Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 22/06/2016 à 09:00 par Emmanuel MAUMON - Lu 8883 fois - 2 commentaires


Nice : Alstom et la Métropole dévoilent les innovations du futur tramway


Lors du salon Innovative City qui s’est déroulé les 16 et 17 juin, la Métropole Nice Cote d’Azur et Alstom ont non seulement levé le voile sur la maquette à l’échelle 1/20ème d’une future rame de la ligne 2 du tramway conçue par le designer français Ora-ïto, mais ont aussi donné des précisions sur les innovations technologiques de ces rames de dernière génération qui seront mises en service en 2018 dans la capitale azuréenne. Alstom, qui a remporté le marché de 91 millions d’euros portant sur la fourniture de 19 rames d’une longueur de 44 mètres ainsi que sur les installations de recharge en énergie, déploiera en effet pour la première fois une nouvelle solution de recharge par le sol couplée au système de stockage Citadis Ecopack ayant recours à des supercondensateurs Lithium Capacitor embarqués sur le toit du tramway.


Une ligne 2 sans caténaire


Une solution qui répondait au cahier des charges fixé par la Métropole qui souhaitait éviter la présence de caténaires en aérien sur cette ligne 2 du tramway qui desservira Nice d’Est en Ouest, sur les 11,3 km reliant le Port à l’Aéroport. Une ligne dont le tracé sera en souterrain sur 3,2 km afin de permettre une desserte optimale du centre-ville tout en préservant sa qualité architecturale datant du XIXe siècle. Sur le reste du parcours, la ville voulait aussi préserver le paysage urbain que la présence de caténaires aurait dénaturé. D’où sa demande d’une solution d’alimentation du tramway sans fil à laquelle Alstom a apporté une réponse innovante.





La solution Lithium Capacitor


Depuis plusieurs années, le constructeur français cherche à libérer les tramways de leurs lignes aériennes inesthétiques. En 2003, il a ainsi mis en service à Bordeaux un tramway fonctionnant grâce à une alimentation par le sol (APS). Une technologie par laquelle l’alimentation électrique se fait tout au long du parcours par l’intermédiaire d’un troisième rail au niveau du sol. Mais Alstom a cherché à aller plus loin dans l’autonomie du tramway en travaillant à partir de 2009 sur des solutions de supercapacités, expérimentées à Paris et à Rio. En 2014, un nouveau pas a été franchi à Dubaï avec la première ligne exclusivement sans caténaire, dotée du système APS. A Nice, avec son système de stockage Citadis Ecopack, le constructeur français va encore plus loin grâce à l’utilisation de supercondensateurs Lithium Capacitor embarqués sur le toit et capables d’emmagasiner jusqu’à 13,5 kWh d’énergie.





Du biberonnage en station avec une recharge par le sol


L’autre innovation qui sera déployée à Nice est l’utilisation du système SRS, une solution de recharge statique par le sol qui permet de charger les « Citadis Ecopacks » en moins de 20 secondes lorsque la rame est à l’arrêt en station. L’opération s’effectue durant l’échange des voyageurs, sans temps d’attente supplémentaire aux arrêts. Une fois les packs de batteries rechargés, le tramway repart en autonomie jusqu’au prochain arrêt où l’opération se renouvelle. Ce système ne génère aucune contrainte sur le dimensionnement d’un réseau électrique tramway classique. Le sous-système qui assure le « biberonnage » est basé sur la technologie APS, éprouvée et fiable. Lorsque la rame entre en station, elle est détectée, ce qui entraîne la descente des patins de captation qui viennent frotter un « troisième rail » électrifié au sol. Le tram emmagasine alors 1,2 mégawatt en une vingtaine de seconde. En plus de l'énergie embarquée, le tram peut également utiliser l’énergie récupérée lors des freinages pour rejoindre la station suivante.





Une vitrine pour Alstom


En utilisant ces technologies pour la première fois, Alstom entend faire du tramway niçois une vitrine pour remporter de nouveaux contrats en France et surtout à l’étranger. Le biberonnage est en effet une solution qui permet de minimiser la taille du stockage d’énergie embarqué, tout en allégeant le coût des travaux par rapport à une alimentation par le sol sur toute la ligne telle que celle mise en œuvre pour le tramway de Dubaï. De plus, le Citadis X05 qui roulera à Nice affiche une capacité de voyageurs 10% plus élevée, tout en consommant 30% d’énergie en moins que le tramway best-seller d’Alstom, le Citadis X02 vendu à 2 000 exemplaires dans le monde. Enfin, Alstom envisage d’adapter son système de recharge rapide par le sol à tous les types de tramway, y compris ceux d’autres constructeurs, mais aussi pour une large gamme de bus électriques. Des bus pour lesquels l’alimentation en électricité serait assurée par des bornes de rechargement installées aux arrêts ou en terminus.








Pour plus d'information

Metropole Nice Cote d'Azur
Véronique PAQUIS

06000 NICE



Metropole Nice Cote d'Azur est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de Metropole Nice Cote d'Azur


Mots clés : Mobilité électrique | Tramway | Nice | Alstom | Citadis Ecopack | SRS
Catégories : Bus électrique et hybride |

Commentaires

Posté le 10-01-2017 à 02:09:31 par arni

Bonjour,

le watt est une unité de puissance, pas d’énergie...

"Le tram emmagasine alors 1,2 mégawatt en une vingtaine de seconde. En plus de cette énergie embarquée [...]"

Posté le 10-01-2017 à 09:18:29 par Equipe de l’AVEM

Merci arni, c’est corrigé.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Renault lance le projet INCIT-EV pour développer des solutions de charge innovantes
Le Groupe Renault a annoncé hier le lancement officiel du projet INCIT-EV dont l’objectif est d’encourager le développement de la mobilité électrique en Europe via des...
L’explosion des tarifs de Ionity, une mauvaise affaire pour la mobilité électrique
Ionity, le réseau européen de charge rapide et ultra-rapide vient d’annoncer sa nouvelle stratégie tarifaire qui entrera en vigueur le 31 janvier. Une stratégie marquée...
Kia, une stratégie de plus en plus tournée vers l’électrique
Kia vient de présenter les détails de son « Plan S », sa stratégie à moyen et long termes visant à asseoir progressivement sa position de leadership sur le marché...
La Région Sud amplifie son soutien au développement de la mobilité électrique
Avec l’adoption en décembre 2017 de son Plan Climat « Une COP d’avance », la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur a clairement affirmé sa volonté d’être au rendez-vous...
Véhicules électriques : une forte progression en 2019, mais en deçà des attentes
L’AVERE vient de publier le baromètre des immatriculations des véhicules électriques en France pour le mois de décembre. Elle en a également profité pour dresser le...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact