Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 14/01/2020 à 10:18 par Philippe Schwoerer - Lu 4833 fois - 6 commentaires


Nessox : La batterie qui rend plus séduisantes les voitures électriques


Moins chère, plus légère, forte capacité énergétique, empreinte carbone réduite, rechargée en quelques minutes sans peser sur le réseau électrique : la batterie Nessox lithium et dioxygène liquide développée par la startup italienne Bettery accumulerait les avantages au point d’éliminer une bonne partie des habituels inconvénients des voitures électriques.

Lithium-air

A classer dans la catégorie des batteries lithium-air, l’accumulateur Nessox, dont la mise au point est soutenue par l’Union européenne, devrait aider à booster la mobilité électrique, depuis les vélo jusqu’aux voitures et véhicules lourds. La légèreté de ses composants (O2) permettrait d’obtenir des packs moins lourds pour une capacité énergétique doublée par rapport aux actuelles solutions lithium-ion, grâce à une densité de 500 Wh/kg. Concrètement, une voiture électrique de type Renault Zoé ou Peugeot e-208 pourrait disposer d’une autonomie de 700-800 kilomètres en perdant plusieurs dizaines de kilos sur la balance. Ce dernier point est important pour réduire la consommation mais aussi les émissions de particules d’abrasion.

Moins de CO2 et plus économique

Avec un tarif qui devrait tourner aux alentours de 135 euros le kilowattheure, le prix d’un pack pour une voiture électrique baisserait d’environ 30%. Ainsi une batterie de 50 kWh serait facturée moins de 7.000 euros. Ceci est rendu possible grâce à l’élimination de coûteux traitements pour les électrodes et à l’absence de certains métaux lourds. Le tout allège aussi l’empreinte carbone de 20% pour ces batteries semi-solides à circulation de dioxygène liquide.

Rechargées en quelques minutes

Si les batteries Nessox peuvent être rechargées de façon conventionnelle, Bettery préfère mettre en avant l’échange du liquide de la cathode qui devrait se faire en à peine plus de temps que pour réaliser un plein de carburant. La régénération de ces éléments pourrait alors s’effectuer par l’intermédiaire de sources renouvelables, aux heures où elles seraient disponibles (éolien, solaire). Et ce, idéalement, de façon à ne pas impacter le réseau électrique.

Dans quelques années

Eprouvés en laboratoire (Laboratoire d’électrochimie des matériaux énergétiques du département de chimie de l’université de Bologne), les accumulateurs Nessox pourraient être produits dans quelques années selon Bettery. Ils « combinent en un seul système la légèreté des batteries lithium-air et la flexibilité et la modularité des batteries à flux redox », commente la startup italienne. L’anode est à base de lithium métal, tandis que la cathode est constituée d’un fluide riche en dioxygène.


Mots clés : Nessox | batterie | lithium | air | dioxygène | électrique | véhicule | voiture | Bettery
Catégories : Batterie |

Commentaires

Posté le 14-01-2020 à 17:30:12 par ZoéT

On veut bien y croire.

Posté le 14-01-2020 à 23:16:39 par nouh

Une batterie de plus, révolutionnaire comme toutes les autres....
Le problème dans la batterie, c’est que c’est avant tout un produit basé sur les échanges d’éléments chimiques et ce qui est possible en laboratoire est bien plus difficile, voir impossible à reproduire en grande série.
Alors, il est évident que la batterie fera des progrès, mais il va falloir encore attendre un peu.... entre 3 et 5 ans environ car tout ces laboratoires ont besoin d’argent et pour en avoir, les publications se multiplient!!!

Posté le 15-01-2020 à 12:39:55 par PROY

L’intensification du risque incendie avec l’utilisation du Dioxygène (o2 ou oxygène gazeux) n’est pas abordée. C’est dommage et un point sensible pour sa généralisation.

Posté le 15-01-2020 à 13:57:06 par joss76

une batterie à 135€ le kWh 30% moins chère que les autres ? Tesla fabrique déjà des batterie à 100$ le kWh ( soit 89€ le kWh ...) il faudrait suivre la concurrence ...

Posté le 20-01-2020 à 16:30:15 par radeon

Je ne suis pas certain que les conducteurs de VE, habitués a charger chez eux a 0.15 cts le kw/h sans contrainte bien content d’avoir quitté les stations essences vont retourner dans des stations spécifiques pour payer je ne sais quel prix du dioxygène et de nouveau être dépendant d’un distributeur quelconque!(idem pour l’ hydrogène).

Posté le 30-01-2020 à 11:00:15 par jerome69

Le diOxygene représente 21 % e l air qu’ on respire ça doit pas être très compliqué à trouver et fabriquer. sans compter l electrolyse de l’eau qui en outre produit en parallèle de l ’hydrogène.
quand a son inflammabilité c’est la concentration au de la d’un certain % qui crée la flammabilité, plus que 60l d essence dans une voiture ?
que dire des voitures à Hydrogène ? outres l aspect tres inflammable de ce dernier il ya la pression de stockage énorme aussi qui représente un danger.
on parle aussi beaucoup de batterie lithium souffre comme amélioration tres significative des batterie actuelle lithium-ion.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Prenez le temps de bien assurer votre voiture électrique
Avec la crise du Covid-19, les forces de l’ordre ont noté une augmentation conséquente du nombre d’automobilistes roulant sans assurance. Le chômage total ou partiel qui...
Louez ou achetez votre voiture électrique d’occasion avec Greenmove
Création du Startup studio corporate Wefound, Greenmove ambitionne de rendre la voiture électrique accessible au plus grand nombre. Ce nouvel adhérent à l’Avem a pour...
Mitsubishi se désengage du marché européen
Alors que le nombre de ses distributeurs était encore en augmentation en France, le constructeur japonais a pris la décision de geler ses activités en Europe. Et ce,...
Buselec, un AMI de l’Ademe pour de nouveaux bus électriques
A destination des collectivités, l’agence de la transition écologique a ouvert le 10 juillet dernier un appel à manifestation d’intérêt dont découlerait le financement...
Lancement de la commercialisation du Mercedes eVito Tourer
La grille tarifaire n’est pas encore connue pour la France, mais en Allemagne, hors TVA, elle débute à 53.990 euros. Le eVito Tourer est la déclinaison d’un utilitaire...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact