 était le lancement commercial du Kia e.Niro. Même si le constructeur coréen a tout de même commencé par dévoiler en première mondiale la nouvelle ProCeed, l’autre temps fort de sa conférence de presse a bien été le dévoilement de son e.Niro. Une présentation conclue par l’intervention d’une star dont le nom était tout indiqué pour accompagner la communication de ce modèle : Robert de Niro. Premier crossover électrique du segment C, le Kia e.Niro a belle allure et ses performances lui confèrent un avenir très prometteur. En effet, dans sa version équipée d’une batterie Lithium ion polymère de 64 kWh, il dispose d’une autonomie de 485 km en cycle WLTP et même de 615 km en cycle urbain. Le tout à un prix relativement raisonnable puisqu’il est commercialisé à 42 500 € (soit 36 500 € bonus déduit), ce qui n’est pas excessif pour un crossover familial compact tout électrique conjuguant un excellent agrément de conduite, un design séduisant, la commodité d’un SUV et un groupe propulseur à zéro émission. Le e.Niro vient compléter la famille du Kia Niro qui s’est déjà vendu à plus de 30 000 exemplaires en 2018, faisant de ce modèle l’un des champions de la marque. Les commandes du e.Niro sont lancées à partir du Mondial de l’Auto et les premières livraisons sont attendues dès la fin de l’année.



Renault dévoile un nouveau concept-car électrique

Fort de sa position de leader sur le marché français avec la Zoé, Renault continuer de jouer à fond la carte de l’électrique d’autant plus que Carlos Goshn, dans une interview hier au journal Les Echos, considère que l’électrique constitue la technologie ultime même si Renault ne s’interdit plus d’aller vers l’hybride et l’hybride rechargeable pour répondre à une certaine demande. Bien que présent hier au Mondial, le patron de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, a laissé le soin à son futur successeur à la tête de la marque au losange, Thierry Bolloré, de conduire la conférence de presse au sein de laquelle l’électrique occupa une place prépondérante. Ainsi, le constructeur annonça un nouveau véhicule électrique abordable, le Renault KZE qui sera dans un premier temps destiné au marché chinois. En Europe, pas encore d’annonce de la Zoé 2 mais celle de l’électrification des Renault Clio, Megane et Captur avec l’arrivée prochaine de versions hybrides et hybrides rechargeables. Concernant Paris, Renault a annoncé le lancement en octobre de son offre d’autopartage Moov’in Paris destinée à prendre le relais d’Autolib’.
Mais le clou de la présentation a été le dévoilement d’un nouveau concept-car électrique : l’EZ-Ultimo. Un véhicule qui, après l’EZ-GO et l’EZ Pro, conclut une trilogie de concept-cars illustrant l’avenir de la mobilité urbaine partagée selon Renault. EZ-Ultimo ouvre la voie à un voyage premium accessible à tous. Véritable salon mobile, il peut étendre l’expérience haut de gamme d’un hôtel, d’un resort ou d’une compagnie aérienne. EZ-Ultimo réinvente enfin la vie à bord en offrant des continue éditoriaux à la demande pour ses voyageurs.



Audi prend résolument le chemin de l’électrique avec son Audi e-tron

Tout comme Mercedes, Audi a décidé de s’engager résolument dans la voie de l’électrification de sa gamme de véhicules. La sortie de l’Audi e-tron constitue la première pierre de cette politique. Quinze jours après sa présentation à la presse à San Francisco, le constructeur allemand a décidé de montrer au grand public ce SUV 100% électrique dont les premières livraisons à ses clients sont prévues d’ici la fin de l’année. L’Audi e-tron est fidèle à l’ADN de la firme d’Ingolstadt et ses performances sont assez ébouriffantes. Ces deux moteurs électriques développent une puissance combinée de 300 kW avec un couple de 664 Nm. De quoi permettre une accélération capable de faire passer le SUV de 0 à 100 km/h en 5,7 secondes. De son côté, sa batterie d’une capacité énergétique de 95 kWh assure au véhicule une autonomie de plus de 400 km avec une seule charge selon le cycle WLTP. L’offensive dans l’électrique lancée avec l’Audi e-tron doit encore s’accentuer dans les prochaines années puisque la marque compte lancer 12 modèles entièrement électriques d’ici à 2025 date à laquelle elle espère réaliser un tiers de ses ventes avec des modèles électriques.





Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | Mondial de l’Auto | Mercedes | Renault | Kia | e.Niro | Audi | Audi e-tron
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 04-10-2018 à 12:58:54 par jerome69

Bonjour
quand je vois que les batteries de ces nouvelles auto annoncées sont de l’odre de 60-80Kw, mettons même 50kw pour les plus faible.si son logement est équipé d’un compteur 6kw , cela veut dire que quelque soit le système installé chez soit, il faudra toujours au moins plus ou moins 10h pour charger à 100% en partant du niveau bas ?

Posté le 04-10-2018 à 13:12:33 par Tickist

@Jerome69
La puissance du compteur peut être augmentée à la demande dans la majorité des cas. Sinon, si recharge lente à 10 A, avec une batterie de 50 kW, on est déjà entre 15 et 20 heures de recharge. Mais il n’est pas courant dans un ménage de faire 350-400 km par jour. Donc pour un même kilométrage parcouru à la journée, le temps de recharge ne sera pas plus élevé avec une batterie 22, 40, 50 ou 80 kWh.

Posté le 05-10-2018 à 08:43:08 par jerome69

merci pour la réponse, en effet il est peu probable que l on vide la batterie tous les jours

Posté le 05-10-2018 à 08:58:04 par Vérité

Par contre votre remarque permet de se rendre compte de l’énorme gâchis énergétique de l’utilisation d’un véhicule individuel.
Avec un véhicule thermique, à part si on connaît le PCI du carburant on n’intègre pas l’énergie consommée. Avec une électrique, on l’intègre et encore il manque une partie de la chaîne (la production).
Pour ma part dépenser 1,5 kWh pour faire 10 km, cela me choque.

Posté le 05-10-2018 à 10:02:04 par NewLeaf

Combien de kWh dans un litre d’essence ? Je trouve comme réponse sur Internet 9 kWh. A supposer que ce soit exact, une voiture essence qui consomme 5 litres dépense donc 4,5 kWh quand une électrique dépense 1,5 kWh. Donc 3 fois plus. Moi, c’est déjà ça qui me choque.

Posté le 05-10-2018 à 12:01:43 par Vérité

@NewLeaf
L’électricité elle sort directement de la prise ?
"Avec une électrique, on l’intègre et encore il manque une partie de la chaîne (la production)." Vous venez juste de faire l’erreur que je dénonçai.
Pour avoir 1 kWh à la prise, il faut 3,23 kWh en entrée de centrale. Donc 1,5 kWh × 3,23 = 4,84 kWh et sans compter la perte de rendement de charge.
Et donc 4,84 kWh > 4,5. C’est ballot ! :-)

Posté le 05-10-2018 à 12:11:49 par NewLeaf

"Pour avoir 1 kWh à la prise, il faut 3,23 kWh en entrée de centrale"

???

Posté le 05-10-2018 à 12:27:28 par Vérité

https://www.enertech.fr/pdf/39/energie primaire-energie finale.pdf

Posté le 05-10-2018 à 22:17:50 par electronlibre

Et avec les EnR, combien en entrée de centrale?
Aucune importance...



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Aix-Marseille Provence à fond sur la mobilité électrique
Présidente du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône mais aussi de la Métropole Aix-Marseille Provence où elle vient de succéder à Jean-Claude Gaudin, Martine Vassal...
Les Renault Twizy de Totem Mobi sortent de Marseille
Totem Mobi, c’est ce service de location de véhicules électriques en libre service, disponible 24/7, et lancé à Marseille (13) en 2013. A la base, un essai gagnant qui...
Navya dévoile ses ambitions au Mondial de l’Auto
L’édition 2018 du Mondial de l’Auto de Paris a fermé ses portes hier en enregistrant plus de un million de visiteurs. Si elles ne représentent encore qu’à peine 1% du...
Eccity lance son model 3 au Mondial 2018
L’édition 2018 du Mondial de l’Auto, qui se déroule actuellement à Paris, fait aussi la part belle à la moto et aux scooters qui occupent le Pavillon 3 de la Porte de...
PSA au Mondial 2018 : des voitures de légende et une avancée vers l’électrique
Pour attirer l’attention des visiteurs du Mondial de l’Auto de Paris qui se déroule jusqu’au 14 octobre, le Groupe PSA a misé tout particulièrement sur deux concept-cars...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact